[Not so berry challenge] Chloé Berry et sa descendance

Réponses

  • OOmisslauraOOOOmisslauraOO Messages: 159 Membre
    Aaah je viens enfin de lire la suite ! Qu'elle est sublime dans sa robe de marié !!
    .. La Lignée des Muller .. [challenge des 100 bébés - TERMINE]
    .. La Lignée des Muller .. [challenge les 7 Génies - TERMINE]
    .. La Lignée des Muller .. [challenge Not so Berry Challenge]
  • Himari74Himari74 Messages: 1,551 Membre
    juillet 2017 modifié
    @meliaone Je crois que tu as bien cerné ma petite Chloé :wink:
    Quant à la robe de mariée, je crois que tout le monde est unanime la dessus :heart:
    Merci beaucoup à toi de suivre cette histoire ! :kissing_heart: (et je te comprends, moi-aussi je galère entre les histoires que je suis, celles que j'essaie de rattraper et celles que j'aimerais lire :sweat: )

    @OOmisslauraOO Cette robe :love:

    Chapitre 10
    C'était beau. Parfait. A la marguerite près. Trop beau, peut-être. Trop parfait. De nouveau, cette lassitude remontait à la surface. Lassée avant même le mariage. Lassée de la vie qui m'avait repris tout ce que j'avais de beau. Lassée déjà de tout. J'essayai toujours. Oui, vraiment, j'essayais de vivre. J'essayais d'être heureuse. J'essayais d'oublier. Et j'essayais de l'aimer comme j'avais aimé Gaël. Mais malgré tous mes efforts, je n'y parvenais pas. Peut-être était-ce une erreur de vouloir recommencer ? Peut-être fallait-il laisser le temps panser mes blessures ? Peut-être, peut-être, toujours peut-être... Si seulement j'étais certaine d'une chose ! Mais non, tout était brouillé dans mon esprit...
    9xvi3b7dx0hs.jpg
    Dès que je le vis, je courus vers lui. Encore et toujours comme une imbécile, à courir après l'amour. A courir après un fantôme. Je me jetai dans ses bras toujours avec cet espoir. Cet espoir de sentir enfin quelque chose au fond de moi se réveiller. Comme au temps où juste en s'asseyant près de moi, je sentais cette certitude m'emplir. Quand il venait me rejoindre juste devant les tombes terribles qui se dressaient devant moi et avec son sourire un peu triste, il m'emplissait d'une émotion soudaine. Je l'avais trop aimé, mon Gaël. Trop pour qu'il disparaisse. Et aussi, quelque chose au fond de moi qui ne voulait pas. Non, je ne voulais pas qu'il disparaisse de mon cœur, parce qu'alors, que serait-il resté ? Que serait-il resté de lui, de ses sourires qui avaient fait fondre tant de ces filles autrefois...
    Une part de moi voulait, une autre ne voulait pas. Je voulais l'oublier, tout oublier, je voulais garder ces souvenirs précieux dans mon cœur. Je voulais aimer Raj, je ne voulais pas, je m'y refusais parce qu'il n'était pas même pas son ombre à lui que j'avais tant aimé. Je voulais fonder une famille, un foyer heureux, je ne voulais pas, pas sans lui. Je voulais ce mariage, je le détestais. J'aimais cette belle robe blanche, ces fleurs, cette arche magnifique, je les haïssais parce qu'elles représentaient tout ce qu'on aurait jamais, lui et moi, ce dont on avait rêvé, sur ce banc, début de nos amours. Et moi, encore et encore avec cet espoir, ce sale espoir ! Ce désir terrible de tourner la page mais à chaque fois, il revenait, avec son sourire triste dans mes rêves, dans ma tête. Et tandis que j'embrassais Raj, il était là, toujours là. Je l'entendais qui me disait : "Tourne la page, oublie-moi, sois heureuse Chloé !" et plus il le disait, plus mon cœur se fendait, plus je voulais fuir ces bras qui m'enlaçaient pour rejoindre les siens...
    p2odvt6mb2xy.jpg
    Ces mots-là, ils les avaient prononcés déjà, et plus d'une fois de son vivant. Il avait toujours été là pour moi, et malgré tout, il n'avait jamais cessé de penser que je méritais mieux, que "un type comme lui qui ne pouvait même pas sécher mes larmes quand je pleurais, et bien, ce n'était pas ça dont j'avais besoin". Mais il ne voyait pas que je ne trouverais jamais personne pour prendre sur ses épaules mon fardeau comme il l'avait fait. Il avait tout écouté, sans rien dire. Il était le seule à tout savoir, vraiment tout de mon histoire. Car si certains connaissaient l'histoire dans son entier, ils n'étaient pas au courant que j'avais tout entendu ce jour-là...
    "C'est la petite...Oh, ce n'est pas de sa faute... Elle ne pouvait pas savoir... Personne ne se serait douté que Monsieur était à ce point mauvais...
    Et une petite fille de son âge ne pouvait pas comprendre...
    - N'ESSAYEZ PAS DE LA DÉFENDRE ! TOUT ÇA C'EST DE SA FAUTE ! ARRÊTEZ DE LA PROTÉGER SOUS PRÉTEXTE QUE C'EST UNE GAMINE ! ELLE A TUE MA FILLE ! VOUS ENTENDEZ ? ELLE A TUE MA FILLE, SA PROPRE MÈRE, ALORS ARRÊTEZ !!!!
    - Calmez-vous, madame ! Tout le monde est sous le choc mais..."

    Et lui, lui, il avait tout écouté, tout ce que j'avais à lui dire. Et puis il m'avait souri, de son sourire si gentil. Il m'avait serrée contre lui et il avait dit : "Ce n'est pas de ta faute...Tu ne ferais jamais de mal à quelqu'un volontairement, surtout pas à ta propre mère. Tu sais... je crois que ça fait un moment qu'elle avait envie de partir...Elle n'était pas heureuse. Elle n'a jamais aimé ton père. Et personne ne peut vivre comme ça...Mais ce n'est pas de ta faute, Chloé..."
    2kj5grs9edef.jpg
    Si seulement j'avais pu porter cette belle robe, juste une fois, pour lui...
    "Salut les tourtereaux !!! Hey Raj ! Keep calm, stay cool ! C'est juste ton mariage ! Bon, ok, j'exagère peut-être un peu avec le "juste"...Et Chloée... Purée de petits pois, cette robe te va encore mieux que je pensais !
    - Tu es splendide aussi !", répondis-je avec un sourire un peu forcé.
    lhlwy1u3wykj.jpg
    "Ah ! Totalement d'accord ! Je devrais me mettre au vert moi aussi ! On a passé plein de temps à tout parfaire avec Jess' mais c'est moi qui ai eu l'idée du vert quand même ! Parce qu'on était déçue : ta belle-mère nous a interdit de mettre du vert sur ta robe de mariée !!!
    - Du vert sur une robe de mariée ????", s'exclama Raj avec un air interloqué.
    Je ravalai mon "Dommage ! J'aurais adoré me marier en vert" et la pensée du sourire amusé de Gaël s'il m'avait vue débarquer à mon mariage toute vêtue de vert "Ça c'est bien toi... C'est cool !", aurait-il sûrement dit. Je dis donc plutôt :
    "C'est vrai que ç'aurait été bizarre quand même... Même si... Ç'aurait été marrant juste une fois pour voir !
    - Mais tu t'habilles déjà en vert tout le temps ! Le mariage est censé être un jour particulier ! Tu ne vas pas t'habiller comme tous les jours !
    - Ben peut-être mais une fille qui s'habille en blanc tous les jours, elle s'habille aussi en blanc le jour du mariage, non ? Et puis, c'est pas pareil de s'habiller avec une super robe trop belle verte que porter un chemisier et un pantalon vert, quand même ?????, répondit Zoé à ma place puis, avant que Raj n'ait pu répondre quelque chose : Au fait, Madame la mariée, j'ai une mauvaise nouvelle..."
    Mon sang se figea dans mes veines et j'eus encore plus de mal à maintenir ce sourire sur mon visage quand à l'intérieur de moi-même je songeais à toutes ces "mauvaises nouvelles" qui avaient brisé ma vie.
    ec7vhi5b630g.jpg
    "Sasaki vient d'appeler.... Il ne pourra pas venir, finalement...
    -Ah...ok...Et il t'a dit pourquoi ?
    - Non, en fait, il a raccroché tout de suite...Mais si tu veux...
    - Tant pis, alors... Il devait avoir quelque chose de plus important à faire."
    n34rq5c3qqwf.jpg
    En cet instant, la seule au monde que j'aurais souhaité, aurait été de rentrer en courant chez-moi. Pas dans cet appartement, non, chez-moi, dans cette grande maison emplie de toutes mes joies et mes peines. J'aurais voulu retrouver ce banc, au coin de la maison, juste en face des deux tombes qui se dressaient dans ce jardin, entourées des grilles sombres. M'y asseoir et juste pleurer comme je l'avais fait tant de fois. Ainsi, il ne viendrait pas...Je m'étais sentie si bien dans ses bras... Mais je ne laissais rien paraître, souriant toujours en m'efforçant de ne pas songer à Gaël. Lui, se serait immédiatement aperçue des larmes dans mes yeux. Il voyait toujours ma peine, presque même avant que je ne m'en aperçoive moi-même. Avec lui, je ne pouvais pas mentir, que ce soit à moi-même ou aux autres. Mais depuis son départ, j'avais l'impression que je ne cessais de mentir à tout le monde et y compris à moi-même. J'aurais souhaité que Nicolas vienne, vraiment. Pourquoi, je ne le savais pas vraiment...
    Je ne savais pas, mais j'avais besoin de croire en quelque chose, quelle que ce soit. Je choisis de croire en ce mariage malgré tout ces signaux qui n'arrêtaient pas de m'être envoyés. Je repris donc :
    "Tant pis, alors, l'important est que le principal invité soit là, non ? Tu ne crois pas Raj ?"
    vdkswwhxkjzq.jpg
    "Hein euh oui...
    - Désolée, je n'ai pas de père... Même plus de papa..., murmurai-je.
    - Quoi ?
    - Rien, rien du tout... Je disais que je n'avais pas de père pour me mener à l'arche...
    - Mais ce n'est pas grave, ça !
    - Non, pas grave... tu dois avoir raison, quelque part...
    - Quelque chose ne va pas, Chloé ?
    - Si, si, tout va bien ! Va sous l'arche et j'arrive"
    Une fois Raj parti, j'entendis ces quelques mots à mon oreille, soufflés par le vent :
    "Menteuse
    - Je sais, Gaël... Je sais... Tu sais, moi, j'ai besoin de toi..."

    Il n'y eut pas de réponse, alors je me dirigeai vers l'arche, cette arche dont j'avais rêvé.
    4lzlfyc6en5t.jpg
    "Bonjour, Raj...
    -Bonjour ma Chloé..."
    okcodc7bgxt6.jpg
    ka3clr64541j.jpg
    ghe91rkgu0ka.jpg
    Il me passa la bague au doigt...
    b21sfinwud7u.jpg
    6pqdfji7w770.jpg
    qbq24z4hvf0u.jpg
    Un feu d'artifice éclata au-dessus de nos têtes...
    h5fijwsotwng.jpg
    tkzlisk4tjmi.jpg
    Je me précipitai aussitôt pour regarder la nouvelle gerbe de lumière.
    ncdukz5a73jp.jpg
    Je songeai à ses yeux qui brillaient lorsque nous avions vu notre premier feu d'artifice, encore gamins. Je songeai à combien il aurait aimé le voir et à combien j'aurais souhaité regarder ce feu d'artifice avec lui. Je priais. Oui, je priais pour que de là où il était il puisse le voir lui-aussi, s'emplir les yeux de ce spectacle toujours aussi magique. Je me sentis mieux. Je n'étais plus triste. J'admirais toute cette beauté et je ne me sentais plus le cœur aux regrets. D'accord, ma vie était loin d'être un conte de fées. D'accord, je ne ressentirais jamais envers Raj ce que j'avais ressenti envers Gaël. D'accord, il y avait des absents aujourd'hui, des gens qui comptaient vraiment pour moi et que j'aurais sincèrement souhaité avoir auprès de moi. D'accord, je n'oublierais jamais tous ces gens dans mon cœur. Mais tant pis. Tant pis pour tous ces ratés : c'était le jour de mon mariage et même si ce n'était pas celui dont j'avais toujours rêvé, au moins, je portais la plus belle robe qu'on puisse imaginer et je regardais un splendide feu d'artifice en pensant à celui que j'aimais même si ce n'était pas celui avec lequel je venais de m'engager.
    Après le feu d'artifice, je reçus beaucoup de félicitations et d'accolades débordantes d'amitié. Puis tout le monde partit. Je me retrouvai seule dans le bâtiment que mes amies avaient si gentiment loué pour la journée. Je regardais autour de moi d'un air rêveur. Je me voyais en rêve dansant au bras de Gaël. Mais de nouveau, je n'étais pas triste... Juste rêveuse.
    pvgzsf8k3uzg.jpg
    A mon tour, je quittai les yeux. J'étais légèrement anxieuse à l'idée de retrouver ma belle-mère dans mon nouveau foyer...
  • Sysy83Sysy83 Messages: 17 Membre
    Mais naaaaaan.... J'ai pensé "Beurk" quand ils s'embrassent sous l'arche. C'est juste tellement horrible de se marier par dépit la pauvre chérie !!! Pitié qu'elle ouvre les yeux et se rende compte que c'est Nicolas l'homme de sa vie !!!!
    Tu me rend trop folle !! Mais ça donne trop envie de connaître la suite !!!
  • MissLyzaSimsMissLyzaSims Messages: 1,099 Membre
    Non mais...elle fait une grosse bêtise la. Raj est moche et il n'est pas sortit des jupons de sa môman. Puis Chloé pense à Gaël, et à Nicolas mais pas à Raj qui est son futur époux....enfin époux maintenant lol. Mdr j'ai juste une question, à quand le divorce ?
    Mon id : MissLyzaSims

    Mes challenges :
    [NSBC] ENCORE DES BERRY AU PAYS DE TOUTE LES COULEURS.

    Et mon double Apo', oui un double Apo' parce-que je suis une folle : L'aventure Scanille
  • meliaonemeliaone Messages: 3,125 Membre
    Ah, cette petite Chloé se ment à elle même en cherchant la sécurité .Il serait temps que Nicolas arrête ses cachotteries avec Chloé, il semble l'aimer ( encore qu'il faudrait qu'il arrête de la ramener à Céline ) mais son silence lui fait du tort, il joue avec les sentiments de Chloé. Quand à Raj , si tout le monde le trouve moche, je compatis ; il n'a pas appris à être élégant ni romantique avec sa mère qui ne l'a surtout pas encouragé à se mettre en valeur pour le garder avec elle, ni appris à s'exprimer ni écouter ; il va sérieusement en faire les frais ! J'espère que Chloé va se ressaisir avant d'en pâtir et d'en faire pâtir les autres.

    A bientôt pour la suite et toujours aussi agréable à lire ! :)
    ID galerie : meliaone

    studio : ici

    lien you tube

    Twitter : Meliaone

    «Nos doutes sont des traîtres et ils nous privent de ce que nous pourrions souvent gagner de bon, parce que nous avons peur d’essayer» – William Shakespeare
  • KanneliaKannelia Messages: 4,071 Membre

    @Himari74 : rien de pire qu'un mariage par défaut. Ah... il faut qu'elle se ressaisisse la petite Chloé et qu'elle regarde la réalité en face.
    Elle n'est pas amoureuse de Raj et elle ne trouvera pas d'apaisement auprès de lui...
    Que nous réserves tu comme suite :p
    ghag8jb0gmkv.jpg

  • FloreliiaFloreliia Messages: 2,379 Membre
    Enlalala la pauvre .... Ce fameux Gael elle l'oubliera donc jamais ... Elle n'est pas prête d'être heureuse !
    En tout cas sa robe est toujours aussi belle :love:
    ✨✨✨
    | MON SITE 👀 |
    | STUDIO 🛠 |
    | Youtube 📽 |

    ly026215u3nl.jpg







  • DjumbiDjumbi Messages: 101 Membre
    Wouaaaah quelle belle mariée ! <3 Mais son mariage n'a pas l'air d'être d'amour pur... :( J'espère qu'elle finira par trouver le bonheur !
    Les Sims 4 :
    - Secret Project [En cours]
    - Suivi Gameplay : Not So Berry Challenge / Decade Challenge
    _____________________________
    Mon vieux (très vieux) blog sur lequel sont réunies plusieurs histoires Sims 3 :
    - Kris, une vie à Sunset Valley / Le rescapé Don Lothario / Le Legacy des Dulac (5 générations)
  • Himari74Himari74 Messages: 1,551 Membre
    juillet 2017 modifié
    @Sysy83 J'adore lire tes petits commentaires :kissing_heart: Ça me fait bien rire de te voir à ce point à fond dans l'histoire :lol: Et puis tant mieux si ça te donne envie de lire la suite :mrgreen:

    @LysaCyja
    LysaCyja a écrit: »
    Raj est moche
    :joy: :joy: :joy: C'est pas faux mais le lire comme ça m'a tellement fait rire :joy: :joy: :joy:
    Et puis t'as totalement raison, en fait, limite, elle pense à tout le monde sauf à celui qu'elle est en train d'épouser :grimace: Faudrait qu'elle s'en rende compte !
    Ils viennent à peine de se marier, pas sûr que le divorce soit pour tout de suite :smirk: Je sais, je sais, je suis pas sympa avec mes sims :lol:

    @meliaone Il faut dire aussi que tout les deux ont des petits soucis avec leur amour passé : l'un avec Céline, l'autre avec Gaël... En fait, il est un peu dans la même situation qu'elle, alors lui non plus n'est pas vraiment sûr de lui et de ce qu'il ressent pour elle... Ils ont tous les deux un lourd passé qui reste gravé dans leurs esprits en les empêchant d'avancer... :wink:
    Quant à Raj, tu as tout à fait raison à son sujet, il est surtout très maladroit et sa mère ne l'a vraiment pas aidé à s'épanouir... Il se cherche un peu lui-aussi, en fait.
    Et pour Chloé, il va falloir qu'elle tire un trait sur le passé pour se centrer vraiment sur le présent et ce qu'elle ressent réellement au lieu d'agir comme elle le fait en s'engageant sans être sûre de rien. :grimace:

    @Kannelia Elle a du mal, Chloé. Elle a vraiment du mal à regarder ce qu'il y a en face d'elle et à s'apercevoir de ce qui compte pour elle... :smile:
    Oh, je vous réserve encore quelques petites choses... :smirk:

    @Floreliia Eh non... :sweat: En tous cas, pour l'instant, elle ne cesse de songer à lui sans parvenir à s'en défaire.
    La robe... Juste pour ça, il fallait qu'elle se marie :lol: :heart:

    @Djumbi Merci !!! :kissing_heart:
    Non, il en est loin... :sweat:
    Je crois que tout le monde l'espère et lui souhaite plein de bonheur dans l'avenir :wink: Mais il lui reste encore du chemin à parcourir...
  • MissLyzaSimsMissLyzaSims Messages: 1,099 Membre
    Mdr mais faut dire ce qui est. Il est moche & collé à sa maman. Il est mal partit dans la vie. Elle cherche quoi Chloé ? La stabilité ? Elle va se coltiné sa belle-maman odieuse là. Annulation du mariage (il n'aura donc jamais existé pour cause de coltination (ouais j'invente mdr) de belle-maman, et le tour est jouer. Attends tu vas pas la laissé avec Raj la moitié de sa vie ou pire ? La pauvre, t'est vraiment pas sympa avec elle. En plus elle pourrait faire plein de bébés aux cheveux verts avec Nicolas (bon ok l'héritière doit être rouge ou rose, je sais pas quelle couleur tu as choisie :p )

    Himari74 a écrit: »
    Quant à Raj,... Il se cherche un peu lui-aussi, en fait.

    Il doit sortir du placard alors....:joy:
    Mon id : MissLyzaSims

    Mes challenges :
    [NSBC] ENCORE DES BERRY AU PAYS DE TOUTE LES COULEURS.

    Et mon double Apo', oui un double Apo' parce-que je suis une folle : L'aventure Scanille
  • Himari74Himari74 Messages: 1,551 Membre
    @LysaCyja Haha, tu l'as dit !!!! :lol:
    Mariage annulé pour cause de coltination de belle-maman ????? :joy: :joy: :joy: Bonne idée mais pas sûre que ce soit très légal :lol:
    Bah non je suis pas sympa avec elle ! Je devrais ? :mrgreen: :naughty: (bon après, j'avoue, la moitié de sa vie, je pense que je le tiendrais pas :tongue: )
    Ouiiiii ! Des bébés aux cheveux verts :lol: Ben, je peux quand même en faire plein en plus de l'héritière :tongue:
    LysaCyja a écrit: »
    Il doit sortir du placard alors....:joy:
    Ah ouais ! Ça serait une bonne idée tiens ! Je vais lui dire de suite ! :lol:


    Chapitre 11
    Un peu anxieuse, je m'attardai devant la porte de mon nouvel appartement, hésitant vivement, soudain prise de l'envie de pousser plutôt la porte de mon ancien appartement... J'entrai finalement. Raj n'était pas là. J'étais à la fois soulagée de ne pas avoir à affronter ses gentillesses qui me pesaient plutôt ces derniers temps et en plein désarroi surtout en voyant ma belle-mère qui m'attendait avec un air sévère. Mon soulagement m'effraya brusquement. Comment pouvais-je être soulagée, le jour-même de mon mariage d'échapper à une confrontation avec mon mari ? Et finalement, qu'est-ce qui m'avait poussée à épouser cet homme que je fuyais désormais ? Étais-je donc destinée à répéter les erreurs de ma mère que j'avais tant blâmée ? Je n'eus pas le temps de longtemps songer à ma bêtise que Mme Rasoya, m'ayant aperçue, m'interpella.
    s4v5hwhuqmmr.jpg
    "Viens donc t'asseoir, ma fille. Je ne vais pas te manger. Après tout, nous allons devoir nous supporter jusqu'à ce que la mort nous sépare, pas vrai ? Crois bien que cela ne m'est pas plus agréable qu'à toi.
    - ...
    - Tu es plus muette que la dernière fois ! Aurais-tu peur de dévoiler ton véritable visage à ton nouvel époux ?
    - Mmm... Et bien, nous avons eu pas mal de différent mais j'aurais souhaité que nous essayions de nous entendre, maintenant que nous allions vivre ensemble...
    - Pffffh... Nous ne nous entendrons jamais ! Mais passons. Nous pouvons au moins essayer de ne pas nous aboyer dessus, tu as raison. Je suppose qu'une jeune moins-que-rien comme toi n'a ni dot ni trousseau !
    - Contrairement à ce que vous semblez croire, je suis loin d'être une moins-que-rien ! J'ai des possession, c'est vrai. Mais j'y ai renoncé il y a longtemps. Elles me rappelaient trop de mauvais souvenirs. Donc, en un sens, vous avez raison, il est vrai mais...
    - Vous aviez des possessions ? Vraiment ? Et votre famille vous a laissée ainsi, venir habiter un appartement moisi à San Myshuno ? A qui voulez-vous le faire croire ?
    - C'est pourtant vrai ! Mes parents sont morts et je n'avais pas d'autre famille qu'eux, voilà comment j'en suis arrivée à cet "appartement moisi" comme vous dites.
    - Pffft... A voir vos manières et... votre personne, on ne dirait vraiment pas ! Mais bon, s'il vous plaît de vous faire passer pour une princesse déchue, ce n'est pas moi qui y redirait quelque chose ! Vous trouverez donc tout ce qu'il vous faudra dans votre chambre que vous partagerez avec mon fils. Vous n'aurez qu'à trier ce que vous préférez : j'ai fait ce que j'ai pu pour vous être agréable en y mettant votre "vert"...
    - Oh, merci !
    - Hum, ce n'est rien. Je ne vous oblige pas à vous vêtir plus convenablement pour le souper, mais occupez-vous au moins un peu de cette tignasse verte. Je trouve cela ridicule ! Vous trouverez ce qu'il vous faut dans la salle de bain"
    Elle avait toujours une manière de parler qui la rendait totalement odieuse... Mais je devais reconnaître qu'elle avait fait plutôt pas mal d'efforts :
    1. en m’accueillant sans me hurler dessus (déjà phénoménal quand on connaît l'animal !)
    2. en me proposant des vêtements dans ma couleur (énormissime ! elle avait toujours détesté le fait que je sois constamment vêtue de vert !)
    3. en m'autorisant à me retirer et à me servir de ses affaires et à rester en peignoir pour le repas ! (terrible, je me demande bien si elle ne va pas mourir suite à ces débordements de gentillesse !)
    pmqt32dhu2a4.jpg
    Je revins donc après avoir tressé mes cheveux. Ils avaient beaucoup repoussés ces derniers temps... Ma coupe courte allait passer à la trappe ! Raj ne cessait de me dévorer des yeux ne faisant qu'augmenter ma sensation de gêne. Mme Rasoya, elle, avait choisi de m'ignorer. En revanche, elle ne cessait de s'extasier sur la qualité de la cuisine de Raj avec un regard insistant sur mon assiette qui ne désemplissait pas. De toutes façons, je n'aurais rien pu avaler mais en plus ne serait-ce qu'approcher ma fourchette d'un steak me donnait la nausée. J'avais appris à regarder d'autres personnes manger de la viande mais m'y résoudre moi-même aurait été contraire à tous mes principes de végétarienne. Au milieu du repas, n'y tenant plus, je tournai enfin les yeux vers Raj qui parut enchanté de croiser mon regard.
    ambbnceufklq.jpg
    "Excuse-moi, vraiment. Je ne doute pas que ta cuisine soit excellente mais j'aimerais me retirer...
    - Ah... Euh... Je n'y vois aucun inconvénient ! Mère ?"
    Celle-ci ne prit pas la peine de répondre. Elle eut un grommellement inaudible. Raj me jeta un regard désemparé. J'haussai les épaules et me levai après m'être fait indiqué la chambre dans laquelle je devais passer la nuit. J'entrai donc dans la chambre de Raj et m'effondrai sur le lit, terrassée par une brusque lassitude.
    09hbq7g8lmm0.jpg

    De l'autre côté de la cloison
    "C'EST IN-AD-MIS-SI-BLE ! TU M'ENTENDS, MON FILS ?
    - Mais, mère, vous saviez bien que Chloé est végétarienne ! Pourquoi avez-vous tenu à ce que je cuisine ce steak ?
    - DÉJÀ, J'ACCEPTE QUE CETTE FOLLE AUX CHEVEUX VERTS VIENNE HABITER CHEZ-NOUS, JE L'AUTORISE À DÎNER DANS CETTE TENUE INDÉCENTE, JE LUI FAIT CONCOCTER UN PETIT PLAT, JE LUI FAIT PRENDRE PLACE À NOTRE TABLE ! OUI, TU M'AS ENTENDUE, À NOTRE TABLE QUE PERSONNE N'A ENCORE JAMAIS PARTAGÉE ! ET ELLE SE PERMET DE FAIRE LA DIFFICILE SUR LA NOURRITURE ? JE N'AUTORISERAI PAS ÇA SOUS MON TOIT, D'ACCORD ?
    - Enfin, ce n'est tout de même pas de sa faute si...
    - SI ! C'EST BIEN ELLE QUI EN A DÉCIDÉ AINSI, NON ? ARRÊTE D'ESSAYER DE LA DÉFENDRE !
    - D'accord, d'accord, mais reste calme maman ! Demain, je lui préparerai quelque chose de végétarien...
    - AH, NON ! ELLE NE S'EN TIRERA PAS COMME ÇA !
    - Je ne vais tout de même pas arrêter de cuisiner des salades, si ?
    - Non, bien sûr que non, gros bêta ! Mais nous ne changerons pas nos habitudes ! Elle vivra comme je t'ai élevée et comme j'ai toujours vécu, d'accord ? Je n'accepte pas de devoir modifier ma vie pour une petite sotte ! Et si cela ne lui plaît pas, alors elle partira !
    - Très bien, mère. Je vous préfère ainsi. Moins agressive mais intransigeante.
    - Arrête tes bêtises ! Tu es bien le fils de ton père, un idiot de sentimental ! Allez, va rejoindre ta femme et fais-moi de beaux petits-enfants !
    - Oui, mère..."
    wxljudmqkwso.jpg
    Désolée, mon fils..., songea-t-elle en le voyant partir, ses fières épaules soudain redevenues celles de la vieille femme qu'elle était. Désolée, vraiment. J'aurais fait ce que j'ai pu pour qu'elle parte, pour t'épargner bien des souffrances. Car elle me ressemble, tu sais. Cela ne peut mener nulle part. Mais elle est également têtue comme je l'étais. Elle a un sacré caractère ta très chère. Mais ce n'est pas une fille pour toi. Crois-moi. J'ai été jeune et folle moi-aussi. Je ne sais pas pourquoi elle t'a pris en pitié. Je ne sais pas pourquoi elle a tenu bon malgré tout. Mais je sais qu'elle me ressemble...
    woeka957hidj.jpg
    "Hey Geeta ! Tu crois pas que t'as un peu abusé sur les jus de fruits ???
    - Roh, ça va ! J'en suis qu'à mon... euh... Trente-huitième verre !
    - Hihi, moi c'est trente-quatre ! Si nos parents nous voyaient !!!!
    - Ils nous voient pas ! C'est pour ça qu'on est là, non ? Et on va s'éclater, c'est moi qui te le dis, Maria !

    qncuwojb96c2.jpg
    "Mais ça manque de garçons cette soirée, s'tu veux mon avis ! Y'a que des vieux !
    - Non, y'en a deux d'not' âge, là-bas !
    - Ouais, mais t'as vu leurs tronches, s'teu plaît ? Z'ont carrément pas la classe !
    - Bah Maria ! J'tai connue plus entreprenante que ça !
    - Ouais, p'têt ! Mais eux c'est le summum de la loositude là ! R'garde comment il se dandine l'aut' poulet !

    tqa90beexh6s.jpg
    "T'as p'têt raison, mais j'crois que je suis tellement jus-de-fruitisée que j'vais oublier leur tronche ! Et puis, 18 ans c'est qu'une fois dans not' vie !
    - Ouh purée ! T'as raison, c'est minuit ! 'Tain imagine ! 18 ans ! Les portes de la liberté s'ouvrent à nous !!! Sérieux, demain par contre, on organise une vraie soirée super cool avec tous les potes ! Paske là...C'est quand même la grosse loose de se jus-de-fruitisée toutes seules comme des c** ! J'prends l'gars avec des lunettes !
    - Ouate ? Hey, suis pas d'accord, j'veux pas du poulet, moi !
    - Sorry Gigi, mais y'a une limite à ce que je peux supporter ! Hey, l'binoclard ! C'est quoi ton p'tit nom ?
    - Moi ?
    - Non, l'oiseau dans le ciel ! T'as pas vu ? Il avait des lunettes ? Allez, viens boire du jus de fruits avec deux clochardes, le piaf' ! Moi c'est Maria ! Et mon nom de famille, si tu veux le savoir, faudra faire un peu d'chirurgie esthétique, mon gars !
    - Euh moi, c'est Emmanuel, Emmanuel Jang.
    - Ok, Jang ! Rameute ton pote le poulet, qu'il fasse connaissance avec ma joulie coupine !"

    as5jdso6yjq8.jpg
    "Hey ! Rasoya ! Bouge un peu par ici !
    - Roh, t'as vu, il est déjà sous le charme ! Il est chou donc j'm'le garde, occupe toi du Rasoya pendant c'temps !
    - Et donc, toi, c'est Maria, c'est ça ?
    - C'est ça, mon p'tit Manu !
    - Pfff... Ça y est, on l'a perdue... C'est quoi ton prénom, Rasoya ?
    - J...Jean.
    - Moi c'est Geeta, 'lut.
    - T'es vachement belle Geeta...
    - Mmm... Sérieux ? Bon, toi, t'es pas le gars de l'année mais t'as l'air "chou" comme dis ma potode, donc, j'vais p'tête faire une petit effort pour t'faire plaisir, Jeannot lapin."
    Du côté de la piste de dance, ça chauffait pas mal. Et vas-y qu'j'te fais les yeux doux et vas-y que je fais ma p'tite parade amoureuse... Maria et moi, on était vraiment jus-de-fruitisée, plus qu'on l'avait jamais été à vrai dire. Jusque là, on était restée sage à part deux ou trois p'tits détails comme le look gothique de ma copine qui avait pas mal fait râler ses parents, ma teinture et mon look pas fameux non plus. Mais bon, franchement, on avait vu pire. On avait jamais fait de grosses bêtises du siècle comme celle qu'on allait faire ce jour-là...

    w3by0j8hd0h8.jpg
    hl3gi3hve39p.jpg
    uzpys5wh17ks.jpg
    2stjvmsse5i5.jpg
    Mais voilà, ce soir-là, le jus de fruit nous ai monté à la tête. Y'avait un placard au fond de la salle. Et pendant que personne faisait gaffe, on s'y est faufilées. D'abord, Maria et son binoclard puis moi et l'poulet. Franchement, au début, on voulait juste trouver un coin tranquille pour se bisoucher sans être regardés de travers par tous les vieux de la boîte. Et puis, ça a dégénéré en crac-crac party...
    gvtir7mqvzf7.jpg
    vxh7lpfyw4t7.jpg
    La suite, vous la connaissez sans doute... Parce que vous devez certainement déjà connaître Anaya Jang et Raj Rasoya, nos deux "accidents". Anaya, c'est donc la fille du binoclard, Emmanuel Jang et ma coupine, la belle Maria. Quant à Raj, c'est le gosse du poulet et son portrait craché et de moi...Nos parents nous ont forcé à nous marier en découvrant la vérité. Ils ont franchement été plutôt sympas avec nous, toutes notre vie durant. Mais ça a pourri notre jeunesse, fichue à tout jamais nos rêves du grand amûûûr...
    Il lui ressemble, à son père, et Chloé, elle, lui ressemble, à la Gigi que j'étais alors. Je ne peux pas m'empêcher de souhaiter tout le bonheur du monde à mon fils, espérant qu'ils fonderont une famille et sauront mieux s'en sortir que Gigi et Maria. Mais je sais au fond de moi que cette histoire n'a pas plus d'avenir que celle de Gigi et du poulet qui, pourtant mariés, ont vécu séparés leur vie durant.

    Retour à Chloé
    Je fus donc réveillée par la voix de Raj :
    "Excuse-moi, Chloé chérie... Mais j'aimerais te parler, s'il te plaît. "
    Je me levai donc, ne pouvant faire semblant d'être plongée dans un profond sommeil plus longtemps. Honnêtement, j'angoissai beaucoup, rapport à notre nuit de noces. Mais je ne pouvais pas vivre en évitant sans cesse toute confrontation avec ma "nouvelle famille". J'avais épousé cet homme et même si c'était certainement une erreur, je ne pouvais pas continuer à subir sa présence uniquement quand l'envie m'en prenait.
    1oq2t1rcxqk2.jpg
    1ymtbybk5ost.jpg
    "Chérie, maintenant qu'on est marié, est-ce que tu accepterais qu'on fonde une famille ?
    - Quoiiiii ? Là maintenant tout de suite ? Mais je ne sais pas...
    - Je t'en prie ma chérie, tu seras une mère formidable !
    - Peut-être mais... Mais je ne suis pas prête, pas maintenant, pas comme ça...
    - S'il te plaît ! Fais ça pour moi !
    - On ne peut pas attendre un peu ? Que je sois plus sûre de moi, que j'ai pris mes marques ici, enfin, tu vois...
    - Mais si on attend, ma mère risque de ne pas pouvoir voir le visage de l'enfant ! Tu y as pensé à ça ? Elle n'est plus toute jeune !
    - Et alors ? C'est elle la mère du bébé ? Non ! Alors va rentrer ça dans ta p'tite tête que c'est moi que tu as épousé ! Pas ta mère !
    - Ne te fâche pas mon cœur !
    - Si ! Si je me fâche ! Elle est le centre de ta vie, depuis le début ! Grandis un peu Raj, tu n'as plus six ans !
    - Tu ne veux pas. Tu ne veux pas qu'on fonde une famille, c'est ça ?
    - Non pas du tout ! C'est juste que c'est trop tôt !
    - Ma mère m'a eu à 18 ans.
    - Et ?
    - Si elle apprend que tu as refusé, elle ne te le pardonnera jamais.
    - Et alors ? Je ne vais pas vivre continuellement dans sa crainte !
    - Tu ne m'aimes pas Chloé. Ça fait un petit moment que tu me fuis. Mais alors pourquoi m'as-tu épousé ?
    - C'est faux, tu...
    - Laisse-moi finir. Je te demande juste cet enfant, s'il te plaît, pour qu'elle soit fière de moi une fois dans sa vie ! Je ne suis qu'une source de déception pour elle ! Je voudrais, au moins une fois lui prouver que je ne suis pas juste un bon-à-rien !
    - Mais Raj... Je ne peux pas avoir un enfant juste pour faire plaisir à ta mère ! Ça me dépasse !
    - Tu ne veux pas être mère ?
    - Bien sûr que si je le veux ! Mais je n'arrête pas de te répéter que c'est trop tôt !
    - De quoi as-tu peur, au juste ?
    - De... Je ne sais pas... De commettre les mêmes erreurs que ma mère ! Je ne veux pas vivre comme elle a vécu. C'est trop horrible !
    - Ta mère, elle t'aimait, non ?
    - Oui, j'étais la plus belle chose qu'il lui soit arrivée depuis... Depuis qu'elle était venue au monde elle-même, en fait...
    - Alors tente le coup, non ? Tu ne seras ni mieux ni pire qu'elle. Et peut-être qu'enfin je verrais un sourire sur ton visage !"
    Raj ne le sut sans doute jamais mais c'est cette dernière phrase qui me convainquit. Sans le savoir, il m'avait touchée au plus profond de mon être, en rappelant ces mots qui m'avaient déjà frappée en plein cœur la première fois qu'ils avaient été prononcés. Les mots de Gaël, même dans la bouche de Raj, restaient ses mots. Les larmes qui avaient coulées ce jour-là étaient restées gravées, à tout jamais dans ma mémoire.
    "Chloé, elle ne sourit jamais quand elle est sur ce banc, jamais ! Elle a toujours l'air si triste... Et moi, moi, je ne sais plus quoi faire pour qu'elle me voie enfin, qu'elle voie qu'elle n'est pas seule ! Qu'elle quitte ses fantômes et qu'elle sourie enfin ! La chose que je désire plus que tout en ce bas monde, c'est la voir enfin sourire, de ce sourire qu'elle avait quand elle était petite qui pouvait tout d'un coup illuminer le monde...Toi, tu ne pourras jamais la remplacer, jamais. Et si tu crois que quelqu'un pourra t'aimer parce que tu auras pris les traits d'une autre, alors, tu te trompes complètement ! Parce que chaque personne est unique. Tu ne crois pas qu'il y aura quelqu'un, quelque part sur Terre qui t'aimera pour ce que tu es vraiment ? Cette personne-là, ce n'est pas moi. Alors arrête, laisse-la tranquille, tu ne sais pas tout ce qu'elle a vécu ! Tu ne sais pas qu'elle doit sans doute être en train de pleurer, là, quelque part ! Laisse-la, s'il te plaît. Tu ne crois pas qu'elle a déjà assez souffert comme ça ? Et la prochaine fois que tu veux me parler, fais-le avec ton vrai visage !"
    gij9f1omz8xx.jpg
    Gaël... Comme j'aurais voulu qu'il soit là. Je n'aurais pas eu à faire tout ça. À prendre toutes ses décisions. Tout aurait été tellement plus simple...Mais il n'était pas là. Il ne serait jamais plus là. Alors, j'avais fait mon choix. Tant pis pour les conséquences. Je l'aimerais ce petit de tout mon cœur et de toute mon âme. Je le protégerais de tout. Et c'est promis, il ne sera jamais seul comme je l'ai été.
    5mio9yxogk6j.jpg
    Bon, comme prévu, le test est positif. Je vais avoir un bébé. Moi. Un bébé. Je ne sais même pas si j'en suis heureuse. J'avais tant de fois imaginé cette famille que nous fonderions avec Gaël... Tant de fois rêvé ce jour. Maintenant, je ne sais pas. J'aurais voulu que cet enfant naisse d'un père que j'aurais aimé, d'un véritable amour. Mais je ne pouvais pas non plus être triste. Un enfant, c'est tout ce que j'avais toujours souhaité. Ma mère m'avait tellement répété que j'étais sa joie, sa fierté, que ma naissance avait été le bonheur le plus inattendu de toute sa vie ! Alors moi-aussi, je voulais connaître cette joie. Elle était terrifiée à l'idée d'être mère, trop obnubilée par sa propre enfance, les échecs de sa propre mère et sa crainte de les reproduire. Mais elle m'avait bien souvent dit qu'en se penchant sur mon berceau, ses craintes s'étaient envolées. Elle n'avait plus vu que ce bébé gazouillant et une vague de tendresse maternelle l'avait envahie, lui faisant oublier qu'elle haïssait l'homme sans qui je n'aurais jamais existé, lui faisant oublier comme ce poids dans son ventre lui avait pesé, lui faisant oublier son horreur en s'apercevant qu'elle portait la vie dans son ventre et toute la répugnance que lui avait inspirée cette fleur qui avait poussé dans son ventre, la rongeant de l'intérieur. Toutes ces histoires avaient fait grandir en moi cette envie d'avoir, un jour, une grande famille, des bébés pleins les bras pour leur donner à mon tour tout l'amour que ma mère m'avait transmis.
    pamipkx8lgox.jpg
    Je venais tout juste d'annoncer la nouvelle à Raj qu'un cri se fit entendre.
    i22uxuftnisg.jpg
    w1aq368j5648.jpg
    Raj blêmit tout-à-coup et se précipita dans le salon.
    175gsjv7idx8.jpg
    "Maman, maman, non ! Je t'en prie !, entendis-je gémir depuis la chambre. Je sortis donc à mon tour et n'eus pas besoin de chercher longtemps avant de la trouver, étendue de tout son long sur le sol. Raj avait beau avoir parlé de la fin proche de sa mère, je ne pus retenir un cri.
    "Mais que lui est-il arrivée ??? Raj ?"
    Il ne répondait pas, continuant sans cesse de gémir "Maman, maman" en sanglotant.
    l7zylfkcmeh8.jpg
    9q5ubfcjhc5t.jpg
    Brusquement, un nouveau bruit se fit entendre et la Faucheuse apparut. C'était la première fois de ma vie que je la voyais, cette terrible mort qui m'avait pris tout ce que je possédais de plus précieux sur cette Terre. Je me sentis prise de vertiges en la voyant. Je revoyais Tía venue m'annoncer, alors que je n'étais encore qu'une gamine, que je ne reverrais plus jamais mes parents. Je revis Paolo et mes cris entrecoupés de sanglots que je lui avait jeté à sa bonne figure toute ronde et innocente. Je revis mon petit cimetière. Mon banc que Gaël rejoignait quelque fois. Je n'avais rien pu faire. Ils étaient morts sans même que je sois auprès d'eux. Je n'avais même pas eu le droit de leur dire au revoir...
    pyvimo6kjmco.jpg
    "Pitié ! Pitié ! Pas ma mère ! Ma pauvre mère ! Laissez-lui un peu de temps ! Pitié ! Ma femme va avoir un enfant ! Pitié, dame Faucheuse ! Je voudrais, juste une fois qu'elle puisse me regarder avec fierté ! Pitié ! Je vous en supplie ! Ne me prenez pas ma mère !!!"
    t5g1kwhjlnh1.jpg
    Moi, je n'avais même pas eu ce droit. Je me serais jetée à ses genoux, lui aurait demandé de tout prendre, tout ce qu'il y avait dans cette grande maison, peu importe, mais pas ma mère, pas mon Gaël ! Mais même ça, je n'avais pas pu. Je sentis mon cœur se déchirer en deux quand la Faucheuse accepta de laisser un sursis. Pourquoi ? Pourquoi avait-elle le droit de vivre quand ils étaient partis ? Je détournai les yeux en voyant la vie regagner la vieille dame. Je ne pouvais pas supporter cette vue après avoir tant de fois contemplé les tombes de tous ceux que j'avais mille fois souhaité voir revenir à la vie.
    1m7f029pwou1.jpg
    Raj était heureux. Je ne pouvais pas lui en vouloir, bien sûr. Mais je fuis tout de même rapidement vers la chambre pour m'endormir aussitôt. Et le lendemain, je partis à l'aube avant que quiconque soit levé. Une fois devant mon cher laboratoire, je me sentis un peu mieux. J'étais de nouveau chez-moi !
    ipyuq7x4f0i5.jpg
  • MissLyzaSimsMissLyzaSims Messages: 1,099 Membre
    Non mais, elle le fuit, elle réalise qu'elle l'aime pas, mais accepte de faire un enfant. Un enfant qui sera malheureux de voir ses parents être ensemble sans amour. Chloé ouvre les yeux. Par contre j'aime pas Raj, c'est limite de forcé une femme à lui faire un enfant pour qu'il fasse plaisir à sa môman.
    Mon id : MissLyzaSims

    Mes challenges :
    [NSBC] ENCORE DES BERRY AU PAYS DE TOUTE LES COULEURS.

    Et mon double Apo', oui un double Apo' parce-que je suis une folle : L'aventure Scanille
  • Sysy83Sysy83 Messages: 17 Membre
    Mais naaaaaaaaaaaaaan déjà faire crac crac avec Raj "Beurk!" Mais en plus un gamin !! Mais nan !! Mon Dieu j'espère que la jolie Chloé va se décider à divorcer... Elle peut juste pas vivre avec ce mec et en plus la belle mère... mais quelle horreur...
  • IsawIsaw Messages: 670 Membre
    Au moins, elle fait des efforts la belle-maman... même si la Faucheuse aurait pu la garder hein :#
    Et oh : un bébé <3
    Même si ce n'était peut être pas la meilleure idée, j'ai quand même hâte de voir le bébé de Chloé!
    C'était très sympa aussi la petite séquence sur la jeunesse de Geeta.
    Legacy : Crispin
  • OOmisslauraOOOOmisslauraOO Messages: 159 Membre
    Je viens de rattraper mon retard.. j'ai presque pleuré pour Chloé.. mon dieu un enfant sans amour.. mais que va-t-il donc se passer.. il faut qu'elle ouvre les yeux et trouve un homme qui la méritera pleinement et une belle mère moins casse pied aussi.. !
    .. La Lignée des Muller .. [challenge des 100 bébés - TERMINE]
    .. La Lignée des Muller .. [challenge les 7 Génies - TERMINE]
    .. La Lignée des Muller .. [challenge Not so Berry Challenge]
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Return to top