[Not so berry challenge] Chloé Berry et sa descendance

Réponses

  • KanneliaKannelia Messages: 4,439 Membre

    @Himari74 : Que de tristesse et d'émotion au début de cette MAJ mais heureusement que l'humour reprend le dessus à la fin ;)
    Sacrée Chloé!!!... étonnante petite bonne femme à forte personnalité! :D
    5dpd8aiyplt0.jpg

  • Himari74Himari74 Messages: 1,551 Membre
    juin 2017 modifié
    @OOmisslauraOO Oh merci, ça me touche énormément :blush: :kissing_heart:
    @Sysy83 Terriblement triste...Voir sa mère partir comme ça, après ce discours qu'elle a eu qui laissait déjà supposer qu'elle ne reviendrait pas... Pauvre Chloé :cry:
    Je suis très heureuse d'avoir réussi à t'émouvoir comme ça et à te faire rire :blush: :kissing_heart:
    @Isaw Haha moi aussi, ça me fait rire de les voir se disputer comme ça :lol:
    Et contente de t'avoir émue avec mon histoire :wink: :kissing_heart:
    @Ada Et oui ! :wink: Elle l'avait un peu cherché en même temps :lol:
    @sirhc59 Désolée :confounded: J’essaierai de faire plus attention la prochaine fois :wink:
    @Kannelia Contente d'avoir pu t'émouvoir et que la petite note finale te plaise bien :blush: :kissing_heart:
    J'aime beaucoup aussi son personnage ! Elle est très marrante à jouer et à mettre en scène :lol:
  • Himari74Himari74 Messages: 1,551 Membre
    Chapitre 6
    Si vous pensiez que je m'empresserais de délivrer cette affreuse marâtre, vous vous trompiez. Je contemplais mon œuvre un court instant, puis, avec un grand sourire, je regagnai mon appartement en voyant les yeux de ma prisonnière s'agrandir, ne pouvant qu'imaginer toute la fureur qui était en train d'embraser son esprit.
    Je m'installai donc, pleine de fierté à mon échiquier et jouai tranquillement au moins cinq parties !
    1njgytbzd0u3.jpg
    Lorsque je ressortis enfin, elle était toujours là, prisonnière des glaces. Ses yeux exprimèrent un tel désespoir en me voyant de nouveau que je finis dans ma fichue bonté par l'extirper de là. Tout en travaillant à cela, je remarquai du coin de l'œil quelque chose qui ne me remplissait pas de joie : Raj, devant l'affiche pour le festival de l'amour, était sur le point d'appeler quelqu'un. Je ne pus empêcher un pointe de jalousie de ressurgir dans mon cœur...
    03u1y2p9vwvb.jpg
    ".........., Mlle Berry.
    - Pardon ? Vous disiez ?
    - Je m'excuse Mlle Berry ! Au revoir, maintenant !
    - Oh oui... Au revoir !"
    jmtqhmde3bk3.jpg
    Elle avait vraiment l'air d'avoir passé un sale quart-d'heure... J'hésitai entre croire à ses excuses ou simplement la considérer comme une femme qui ne tenait pas à rester en mauvais termes avec une fille qui possédait un RayonSim chez-elle ou encore était-ce un simple contrecoup suite à son séjour dans les glaces et elle retrouverait son sale caractère en moins de deux. Toujours est-il qu'à cet instant la sonnerie de mon téléphone retentit et je n'eus pas le temps de m'attarder sur ces points.
    "Allô ?
    - Chloé ! C'est Raj !
    - Raj, mais...
    - Quoi, il y a quelque chose qui ne va pas ?
    - Non, rien du tout, j'ai été bête c'est tout...
    - Tu ne voudrais pas venir avec moi au Festival... ?
    - Oh ! Bien sûr que si, avec plaisir !"
    Je rayonnai littéralement
    C'était une première dans l'histoire de ma vie que cette joie intense que me procurai le fait de m'être trompée ! Comment avais-je pu supposer un instant que ce serait une autre que moi à qui Raj téléphonait, hein ?
    qu354bxx9bq3.jpg
    "Bonjour, gente dame, seriez-vous disponible pour entamer la discussion avec un pauvre homme tel que moi ?
    - Je vous attendais, mon prince !", répliquai-je avec un petit rire.
    fkcx1wwuimph.jpg
    "Tu es tellement belle, ma Chloé !
    - Ne dis pas ça, ou tu vas me faire rougir !
    - Tu rosis déjà et ça ne fais qu'ajouter à ta beauté...
    - Roh ! Arrête, imbécile ! Tu as trop forcé sur le thé ! On dit qu'il a d'étranges effets lors de ce festival.
    - Moi, on m'a dit qu'il se contentait de révéler ce que chacun cachait au fond de son cœur...
    - Raj... Je... Je ne sais pas quoi dire...
    - Alors tais-toi..."
    8sqxhb5rjo8o.jpg
    Je sentis mon cœur s'emballer quand il me prit dans ses bras. Peut-être en effet, il y avait-il là-dedans des effets du thé sakura mais je ne voulais plus réfléchir. Plus me poser toutes ces questions qui envahissaient mon esprit, me faisant tout oublier. Je voulais pour une fois dans ma vie que mon cerveau cède sa place à mon cœur. Depuis toute petite j'avais toujours réfléchi beaucoup. Beaucoup trop peut-être. Et depuis que ma mère était partie, j'avais refusé, à chaque fois où l'occasion s'en présentait de laisser parler mon cœur. Car il m'était resté cette trace : quand on donne trop facilement son cœur, il reste des traces. J'avais aimé ma mère comme jamais personne auparavant. Et je lui avais donné tout ce que mon petit cœur contenait à l'époque, comme pour combler le vide que me laissait mon père trop souvent absent et toujours froid et distant avec moi. Alors de nouveau, j'avais enfermé tout ce que mon cœur me dictait dans ma petite boîte. Mais cette fois, j'en avais assez, assez de retenir mes impulsions alors je fis quelque chose que je n'aurais jamais pensé oser faire un jour...
    gxot1yanwtyb.jpg
    zwiljd49wkn7.jpg
    zllj0ftndmsd.jpg
    "Chloé... Je... Je t'aime !
    - Je crois bien que moi aussi !
    - Dans ce cas... c'est le plus beau jour de ma vie !
    - Voleur ! C'est le mien de plus beau jour !, plaisantai-je.
    - Chérie, tu ne veux pas qu'on aille dîner, rien que tous les deux à ce restaurant ?
    - Raj, tu es un amour :"
    xqxw4mx66iso.jpg
    Cette fois, je pouvais m'y présenter fièrement et rabattre son caquet à l'autre Don Lothario qui s'était permis de critiquer mon choix, la dernière fois et de croire qu'il pouvait prétendre lire mes pensées ! Sous ses yeux ébahis, je débarquai, toute joyeuse, au bras de mon Raj et l'embrassai fougueusement devant toute l'assemblée comme si j'avais voulu défier quiconque de douter encore de nous.
    1raxedhvgtc2.jpg
    "Raj Rasoya ? Quel agréable surprise !
    - Oh Anaya ! Ça faisait bien longtemps !
    - Bonjour madame !", les interrompis-je avec un enthousiasme forcé. Je ne pouvais m'empêcher de ressentir cette pointe de jalousie dès que je voyais Raj s'intéresser à quelqu'un d'autre que moi. C'était idiot bien sûr mais je n'aimais pas ça...
    mh5eioy0wzmn.jpg
    "Oh je vois que vous êtes en une charmante compagnie ! Bonjour mademoiselle, je m'appelle Anaya Jang ! Et voici ma fille, Billie !
    - Chloé Berry, enchantée ! Je ne savais pas que vous vous connaissiez !
    - Je le connais depuis sa naissance ! J'étais une petite bambinette quand sa mère est arrivée à San Myshuno, alors enceinte de lui. Ma mère a beaucoup aidé la sienne et résultat, nous avons rapidement noués des liens à sa naissance, pas vrai, Raj ?
    - Haha ! Oui, c'est vrai ! Mais j'en oublie les bonnes manières : Anaya, voici Chloé, ma petite amie et Chloé, voici Anaya, mon amie d'enfance !
    - Petite amie ? Et tu ne m'avais rien dit ! Voulez-vous vous joindre à nous pour le dîner ? Nous commençons tout juste !"
    Mon sourire se crispa encore un peu plus puis disparut. Raj m'avait promis un dîner en tête-à-tête ! Ce n'était pas pour finir avec cette Anaya à remémorer des souvenirs auxquels je n'entendrais rien et ainsi étaler leur belle amitié face à moi, la pauvre cruche qui tenait la chandelle !
    cchhyrbkl77u.jpg
    Je savais parfaitement qu'elle cherchait simplement à être aimable mais je la fusillai du regard sans prononcer une parole. Je sentis le regard de Raj posé sur moi. S'il attendait que je fasse le sale boulot à sa place, il pouvait toujours rêver. Finalement, il ouvrit la bouche et dit, de son ton parfaitement poli mais avec une certaine fermeté que je ne lui connaissais pas :
    "Je te remercie Anaya, mais j'avais promis un peu d'intimité à Chloé, alors, je pense que nous allons dîner rien que tous les deux...
    - Bien sûr, je comprends ! Bon appétit alors !
    - Merci Anaya ! Bon appétit à toi !"
    J'eus un petit sourire gêné dans sa direction puis je suivis Raj qui était parti demander une table. J'étais tellement fière à chacune de mes victoire ! J'étais sûre à présent qu'il m'aimait sincèrement et que, pour lui, je passais désormais avant tout le reste !
    bklzwcqy8sd9.jpg
    "Raj... Merci... beaucoup...
    - Pourquoi ? Je n'ai rien fait de spécial !
    - Tu ne peux pas savoir comme je suis heureuse de passer ce dîner en ton unique compagnie !
    - Tu sais, Anaya est très gentille... mais comme je t'avais fait une promesse... Je ne me suis pas senti le cœur de la rompre...
    - Peut-être... Mais tu sais combien je suis possessive... alors...
    - Ne me dis pas que tu es jalouse d'Anaya ????
    - C'est ton amie d'enfance ! C'est normal que je sois jalouse ! J'ai l'impression, peut-être pas entièrement fausse, qu'elle te connaît mieux que moi !
    - Et même si c'était le cas ? Qu'est-ce que ça changerait ?"
    Il continuait de sourire mais son ton était subitement devenu plus dur que d'habitude. Prenant exemple sur lui, je gardai mon sourire et rétorquai d'une voix un peu plus brutale.
    n27yd7z72edv.jpg
    "Et alors ? Ça te dérange peut-être ? Pourquoi tu ne dînes pas avec elle plutôt ? C'est ta "meilleure amie" après tout, vous êtes tellement proches ! Je ne veux pas m'imposer !
    - Tu sais très bien que ce n'est pas du tout ce que je voulais dire. Simplement, fais-moi un peu plus confiance, non ?
    - Mais c'est dans ma nature ! Tu ne peux pas changer ça ! Bien sûr que je te fais confiance ! C'est moi en qui je n'ai pas confiance... Et je me sens tellement nulle à côté d'elle parce qu'elle a été super gentille et compréhensive et moi, tout ce à quoi je pensais c'est "Laisse-nous tranquille !" Je suis pas normale, c'est ça ? C'est pas normal de te vouloir rien que pour moi ? Hein ? Réponds au moins ! J'en ai marre à la fin ! Je gâche toujours tout !
    - Ce n'est pas vrai."
    J'étais tout-à-coup pris d'une énorme envie de pleurer. Sans doute un contrecoup de mon cauchemar de la veille...Je commandais un plat pour que Raj ne s'inquiète pas mais je n'y touchais même pas.... De toutes manières, je n'avais même pas pris la peine de choisir un plat végétarien...lgr1wg6fjyc5.jpg
    Et Raj qui ne disait toujours rien ! J'en avais assez d'être une idiote... Pourquoi ne pouvais-je pas me contenter du bonheur que l'on m'offrait ? Pourquoi fallait-il toujours que je me retrouve sur le point de m'effondrer alors que tout commençait si bien ? Pourquoi ratais-je toujours tout ?
    Ce n'est pas de ta faute...
    lt7n9csos8vm.jpg
    Un souvenir, de nouveau, qui s'était terré au fond de la boîte. Mais que faisait-il là ? Il y avait tant de douceur dans cette voix et ce souvenir faisait jaillir en moi une émotion si vive que je ne comprenais pas cette fois. Même folle de désespoir, comment avais-je pu me forcer à oublier ce souvenir qui résonnait avec tant de douceur à mes oreilles ?
    ze59yanqqvzp.jpg
    "Qu'en sais-tu, Gaël ?
    - Ta mère t'aimait Chloé. Je suis sûre que de là où elle est, elle ne peut pas penser que c'est de ta faute.
    - C'est de ma faute, je le sais ! Je te l'a déjà expliqué ! Ô si seulement je pouvais revenir sur ce que j'ai fait !
    - Tu étais petite, Chloé, tu ne pouvais pas savoir !
    - Si, si, tout est de ma faute, je le sais ! Je ne pourrais jamais me racheter auprès d'elle !... Gaël... Parfois, moi... j'ai envie de mourir...
    - Comment peux-tu dire ça ? Hein ? La mort de ta mère ne te suffit pas ? Ose me dire que tu ne lui en as jamais voulu d'être partie et de t'avoir laissée toute seule ? Et moi dans tout ça ? Tu m'aimes aussi peu que ça ?
    - Ne t'énerve pas, je t'en prie ! Tu sais que je t'aime plus que tout au monde !
    - Alors vis ! Ris et redeviens ma Chloé ! Moi, quand je te vois comme ça, qui regarde dans le vague, j'ai l'impression que c'est comme si tu l'avais déjà rejointe. Tu es tellement loin alors ! Et je me sens si minable, si impuissant... Ris ma Chloé ! Ris ! Tu ne sais pas tout ce que je donnerais pour te voir de nouveau rire aux éclats comme si rien de tout ça ne s'était passé !

    70xukodzejxb.jpg
    - Pardon Gaël... Pardon... Moi, je donnerais tout pour que maman revienne... Elle serait tellement heureuse de voir que j'ai enfin compris, moi-aussi... Oui, tu as raison, je lui en ai voulu, longtemps, de m'avoir laissée comme elle l'a fait... Mais maintenant, je ne lui en veux plus. J'ai compris...Parce que je sais que je ne pourrais pas vivre sans toi...
    - Tu es une idiote Chloé ! Je t'interdis de mourir pour moi !
    - Je t'aime Gaël...
    - Moi aussi Chloé... Et rien ne pourra jamais nous séparer, je te le promets...
    - GAËL ! OÙ EST-IL ENCORE PASSÉ CELUI-LÀ ????, hurla cette chère Tía Tilda.
    - Oh, je crains qu'il ne soit simplement amoureux !
    - Amoureux ? Mais de qui ?
    - Et après, on parle d'intuition féminine !"

    i43ox87a1rd3.jpg
    "...oé... Chloé ? Je m'excuse vraiment pour tout-à-l'heure... Je, je ne sais pas ce qui m'a pris et..."
    kdgvx3vkkjjl.jpg
    "Ce n'est pas de ta faute, répétai-je machinalement encore perdue dans mes pensées.
    - Tout va bien ? Tu as l'air bizarre !
    - Oh, ne t'inquiètes pas...
    - Alors, tu ne m'en veux plus ?
    - Bien sûr que non, Raj ! Tu as raison ! C'était idiot de ma part... Et encore plus idiot de m'emporter...Je suis juste un peu perturbée en ce moment, entre le travail, prendre mes marques dans cette ville, et... juste deux-trois petites choses que j'avais oubliées et qui commencent à me revenir peu-à-peu...
    - Tu es amnésique ? J'avais entendu dire qu'avant de venir ici tu avais été hospitalisé mais il me semblait que tout s'était arrangé... Tu veux qu'on en parle ?
    - Oh, ne t'en fais pas, c'est juste des détails et cette hospitalisation était une simple formalité étant donné que j'avais perdu subitement toute ma famille...
    - Tu es sûre ?
    - Oui, oui, tout va bien... Il faut que je rentre à présent, mais merci pour cette splendide journée Raj ! Au revoir !
    - Au revoir, mon ange, et à bientôt..."
    9idrnig7mk3q.jpg
  • Sysy83Sysy83 Messages: 17 Membre
    Joli chapitre, on aprend encore de nouvelles choses sur cette petite Chloé. Par contre je suis trop deg qu'elle ai jeté son dévolu sur Raj xD Il est mignon mais j'arrive pas à accrocher avec lui. En tout cas très bon travail ^^
  • FloreliiaFloreliia Messages: 2,379 Membre
    Eh bah dit donc ! Ils sont trop mignons tout les deux :mrgreen:
    ✨✨✨
    | MON SITE 👀 |
    | STUDIO 🛠 |
    | Youtube 📽 |

    ly026215u3nl.jpg







  • Himari74Himari74 Messages: 1,551 Membre
    @Sysy83 Merci beaucoup :kissing_heart:
    Et je te comprends pour Raj...mais après, c'est pas marrant si elle choisit un parfait prince charmant...
    @Floreliia Merki :kissing_heart:
  • Himari74Himari74 Messages: 1,551 Membre
    juin 2017 modifié
    Chapitre 7
    Je repartis donc en direction de ma maison, alors que le soleil commençait déjà à se pointer à l'horizon. Un peu étourdie tout d'abord par cette luminosité à laquelle je ne m'attendais pas, je me mis ensuite en route épuisée, mais au total pas mécontente de ma soirée... Il y avait bien quelques souvenirs désagréable... ou plutôt non... pas désagréable mais inattendus... Avais-je aimé ? Je ne parvenais pas à me souvenir clairement de ce jeune homme, mais ce qui était sûr, c'était qu'une étrange chaleur envahissait mon corps à son simple souvenir.
    ttypmyemhzeo.jpg
    Je continuai d'avancer dans cette lueur aurorale, au milieu de toutes ses couleurs de Willow Creek qui semblait constamment me ramener des années en arrière. Ce vert si présent tout autour de moi aussi doux et chaleureux que le parfum mentholé de ma mère... Gaël... Qui était-il ? Et pourquoi lui avais-je un jour fermé les portes de mon cœur; l'enfonçant ainsi dans les ténèbres sans fond de l'amnésie ?...
    2ckpqcczbqxk.jpg
    Aussitôt de retour dans mon petit chez-moi, je m'enfonçai dans la douceur rassurante de mes couettes et plongeait dans un sommeil profond et revigorant...
    zvlk89qvbn4f.jpg
    J'aurais été bien naïve de croire qu'après une journée comme celle-ci je pourrais profiter d'un repos que rien ne viendrait troubler, aussi je ne luttais pas longtemps avant de m'enfoncer dans le rêve qui souhaitait s'immiscer dans celui-ci... Cette fois-ci, il ne s'agissait pas de souvenirs réels mais bien d'un rêve...
    dos0xesdaq0x.jpg
    " Gaël ? C'est bien toi ?
    - Tu ne m'as pas déjà oublié, Chloé ?
    - Qui es-tu au juste ?
    - Rien d'autre qu'une pâle copie que ton imagination a fait resurgir à partir de tes souvenirs...
    - Mais qui est ce Gaël alors ? Et pourquoi t'ai-je oublié ?
    - Peut-être m'aimais-tu trop...
    - Où es-tu maintenant ? Où puis-je te trouver ? J'ai besoin de le savoir !
    - Es-tu sûre de le désirer réellement ?
    - Je veux le savoir ! Il le faut ! Je ne veux pas commettre d'erreurs... Je dois savoir si je peux encore te trouver quelque part !
    - Vos désirs sont des ordres, belle damoiselle... Même si je crains que vous ne les regrettiez prochainement..."
    - Gaël ? Gaël où es-tu ?
    Il y eut un brusque éclair de lumière puis plus rien...

    wuwecyxoez2o.jpg
    "Gaël ?", murmurai-je d'une voix incertaine.
    Il n'était plus en face de moi et je me sentis prise d'une peur panique... Je me tempérai alors... "Allons, tu n'as pas à t'en faire, Chloé ! C'est un rêve ! Seulement un rêve !" Je frissonnai malgré tout avant de regarder autour de moi... Le parc était pratiquement désert à l'exception d'un homme blond, très pâle assis à une table d'échec et...
    "Gaël !", m'écriai-je, soulagée.

    o8gfp3gmz3f8.jpg
    C'était bien lui. Il se retourna, eut un sourire un peu triste et puis...
    cdmdsv0bejtl.jpg
    9c8tg6imm1fw.jpg
    "Gaël ? Gaël où es-tu ? Gaël ! Ce n'est pas drôle ! J'ai peur !
    - Tu ne comprends donc pas ?, murmura une voix à mon oreille.
    - Où es-tu Gaël ? Je t'en prie !

    n4shaavyxvka.jpg
    "Gaël est mort ! Mort, tu entends ! Il ne reviendra plus jamais ! Tu es toute seule ! Toute seule avec tes regrets jusqu'à la fin de ta vie ! Toute seule !
    - Tu mens ! Tu mens !
    - Tu ne peux pas lutter éternellement contre tes souvenirs, Chloé... Il reviendront te hanter... Tôt ou tard..."

    En effet, déjà, les souvenirs affluaient, ne me laissant même pas le temps d'assimiler ma découverte... Il n'y aurait pas de réveil en sursaut pour m'arracher à cet affreux cauchemar, j'y étais résignée...
    wj1281k56o2g.jpg
    "Je... Je suis désolé...
    - Quoi ? Qu'est-ce qui te prend Paolo ? Tu sais très bien que je t'adore ! Je ne te reproche absolument rien !
    - Ce n'est pas ça, petite... Je suis désolé de devoir une fois de plus briser ton petite cœur... Sois forte, Chloé...Je sais que c'est dans ton sang... Ta mère t'as au moins donné sa force avant de rejoindre le Ciel. J'espère seulement que tu seras plus forte qu'elle en apprenant cette terrible nouvelle qui l'a elle-même menée là où elle est... Mais j'en dis trop...
    - Paolo, dis-moi, tu me fais peur ! Il est arrivé quelque chose à Tía ?
    - Non, elle va très bien ! Oh, pauvre petite ! Si je pouvais créer une armure qui protégerais ton cœur... Tu sais que tu seras toujours dans mon cœur, pas vrai ma princesse ?"

    jntpon7behpg.jpg
    "Paolo, je t'en prie...
    - Tu es comme ma fille, depuis toujours, tu le sais n'est-ce pas ?
    - Parle ! Mais parle donc !
    - Tu sais, une fois que j'aurais parlé, tu me crieras de me taire alors...
    - Ce n'est pas vrai, je te le jure !
    - C'est Gaël..."
    Tout-à-coup, ce fut comme si mon monde s'effondrait. Impossible ! Pas Gaël ! Mon Dieu ! Vous m'avez pris père et mère, vous ne pouvez pas... Vous ne pouvez pas...
    "Qu... Quoi Gaël ?", murmurai-je d'une voix si faible et si désespérément suppliante que je vis le visage de mon cher Paolo se tordre de désespoir. Comme je devais avoir l'air pitoyable !
    "Il est mort, petit ange... Il est allé rejoindre ton papa et ta maman au Ciel. Un malheureux accident d'avion... Tu sais, ce genre de chose arrive très vite et on ne sait jamais quand..."
    Ça y est, les mots étaient dits... Il n'y avait plus rien, plus rien autour de moi que la souffrance et la solitude. Un peur atroce. Gaël ! Gaël ! Je ne suis rien sans toi ! Rien d'autre qu'une petite ado ratée, pourrie gâtée mais qui n'a même plus les jupes de sa mère dans lesquelles se cacher, amoureuse des sciences mais qui ne connait rien à la vie. Il n'y a que toi qui ait su lire en moi et voir combien j'avais besoin d'aimer et d'être aimée. Non, non, non ! C'est impossible ! Pas toi ! Pitié que quelqu'un me tue enfin ! Que quelqu'un abrège cette horrible douleur qui envahit toute ma tête, mon cœur, jusqu'au plus profond de mon âme ! Que tout s'arrête ! Que je n'aie jamais plus peur, plus froid, plus mal nulle part ! Que je rejoigne enfin mon Gaël là où rien ne pourra nous séparer ! Pitié ! Pitié ! Je me sentais tout-à-coup folle et pleine d'une rage terrible. Où était-il donc ce Très-Haut dont ma mère m'avait si souvent vanté la bonté ? Et pourquoi ne les avait-il pas protégés puisqu'il était tout puissant, hein ? Pourquoi ? Pourquoi ? Toute cette peine et toute cette rancœur jaillit soudain. Je ne pouvais plus arrêter le flot de mots blessants qui me venaient à la bouche.

    aqtsi36usjso.jpg
    " TU MENS ! TU MENS ! JE TE HAIS, TU M'ENTENDS ! JE TE HAIS ! JE VOUS HAIS TOUS ! JE VOUS HAIS ! JE VOUS HAIS ! JE VOUS HAIS ! JE VOUS HAAAAAAAAAAAAAAAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS ! Pourquoi ? Pourquoi Paolo ? Pourquoi ? Tu m'avais promis qu'il ne m'arriverait jamais rien de mal, hein Paolo ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?". A présent, je pleurais à chaudes larmes sur les larges épaules du cuisinier qui avait toujours veillé sur moi avec sa grande bonté paternelle.
    w35igptyw6ka.jpg
    "Ça va aller, petite, ne pleure plus... Ça va aller...
    - Il m'avait dit qu'il resterait toujours avec moi, toujours, Paolo ! Il m'a menti ! Ils m'ont tous menti ! J'en ai assez ! Je ne veux plus perdre personne ! Je vais partir, Paolo... Il n'y a plus que toi ici, maintenant... Tous... Tous, ils sont tous partis...

    Je m'éveillai en sursaut, le cœur battant... Gaël... Tout mon esprit était embrumé mais j'entendais malgré tout les coups sourds frappés à la porte... Du calme Chloé. Tout d'abord, souviens-toi de ce qui est réellement important : tu aimes Raj et il n'attend que toi. Ce Gaël n'est rien d'autre qu'un ancien amour que tu auras tôt fait d'oublier. De toutes façons, il ne sera plus jamais là, Raj, lui est bien réel, il t'attend.
    "Chloé ? Chloé ? Tout va bien ?"
    En effet, c'était bien lui qui toquait ainsi à la porte. Encore un peu étourdie, je sortis de mon lit, enfilai rapidement des vêtements puis lui ouvrit la porte.
    42cp4nl304xu.jpg
    "Coucou mon amour... Excuse-moi, je dormais encore.
    - Non, c'est moi qui m'excuse de t'avoir réveillée... Je pensais que tu serais debout à cette heure...
    - Quelle heure est-il ?
    - 14h.
    - Ouh là ! En effet, j'ai bien dormi ! Heureusement que je ne travaille pas aujourd'hui !
    - Je t'aime ma chérie..."
    zqzrtc7ci94x.jpg
    "Oh Raj ! Te voilà bien romantique aujourd'hui !
    - Je puise mon énergie...
    - Avant d'aller travailler ? Tu en as tant besoin que ça ?
    - Non, il y a quelque chose d'autre que je dois faire avant d'aller travailler...
    - Quoi ? Dis-moi !!!
    - Ecoute... Cela fait maintenant un certain temps qu'on se côtoie...Et moi, depuis le premier jour, je n'ai eu plus d'yeux que pour toi...
    - Arrête Raj ! Tu me gênes !
    - Chaque jour que je passe sans toi à mes côtés est une véritable souffrance... Alors, peut-être que...
    - Qu'est-ce qui te prends enfin ? On dirait une demande en mariage !!
    - Chloé Berry, accepteriez-vous de faire de moi le plus heureux des hommes en acceptant de m'épouser ?
    o1cao7zpa0zr.jpg
    "Que... Quoi ? Mais Raj... D'où ?..."
    Tellement d'émotions me submergeaient en cet instant que je ne saurais toutes les citer sans avoir peur d'en omettre une. Je ne savais pas, je n'étais pas prête, pas avec tout ce que je venais d'apprendre, sur moi, sur Gaël...
    "Raj... Je... Je suis très flattée vraiment mais...
    - Tu refuses ?"
    La souffrance qui marqua alors ses traits me fit aussitôt changer d'avis. Après tout, n'étais-je pas venue ici pour oublier, remettre les compteurs à zéro et démarrer un nouvelle histoire sur de nouvelles bases ? N'aimais-je pas Raj ? Ne m'aimait-il pas ? Alors pourquoi hésiter plus longtemps ?
    "Mais bien sûr que si j'accepte !"
    1zbu7n99oi23.jpg
    "Oh ! Raj ! C'est trop ! Elle est magnifique ! Je... Je suis tellement émue !
    - Tu... Tu acceptes ?"
    A présent, il ne semblait plus en croire ses yeux.
    "Evidemment !
    - Je... Je... Tu ne sais pas à quel point ces quelques mots peuvent me ravir, ma Chloé ! Je peux bien dire "ma" Chloé à présent, non ? Dire que tu vas être ma femme ! C'est trop... trop...
    - Tais-toi gros bêta ! Tu vas tout gâcher !"
    Et je l'embrassai affectueusement.ks5qgcdblojj.jpg
  • Sysy83Sysy83 Messages: 17 Membre
    Oh bah j'ai pleuré... Comme elle a souffert cette pauvre chérie. J'adore comme tu fais passer plein d'émotions dans ce que tu écris.
    Par contre j'arrive toujours pas à saquer Raj, il est vraiment mignon, tellement trop mignon que je le trouve plat et sans saveur xD En tout cas c'est toujours un réel plaisir de te lire. ^^
  • KanneliaKannelia Messages: 4,439 Membre

    @Himari74 : grande séquence d'émotion cette MAJ ;)
    Et l'amour qui triomphe toujours de tout! Il n'y a plus qu'à souhaiter beaucoup d'amour et de bonheur à Chloé :)
    Très jolis screens...
    5dpd8aiyplt0.jpg

  • OOmisslauraOOOOmisslauraOO Messages: 159 Membre
    piouf.. c'est fou comment j'ai eu des frissons et les larmes aux yeux ! J'espère que Raj sera lui donner le bonheur à cette petite !
    .. La Lignée des Muller .. [challenge des 100 bébés - TERMINE]
    .. La Lignée des Muller .. [challenge les 7 Génies - TERMINE]
    .. La Lignée des Muller .. [challenge Not so Berry Challenge]
  • Himari74Himari74 Messages: 1,551 Membre
    juin 2017 modifié
    @Sysy83 Oh merci, tes gentils commentaires me font toujours très plaisir :wink: :kissing_heart:
    @Kannelia Merci beaucoup :wink: :kissing_heart: Oui, on espère tous que Chloé sera heureuse après tout ce qu'elle a vécu ! :grimace:
    @OOmisslauraOO Merci !!! :wink: :kissing_heart: C'est sûr... Surtout après son passé douloureux :wink:
  • MissLyzaSimsMissLyzaSims Messages: 1,101 Membre
    J'ai presque pleuré avec ses souvenirs...Moi j'aime pas Raj. Elle mérite mieux :p Puis elle va devoir se coltiné une sacré belle mère si elle l'épouse celui-là. Surtout qu'il n'a pas forcément fait face à celle-ci, donc bon est-ce qu'il vaut vraiment le coup ?
    Mon id : MissLyzaSims

    Mes challenges :
    [NSBC] ENCORE DES BERRY AU PAYS DE TOUTE LES COULEURS.

    Et mon double Apo', oui un double Apo' parce-que je suis une folle : L'aventure Scanille
  • LilisimsLilisims Messages: 7,323 Membre
    Il n'y avait pas un célibataire plus séduisant dans le coin ?

  • Himari74Himari74 Messages: 1,551 Membre
    @LysaCyja Merci :wink: :kissing_heart:
    Elle est un peu perdue la demoiselle alors elle a accepté de l'épouser un peu sur un coup de tête... Reste à voir comment ça va se passer, avec sa nouvelle belle-mère et même tout simplement avec Raj... :grimace:
    @Lilisims Elle s'est carrément jeté dans les bras du premier venu en fait ! :sweat: Quant au célibataire plus séduisant... je laisse le suspense :tongue:

    Chapitre 8
    Je n'y croyais toujours pas... Depuis quelques jours, il me semblait que rêve et réalité se mélangeaient... Je passais mon temps à me remémorer le passé et j'avais beaucoup de mal à rester ancrée dans le réel. Aussi l'idée d'un mariage me paraissait totalement surréaliste. Tout allait trop vite pour moi. J'étais totalement perdue. Je ne parvenais pas à me souvenir de mon cœur battant avec Raj aussi fort que la nuit dernière quand j'avais aperçu Gaël et que je m'étais brusquement sentie fiévreuse et la poitrine prête à se rompre. Qu'est-ce qui n'allait pas chez-moi ? Pourquoi n'arrivais-je pas à me centrer sur l'instant présent ? Pourquoi passais-je ma vie prisonnière de mon passé ? Gaël ! Gaël ! Pourquoi es-tu parti ? Je ne comprends plus rien... A ton simple souvenir je suis prête à tout abandonner...Pourquoi ? Que quelqu'un me libère de ce souvenir entêtant !
    "Il n'y a que toi, ma Chloé... Tu es la seule à te tourmenter avec ces souvenirs... Personne ne pense que tu es coupable de quoi que ce soit, d'accord ? Alors laisse les morts là où ils sont et soit heureuse, je suis sûre que c'est tout ce qu'ils demandent... Il n'y a que toi qui puisse te libérer de ce fardeau dont tu t'es toi-même chargée..."
    ze59yanqqvzp.jpg
    Gaël ! Non, non, je ne devais pas pleurer, pas maintenant. Il avait raison après tout, il n'y avait que moi... J'étais la seule à me torturer avec ces histoires. Il ne fallait pas que j'oublie que je ne suis pas seule... Je n'étais pas comme ma mère. Il y avait des gens qui m'aimaient. Je n'étais pas seule. Il faut juste que je me change les idées. Je dois prendre ma vie en main, je suis la seule qui le peut.
    J'attrapai alors mon téléphone, pleine d'une nouvelle sérénité.
    rcn231wioc9n.jpg
    "Allô ? Zoé ? Désolée de te déranger un dimanche mais ça t'ennuierais si on se retrouvait au parc de San Myshuno d'ici une heure ?
    - Chloé ? Bien sûr que tu ne me déranges pas ! Ça marche ! A dans une heure ! J'avais justement rien de prévu !
    - Ok, à toute-à-l'heure, alors !
    - J'y serais ! Bye !"
    Juste après avoir raccroché, je composai un nouveau numéro...
    "Salut, Jesminder ?
    - C'est bien moi ! Salut Chloé, comment ça va ? Désolée de ne pas t'avoir rappelée plus tôt, j'avais peur de te déranger !
    - C'est rien, c'est moi qui suis désolée... Ça te dirait de me rejoindre au parc de San Myshuno si t'as rien à faire ?
    - Oh, bien sûr ! J'appelle juste une nounou pour mes petites et je file tout de suite ! C'est pas que je fasse pas confiance à Arun mais bon, je pense que c'est préférable...
    - Si tu préfères rester, c'est pas grave, tu sais !
    - Mais non, t'en fais pas ! A toute !
    - A +, Jess' !"
    Et cinq minutes plus tard, me voilà à mon tour devant le parc où les deux filles m'attendaient déjà. Aussitôt qu'elles m'eurent aperçues, elles me firent de grands signes de la main accompagnés de sourires chaleureux. Je me sentis immédiatement coupable... Comment ne m'étais-je pas rendue compte avant que j'avais des amies aussi formidables ? A quoi cela me menait-il de m'enfermer en permanence dans cette bulle protectrice ? J'avais perdu un temps précieux que j'aurais pu passer avec d'autres personnes...
    "Coucou, Chloé ! On t'attendait justement !
    - Salut les filles !
    - Alors, dis-nous vite ! Pourquoi tu nous as appelées ?
    - Merci beaucoup d'être arrivées aussi vite !
    - Faut dire que j'ai été tellement surprise par ton appel que je me suis dépêchée, répondit Jesminder avec un sourire.
    - Moi-aussi ! Chloé qui m'appelle !, j'me suis dit, Ouh là ! Madame a enfin décidé de sortir de son laboratoire secret, elle va peut-être me communiquer des plans top-secrets !, plaisanta Zoé.
    - Sorry, les filles, je... j'ai eu pas mal de soucis qui ont fait que..., répondis-je gênée...
    - On t'en veut pas du tout, pas vrai Jess' ? D'autant plus qu'on a pas non plus été des modèles sur ce coup-là !
    - Zoé a raison ! Mais dis-nous tout !"
    e5aqac3oq0rt.jpg
    "Ben voilà, les filles...En fait... Je vais me marier...
    -...
    - Hey, Jess' ça va ?
    - NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON ! C'est pas vrai !!!! Avec qui ???? Dis-moi tout !!! Oh là là !!!! C'est incroyable !!! Depuis le temps, je me sens si vieille à être la seule à avoir une famille à part Anaya !!!! Un mariage !!!! Oh là là là là !!!! Un mariage ! T'as intérêt à nous célébrer ça ici !!!! Le premier mariage à San Myshuno depuis moi et Arun !!! C'est énoooooorme ! Faut marquer le coup !!!"
    qliiu2yoq0gb.jpg
    " En fait, je pensais vous demander à Zoé et toi de m'aider à organiser tout ça, si ça ne vous déranges pas, bien sûr !
    - Wooooooooooooooooooooow !!! Merci !!! T'es trop gentille, ma Chloé !!! Mais arrête de nous faire languir et dis-nous qui est l'heureux élu de ton cœur !!!
    - Et bien... A vrai dire, c'est Raj Rasoya...
    - Raj !!!!!???? Tu ne cesses de m'étonner !!!! C'est qu'il doit être heureux le bougre ! Et il ne m'avait rien dit !!! Wow ! Raj et toi ! Il en a de la chance !!! Tous mes vœux de bonheur à vous deux !!! Et c'est sa mère qui doit être contente ! Depuis le temps qu'elle lui cherche une épouse convenable !!!
    - Pas vraiment, en fait... Il semblerait que le terme de "convenable" ne me convienne pas, justement...
    - Et bien tant pis pour elle, si elle voit pas que t'es une fille super !!, m'interrompit Zoé... Je suis ravie pour toi, ma coupine ! On est copines n'est-ce pas, toutes les trois ?
    - Bien sûr ! Et encore désolée...
    - Oh mais tout est pardonné si tu nous laisses nous occuper des préparatifs !, rétorque Zoé avec un sourire malicieux.
    - Evidemment ! A vrai dire, ça me sauverait la vie !
    - T'inquiètes pas ! On va t'organiser le mariage de ta vie !"
    6ub20hzdnf73.jpg
    "Venez ! On va discuter de tout ça dans le kiosque au fond, ça nous permettra de mieux voir les lieux... Parce qu'on l'organise ici, évidemment le mariage ! Y'a pas de plus beau lieu dans tout Simcity pour un mariage réussi, à part peut-être le Festival de l'amour...Mais tu ne comptes pas attendre le prochain, pas vrai, Chloé ?", déclara Zoé en nous guidant vers le fameux kiosque.
    o70kye3ncund.jpg
    "Mais dis-donc, toi, tu m'as pas l'air ravie ! Je t'ai pas entendue tout à l'heure quand elle nous l'a annoncé ! Pourtant, c'est toi la plus excitée d'habitude pour ce genre d'occasion !, s'exclama Jesminder d'un ton suspicieux.
    - Ben, disons que, je reste la seule vieille fille, de nous trois, du coup... Alors que ça fait beaucoup plus longtemps que Chloé que je moisis ici !
    - La jalousie est un vilain défaut, ma bonne dame ! Et avec ton J, ça avance ou pas ?
    - Tu parles, ça recule... Je l'ai quitté mais il s'en fiche totalement, il continue à faire le joli cœur à tous les coins de rue. En fait, il s'en fiche royalement de avec qui il sort...et encore plus de moi...
    - Bah, t'en fais pas, tu te trouveras quelqu'un de vraiment bien, c'est obligé !
    - Oui, tu dois avoir raison, mais bon, on s'en fiche ! Aujourd'hui, c'est le jour de Chloé ! On va pas l'embêter avec nos histoires, pas vrai, Jess' ?"
    Je regardais ces deux femmes que je connaissais à peine en me demandant si un jour je pourrais converser avec elles d'un ton aussi naturel qu'elles usaient elles-mêmes... J'avais déjà parcouru beaucoup de chemin de l'adolescente introvertie que j'étais pour arriver jusqu'ici. Je n'avais jamais eu d'amis véritables. Petite, j'étais toujours dans les jupes de ma mère et traitée en conséquence par les autres enfants. Adolescente, je m'étais repliée sur moi-même et seule la présence de Gaël m'aidait alors à tenir le coup. Et après ça... après ça, j'étais arrivée ici et j'avais tenté de m'intégrer du mieux que je le pouvais...
    "Tu rêves, Chloé ? Assieds-toi, qu'on cause un peu sérieusement !", déclara Zoé avec un grand sourire.
    Zoé... Elle s'était toujours montrée gentille avec moi depuis mon arrivée mais je n'avais même pas pris la peine de lui rendre la pareille... J'avais toujours le don pour m'enfermer dans ma coquille. Ces heures assises devant la tombe de ma mère ne m'avait pas aidé. Il n'y avait toujours eu que Gaël pour comprendre que derrière mon regard fixe, se cachaient ô combien de larmes et de peines... Stop ma petite Chloé ! Arrête de t'apitoyer sur ton sort et pense présent voire même "avenir"... Penser à l'avenir... C'était la première fois depuis longtemps que cette simple idée pouvait me venir à l'esprit...
    o3vefd423itu.jpg
    "...surprise !...pensais...Sasaki..
    - Hein ? Pardon, je crois que j'étais ailleurs...
    - J'disais que tu m'avais surprise n'empêche ! Moi qui pensais trop qu'il y avait quelque chose entre toi et Sasaki !
    - Moi et Nicolas ? Pourquoi ?
    - Bon, c'est juste moi alors... T'inquiètes, je me fais souvent des films toute seule !, plaisanta Zoé.
    - ...Vraiment...Tu trouves que...?
    - Te bile pas, j'te dis ! C'est rien que les élucubrations d'une vieille fille amatrice de romans à l'eau de rose ! Au fait, pour ton mariage, on gère tout, tu te soucies de rien, à part de choisir les invités ! Après, la déco, les robes -wow ! j'imagine déjà !-bref, la réservation, les frais, etc.., on s'en occupe avec Jess' !
    - Hein ? Mais je peux pas accepter... les filles... c'est trop !
    - C'est notre cadeau, pour ton mariage et tes fiançailles. Toi, tu es la reine, tout ce dont tu dois te préoccuper est de briller." Jess souriait mais elle avait malgré tout un ton ferme, empreint de douceur qui ne laissait pas place aux négociations.
    - Merci, merci beaucoup, je... vous suis très reconnaissante... vraiment !, balbutiai-je.
    - Mercredi, au fait ! Et t'as pas le choix, c'est le seul jour où on va être dispo, toi, le marié et nous. J'espère que ça te va !, ajouta Zoé.
    - Ce mercredi !, m'étranglai-je.
    - Et oui madame, ce mercredi ! On a pas toute la vie devant nous ! Et mercredi prochain c'est le mien de mariage !
    - Le tien ? Mais avec qui ?
    - Ça, je ne le sais pas encore, mais je le trouverais, foi de Zoé ! Tu viens, Jess', on va commence à bosser parce qu'un mariage ça s'improvise pas ! Et toi, interdit de regarder ! Tu rentres chez-toi, tu te fais toute belle -remarque, y'a pas beaucoup de travail- et tu te prépares à l'idée de ton mariage, ok ?
    - M...Merci, vraiment, toutes les deux !
    - A + ma puce ! Tout sera parfait, tu verras !
    - Au revoir, Chloé, et prends soin de toi !
    - Au revoir Zoé ! Au revoir Jess' !"
    Tandis qu'elle se dirigeaient vers un bâtiment du parc, toutes excitées -surtout Zoé !-, je les quittai et commençai à prendre le chemin du retour...
    "Salut ma mignonne !
    -Euh... On se connaît ?
    - Oh non, pas encore... Mais on va vite régler cet oubli ! J'allais fermer mais on peut grignoter un bout, juste tous les deux, hein ?
    - Je ne peux pas accepter, je n'ai pas d'argent sur moi."
    2u7mj1ozxtri.jpg
    J'allais repartir lorsque de nouveau, il m'interpella...
    "Hé attends ! C'est gratuit pour toi, bien sûr, ma belle !
    - Ça suffit maintenant, je suis pressée et fiancée, marmonnai-je en insistant bien sur ce dernier mot.
    - Oh, bien sûr, mais moi je suis marié tu sais et ce n'est pas franchement un problème, entre nous...
    - Non mais ça va pas, hein ? On ne se connaît pas que je sache, alors je vous prie d'arrêter immédiatement vos insinuations !
    - T'es encore plus jolie quand tu t'énerves ma poulette ! Allez, c'est pas la mort, juste un p'tit verre !... Aïe...
    - Quoi "aïe" ?
    - Bon, ben j'm'en vais, moi...Et tu ferais mieux de faire pareil...
    - Hein ? Mais pourquoi ?
    - Hey toi ! Oui toi, j'te cause ! J't'y prendrais à draguer mon mari ! Et sous mes yeux en plus !"
    66cic3y6rp8r.jpg
    "Hein quoi ?
    - C'est ça, fais celle qui comprends pas ! Et reste-là, toi, qu'on s'explique !, aboya-t-elle au rouquin qui s'enfuyait.
    - Chérie, j'vais t'expliquer...
    - Vas-y explique !
    - Ben c'est c'te fille, elle tenais absolument à ce que je lui file à manger gratuitement et puis...elle entendait qu'on fasse autre chose aussi...
    - Comme quoi ?
    - Ben, chérie, on est en public, là...
    - Ouais, j'vois le genre quoi ! Z'avez pas honte, vous ? P'tite peste !
    - Hein mais c'est pas vrai du tout ! C'est votre mari qui..."
    r0c2ax44zi6f.jpg
    "Qui quoi, j'vous écoute !
    - Je sais pas trop mais...En fait c'était carrément lui qui faisait des sous-entendus étranges...
    - Et il est vrai ce mensonge ?
    - Ce n'est pas un mensonge ! J'étais justement en train de lui dire de me laisser tranquille et...
    - C'est ça ! Et je suis une grosse nouille incapable de garder son mari chez-elle alors que vous êtes un petite sainte-nitouche qui s'offusque de son comportement indécent ! Non mais vous me prenez vraiment pour une c**** !
    - Je vous assure que...
    - C'est ça !
    - Bon et puis zut ! Vous ne semblez pas vouloir m'écouter alors je vais tenter de vous rafraîchir un petit peu la mémoire !"
    Cette bonne femme commençait à m'agacer au plus au point avec sa volonté de nier toute implication de son mari. Je ne la connaissais pas, je ne le connaissais pas et en quelques minutes ils m'avaient tous deux traités avec une grossièreté que je ne méritais pas ! Non mais oh ! Je n'étais tout de même en mini-jupe à me balader dans les rues avec un air aguicheur quand même ! Qu'est-ce qui me valait des interpellations de cet homme et les imbécillités débitées par sa femme, hein ? D'autant plus que la femme en question était bien plus jolie que moi, lorsque son visage n'était pas déformé par la rage comme en ce moment...
    3ue4kmhrysm5.jpg
    "Alors ? Ça vous va mieux comme ça ?
    - Aaaargh ! Vous me le paierez ça, sale petite..."
    Elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase que j'attrapais un gobelet de jus de tomate que quelqu'un avait laissé traîner sur une des tables voisine et le renversai à ses pieds.
    4irhz7zibh6h.jpg
    "Et la prochaine fois, ce sera sur votre tête !
    -Pfffh ! Vous en êtes bien incapable, s'écrai-t-elle en rigolant
    - Vous voulez essayer ?"
    Elle jugea toutefois préférable de se taire. Je repris donc mon chemin, l'homme ayant disparu derrière un quelconque labyrinthe de verdure présents dans ce parc avec le courage habituel d'un homme pris en flagrant délit par sa femme... Je retournai donc dans mon appartement, heureuse d'avoir fait taire cette petite femmelette vêtue de rose qui semblait pourtant habituer à faire régner sa loi dans le parc et auprès de son mari.
    hu8tvx1zp4dh.jpg
    J'eus encore le temps de jouer quelques parties d'échecs en solitaire avant d'aller rejoindre mon confortable matelas et les rêves qui m'y attendaient.
    bcxi5gv5l31f.jpg
    c5b7qxhyjgcw.jpg
    Cela faisait à peine dix minutes que j'avais fermé les yeux et déjà du vacarme ce fit entendre de l'autre côté de la porte. D'un geste rageur, je rejetai mes couettes pour me mettre debout puis j'enfilai mes très honorables chaussons-lapins avant de me diriger vers la porte habituelle, juste en face de la mienne. A ma grande surprise, ce n'était pas cette fois-ci du Carmen chanté de la voix nasillarde de ma future belle-mère mais une musique bien plus entraînante qui jaillissait de derrière la porte voisine.
    04pn2au4a0n4.jpg
    Personne ne répondant, je me mis à hurler par-dessus la musique.
    "S'IL VOUS PLAÎT, POURRIEZ-VOUS BAISSER LE SON, MERCI !!!! IL Y A DES GENS QUI DORMENT OU PLUTÔT QUI AIMERAIENT DORMIR !!!!"
    Il y eut un instant de silence à l'intérieur puis, enfin, la porte s'ouvrit... sur un Raj fulminant...
    3yrc8vzc44do.jpg
    "Ecoutez !!! Je me marie prochainement et ce jour est le seul de ma vie entière ou ma mère me laissera un peu tranquille alors si vous pouviez enfiler des boules quiès et nous laisser en paix, ce serait pas mal !
    - Je suis au courant, pour le mariage, déclarai-je de manière un peu cinglante.
    - Oh, Chloé... Pardon... Je vais dire aux autres de baisser le son tout de suite...Je...
    - Tu es tout pardonné mon chéri, si ce sont les mots que tu cherches..."
    ag7q4cdtht23.jpg
    "Dé... Désolé...
    - Tricheur !
    - Hein ? Pourquoi ?
    - Qu'est-ce que tu veux que je fasse contre ces yeux-là, hein ? Maintenant, bonne nuit... Je vais aller chercher mes boules quiès, plaisantai-je.
    - Pardon, je ne pensais pas que c'était toi... Bonne nuit, mon amour...
    - Allez, à bientôt..."
    urxhj0j7k1se.jpg
    Je retournai donc re-plonger dans le sommeil et cette fois-ci, rêves, ou plutôt, cauchemars, ne m'épargnèrent pas...
    hd4zfq2ubtdu.jpg
    Cette fois-ci, pour la première fois depuis la mort de Gaël, je me mis à rêver d'avenir. Il faisait nuit. Il n'y avait personne. Il régnait en ce lieu un froid polaire. Mais je reconnus tout de même le lieu visité cet après-midi même et que nous avions observé depuis le petit kiosque dans le parc de San Myshuno. Un frisson incompréhensible me courut le long du dos. Peut-être était-ce le vide et le silence de l'endroit qui le rendaient oppressant ? Un peur terrible me saisissait alors. Je me sentis obligée de briser le silence et dis : "Raj ? C'est bien toi ?" Le son de ma voix me sembla étonnamment dérisoire, fragile et vacillant dans l'air qui se faisait de plus en plus froid et l'obscurité plus profonde. Je frissonnai de nouveau dans ma robe de plus en plus apeurée...
    w71mwh1x9uz6.jpg
    Raj n'avait pas répondu et je me hâtai de traverser l'allée, obsédée par la crainte qu'il ne disparaisse comme Gaël l'autre soir. La nuit dernière,
    je n'avais aucune crainte parce que je sentais alors la présence rassurante de Gaël, mais à présent, l'angoisse me nouait l'estomac. Je trébuchai une fois. Je levai de nouveau les yeux, pétrifiée à l'idée que pendant la seconde où j'avais baissé les yeux il n'ait disparu. Il était toujours là et je sentis un soupir de soulagement me parcourir. J'appelai de nouveau : "Raj ?"

    o9719emwtud8.jpg
    D'où me venait donc cette frayeur étrange ? Cette terrible peur à l'idée de me retrouver seule ? Il ne s'agissait pas seulement de ce parc silencieux et qui dégageait une singulière impression. Non. L'idée de solitude m'obsédait depuis un moment déjà. Pourquoi ? "Raj ?", appelai-je à nouveau avec plus d'insistance. Mais arrivée à seulement quelques pas derrière lui, j'éprouvai soudain le besoin irrépressible de me retourner brusquement et de partir en courant. Je compris trop tard.
    6labxqme2omu.jpg
    Ce n'était pas Raj. A l'instant où je le réalisai, il était déjà trop tard. Je ne la reconnus tout d'abord pas. Mais cette voix criarde, je la connaissais bien. Mme Rasoya... Qui d'autre ?
    ytnif3abblr5.jpg
    "Quelle tristesse ma jeune fille... Tu es de nouveau tout seule ! D'ailleurs, tu n'as jamais cessé de l'être !" Elle rit, d'un rire odieux qui occasionna un nouveau frisson dans le dos.
    "Je ne suis pas seule !, m'écriai-je d'un ton qui se voulait courageux mais résonna comme pitoyable dans le silence du parc.
    - Qui ? Qui viendra te sauver ? Il n'y a personne ici ! Il n'y a jamais eu personne ! C'est toi qui a inventé de toutes pièces le Raj que tu aimes ! Le véritable Raj est un paresseux, un fainéant, bon-à-rien qui à ma seule parole se taira et t'observera, jours après jours, dépérir sous mon joug !
    - Vous... Vous mentez !, répliquai-je mais il ne restait plus la moindre trace d'un semblant d'assurance.
    - Tu n'es pas plus forte qu'une autre ! Tu es comme ta mère, hantée par cette peur terrible d'être seule. Tu crois que ta volonté fait ta force, mais tu verras que lorsqu'il s'agira de retourner dans ton misérable appartement, toute seule, tu n'auras plus la moindre volonté !
    - Je... Je ne suis pas comme ma mère ! Ma mère n'était qu'une lâche !"
    A l'instant où je prononçai ces paroles, je réalisai à quel point j'en avais toujours voulu à ma mère de m'avoir laissée seule. Pas une fois, elle n'avait songé à partir. Tout laisser tomber, mon père, sa petite vie de princesse, tout ce qu'elle avait toujours connu et partir, enfin libre. Elle avait peur d'être seule. Mais elle ne serait pas seule puisque j'étais avec elle. Et je m'en voulais aussi à moi-même... Parce que je n'avais pas su lui suffire... Parce que, sans doute, c'était pour moi qu'elle était resté... Jusqu'à ce jour, où elle en avait eu assez... Et elle avait choisi de partir, définitivement. Je leur en voulais tous, même à Gaël. Parce que j'étais seule, à présent. Si désespérément seule...Je sentis à peine le moment où ses doigts s'enroulèrent autour de mon cou, ses crocs pénétrant ma chair. Enfin... Délivrée... Je n'aurais plus jamais à souffrir... Il n'y aurait plus d'autres morts à cause de moi... Tout allait se terminer... Beaucoup plus facilement que cela avait commencé... Je les retrouverai tous... Enfin...

    z27d7kohod5u.jpg
    "Tu vois... Tu es comme elle... Tu choisis la voie de la facilité et c'est ce qui causera ta perte. Tu finiras comme elle, tu verras. Tu commence déjà à cacher ta détresse dans ce vert qui te rappelles à elle. Tu continueras. Tu épouseras mon fils. Tu te mentiras en te persuadant que tu l'aimes. Et tu gâcheras ta vie avec lui, tu t'épuiseras en sourires, comme elle avant toi. Puis, un jour, tu en auras assez, et, toi-aussi, tu t'en iras comme elle... A bout de forces...
    - Tant pis...Oui, tant pis...Je ne veux plus...être...seule...", murmurai-je avant de m'effondrer.
    Ma dernière vision avant de rendre mon dernier souffle, fut Mme Rasoya, ou plutôt le démon ayant pris sa forme...

    y4v64w070ups.jpg
    Je m'éveillai en sueur, tremblante dans mes draps.
  • Sysy83Sysy83 Messages: 17 Membre
    Woah... C'est trop fou ce bordel qui peut y avoir dans la tête de la jolie Chloé... J'espère qu'elle arrivera à s'apaiser grâce à ses nouvelles amies et qu'elle ouvrira les yeux sur sa relation et le mariage avec Raj, que c'est vraiment pas une bonne idée parce que c'est pas un mec fait pour elle !!! *Frustration* Voir une femme avec le mauvais gars m'a toujours frustré xD
    Très bon chapitre encore une fois, je suis trop heureuse de te lire ^^
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Return to top