[Histoire - VDC] Orchestra Vampirica : le Pacte - Chapitre 37 (17/08)

Réponses

  • JurysanJurysan Messages: 2,880 Membre
    – Mais tu peux m’en parler quand même, non ? En message codé, je veux dire.
    – Plus tard, d’accord ?
    Et nous on peut avoir la retransmission intégrale ? :mrgreen:
    Qui l'eut cru ! Aïda et Orpheus qui sont comme fe-fesses et chemises !


    Hein ? Moi ? Taper Caleb ? Meuh non...maintenant j'ai une armée de lycaons pour lui mordre les fesses et le faire déguerpir loin d'Edith >:)
    De toute façon, ça finira mal...une ordalie entre Caleb et Sayuri et sul sul monsieur Vatore :mrgreen: De quoi les changements d'unisims sont encore et toujours interdits ? Ouais bah non ! Moi pas d'accord :triumph:
    Allez...je suis grande seigneur...j'autorise Caleb à fréquenter Edith si Charlotte entre en jeu et donc...que nous ayons un trouple :mrgreen:

    Lilith est une très belle mariée, j'ai un certain Vokial qui est en train de s'imaginer se faire passer la bague au doigt par la sienne...
    Ah et oui ! Le passé des Vatore, un peu mon n'veux qu'l'j'veux ! :smirk:

    J'attends avec impatience le moment où Coco le méphisto va se faire évaporer par Charlotte, ça sera tellement drôle >:)
  • oiseaudeluneoiseaudelune Messages: 887 Membre
    Oh... <3 Aïda a bien grandi, je trouve. Elle a trouvé une certaine... humanité même en remarquant l'absence de ses frères et soeurs.

    <3Comme a dit Bob Marley: <3
    "Ne vis pas pour que ta présence se remarque, mais pour que ton absence se ressente."

    Cela m'a fait pensé à ça et elle semblait bien vulnérable, tout à coup. Je me suis "presque" surprise à l'aimer. C'est peu dire!!! :smile:

    J'aime bien les conversations de Méphisto, c'est toujours très coloré! hihihi >:)

    Quel magnifique mariage! J'ai adoré! :love:
    Félicitations Lilith!
    Cette histoire avec Méphisto donne froid dans le dos. :hushed:
    Pauvre Caleb, toujours autant amoureux, d'une histoire impossible à concrétiser. Je le plains sincèrement. :'(

    Super épisode, comme toujours! J'ai hâte de connaître le passé des Vatore! :smiley: Ainsi que l'incursion d'Édith dans Méphisto! :smile: Ça promet de l'action! Wouahou! :smiley: J'adore tes histoires! Comme toujours, je les dévore! :smile:
  • ElinoeeElinoee Messages: 2,522 Membre
    Chouette, deux chapitres à lire d'un coup :blush: ! (je suis passée à côté du précédent...)

    Chapitre 31:
    J'adore Carmen et Tamino :heart: Ils étaient adorables bambins et restent adorables enfants! Effectivement, il y a une ressemblance entre Edith enfant et Carmen mais la forme du visage est tout de même très différente...à voir en grandissant, je suis curieuse!
    Tamino semble être un artiste doux et rêveur, mais qui sait redescendre sur terre et venir à la rescousse de sa quasi-jumelle quand il le faut!
    Et trouver les mots justes! Bravo à lui! Il me plaît beaucoup ce petit :smiley:
    Carmen est mignonne comme tout, à papoter avec tout le monde, avec une belle curiosité naturelle. La pauvre, Aïda a vraiment fait sa vache avec elle, suite à la rencontre avec l'humain...
    Je suis contente qu'Edith aie clairement dit aux petits de ne pas toujours croire leur grande soeur. Et elle n'est pas dupe, elle voit bien qu'Aïda est malveillante...
    Et puis cette attirance de plus en plus marquée qu'elle a pour Méphistophélès ne me dit vraiment rien qui vaille... il la manipule à sa guise.
    Serait elle en train de tomber amoureuse du fantôme, carrément?

    Chapitre 32:
    Aïda déjà adulte? Whaou! Et ce que je subodorais s'avère exact; elle est en train de tomber amoureuse de Méphisto...je sens qu'elle va être amèrement déçue, sachant qu'il n'arrive même pas à se rappeler de son prénom :lol: (à moins qu'il ne le fasse exprès pour la tourmenter bien sûr...)
    En tout cas elle commence à se rendre compte de sa solitude...va-t-elle s'amender un peu ou son caractère n'en deviendra t-il que plus amer?
    En tout cas je la trouve encore plus jolie maintenant qu'elle est jeune adulte, même si Charlotte fait bien de se rendre au mariage de Lilith plutôt qu'à ce morose anniversaire! Un bien joli mariage :smiley:
    Et je comprends la tristesse de Caleb... Edith lui brise le coeur, décidément! Je suis impatiente de lire son histoire ainsi que celle de Lilith :blush:
    Ravie du retour de Malvina, alias "Mamie Lagrise"! On en apprend des choses, sur le passé de Méphistophélès... Malvina a bien mener l'enquête, mais finalement c'est Charlotte qui va devoir risquer le coup d'entrer dans l'urne de ce malfaisant fantôme?? Brr, c'est clair que ça ne fait pas rêver... y a vraiment pas moyen de retrouver les urnes des mediums? :sweat_smile:
    Challenge "Step by Step": Le virus(en cours)
    Challenge "Comme à la ferme": 🐰 Le rêve de Liselotte 🦊 (en cours)
    Challenge "Colonie/ Settlers":🌍 Nouveau monde 🌎 (terminé)
  • AntianeraAntianera Messages: 149 Membre
    C’est parti pour le rattrapage !

    Chapitre 28 : J’adore les changements de la chapelle, ça en jette ! Et mention spéciale pour la source chaude, j’adhère totalement ! La condescendance d’Aïda « Moi je sais que le feu ça brûle » :joy : Et son petit complot avec Méphisto… Il a bien endoctriné la petite…
    Ingénieux la stratégie d’Edith pour attirer les géniteurs ! Et let’s go pour 4 bébés d’un coup ! C’est vrai que ça va nettement plus vite comme ça !
    Dommage que ce soit 2 humains finalement et je te rejoins sur la déception, ils étaient vraiment chou !
    Joyeux anniversaire Orpheus !

    Chapitre 29 : Le contrat, désolé de la référence, mais me fait penser au contrat de 50 nuances de Grey, évidemment pas dans son contenu mais dans la négociation :joy :
    Bienvenue à Tamino ! Et c’est trop chou comment Orpheus en prenant soin directement ! Et Bienvenue à Carmen également, ils sont trop chou tous les deux !
    J’ai beaucoup aimé le passage mi travail mi blablatage entre Orpheus et Aïda. Je peux comprendre la différence qu’elle fait, la méthode de conception des nouveaux enfants sont pas des plus conventionnelles, il faut bien l’avouer…
    Beaucoup d’émotion je trouve entre Edith et Caleb, leur vie aurait été bien différente s’ils n’avaient pas été si différent… Mais l’histoire n’aurait pas existé non plus… Il aurait fait un très joli couple et leurs « Adieu » est magique, un moment suspendu dans le temps (Même si bon, dans leur cas, le temps…)

    Chapitre 30 : Oula, Edith a eu très chaud avec la découverte d’Orpheus, un peu trop prématuré pour leur annoncé leur sort… Et Aïda qui commence à se poser des questions aussi… A mon avis, le secret ne va pas tardé à être découvert !

    Chapitre 31 : Toujours aussi adorable et compréhensive Aïda envers ses petits frères et sœurs. Je n’aime pas trop la tournure que prend la relation entre elle et Mephisto, franchement cela ne me dit rien qui vaille… Joyeux anniversaire a Tamino et Carmen !
    C’est vraiment chou comment Tamino prend la défense de sa sœur ! Lui qui est si discret d’habitude ! Et dommage Aïda, Edith est beaucoup raisonnable que toi ! Et j’avoue qu’Edith a de quoi se poser des questions sur comment ca se comporter Aïda quand tous ses frères et sœurs seront là… Est ce qu’il serait possible qu’elle découvre par elle-même ou par Méphisto ce qui les attends et qu’elle sabote tout en éliminant ses frères et sœurs autrement ?

    Chapitre 32 : Ah bah voilà, Edith à penser comme moi x) Surtout qu’elle est adulte maintenant, ses frères et sœurs ne serait qu’une bouchée pour elle…
    Très joli mariage ! Félicitation aux « jeunes » mariés !
    Intéressant les découvertes de Malvina mais la mission de Charlotte est quand même très lourde à porter ! Et je pense que cela va être compliqué à réaliser…
    Avant de voir écrit Johnny Zest, je me suis dit : « Tiens, il ressemble vachement à Johnny Depp celui-là » x) Bon bah oui du coup, normal !
    Oh oui ! L’histoire des Vatore !!!! J’ai trop hâte !! :love:


    Je me répète hein, mais c'est toujours un plaisir de te lire, en plus avec pleins de chapitre d'un coup c'est encore mieux ! :smiley:
  • EljisimEljisim Messages: 262 Membre
    @Jurysan Ah ben non, vous n'aurez aucune retranscription, c'est secret-défense ! On ne rigole pas avec ces choses-là, dans une fratrie :mrgreen:

    Effectivement, le temps a fait son œuvre et Aïda et Orpheus parviennent enfin à se supporter ! :blush:
    De toute façon, ça finira mal...une ordalie entre Caleb et Sayuri et sul sul monsieur Vatore :mrgreen:

    Ah non, eh oh ! Je ne suis pas d'accord ! Tu t'es déjà occupée du Caleb de ton univers, Sayuri, alors laisse celui des autres, non mais dis donc ! :triumph:

    Ah, ça y est, tu passes team trouple sur cette histoire également ? Tu ne perds pas le nord ! :tongue::mrgreen: Bon, allez, tu as gagné : je vais faire en sorte de Caleb passe les trois premiers jours de la semaine avec Edith et les trois suivants avec Charlotte. Le dimanche, tout le monde se repose chacun de son côté et comme ça pas de ja... Comment ça, "Ce n'est pas le schéma de trouple que tu avais en tête" ?! Rolala, tu es difficile ! :trollface:

    Je souhaite à Vokial de parvenir à ses fins avec la Lilith de son univers :kissing_heart:

    @oiseaudelune Je ne savais pas que cette citation était de Bob Marley, alors je te remercie pour ma culture générale ;)

    Tiens donc ! Tu as "presque" réussi à apprécier Aïda ? Comme quoi, il suffit parfois de peu pour nous faire changer d'avis :blush:

    Ça me fait plaisir que tu apprécies les répliques de Méphistophélès :) j'avoue que je m'amuse moi-même à les écrire et comme je suis moi-même très loin de parler avec autant de piquant que lui dans la vraie vie, il me sert un peu d'exutoire verbal :mrgreen:

    Lilith et moi te remercions pour son mariage :kissing_heart:

    @Elinoee Je vais donc te laisser la surprise pour la future ressemblance ou non-ressemblance de Carmen adulte avec Edith ;) Tu as très bien résumé son caractère, ainsi que celui de Tamino.

    Ahaha, en effet, comme tu dis, Aïda a fait "sa vache" avec sa sœur :joy: Mais bon, heureusement qu'Edith... veille au grain :trollface: (ah, on me dit dans l'oreillette d'arrêter de filer la métaphore bovine car c'est un Vampire de Cimetière et non un Comme à la Ferme !)

    Eh oui, Aïda semble bel et bien tomber sous le charme de l'esprit maléfique. Après, est-ce vraiment ce qu'elle croit ? À cet âge-là, on peut parfois se méprendre sur ses sentiments. Affaire à suivre de son côté ! Quand à Méphisto, c'est vrai que ça risque d'être plus compliqué, surtout s'il ne se souvient jamais de son prénom :joy: Mais bon, il a des besoins comme tout le monde, alors sait-on jamais, sur un malentendu...

    C'est clair que pour le moment, ça arrangerait beaucoup Charlotte que quelqu'un d'autre accepte la corvée d'explorer les souvenirs de Méphistophélès à sa place :wink:

    @Antianera Hey, bon retour par ici ! :blush: Merci beaucoup pour ton commentaire détaillé 🤗 la comparaison avec 50 nuances m'a bien fait rire :joy: si ça peut te rassurer, toute ressemblance est absolument involontaire :mrgreen:
    Avant de voir écrit Johnny Zest, je me suis dit : « Tiens, il ressemble vachement à Johnny Depp celui-là » x) Bon bah oui du coup, normal !

    Ah bon :o Tu parlais de quel prisonnier, sur les images ? Parce que maintenant que tu le dis, c'est vrai que celui au chapeau a des airs de ressemblance avec l'acteur, mais Johnny Zest, c'est le blond :) Monsieur chapeau, c'est Gunther Munch, un PNJ de Vivre Ensemble :)

    Je pense aussi que si Charlotte accepte la mission, ce ne sera pas de la tarte !


    Ce soir, place au chapitre 33. Il explose mes records en nombre de screens :sweat_smile: mais comme je ne sais pas combien d'images peut supporter une seule publication, je vous le propose en deux parties. Je vous poste la suite d'ici un petit quart d'heure pour éviter de flooder le forum. Bonne lecture ! 🤗
    --- Chapitre 33 : Lilith et Caleb Vatore ---

    aa07f0n28a2b.jpg

    Cette maison n’a pas toujours été la nôtre. Nous venons de Brindleton Bay, tout comme vous. À l’époque, il y a une quarantaine d’années, nous étions une sœur humaine et son petit frère humain, tous deux livrés à eux-mêmes.

    gxbbsztzondd.jpg

    Nous vivions en colocation avec mon amie Emily. Elle et moi étions toutes les deux passionnées par les mystères et les secrets en tous genres. Probablement était-ce mon ascendance de medium qui s’exprimait à sa manière. J’entretenais un blog où nous parlions de nos recherches occultes. Nous voulions organiser un road trip à Strangerville. Les bruits qui courent aujourd’hui sur ce village commençaient tout juste à se faire entendre.

    uxb4k8xnnm6z.jpg

    Cependant, alors que nous regardions les prix des billets, nous avons remarqué que la ligne d’autocar – qui n’existe plus de nos jours – desservait un mystérieux hameau du nom de Forgotten Hollow.

    – Je n’ai jamais entendu parler de cet endroit…
    – Moi non plus. Ils ont des photos, regarde un peu ce que ça donne.

    4r18nrw5grib.jpg

    L’ambiance qui s’en dégageait nous a tout de suite séduites, tout comme les légendes que nous avons découvertes au fil de nos recherches. Strangerville pouvait attendre : nous avions un sujet bien plus intéressant à portée de main pour notre blog.

    0fcixlupfvf1.jpg

    Arrivées sur place, force était de constater que nous n’étions pas déçues. L’orage grondait et la pluie battante menaçait de nous noyer si nous ne faisions rien pour nous abriter.

    – Le prochain autocar est demain matin. Et si on demandait à un taxi de venir nous chercher dans la soirée ?
    – Tu as raison, je pense qu’il vaudrait mieux que nous revenions quand il fera beau.

    dtr6aye8ixk8.jpg

    Malgré nos tentatives, aucune maison alentour ne s’était ouverte pour nous héberger. Nous en venions même à croire que le hameau fût complètement abandonné.

    jnqjtg0qbfz3.jpg

    Une dernière option s’offrait cependant à nous : cet immense manoir surplombant Forgotten Hollow. Nous étions jeunes et avides de faire le buzz. Jamais nous n’avions imaginé que ce voyage allait changer le cours de nos vies.

    qvt81sd78mg0.jpg

    J’ai frappé et la porte s’est aussitôt ouverte toute seule. Nous sommes donc entrées, prêtes à remercier notre mystérieux bienfaiteur. Toutefois, personne ne se présenta à nous. Nous étions par ailleurs obnubilées par la décoration pour le moins… atypique.

    a4t97jzudolr.jpg

    – Tu as vu cette statue ? On se croirait dans un cimetière.
    – Attends un peu, Emily… tu ne crois quand même pas que ce qu’on raconte sur cet endroit… est vrai ?

    cwx8jrq7yush.jpg

    – Et si nous explorions un peu ce manoir pour le découvrir ? Quelque chose me dit qu’il nous cache quelques petits secrets.
    – Oh, oui, a tonné une voix juste derrière nous. Et même bien plus.

    kyxgvzzxw0w0.jpg

    En un éclair, l’homme a surgi tout près de nous. C’était Vladislaus, et il semblait furieux.

    – Qui êtes-vous ?
    – Cela n’a plus d’importance. Vous êtes entrées ici à vos risques et périls, mesdemoiselles.

    Ce n’était pas le Vladislaus que vous connaissez maintenant. À cette époque, il était certes déjà très âgé, mais l’anéantissement de sa famille était tout récent. Cela faisait moins de trente ans, d’après mes souvenirs, ce qui, pour un vampire, n’est rien du tout.

    3ghyb3sz3oe7.jpg

    g3qht8s2bdnp.jpg

    Dans tous les cas, ce soir-là, le comte n’avait que faire d’attirer l’attention sur le hameau. Il était simplement assoiffé et Emily et moi étions l’en-cas idéal. Heureusement, j’ai su réagir au quart de tour et protéger mon amie des crocs du vampire chez qui nous avions eu la stupidité d’entrer. L’instant d’après, nous avions franchi la porte, prêtes à courir jusqu’aux frontières de la ville afin de faire de l’auto-stop.

    k21m2h2fkbil.jpg

    Nous sommes finalement rentrées à Brindleton Bay juste avant l’aube. À peine entrées dans la maison, nous nous sommes fait la promesse de ne jamais reparler de ce qui venait de se passer. Au diable les commentaires enjoués sur notre blog, piètre sacrifice au profit de nos propres vies. Emily et moi étions cependant loin de nous douter que nous n’étions pas revenues seules et que nous étions observées dans l’ombre.

    nfnybxbw8zbb.jpg

    6ynhfjysj7xx.jpg

    Au bout de quelques jours, nous avions presque réussi à nous convaincre que notre escapade à Forgotten Hollow ne fût qu’un rêve. Pourtant, la réalité ne tarda pas à pointer le bout de ses canines.

    wney8ed0yo1v.jpg

    bfbc7v9u15vm.jpg

    5ijsmy3bx84l.jpg

    Vladislaus a commencé par Emily, qui était seule à l’étage.

    76e53p3yogf1.jpg

    Il est ensuite descendu jusqu’à ma chambre, alors que je m’apprêtais à allumer mon ordinateur pour chercher une autre idée d’article.

    853pn2mfe1bk.jpg

    – Que… que faites-vous ici ? Non, s’il vous plaît, nous ne parlerons à personne de ce que nous avons…

    l8v3c1f6vd51.jpg

    u9uaywiqbohk.jpg

    – J’y compte bien, ma chère. Laissez-moi seulement m’en assurer.

    swskje48u40u.jpg

    ajpjwzrptynf.jpg

    04dy83yw6jno.jpg

    v71gr5ne0mre.jpg

    À mon réveil, un simple regard autour de moi avait suffi pour me faire comprendre que j’étais de retour à Forgotten Hollow. Vladislaus nous avait ramenées dans notre sommeil, Emily et moi.

    x77xfvdc4uar.jpg

    59zacdn7h5i1.jpg

    Nous pensions qu’il chercherait à nous dévorer, mais il nous a expliqué un tout autre enjeu à notre présence ici.

    – J’ai toujours eu en horreur les personnes trop curieuses dans votre genre. Estimez-vous heureuses d’être en vie car celle-ci va durer très longtemps.
    – Vous… Qu’avez-vous fait ?!
    – Voyez votre transformation à la fois comme un châtiment et un cadeau que je vous fais.

    ro8bdikyf34v.jpg

    hc5jcanxl9sh.jpg

    J’appris plus tard qu’à cette époque, l’ennui avait été la seule motivation qui avait poussé le comte à nous transformer. Peut-être cherchait-il à reconstituer un semblant de famille avec Emily et moi. Toujours était-il qu’à partir de cet instant, nous n’avons pu quitter Forgotten Hollow. Vladislaus s’était fixé l’objectif de nous entraîner et faire de nous des sortes de lieutenantes pour faire respecter la loi aux vampires de Forgotten Hollow.

    f7o2etdz6bie.jpg

    La phase finale de notre transformation avançait à grands pas et Emily avait commencé à adhérer à l’idée de devenir une créature de la nuit. Vladislaus misait déjà de grands espoirs en elle.

    fuduzfbrxr48.jpg

    De mon côté, je ne parvenais pas à m’ôter de la tête que ce vampire nous avait volé nos vies dans le seul but de nous modeler à son image. Mon frère me manquait cruellement.

    nyxrkqu3q5g9.jpg

    he89cb8p3tse.jpg

    f85a69no87hy.jpg

    Lorsque le moment fut venu, nous avons commencé à être formées par le comte en personne. Emily se débrouillait à merveille mais j’avais encore quelques réticences. Vladislaus m’a expliqué que les premiers jours affectaient chaque vampire différemment. Il estimait que ma baisse de moral serait vite oubliée une fois que je me serais nourrie.

    da9uds9tnjeh.jpg

    88emng3oultu.jpg

    Ce dernier détail fut rapidement réglé lorsque Vladislaus nous a présenté deux humaines visiblement perdues sur le chemin des vacances. Le goût du plasma ne me plaisait pas mais mon corps, lui, en redemandait.

    05ac7btiok5u.jpg

    Au fil du temps, Emily et moi perdions progressivement notre culpabilité. Nous allions même jusqu’à réclamer de nouvelles sources de nourriture à notre hôte qui, de son côté, se faisait un plaisir de former ses deux nouvelles recrues.

    x2yupxrsvl43.jpg

    q97h6j2e3dl5.jpg

    8nc4c51ksv7p.jpg

    Malgré tout ce qui s’est passé, ce fut une agréable période. Je ne pensais plus du tout à quitter ce hameau ou à redevenir humaine. Pour rien au monde je n’aurais abandonné cette nouvelle force et cette perfection des sens. J’avais même fini par trouver une alternative végétarienne au plasma humain, alternative qui me plaisait beaucoup plus. En un mot comme en cent : j’étais chez moi.

    t6p8wb5yphk8.jpg

    Comme pour parfaire mon sentiment d’appartenance à ce hameau, Vladislaus nous a offert cette maison. Autrefois, il s’agissait de la résidence secondaire d’Elvira Nightwood et de sa famille, mais depuis Alexei, il n’y avait plus eu de conseil des grands maîtres vampires. Elvira avait vendu la demeure et, à présent, elle nous appartenait.

    upj20ph8ool0.jpg

    ouuytfgyuqvi.jpg

    Toutefois, alors qu’Emily et moi pensions retrouver les joies de notre ancienne collocation, force était de constater que le vampirisme nous avait poussées vers des directions différentes.

    xmznv4qjx30c.jpg

    crza9yjojdql.jpg

    Un soir où je me suis aperçue qu’elle enfermait des humains chez nous dans le but de se constituer une milice personnelle, le ton est monté. Certes, nous nous étions accommodées de cette nouvelle vie, mais ne comprenait-elle donc pas que ces individus avaient certainement une famille à laquelle ils allaient être arrachés tout comme j’avais moi-même été arrachée à Caleb ?

    643zcrtvt2wh.jpg

    Je n’ai hélas pas obtenu gain de cause. Emily a transformé ses deux prisonniers devant moi.

    3p3r1f3ro820.jpg

    f7vbrl91szca.jpg

    71ca0wrwr8k2.jpg

    Elle ne s’est toutefois pas arrêtée là. Souhaitant avoir la paix afin de continuer ses méfaits sans que je ne lui dise quoi que ce soit, elle est retournée chez nous, à Brindleton Bay, où Caleb vivait encore, et l’a attiré jusqu’à Forgotten Hollow.

    buegckfopqr3.jpg

    0bp5vocxibsl.jpg

    Caleb était amoureux d’elle depuis des années et elle s’est servie de ses sentiments pour parvenir à ses fins. Il l’a immédiatement crue lorsqu’elle lui a promis un amour éternel.

    dct5iudp8y9v.jpg

    fluulaw3ljjd.jpg

    Lorsqu’il a fini par comprendre ce que cela impliquait, il était déjà trop tard.

    2ivwtr42so56.jpg

    En apprenant la nouvelle, je suis entrée dans une rage folle.

    pjji6u55lkk8.jpg

    – Comment as-tu osé ?

    zh8sncjk8rqv.jpg

    – Allons, allons, je t’ai rendu service. L’éternité te serait parue bien trop longue sans ton frère adoré. Tu n’auras qu’à vivre ta vie de ton côté avec lui pendant que je ferai ce que je veux du mien.

    0kqtexprew5d.jpg

    Notre transformation étant encore très fraîche, nos émotions étaient à vif. Je ne pouvais pas tolérer ce qu’avait fait Emily. Caleb n’avait jamais rien demandé et sans cet épisode, il aurait pu mener sa vie humaine loin de Forgotten Hollow, quitte à ce que ce fût loin de moi. Ce soir-là, j’ai provoqué mon ancienne amie en duel vampirique et l’ai éliminée de mes mains.

    yuhryawb3wuc.jpg

    Les jours qui ont suivi, j’ai fait mon possible pour rassurer Caleb sur ce qui allait venir. Je savais qu’il existait un remède au vampirisme. Mon frère n’ayant jamais voulu cette transformation, il était tout naturel de penser à le lui administrer le plus rapidement possible. À mon grand désarroi, il s’y est opposé. Comme je ne souhaitais pas moi-même redevenir humaine, il ne pouvait se résoudre à me laisser seule.

    q8g2q9vhvbym.jpg

    – Je ne peux pas te demander un tel sacrifice, Caleb. Que se passera-t-il lorsque tu en auras assez de cette vie ?
    – Alors, je prendrai le remède et mènerai une vie humaine. Mais je ne veux pas t’abandonner, grande sœur.

    njes4mgagjk4.jpg

    6iaj5yh3c3h3.jpg

    Depuis lors, nous avons veillé l’un sur l’autre. Les involontaires descendants vampires d’Emily ont rencontré Vladislaus, qui leur a permis de partir de ce hameau pour mener une nouvelle vie.

    hzghbis013rk.jpg

    pdqyspfxfte1.jpg

    zq7th60ytxnz.jpg

    Pendant un temps, mon frère a tout de même tenté d’oublier Emily par le biais de quelques histoires sans importance.

    45kumbewgts5.jpg

    0nbl4mo7mo94.jpg

    Il lui est même parfois arrivé d’emmener ses conquêtes ici. Lorsque j’en ai eu assez de croiser une personne différente toutes les semaines en sous-vêtements dans mon salon, j’ai dû mettre les choses au clair avec lui.

    duef1coz076u.jpg

    3jwlgr33ne6c.jpg

    De mon côté, je m’assurais que Caleb aille bien. Il faut que vous compreniez que ma disparition avait été un grand choc pour lui. Il n’en était pas complètement guéri lorsqu’Emily est allée le chercher pour nous réunir.

    ds2je0bo9356.jpg

    Je pense que c’est ce choc qui a été immortalisé par la vampirisation et qui fait qu’il ait développé une Frustration Nocturne. Depuis sa transformation, la notion d’abandon est pour lui aussi insupportable que pour un enfant.

    wea8a1d1cjdq.jpg

    Malgré cela, je me suis efforcée de le rendre le plus heureux possible tout en l’aidant à réguler cette codépendance. Notre tranquillité a duré vingt ans au cours desquels notre mode de vie végétarien a fini par être toléré, à défaut d’être respecté, par le comte.

    Pour la suite, c'est juste en-dessous ;)
  • EljisimEljisim Messages: 262 Membre
    La suite, c'est par ici !

    u7rn7mafyas1.jpg

    Cela aurait pu durer encore longtemps, mais à l’issue de ces vingt années, mes liens avec Caleb furent perturbés par l’arrivée d’Edith à Forgotten Hollow.

    h0v5ncq5khli.jpg

    Malgré l’antipathie qu’elle avait développé à notre égard lors de sa période de transition, elle est revenue nous voir régulièrement une fois sa transformation terminée.

    013hfnjoep1l.jpg

    7adsbj2p9bf8.jpg

    Caleb et moi la formions à tour de rôle sur ce que Vladislaus ne jugeait pas important de lui apprendre. C’est à cette période qu’elle a développé le pouvoir du charme vampirique, mais celui-ci survenait trop tard car il semblait bien que Caleb n’avait pas besoin d’être ensorcelé pour regarder Edith sous un jour nouveau.

    ya0im8njggde.jpg

    Ce qu’il ressentait pour elle était à cette époque vraisemblablement réciproque. J’en suis encore persuadée.

    nmqae7pbtdqc.jpg

    J’ai observé avec bienveillance la graine qui germait entre votre amie et mon frère. Edith était nouvelle ici, quel risque pouvait-elle donc nous apporter, sinon celui que Caleb finisse par oublier Emily ? La seule chose qui me déplaisait chez elle était son régime alimentaire. Je ne pouvais cependant rien lui dire en la matière. Elle avait la liberté de se nourrir comme elle voulait du moment qu’elle respectât la règle de discrétion élémentaire. Caleb et moi pensions vraiment qu’elle laissait partir ses proies et qu’elle ne causait de tort à personne. Nous étions bien naïfs.

    cq4j1wqfbd1o.jpg

    6st1pgckirb7.jpg

    Un jour, curieuse, je lui ai demandé de nous montrer sa forme sombre. Edith a d’abord été méfiante, mais l’arrivée de Caleb à mes côtés ne lui laissait plus le choix, aussi s’est-elle exécutée.

    xnk8bxzco8v1.jpg

    y7yke8lc4iyq.jpg

    C’est là que nous avons compris le destin des personnes s’aventurant cette petite chapelle construite en un rien de temps de l’autre côté de la rue. À son stade du vampirisme, il était impossible qu’une née humaine possédât une forme sombre aussi avancée. Son visage avait déjà développé des craquelures et son teint avec pris cet aspect blafard qu’elle possède aujourd’hui même sous sa forme humaine.

    bxkvjqwmzkwy.jpg

    Après ces révélations, nous avons décidé de rompre le contact. Pour elle, il était hors de question que l’on se mêle de ses histoires que, de toute manière, nous ne pourrions jamais comprendre.

    edudod60ebed.jpg

    C’était sans doute pour le mieux, mais à peine eus-je le temps de le réaliser que je me retrouvais dans l’incapacité de le faire comprendre à mon frère : Caleb avait pris sa décision et est allé s’installer avec elle.

    rj217rzjym2d.jpg

    Aujourd’hui encore, il ne me parle que très peu de leurs quelques mois de vie commune. Il n’est toutefois pas compliqué de deviner qu’il avait initialement les mêmes candides motivations que vous concernant le salut d’Edith. Il pensait pouvoir canaliser ses pulsions mais une force inconnue semblait plus forte que lui.

    93lkyhn20s4n.jpg

    Pire encore : c’est Edith elle-même qui a fini par le changer.

    twzf3re30ckh.jpg

    sqadllbjsv3c.jpg

    s6sit3s1y13b.jpg

    Il a fallu attendre la conception d’Eugene pour que Caleb réalise à qui il avait affaire. La découverte de la grossesse d’Edith lui a fait un choc, d’autant qu’il n’était pas le père. C’est là qu’Edith a dévoilé cette autre facette de sa personnalité : celle liée à Méphistophélès.

    762e9ilz74tv.jpg

    – Comment as-tu pu faire une chose pareille dans mon dos ?!
    – J’ai mes raisons, Caleb. Tu as été un excellent passe-temps et j’ai passé de merveilleux moments en ta compagnie, mais cela s’arrête ici et maintenant.

    n4wqcmi7bv3j.jpg

    – C’est donc tout ce que j’étais pour toi ? Une distraction ?
    – Une distraction en passe de devenir un obstacle si je te garde à mes côtés. J’imagine que tu connais la sortie.

    maijn3c5siiw.jpg

    Du jour au lendemain, Caleb avait tout perdu. Il est immédiatement rentré à la maison mais était en état de choc.

    zxk8cz57g0mg.jpg

    Vous pourriez trouver cela étrange : il n’était après tout resté avec Edith que quelques mois. Seulement, sa Frustration Nocturne a amplifié la douleur de la rupture à un tel point qu’il a mis deux ans à pouvoir parler de cela et faire son rapport à Vladislaus.
    Poses de Atashi77.

    mdxlhi0kq0ky.jpg

    En raison du passé de sa famille, le comte avait quelques soupçons quant au changement soudain de caractère de sa petite protégée. Dans le but de confronter Edith, nous nous sommes rendus tous ensemble à la chapelle. Elle avait tout récemment perdu Eugene.

    fia41w8x8pf1.jpg

    – Que faites-vous ici, tous les trois ? Je vous préviens tout de suite : je ne suis pas d’humeur.

    u21692tdp5si.jpg

    – Nous nous inquiétons à votre sujet, mademoiselle Faust. Depuis combien de temps n’êtes-vous pas venue au manoir pour vous entraîner avec moi ?
    – Je n’en ai plus besoin. Je suis déjà maîtresse vampire. Encore quelques temps avant d’avoir un rang équivalent au vôtre, Vlasislaus.

    mg2vjwb6j5p6.jpg

    – Ne croyez pas que j’ignore les raisons d’un tel progrès. Où est-il ?

    rr1vxgi8jgnz.jpg

    67w7fjg2htt4.jpg

    Lorsque Méphistophélès s’est enfin montré, le comte s’est mis dans une colère noire. Edith, quant à elle, a laissé tomber son air innocent et a révélé son vrai visage. Caleb et moi avons tenté de la raisonner. En vain.

    – Vous arrivez trois ans trop tard. Le pacte est déjà signé et je l’honorerai même si c’est la dernière chose que je ferai de ma vie. Maintenant, sortez !

    fusq6nzcyvmc.jpg

    5ex89aade5o9.jpg

    Après cela, Caleb a tenté de maîtriser Edith, mais celle-ci était mue par une telle détermination que mon frère n’a pas fait le poids. Mon frère a donc dû admettre sa défaite et nous avons quitté les lieux, ce qui a réellement marqué la fin de leur relation. Du moins jusqu’à aujourd’hui.

    […]

    5ys4yo3pjnug.jpg

    – Par la suite, continua Lilith, Vladislaus a fait comme si son élève n’avait jamais existé et s’est muré dans une solitude plus sinistre que jamais. Nous savions que ce ne serait qu’une question de temps avant qu’il ne se décide à passer à l’action. Votre arrivée a tout déclenché.

    mvq689gknlzx.jpg

    Charlotte comprenait à présent mieux la mélancolie de Caleb concernant le sort d’Edith. Elle-même avait essuyé nombre d’échecs dans ses tentatives de défaire son amie de l’emprise de Méphistophélès, mais le résultat final était le même pour tout le monde : il était tout simplement impossible de rompre ce pacte. La seule manière pour tenter d’y parvenir était de prendre le problème à la source. Et pour cela…

    3ga3yriict9t.jpg

    – Où est Malvina ? demanda la Brindletonienne en se levant subitement.
    – Toujours dehors, avec les invités. Je crois qu’elle s’apprête à rentrer au manoir. Pourquoi ?

    7gzi8qrgdu0m.jpg

    – C’est au sujet de sa proposition d’explorer le Corridor de Méphistophélès une fois que nous aurons trouvé son urne.
    – Elle m’en a soufflé un mot, oui. Vous voulez lui dire que vous allez y réfléchir ?

    wtasj2rxc5h8.jpg

    – Non. Je vais lui dire que j’accepte.

    À suivre...
    Secrets de tournage :

    ks2332ewyzl6.jpg

    fxr3r5i5ficr.jpg

    Ça va, L. Faba, tu profites bien du spectacle ? Surtout, si on te dérange, tu le dis, hein !

    ----

    Lilith : "J’ai observé avec bienveillance la graine qui germait entre votre amie et mon frère. "

    Le regard "bienveillant" en question :

    ov6ktn40zw9i.jpg

  • oiseaudeluneoiseaudelune Messages: 887 Membre
    Oh mais quelle histoire!!! :love:
    C'est incroyable! C'est triste tout de même que son amie soit tournée du mauvais côté vampirique et a dû y laisser sa peau. :cry:
    C'est triste comment Lilith est devenue vampire. Mais c'est chouette que son frère a voulu rester à ses côtés pour veiller sur elle. C'est mignon. :love: Il est tellement remarquable. Caleb ne veut qu'être aimé. Je suis bien triste pour lui. :cry: Surtout la photo où on voit un coeur brisé en haut de sa tête. Peut-être qu'en d'autres circonstances, ils auraient fondé une famille. Mais étant donné le pacte, elle n'a pas trop le choix... :cry:
    Eh bien! Il a fallu cette histoire incroyable pour que Charlotte prenne sa décision!!! :love: Ouhhhh...

    Ça promet! J'ai hâte de voir la suite!!! :love:
    Merci pour cet épisode incroyable! :kissing_heart:
  • ElinoeeElinoee Messages: 2,522 Membre
    Merci pour cet interlude racontant l'histoire de Lilith et Caleb! C'était vraiment très édifiant...
    Terrible ce qui leur est arrivé, notamment la trahison de l'amie de Lilith et sa mort, tuée de ses propres mains :cry:
    Et puis l'histoire d'amour avortée de Caleb avec Edith bien sûr...
    J'ai adoré les différents looks que tu as donné à Lilith au fil des années, je l'aime beaucoup avec ses cheveux et sa tenue violette d'ailleurs, trop chou :blush:
    Et voilà que d'entendre cette histoire a motivé à fond Charlotte pour entreprendre le "grand voyage" dans le corridor de Méphisto!! Brrr, je tremble pour elle et j'ai hâte en même temps :blush:
    Challenge "Step by Step": Le virus(en cours)
    Challenge "Comme à la ferme": 🐰 Le rêve de Liselotte 🦊 (en cours)
    Challenge "Colonie/ Settlers":🌍 Nouveau monde 🌎 (terminé)
  • EljisimEljisim Messages: 262 Membre
    @oiseaudelune Merci :kissing_heart: Eh oui, ils sont formidables, ces Vatore, n'est-ce pas ? ;) lui cherchant à ce qu'elle ne finisse pas seule ; elle s'assurant qu'il ne paie pas les conséquences de son sacrifice !
    Hahaha, allons savoir ! Peut-être que si nous allions nous promener au niveau des portes du Corridor d'Edith, nous trouverions une réalité alternative où elle a fait sa vie avec Caleb ! Mais comme tu le précises bien, cet avenir est incompatible avec le pacte :#

    @Elinoee Il faut croire que les vampires de Forgotten Hollow ont tous un passif bien douloureux, chacun à leur manière :cry: peut-être que c'est un prérequis pour s'installer dans le hameau :mrgreen:
    Merci pour Lilith 🤗 je trouve également que cette coiffure lui allait très bien :)
    Ouip, Charlotte est maintenant décidée à passer à la vitesse supérieure... affaire à suivre ! :wink:


    Bien, alors avant toute chose, j'ai une petite annonce à faire si vous avez lu le chapitre 7 de cette histoire (eh oui, ça remonte !) avant aujourd'hui, le 11/07/2022. Figurez-vous qu'à cette époque, le jeu m'a fait mentir, ou plus exactement, il a fait mentir Méphistophélès :

    co1ms69qnm2d.png

    – J’aurais dû [me] douter plus tôt [que c'était un rêve], poursuivit Charlotte dans une fébrile tentative d’auto-persuasion. D’abord des vampires, maintenant des fantômes… C’était ridicule depuis le début, comment n’ai-je pas vu m’en rendre compte ?
    – Oh, je vois. Vous êtes encore désorientée de cette attaque. Wagner m’a raconté, il n’avait pas l’air content du tout. Il aurait aimé boire votre plasma jusqu’à la dernière goutte. Mais vous pourrez remercier la maîtresse des lieux pour avoir évité cela. Quoi qu’il en soit, non, vous ne rêvez pas. En revanche, je vous prie de ne pas m’insulter : je vaux beaucoup mieux qu’un simple fantôme.
    – Peu importe, répondit Charlotte. Je devrais bientôt voir des sorciers et des loups-garous, n’est-ce pas ? ajouta-t-elle d’un ton sarcastique.
    Les loups-garous n’existent plus. Il est vrai que le monde en a connu lors des trois premières ères de la Simanité, mais ce temps est révolu. Quant aux sorciers, la dernière mode consiste à privilégier l’appellation « jeteurs de sorts ». Mais quelle que soit la manière dont vous les appelez, je vous souhaite de ne jamais en croiser de votre vie. Oh, bien sûr, celle-ci ne devrait plus durer très longtemps, désormais, mais sait-on jamais.

    BIEN ÉVIDEMMENT, j'ai fait l'acquisition du pack Loups-Garous entre-temps. Il est donc possible que dans un avenir plus ou moins proche, j'inclue un ou deux lycanthropes dans l'histoire mais je n'en dis pas plus pour l'instant 🤐. En attendant, j'ai donc décidé de modifier le passage en gras pour obtenir la version suivante :

    3r0x7a2qgiuv.png

    – J’aurais dû [me] douter plus tôt [que c'était un rêve], poursuivit Charlotte dans une fébrile tentative d’auto-persuasion. D’abord des vampires, maintenant des fantômes… C’était ridicule depuis le début, comment n’ai-je pas vu m’en rendre compte ?
    – Oh, je vois. Vous êtes encore désorientée de cette attaque. Wagner m’a raconté, il n’avait pas l’air content du tout. Il aurait aimé boire votre plasma jusqu’à la dernière goutte. Mais vous pourrez remercier la maîtresse des lieux pour avoir évité cela. Quoi qu’il en soit, non, vous ne rêvez pas. En revanche, je vous prie de ne pas m’insulter : je vaux beaucoup mieux qu’un simple fantôme.
    – Peu importe, répondit Charlotte. Je devrais bientôt voir des sorciers et des loups-garous, n’est-ce pas ? ajouta-t-elle d’un ton sarcastique.
    Le jour où les loups-garous quitteront leur trou perdu de Moonwood Mill pour se rendre à la très vampirique Forgotten Hollow, nous assisterons à un chaos sans nom. Laissez-les donc à leur place et le monde se portera bien mieux. Quant aux sorciers, la dernière mode consiste à privilégier l’appellation « jeteurs de sorts ». Mais quelle que soit la manière dont vous les appelez, je vous souhaite de ne jamais en croiser de votre vie. Oh, bien sûr, celle-ci ne devrait plus durer très longtemps, désormais, mais sait-on jamais.

    Donc voilà, désormais, les loups-garous existent aussi dans mon univers et toute preuve du contraire n'est que le fruit de votre imagination *insérer le flash d'un neurolaser de Men In Black ici* :blush: place à présent au chapitre 34. Bonne lecture ! 🤗
    --- Chapitre 34 : Un goût de miel ---

    0ninufrhse3l.jpg

    Quelques mois plus tard, à la chapelle, une énième dispute éclatait entre deux des plus anciennes habitantes.

    – Je t’ai déjà dit mille fois que tu n’étais pas ma mère ! s’emporta Aïda. Lâche-moi un peu et vis ta vie. Enfin, si j’ose dire.

    sutvata3yerm.jpg

    – Et moi, contra Charlotte, je t’ai déjà dit mille fois d’arrêter de jouer au violon à l’étage en pleine nuit ! Tu es peut-être suffisamment grande pour ne plus avoir école, mais Tamino et Carmen ont besoin de sommeil. À croire que tu le fais exprès.

    buk6dhxa2hof.jpg

    – Je suis une virtuose, la guimauve. Un talent, ça s’entretient. Mais comme tu n’en as aucun, je conçois bien que tu ne puisses pas me comprendre.

    5rtxcot6r3cj.jpg

    – Pourquoi tous ces éclats de voix ? intervint une Edith dont personne n’avait remarqué l’arrivée furtive. Je vous signale qu’on vous entend depuis le garde-manger.

    fjy2rfctifrq.jpg

    Charlotte ne se fit pas prier pour répondre en toute honnêteté à Edith concernant le comportement de sa fille. Il fut un temps où elle n’avait de cesse de trouver des excuses à Aïda mais la jeune femme avait désormais vingt ans et ne pouvait plus se cacher indéfiniment derrière son âge.

    – Maman, tenta celle-ci, je t’assure que je fais très att…

    n3wdzonp3yw0.jpg

    – Maintenant, ça suffit, toutes les deux, s’emporta Edith. Voilà plus de quinze ans que vous habitez ensemble et vous n’êtes toujours pas capables de vous entendre. J’en ai plus qu’assez et je ne suis vraiment pas d’humeur à en supporter davantage aujourd’hui.

    La vampire venait en effet d’assister aux naissances de Zwölf et Dreizehn et s’inquiétait de la condition qu’ils auraient d’ici deux ans. La dernière chose dont elle avait besoin était d’assister à des chamailleries des plus idiotes.

    tvgduoo03hrm.jpg

    – Aïda, tu vas me faire le plaisir de te contrôler un peu sur le violon. Si tu veux t’entraîner, fais-le à des heures raisonnables. Tu n’es pas toute seule à vivre ici. Et toi, Charlotte, la prochaine fois que tu as un problème avec mes enfants, viens m’en parler directement. Un surcroît d’autorité ne te ferait pas de mal.

    […]

    7p0ibq3a6lfh.jpg

    Suite à cette triple altercation, l’ambiance à la Fledermaus était devenue quelque peu maussade pour Aïda. Certes, la jeune femme avait eu le plaisir de voir Charlotte se faire réprimander, mais elle-même n’avait pas pour autant obtenu gain de cause vis-à-vis de sa mère.

    gqflz9lcr4dx.jpg

    20i1u4pzvvkg.jpg

    ll2axm6g9r55.jpg

    Que n’aurait-elle pas donné pour revenir à l’époque où Edith et elle étaient comme seules au monde. Une époque où le seul invité digne d’intérêt était Méphistophélès.

    h7rzxi1rjivp.jpg

    À peine Aïda eut-elle pensé au fantôme que celui-ci fit son apparition à ses côtés. La cambionne avait complètement oublié qu’il devait venir ce jour-ci ! Pourquoi n’avait-elle pas songé à descendre son violon avec elle pour l’épater de ses récents progrès ?

    – Tu sembles maussade, aujourd’hui, Layla, s’enquit Méphistophélès en la rejoignant à l’espace bar de la salle à manger. Est-ce parce que tu as enfin réalisé que tu avais le même nez que ta mère ? Ce n’est pas grave, tu sais. Personne n’est parfait.
    – Abruti, lâcha Aïda avant d’avoir pu s’en empêcher. C’est autre chose. Rien qui ne t’intéresse.

    b9ol81t3ms7v.jpg

    – Je t’en prie, éclaire ma lanterne. Comment peux-tu penser que je ne me soucie pas de toi ?

    Après un instant d’hésitation, la jeune femme se décida à se jeter à l’eau.

    – C’est juste que… je m’ennuie. Je ne m’entends avec personne ici, sauf toi et maman, mais tu n’es jamais là et elle est toujours occupée. Je tourne en rond.
    – Tu vaux mieux que tes adelphes, je te l’ai déjà dit.

    8e4ez4cy3bln.jpg

    – Peut-être, mais eux sont toujours fourrés ensemble alors que moi… Je me doute bien que c’est dû à mon comportement de lama, mais je ne peux pas m’en empêcher.
    – C’est ce qui fait que tu es authentique. Ne change rien, tu es superbe. Tu sais quoi ? Je pense qu’un bon verre de jus t’aiderait à avoir les idées plus claires.

    9rf3wy8ddn4c.jpg

    Sur ces mots, Méphistophélès passa de l’autre côté du bar et concocta une boisson forte à sa protégée. Lorsqu’il eut terminé, il tendit le verre à Aïda, qui le contemplait d’un air toujours mélancolique.

    711xrk6xqg0q.jpg

    – Pourquoi es-tu gentil, tout à coup ?
    – Tu m’insultes, petite cambionne ! J’essaie simplement de te donner un coup de fouet pour t’éviter de basculer du mauvais côté. Tu ne voudrais pas devenir comme Charlotte, pas vrai ?

    5te44lukdyk3.jpg

    En effet, il en était hors de question. Comme si Méphistophélès avait prononcé les mots magiques, Aïda se ressaisit et vida son verre d’un trait.

    yiir5yalpct4.jpg

    À peine l’eut-elle fini qu’elle se sentit de bien meilleure humeur, prête à se défouler verbalement avec son barman de fortune au sujet de Charlotte Fox.

    c05vddyrgxf9.jpg

    – Des fois je regrette quand même que les événements du laboratoire aient eu ces conséquences, confessa-t-elle.
    – Rassure-moi, s’enquit Méphistophélès. Tu veux dire que ce que tu regrettes, c’est que la Faucheuse n’ait pas emmené l’humaine pour de bon, n’est-ce pas ?

    kyhh8i0dmh2v.jpg

    – Je… oui, c’est ça, répondit-elle après un instant d’hésitation dont elle ignorait la cause.

    […]

    fi56norm3un5.jpg

    En dépit de ce dernier moment de doute qu’elle n’avait aucune envie de creuser, Aïda regagna l’étage de la chapelle de bien meilleure humeur. Elle se surprit même à avoir envie de s’arrêter sur le palier pour discuter un peu avec Orpheus.

    – Que fais-tu, microbe ? Si tu cherches à battre mon record à Blic-Bloc, c’est peine perdue ! Je suis à des années-lumières de ce que tu pourras accomplir !
    – Non, je ne joue pas, répondit le garçon en toute honnêteté. J’ai trouvé quelque chose de bizarre.

    oard9jiqfime.jpg

    Aïda eut à peine le temps de voir un fichier intitulé « Ordalie » ainsi qu’un tableau comportant des photos d’elle-même et de ses frères et sœur qu’Orpheus refermait le logiciel.

    – Mais on n’a pas le droit de regarder ce que c’est.

    eo5qeo0o30qj.jpg

    – Dans ce cas, pourquoi as-tu quand même ouvert ce fichier ?
    – Tu ne vas rien dire à maman, hein ?

    La jeune femme masqua un sourire de satisfaction.

    – C’est entendu, petit frère. Je ne dis rien mais toi, tu gardes le secret que je vais te dire.

    du87w3cf985q.jpg

    Orpheus accepta et, en un seul et même mouvement, les deux aînés d’Edith se dirigèrent vers la chambre des garçons. À peine furent-ils installés sur le lit d’Orpheus qu’Aïda lui raconta ce qu’elle savait du projet de leur mère.

    de4s5egvsg4a.jpg

    – Méphisto m’a dit que maman allait chercher à nous départager quand nous serions tous adultes.
    – Comment ferait-elle ? demanda Orpheus.
    – Je ne sais pas encore, concéda la jeune femme avec amertume. On n’a rien voulu me dire. Mais puisque maman ne veut pas que je m’entraîne tant que vous êtes enfants, je pense qu’elle cherchera à mesurer nos pouvoirs.
    – Alors d’après ton Méphisto, l’Ordalie serait une sorte de concours entre nous tous ?
    – Peut-être. Mais ce n’est pas « mon » Méphisto, microbe, calme-toi.

    a2ff6mn0cni0.jpg

    Mais Aïda n’avait pu empêcher ses joues de s’empourprer. Orpheus le remarqua mais s’abstint de tout commentaire.

    – Tu ne crois pas que tu devrais lui parler de ce que tu ressens ? demanda-t-il d’un air entendu à sa grande sœur.
    – Orpheus, tu es bien gentil mais tu as treize ans, alors tes conseils sur les relations amoureuses…
    – Sur les relations tout court, tu veux dire. Ne le prends pas mal, mais tu n’es pas très douée avec les gens. Je n’ai peut-être que treize ans mais ça me suffit pour savoir que quand on ne tient qu’à une poignée de personnes, il vaut mieux être le plus honnête possible avec eux, non ?

    vo7j4kvaphax.jpg

    Bien évidemment, Aïda n’admettrait jamais qu’Orpheus avait raison, mais les paroles du garçon firent écho en elle. Peut-être valait-il mieux suivre ses conseils, après tout. Seulement, trouverait-elle un jour le courage de révéler ses sentiments à Méphistophélès ? Le fantôme semblait toujours si détaché de tout. Et s’il l’envoyait sur les roses ?

    […]

    ktaz0idb2b7s.jpg

    Il fallut attendre presque deux ans pour que l’occasion se présente à Aïda. En cette veille du quinzième anniversaire d’Orpheus, les habitants de la Fledermaus étaient en pleins préparatifs et la jeune femme en avait profité pour s’isoler dans le salon du deuxième sous-sol, prétextant l’envie de répéter ses compositions de violon. Ce que tout le monde ignorait, c’était qu’elle n’y était pas seule.

    fj1r7v5oefmv.jpg

    – Alors, demanda-t-elle à son invité. Qu’en as-tu pensé ?
    – T’entendre aussi à l’aise au violon me rappelle désagréablement la fille de Vlad et sa compétence incontestable pour l’orgue, répondit Méphistophélès. Fort heureusement, tu ressembles bien plus à son frère, ce qui annule quelque peu les mauvais souvenirs.

    9l8b0pwk21fj.jpg

    – Tu pouvais aussi simplement dire que tu avais aimé, bougonna Aïda.
    – Bien sûr que j’ai aimé, ma chère. Tu as un talent qui rivalise avec ta mère, c’est dire.

    q7xdgyubaa6b.jpg

    Un tel compliment procura à la jeune femme une intense vague de bien-être au niveau de son ventre. L’heure était-elle enfin venue ?

    – Tu sais, bredouilla-t-elle, j’ai quelque chose à te dire. Enfin, je crois. Mais je ne sais pas comment faire.
    – Bouge tes lèvres tout en produisant du son avec tes cordes vocales et ça devrait marcher.

    4kl1j70oacnf.jpg

    3yeqb90ghgzy.jpg

    Ainsi, se jetant enfin à l’eau, Aïda lui avoua ce qu’elle avait sur le cœur. Pendant un instant, elle crut que Méphistophélès allait retirer brusquement sa main de la sienne mais il n’en fit rien. Le fantôme l’écoutait avec attention et semblait la voir pour la première fois.

    – Tu es sacrément téméraire pour penser que je pourrais m’intéresser à une jeune femme que je connais depuis l’enfance.

    ds2sffiok3ee.jpg

    Ce ne fut qu’après qu’il se mit à rire. Aïda, bien qu’elle éprouvât désormais la même sensation que si on l’avait plongée dans un bain d’eau glacée, décida de l’imiter pour ne pas perdre la face.

    – Je ne sais pas ce qui m’a pris, dit-elle en continuant à se forcer à rire. Excuse-moi, ce doit être la fatigue. J’ai beaucoup répété mes partitions, ces derniers temps et je ne sais plus ce que je dis.

    ocpaye0962r3.jpg

    Sur ce nouveau mensonge, la jeune femme se leva et se dirigea vers la porte, bien décidée à conserver son sourire jaune accroché au visage le temps de remonter jusqu’à sa chambre pour se cacher sous ses draps pour les dix prochaines années.

    c00nna3vwhom.jpg

    fw8d71w308kl.jpg

    Cependant, alors qu’elle s’apprêtait à regagner l’étage supérieur, elle sentit un courant d’air frais dans son dos. Il l’avait suivie.

    – Aïda…

    kbg1aocto07h.jpg

    Alors, tout autour d’elle s’arrêta. Plus rien n’avait d’importance que cet instant, comme si interrompre ce dernier allait briser l’équilibre du monde.

    230acvw8lu89.jpg

    0l225vbcjg68.jpg

    Était-ce en raison de l’imminence de l’anniversaire d’Orpheus, Aïda l’ignorait, mais force était de constater que le goût de ce premier baiser lui évoquait celui des gâteaux d’anniversaire de son frère. Un goût de miel…

    […]

    4hfai5mzdp5q.jpg

    Le lendemain, dans l’appartement de la chapelle, tout le monde se préparait à la petite soirée en l’honneur des quinze ans d’Orpheus. Cependant, l’intéressé semblait aux abonnés absents.

    – Charlotte, demanda Carmen, je peux t’aider pour le gâteau, s’il te plaît ?
    – Bien sûr que tu peux, ma chérie.

    yhdsirmfpop3.jpg

    Ainsi, la Brindletonienne prépara les ingrédients et, avec l’assistance de Carmen, commença la préparation.

    – Tu sais faire tous nos gâteaux d’anniversaire ? demanda la fillette.

    m97ow1h2isw2.jpg

    – Évidemment, répondit la fantôme. La plupart du temps, c’est Ulrike qui les confectionne, mais comme j’avais promis à Orpheus de faire le sien moi-même, je m’y tiens. D’ailleurs, sais-tu où est ton frère ? Tout le monde le cherche.

    cax0ve3yeugl.jpg

    – Sûrement dans le jardin, comme d’habitude. Maman est allée voir.

    0u0w84y5srvx.jpg

    Conformément aux attentes de Carmen, Edith trouva bien son fils à l’extérieur. La vampire était admirative de la passion qu’il entretenait non pas pour le jardinage uniquement, mais pour le savoir en général. Dès lors qu’il s’intéressait à un sujet, Orpheus faisait tout son possible pour le maîtriser jusqu’au bout.

    – Jeune homme, demanda Edith, as-tu conscience que tout le monde n’attend plus que toi, en bas ?
    – Oui maman, répondit Orpheus. Je finissais juste de déposer du fertilisant sur les plants d’aconit. Ils doivent rester en bonne santé si l’on veut continuer de produire du bon miel.

    Il était vrai qu’entre Orpheus et le miel, c’était une longue histoire. Edith s’en amusait beaucoup et, posant les yeux sur son fils, éprouvait une certaine fierté. S’il appréciait déjà autant un produit destiné aux vampires à son âge, c’était prometteur pour celui qu’il serait en grandissant.

    5ud89umu7di7.jpg

    – Comme lorsque c’était le tour de ta sœur, confessa-t-elle, cela va me faire étrange de te voir plus âgé.
    – Je ne change pas, tu sais. Je reste le même.

    0iir13geesvh.jpg

    – Ce sera difficile à concevoir lorsque tu auras pris trois têtes de plus ! Je n’ose imaginer l’état de Charlotte. Il est à présent bien loin, le temps où tu souhaitais te marier avec elle !

    – Maman, se plaignit Orpheus, l’air gêné. Tu sais très bien que c’est fini, ça. Comme j’étais petit, je disais des bêtises.

    h5yawargqd2w.jpg

    Sur cette taquinerie, Edith et Orpheus regagnèrent le deuxième sous-sol de la chapelle où un joli gâteau au miel à nouveau confectionné par Charlotte attendait le garçon. Ce dernier prit place en bout de table, entouré de toute sa famille. Heureusement, Méphistophélès n’était pas de la partie.

    0fwos5vxjniy.jpg

    Lorsque le moment arriva, Orpheus réfléchit au vœu qu’il devait faire avant de souffler. Celui-ci vint assez instinctivement : bien qu’il eût le droit d’apprendre presque tout ce qu’il voulait, la seule chose qui lui importait lui était interdite par sa mère. Je voudrais savoir ce qu’est l’Ordalie et ce que cache maman.

    ofju2snsz0on.jpg

    L’instant d’après, les bougies furent soufflées.

    cr1tx5r07lb3.jpg

    Bien que lui-même l’ignorât, Edith fut une nouvelle fois stupéfaite de sa ressemblance avec son géniteur. En serait-il de même pour chacun de ses cambions ?

    À suivre...
    Bonus :

    dwjpoo3u52m4.jpg

    Lors du chapitre du mariage de Lilith, j'ai oublié de vous partager cette bulle de dialogue fort appropriée de mamie Lagrise, puisqu'ils parlaient à cet instant de sa mission à la campagne ;)

    4ll1ipzpg76z.jpg

    Et sans transition, voici Orpheus adolescent !
  • ElinoeeElinoee Messages: 2,522 Membre
    Haha, oui je comprends la modification du passage concernant les loup-garous dans ton chapitre 7!
    Ce serait dommage de se priver, maintenant que la quatrième ère de la Simanité a retrouvé leur trace :wink:

    Bon...Aïda et Méphistophélès, ça y est... et c'est clairement de mauvais augure! Enfin, au moins a t-il eu la décence de l'appeler pour la première fois par son véritable prénom avant leur premier baiser! Signe qu'il éprouve des sentiments? Ca m'étonnerait. Plutôt un bonus pour la manipuler encore plus facilement à mon avis :/

    Joyeux anniversaire au sage Orpheus! Effectivement, il y a une sacrée ressemblance avec son géniteur!
    C'est un garçon très prometteur...
    Challenge "Step by Step": Le virus(en cours)
    Challenge "Comme à la ferme": 🐰 Le rêve de Liselotte 🦊 (en cours)
    Challenge "Colonie/ Settlers":🌍 Nouveau monde 🌎 (terminé)
  • oiseaudeluneoiseaudelune Messages: 887 Membre
    Ohhh des loups-garous, ça promet. J'ai hâte de voir ça! :smiley: J'ai moi-même pas encore testé les interactions entre les deux races occultes. J'ai hâte de voir ça! :smile:
    Pauvre Charlotte qui se fait sermonner par Edith! À cause de Aïda, encore! Eh lala... :cry: Est-ce que je l'apprécie? Pas tellement plus. En même temps, quand elle et Méphisto sont ensemble, j'ai eu un élan de pitié pour elle. Je sais bien qu'il va se servir d'elle encore plus, à présent.

    Mais quand tu as dit:
    – Tu sais, bredouilla-t-elle, j’ai quelque chose à te dire. Enfin, je crois. Mais je ne sais pas comment faire.
    – Bouge tes lèvres tout en produisant du son avec tes cordes vocales et ça devrait marcher.


    J'ai tellement ri! :joy: hahahahaha

    Bonne fête Orpheus! Je vois que Aïda le trouve suffisamment intéressant pour lui avouer un secret. C'est prometteur. Je me demande où ses recherches le mèneront. :smile: Et j'avoue qu'il ressemble à son papa. :blush:

    Merci pour ce superbe épisode! :smile:
  • EljisimEljisim Messages: 262 Membre
    @Elinoee Des sentiments ? Méphistophélès ? Tout comme toi, j'en doute très fort ! :joy: m'est avis qu'il la voit plus comme une distraction que comme une âme sœur... Mais Aïda finira-t-elle par s'en rendre compte ?

    Orpheus te remercie 🤗

    @oiseaudelune Idem, je n'ai pas encore exploré les loups-garous, ce sera l'occasion pour moi ! ;)

    Un élan de pitié pour Aïda ? J'ai hâte de voir comment cet élan va évoluer :)

    Alors je t'avoue que pour cette réplique, j'ai bien ri aussi (oui oui, même si c'est moi qui l'ai écrite :joy:)

    Merci beaucoup :kissing_heart:


    Ce soir, voici donc le chapitre 35. Bonne lecture ! 🤗
    --- Chapitre 35 : Quintus ---

    z9627o9z3n7d.jpg

    Pour la première fois depuis longtemps, Aïda était heureuse. Sa relation avec Méphistophélès avait selon elle pris une tournure plus sérieuse mais elle craignait toujours la réaction de sa mère si jamais elle en venait à apprendre l’existence de ces rendez-vous clandestins dans les sources chaudes.

    x2dogtcqvhom.jpg

    Méphistophélès, quant à lui, ne cherchait pas particulièrement à lui faire dépasser cette crainte. Probablement trouvait-il lui-même une certaine satisfaction à maintenir Edith dans l’ignorance.

    3ej53jadpdib.jpg

    Par moments, Aïda se disait même qu’un tel secret l’arrangeait très bien. Tenait-il à elle autant qu’elle tenait à lui ?

    29fd27dida6w.jpg

    – Pourquoi ne lui as-tu pas posé clairement la question, pour être fixée ? lui demanda Orpheus alors que l’aînée des cambions lui faisait part de ses derniers tracas.
    – Parce que c’est plus facile à dire qu’à faire ! rétorqua-t-elle. J’aimerais bien t’y voir.
    – Ça ne m’intéresse pas vraiment. Je n’ai pas envie d’avoir à mentir à maman.

    k4o5z770wa93.jpg

    Aïda n’avait encore jamais vu les choses sous cet angle et le fait que son frère soulevât ce point occulta momentanément ses questionnements sur les potentiels sentiments de Méphistophélès.

    – Ce n’est pas vraiment mentir, chercha-t-elle à se dédouaner.
    – Un mensonge par omission, si tu préfères, mais ce n’est pas vraiment plus glorieux, si tu veux mon avis. D’autant que bon… tu es sure qu’il en vaut le coup ? Il n’a jamais cherché à te faire faire quelque chose que tu ne voulais pas vraiment ?

    u49pjim9359f.jpg

    – Non, répondit Aïda avec à sa grande surprise une pointe de culpabilité vaguement similaire à celle que l’on ressentait lorsque l’on mentait. Il a toujours été… parfait.

    xi9a51nw2o2e.jpg

    – Il l’est au moins avec quelqu’un, soupira Orpheus. Tu sais, maintenant que mon vampirisme se développe, je l’ai entendu discuter avec maman, l’autre jour. Apparemment, maman est sur le point d’avoir deux autres enfants. J’espère qu’ils ou elles seront nos frères ou nos sœurs. Ou même un de chaque, qui sait ?

    Le cœur d’Aïda manqua un battement. Elle-même n’avait pas entendu la discussion en question mais si elle croyait les paroles de son frère, leur mère continuait d’essayer de faire des enfants. Combien de temps cela allait-il durer ? Combien d’autres cambions allaient envahir la Fledermaus et lui voler sa mère ? L’amour d’Edith n’était en outre plus le seul facteur entrant dans l’équation : que se passerait-il si Méphistophélès voyait en ces nouveaux venus un meilleur potentiel qu’elle ? Aïda ne pouvait le supporter. Il fallait faire quelque chose au plus vite.

    […]

    1sv8hcthjmdh.jpg

    Le moment était venu pour Zwölf de dévoiler sa nature. Depuis le temps, Edith avait appris à ne plus avoir d’attentes particulières. Cela évitait les déceptions. Un soupçon d’espoir lui avait néanmoins traversé l’esprit alors qu’elle était entrée dans la cellule de Gunther Munch.

    qozn7c74kqfc.jpg

    L’enfant semblait adorable. Allait-elle passer le test ? Pour en avoir le cœur net, Edith prit la bambine dans ses bras et entreprit de vérifier ce qu’il en était en étalant, comme d’habitude, une petite dose de concentré de plasmafruit sur le bout du nez.

    6q6lm6diiwxk.jpg

    À ce contact, Zwölf n’eut malheureusement aucune réaction. Edith n’en fut pas surprise. Bien qu’elle ne sût expliquer pourquoi, elle avait eu cette intuition dès l’instant où la petite fille était sortie du berceau.

    nwvojor3jbru.jpg

    Ne lui accordant pas un regard supplémentaire, la vampire se tourna vers le géniteur coupable de ne pas lui avoir donné une fille digne de ce nom.

    ujg4xmq56cn9.jpg

    Puis, ne souhaitant pas rester dans la cellule plus longtemps que nécessaire, Edith sortit, prête à vérifier si Dreizehn lui donnerait meilleure satisfaction que Zwölf. Elle fut alors surprise de découvrir qu’Aïda l’avait suivie et visiblement attendue devant la porte.

    – Celle-ci n’a rien donné ? demanda la cambionne.

    14n85iajdf86.jpg

    – Non, répondit Edith à contrecœur. J’aurais espéré que les choses aillent un peu plus vite, à présent, mais que veux-tu… le sort s’acharne contre moi.

    bwsfho0wl887.jpg

    – Je suis vraiment désolée pour toi, maman. Puis-je faire quelque chose pour t’aider ?
    – Ton attention me touche, ma fille, mais j’ai bien peur que non. Tu peux toujours croiser les doigts pour Dreizehn, mais je doute que ça serve à quoi que ce soit.

    vmyp45vn5fqu.jpg

    – Allons, ne dis pas ça ! s’exclama Aïda en prenant sa mère dans ses bras. Je suis sure que ça va marcher, cette fois ! Laisse-moi aller vérifier à ta place. Je suis adulte, maintenant. Ça me ferait plaisir de t’assister dans tes tâches.

    nmk64rif2joa.jpg

    Edith remercia chaleureusement Aïda. Elle ne voulait pas le reconnaître, mais la découverte de cette énième humaine lui avait quelque peu ôté la curiosité d’aller faire grandir Dreizehn elle-même, aussi tendit-t-elle à sa fille le pot de concentré de plasmafruit en lui expliquant comment s’en servir.

    – Applique simplement une noisette de ce concentré sur le nez de Dreizehn. S’il est vampire, il cherchera à lécher la tache. Dans le cas contraire…
    – J’ai compris, coupa Aïda. Ne t’inquiète pas, maman, j’ai la situation bien en main.

    ozld4hznpi5z.jpg

    Sur ces mots, la cambionne s’empara du pot de concentré de plasmafruit et de la clé de la cellule de Johnny Zest et entra dans celle-ci. L’homme n’était pas du tout au goût d’Aïda, qui se demandait bien ce que sa mère lui trouvait.

    ajy5rnps6e09.jpg

    Son frère potentiel se tenait là, droit devant elle. Il avait déjà grandi et n’avait pas l’air effrayé de l’arrivée de cette inconnue.

    – Parfait, se réjouit Aïda. Voilà qui va nous faciliter la tâche. À nous deux, mon petit.

    089djnahusd4.jpg

    Edith attendit près de quinze minutes devant la porte de la cellule. Lorsqu’Aïda daigna enfin sortir, sa patience avait atteint ses limites.

    – Tu en as mis, du temps, se plaignit-elle. Ça ne prend pas un quart d’heure pour vérifier si un enfant est vampire ou n…

    q94rwk27byth.jpg

    – Il ne l’est pas, répondit Aïda du tac au tac. J’ai attendu le plus possible pour voir s’il finirait par lécher le concentré de plasmafruit mais il ne s’y est pas intéressé un seul instant.

    01wt9ufs7db8.jpg

    Alors que mère et fille quittèrent le garde-manger sans un regard en arrière, Edith bouillonnait. Deux échecs de plus. Le contrecoup lui avait même coupé l’envie d’éliminer Johnny Zest. Elle se promit de s’en occuper le lendemain, ce qui serait hélas une grande perte pour elle : le Plènozas déchu avait un plasma des plus exquis.

    – Je suis désolée, maman, dit Aïda. Tu n’as vraiment pas eu de chance sur ce coup. Que va-t-il se passer pour eux, maintenant ?
    – Méphisto va sentir leur présence grâce au lien qu’il a créé avec la chapelle et se chargera de faire le ménage.

    88kx6ye4qwmf.jpg

    Pour cela, se dit Edith en aparté, le plus tôt serait le mieux. Elle s’accorderait cette soirée de répit – peut-être même tenterait-elle de trouver le sommeil en pleine nuit – et dès le lendemain, toutes les cellules de la chapelle seront vides. Peut-être serait-il temps de demander au Carré d’As de lui réinstaller un petit laboratoire pour préparer de nouvelles doses d’élixir de pollinisation ? Il ne lui en restait après tout plus qu’une alors que deux cambions étaient encore à naître. L’idée de se replonger dans les machines et les expérimentations extraterrestres la décourageait d’avance, mais c’était toujours mieux que de retomber enceinte !

    i976w6csef7i.jpg

    Cette nuit-là, toutefois, alors qu’Edith pensait trouver le sommeil à la manière de l’humaine qu’elle fut dans une autre vie, il n’en fut rien. Les pleurs de Zwölf et Dreizehn, qui parvenaient jusqu’à sa crypte, y avaient probablement été pour quelque chose dans un premier temps.

    6umgopeltyuv.jpg

    Cependant, quelque chose n’allait pas : voilà au moins deux heures qu’elle n’avait plus entendu Zwölf, certainement emportée comme les autres avant elle. Dans ce cas, pourquoi percevait-elle encore du bruit dans la cellule de Johnny Zest ?

    5awxhbmxclxy.jpg

    Bien sûr, Edith avait la veille reporté l’exécution de Johnny. Il aurait très bien pu être l’origine de ces nuisances nocturnes mais la vampire ne reconnaissait pas les bruits de pas qui, d’ailleurs, étaient bien plus légers que ceux d’un adulte. Alors qu’elle avait atteint le garde-manger, une pensée absurde lui vint à l’esprit : était il possible que… ?

    9uo5s9noj0z6.jpg

    Dès l’ouverture de la porte, la jeune femme obtint la réponse à sa question. Bien qu’il eût cessé de pleurer, Dreizehn était toujours présent, ce qui n’était pas normal. Ce n’était pas le genre de Méphistophélès de faire la fine bouche.

    55z0bb0f3nvj.jpg

    – J’ai besoin d’éclaircissements, Johnny, demanda-t-elle calmement à son prisonnier. As-tu remarqué quoi que ce soit d’anormal, cette nuit, avec ton rejeton ?

    Johnny Zest répondit par la négative.

    7g8wamj9itr2.jpg

    – Tu es certain de ce que tu avances ? s’impatienta la vampire. Tu n’as pas vu d’étincelles apparaître tout autour de Dreizehn ?
    – Je… non, rien du tout. Il n’y a rien d’anormal chez cet enfant. Que se passe-t-il exactement ?

    jyh29p8osbhx.jpg

    b9fcwvsy9vf7.jpg

    La petite peste… Sans même répondre à Johnny, Edith sortit à toute vitesse de la cellule, puis quitta le garde-manger d’un air furibond. Comment avait-elle pu la croire une seule seconde et lui faire confiance pour quelque chose d’aussi important ?

    04wm1fayoae4.jpg

    – Aïda, interpella-t-elle alors qu’elle avait atteint la chambre de ses filles. Réveille-toi immédiatement.

    tudafb1pv7p9.jpg

    Son aînée obtempéra aussitôt.

    – Qu’y a-t-il, maman ?
    – Ne fais pas l’innocente, s’emporta une Edith dont la forme sombre avait fait surface. Je t’ai crue suffisamment sage et réfléchie pour accorder ta requête de m’assister et c’est en me mentant que tu comptes me remercier ? Si Dreizehn est aussi humain que tu me l’as prétendu, comment expliques-tu qu’il soit toujours dans sa cellule ?

    9o9d8frxiez2.jpg

    – Je voulais seulement t’aider, bredouilla Aïda visiblement prise de court. Avec les trois autres, nous sommes quatre, c’est déjà beaucoup et je me suis dit que cela devrait te suf…

    5glysn36mfyg.jpg

    – La prochaine fois que tu me fais un coup pareil, trancha Edith d’un ton féroce, je te jure que je te plonge en hibernation forcée pour les vingt prochaines années. Maintenant, tu vas réveiller ta sœur et tes frères et tu vas leur dire de se réunir au rez-de-chaussée d’ici une heure sans faute.

    ooeegjsyx34c.jpg

    Et en effet, à peine une heure plus tard, tous les habitants de la chapelle étaient réunis au rez-de-chaussée, quelque peu curieux des raisons qui les avaient tirés du lit au beau milieu de la nuit. Carmen semblait très irritable et n’avait visiblement qu’une hâte : retourner sous les draps le plus vite possible.

    feroarbak7jd.jpg

    – Je crois bien que je sais ce qu’il va se passer, se réjouit Orpheus.
    – Moi aussi, confessa Charlotte. J’espère que j’ai raison.

    Aïda, la mine déconfite, n’osa rien dire. Les choses étaient loin de s’être déroulées selon ses plans, qui avaient même fini par se retourner contre elle. Pourquoi Méphistophélès n’avait-il pas pu faire une entorse à son stupide règlement et partir avec le marmot ? N’avait-il donc pas compris qu’il s’agissait d’un cadeau qu’elle lui faisait ?

    dvkcgj2u71f3.jpg

    yt4qvnu1v2m8.jpg

    Les portes du sous-sol finirent par s’ouvrir après une petite attente. Edith apparut, l’air apaisée en dépit de la présence de sa forme sombre – elle était toujours en colère contre sa fille – et n’était pas seule.

    5gb5w3b69u1t.jpg

    Le petit garçon qu’elle tenait dans ses bras lança des regards autour de lui et s’attarda sur Aïda. L’espace d’une seconde, tous deux se scrutèrent avec une certaine rancune affichée sur le visage.

    nqqy1rmfct2k.jpg

    Edith posa son fils face à tout le monde et parvint à reprendre forme humaine juste à temps pour effectuer les présentations nécessaires et qui étaient, à force, devenues une habitude.

    r7fxb19kbwou.jpg

    – Nous avons un cinquième cambion, annonça-t-elle d’un ton claironnant. Souhaitons la bienvenue à Siegfried Faust.

    […]

    wlkv4i4f9jz4.jpg

    Six mois s’étaient écoulés depuis l’arrivée de Siegfried. De l’autre côté de la place principale de Forgotten Hollow, en dépit de l’absence prolongée de Mamie Lagrise, les réunions entre Charlotte, Vladislaus et les Vatore se maintenaient à un rythme régulier. Le comte avait expliqué à ses acolytes que sa fille préférait prendre le plus de temps possible à s’adapter aux habitants d’Henford-on-Bagley. Afin de rester incognito, la vieille femme s’affairait à la rénovation d’une ferme abandonnée censée servir de futur point de chute lorsque viendrait le moment d’explorer le passé de Méphistophélès.

    – Êtes-vous certain qu’elle ne vous a pas menti pour roucouler au bras d’un amoureux qu’elle aurait rencontré là-bas ? charria Lilith.
    – J’ai bien peur que tout le monde n’ait pas votre chance en la matière, ma chère Lilith. Où est votre époux, d’ailleurs ? Je pensais que je l’apercevrais, aujourd’hui.
    – Comme je ne tenais pas à ce qu’il entende notre conversation, j’ai demandé à Wotan de s’absenter. Il est parti voir sa sœur avec Brunehilde. Nous sommes donc tranquilles et à l’abri des oreilles indiscrètes.

    1nxtsbhzrers.jpg

    Brunehilde Nibelung-Vatore était la fille de Lilith et de Wotan. Née quelques mois après Siegfried, c’était une petite vampire que Charlotte ne connaissait pas beaucoup, Lilith éloignant son mari et sa fille à la plupart des réunions.

    k6jhaok2nojf.jpg

    – Qu’en est-il de votre avancée, mademoiselle Fox ? demanda finalement le comte, désireux d’en revenir aux faits.
    – J’en suis au point mort pour le moment, répondit l’intéressée. Aïda et Orpheus sont autonomes, mais les trois autres enfants me demandent beaucoup de temps. Voilà des mois que je n’ai pas pu copier les enregistrements de la caméra du garde-manger.

    6b5mdvkw8n9f.jpg

    – Voilà qui est problématique, s’enquit Lilith. Sans enregistrements réguliers, nous finirons par manquer de preuves pour affirmer qu’Edith respecte ses engagements.

    442at88rb6vn.jpg

    – De toute manière, intervint Caleb, je doute que la caméra de surveillance nous eût été si utile ces derniers mois. Elle aurait même pu compromettre davantage le dossier.

    bu6h02mxns4r.jpg

    Vladislaus émit un soupir laissant trahir sa lassitude.

    – Je vois où vous voulez en venir. Le cimetière ne se serait pas agrandi ces derniers temps, mademoiselle Fox ?
    – Non, les tombes ont toujours le même nombre. Et je n’ai pas vu le géniteur de Siegfried sortir de sa cellule pour intégrer l’Orchestra Vampirica.

    p15fglm4ryq4.jpg

    La fantôme marqua une pause.

    – S’il n’est ni dans le cimetière, ni dans l’orchestre, résuma-t-elle, cela signifie qu’Edith l’a conservé dans le garde-manger bien au-delà du délai imposé dans notre contrat. Par conséquent…

    pmwaxrg052b3.jpg

    – ...elle ne respecte plus ledit contrat, trancha Lilith avec mauvaise humeur. Et dans ce cas, adieu les circonstances atténuantes que nous nous acharnons à rassembler pour elle depuis quatorze ans. N’a-t-elle donc aucune reconnaissance de ce que l’on fait pour elle ?
    – Nous agissons dans l’ombre, crut bon de rappeler Caleb. Edith ne sait rien du procès qui l’attend.

    3bnkp40dh7wb.jpg

    – Peu importe. Il est hors de question que notre travail soit réduit à néant à cause d’un caprice digne d’une vampire néophyte. Dès demain, je vais chercher ce Johnny Zest pour l’exfiltrer de la Fledermaus.

    À suivre...
    Bonus :

    cxqka8209lx2.jpg

    "Échec et mat, microbe !"

    qjstkj1nxsf2.jpg
    2nmirlimzw73.jpg


    Voici Zwölf et la future apparence qu'elle n'aura jamais...

    ztiiovryscsj.jpg

    Et voilà Siegfried de plus près !
  • ElinoeeElinoee Messages: 2,522 Membre
    Ha, je me doutais bien qu'Aïda allait faire ce coup-là, mais j'hésitais quand même: allait-elle être assez gonflée pour trahir ainsi sa mère?
    La réponse est donc oui :lol:
    Tu m'étonnes que Méphisto n'a pas voulu de son "cadeau"! Quelle jeune femme naïve elle fait... Naïve et méchante, sacré combo :sweat_smile:

    Ouf pour Siegfrid /Dreizehn en tout cas! J'adore le regard qu'il jette à sa grande soeur, comme s'il avait déjà compris quel sale coup elle lui avait fait :lol: Il est très mignon ce petit en tout cas :blush:
    Dommage pour la petite Zwölf ... n'en reste plus qu'un ou une malgré tout! Ah, j'ai hâte de voir les combats, même si, je le sais bien, ce n'est pas pour tout de suite.

    Trop chou la petite Brunehilde de Lilith! Et je comprends que Lilith tienne sa famille à l'écart de tout ça; j'imagine qu'elle veut les protéger.
    Mais qu'a donc fait Edith de Johnny Zest..? Pourquoi le garder dans son garde-manger? C'est bizarre...
    Challenge "Step by Step": Le virus(en cours)
    Challenge "Comme à la ferme": 🐰 Le rêve de Liselotte 🦊 (en cours)
    Challenge "Colonie/ Settlers":🌍 Nouveau monde 🌎 (terminé)
  • oiseaudeluneoiseaudelune Messages: 887 Membre
    Ohhhhh quel chapitre incroyable!!!
    Aïda.... que fera-t-on de toi? En même temps, c'est elle qui met de l'action! >:)
    Un cadeau à Méphisto? Je me demande ce qu'il va lui répondre! Probablement qu'elle lui procure simplement du bon temps... haha ça ne m'étonnerait pas de lui. :joy:
    Je suis triste pour la bambine qui est décédée... heureusement que le petit garçon est vivant et vampire! >:)
    Lilith a une belle famille! :love: Longue vie à eux tous! :love:
    Je me demande ce à quoi ressemblera le procès! :open_mouth:
    Super épisode! Comme toujours! :smile:
  • nathalie986nathalie986 Messages: 5,179 Membre
    Coucou Elji ! :smile:

    Eh bien, ça a drôlement avancé par ici ! Et quel plaisir de retrouver Edith :love:

    Chapitre 29 :

    Bienvenue à Tamino et Carmen ! Ils sont mignons tout plein, les deux p’tits bouts, même si, Aïda n’a pas l’air de s’en rendre compte. :mrgreen:
    Leur arrivée l’amène à se poser des questions bien pertinentes (eh non, Maman n’était pas enceinte), mais aussi à se rapprocher d’Orpheus.
    Est-ce une bonne chose, ou une mauvaise ? A voir avec le temps.

    J’ai adoré la signature du pacte entre Edith et Charlotte, et les compromis qui ont dû être faits avant cette signature. :love:
    Charlotte et les Vatore sont de vrais amis pour Edith, même si elle ne sait pas à quel point ils le sont. Pourtant, leurs petites réunions régulières afin de la protéger d’un futur procès en est bien la preuve.
    Quant à Caleb, il hait peut-être Edith... mais la haine n’est-elle pas proche de l’amour ?... :smile:
    J’espère que le mirage n’en deviendra jamais vraiment un pour Edith. :grimace:


    Chapitre 30 :

    La deuxième partie de ta définition de l’ordalie était très intéressante !
    J’imagine que les quatre prénoms présents dans le dossier « Ordalie » d’Edith, sont des sous-dossiers qui en disent un peu plus long sur
    chacun ? Un jour sûrement, Orpheus le réalisera et voudra en savoir plus, même si Edith aura certainement mis quelques sécurités supplémentaires, d’ici là.
    Ceci-dit, Ordalie aurait fait un joli nom pour une fleur, mais c’est un très joli nom pour les combats à venir. :wink: Il en adoucit le caractère tragique.
    Comme je comprends Charlotte d’avoir voulu, à tout prix, éviter de croiser Méphisto. En tous cas, j’espère que Vlad aura tort et que Meph’ ne va pas influencer les bambins pour les mettre de son côté, comme il l’a fait avec Aïda. Je m’inquiète un peu pour Tamino qui ne parle pas beaucoup... :neutral:
    Bon anniversaire à Aïda ! Je trouve qu’elle fait une très belle adolescente, un peu zébrée, c’est vrai, mais très jolie quand même. Ce sont peut-être les zébrures de la méchanceté, qu’elle a emportées avec elle en grandissant, même si elle s’est un peu adoucie. (meuh non... là, c’est moi qui suis méchante !) :naughty:
    Désolée pour les packs de plasma, mais c’est ainsi, ma grande. Maman ne veut pas que vous preniez de pouvoir avant les combats. Alors, on obéit à Maman. :tongue:


    Chapitre 31 :

    Joyeux anniversaire à Edith, en retard :blush:

    Héhé, même les poupées de Tamino sont dans le thème de ton histoire ! J’adore. :love:

    Aïda est fan des plasmafruits ! J’adore aussi, même si elle ne l’avouera jamais... mais Orpheus n’est pas dupe.

    Et Méphisto la trouve jolie sous sa forme sombre. Ok, mais j’ai fait un bond sur ma chaise lorsque j’ai lu qu’Aïda en avait rougi. Bon sang de bon soir ! Aïda considèrerait-elle Méphisto autrement que comme un ami ? :open_mouth: Je suis encore sous le choc même si, tout compte fait, ils iraient bien ensemble, ces deux-là ! :naughty:

    Tamino et Carmen sont de bien beaux enfants. Félicitations à eux, pour leurs anniversaires. Cette fois, Méphisto n’était pas de la partie. Tant mieux !

    Aïda a encore fait des siennes en mettant la pression à cette pauvre Carmen sur une punition qui n’a même pas eu lieu. J’ai l’impression qu’elle n’en finira jamais de harceler ses frères et sœurs. Ça lui procure trop de plaisir.
    Tamino a été vraiment adorable de prendre la défense de sa sœur. Quand il se met à parler, on peut dire qu’il ne parle pas pour ne rien dire. Du coup, je m’inquiète moins pour lui. Il saura se défendre. Je pense qu’il observe beaucoup, et c'est un atout.
    Concernant ton bonus et ta petite question : Oui, je trouve que Carmen ressemble énormément à Edith au même âge. Je suis curieuse de voir si elle lui ressemblera autant une fois ado (et adulte).


    Chapitre 32

    C’est intéressant de voir qu’Aïda se rende compte que certaines personnes lui manquent, le jour de son anniversaire, ou en tous cas, ne font pas attention à elle. Ils sont, malgré tout, sa famille, et, malgré elle, elle a appris à vivre avec eux et à s’y habituer. Se serait-elle attachée à eux, finalement ? Je reste encore réservée sur ce point, mais il y a du progrès. :smile:

    Edith a quand même raison de ne pas vouloir encore lui parler de l’Ordalie. Mieux vaut être prudent...

    En tous cas, si j’avais un doute sur les sentiments d’Aïda envers Méphisto, là, je n’en ai plus. Elle ne voit définitivement plus l’ectoplasme comme un ami. J’ai peur qu’elle n’aille au-devant de grandes déceptions, à moins que l’on ne découvre que Méphisto ressente la même chose pour elle.
    Félicitations à Lilith et Wotan pour leur mariage, qui était un très beau mariage. Tu as su nous mettre dans l’ambiance.
    Mamie Lagrise Malvina a bien avancé dans son enquête à Henford-on-Bagley. Par contre, une fois les urnes retrouvées, la mission de Charlotte va être délicate et dangereuse (car je ne doute pas qu’elle l’accepte). Méphisto fera tout pour l’empêcher de réussir, c’est certain. :grimace:


    Chapitre 33
    Je sentais que la petite histoire de la transformation des Vatore allait être très intéressante, et je n’ai pas été déçue : tout ça parce que deux blogueuses ont voulu écrire un super article pour leur blog. :mrgreen:
    En tous cas, tout comme Charlotte, je comprends mieux les réactions de Caleb.
    Je t’ai déjà dit que j’aimais beaucoup tes flash-backs ? :love:


    Loups-garous
    J’adore ton idée de vouloir intégrer les loups-garous au VDC. J’ai hâte de voir comment tu vas nous amener ça. :blush:


    Chapitre 34
    Sympa ce chapitre autour d’Aïda.
    C’est la guerre entre Charlotte et Aïda mais j’ai l’impression que cette dernière est quand même attachée à notre fantôme préférée.
    J’ai été très surprise de constater un petit rapprochement avec Orpheus, mais, après tout, ils sont les aînés et ont vécu treize années ensemble.
    Orpheus est un enfant très malin, et très intelligent. Je trouve qu’il a été de bon conseil concernant « l’affaire Méphisto » mais bon... Aïda et Méphisto ! Même si je pensais bien qu’un truc comme ça allait arriver, ça fait bizarre. Je crois qu’il serait prudent, quand même, de ne pas trop ébruiter cette liaison (dangereuse ?) au sein de la chapelle. :wink:
    Bon anniversaire à Orpheus. Il ne peut pas renier son père c’est certain. C’est un mini Knox ! :smile:


    Chapitre 35
    Aïda a l’air vraiment très heureuse avec Méphisto. Je me demande d’ailleurs si cette relation ne va pas finalement adoucir le caractère de la jeune femme. A voir...
    J’espère seulement que son amour pour le fantôme ne lui nuira pas. ça, ça m'inquiète.

    – Un mensonge par omission, si tu préfères, mais ce n’est pas vraiment plus glorieux, si tu veux mon avis. D’autant que bon… tu es sure qu’il en vaut le coup ? Il n’a jamais cherché à te faire faire quelque chose que tu ne voulais pas vraiment ?
    Orpheus met le doigt là où ça fait mal, et fait apparemment réfléchir sa sœur aînée. J’espère qu’elle se posera les bonnes questions. La culpabilité, c’est déjà un premier pas.
    Elle n’a vraiment pas joué de finesse en disant à sa mère que Dreizehn était humain. Je suis quand même soulagée car j’avais imaginé pire qu’un simple mensonge. Je croyais qu’elle s’en était occupée personnellement. Alors bienvenue à Siegfried dans la fratrie ! :smiley:

    Le comité secret pour la défense d’Edith (le CSDE :blush: ) a bien du boulot. Au vu des agissements de la maîtresse vampire, je me demande comment ils vont pouvoir la sortir de là lorsque le procès aura lieu. Ça devient de plus en plus compliqué. :grimace:
    J’ai hâte de voir l’exfiltration de Johnny Zest. J’imagine que Charlotte va aider Lilith ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Return to top