Célébrez la Journée Internationale des Droits des Femmes en posant vos questions aux SimGurus féminines sur la discussion prévue à cet effet: link
Votez pour choisir le prochain kit d'objets Les Sims 4, plus d'informations ici.

[VDC] La Transformation de Sayuri Suh - Chap93 Maj 05/07

«13456739
JurysanJurysan Messages: 1,490 Membre
Modifié (5 juil.) dans Histoires & Challenges
Bonjour / Bonsoir à toutes et à tous :)

Avant de commencer mon histoire, je tiens à linker le lien du Challenge Vampire de Cimetière créé par BellePinte : https://forums.thesims.com/fr_FR/discussion/782273/challenge-vampire-de-cimetiere-par-bellepinte-ytb/p1
J'ajouterai également que vous pouvez suivre l'histoire de BellePinte sur Youtube :)

Si au cours de mes publications et images, un personnage ou une construction vous intéresse, vous les trouverez dans la galerie (sauf si une construction n'est pas finie, ça va de soit)
Pseudo : Jurysan6

En espérant que l'histoire autour du challenge vous plaise, bonne lecture :)

Introduction

Sayuri Suh,
la femme qui murmurait à l'oreille des Chauves-Souris,
alias La Vampire des Neiges

c0mhyzun0o4t.jpg
g81va1j3hf07.jpg


Sayuri était artiste dans un cirque itinérant « Circus Impressionus ». C'était une excellente dresseuse de chevaux mais aussi de chauves-souris car ses numéros combinaient les deux espèces. Le public du cirque était fan de cette marginale ; elle était toujours sous un tonnerre d'applaudissements. Un jour, le directeur décéda de sa belle mort. Le cirque fut alors racheté par un richissime homme d'affaires d'une cinquantaine d'années, Thomas Dupontel. Il était lui aussi fan de Sayuri et était désireux de l'épouser. Seulement la jeune femme alors âgée de 20 ans, refusa ses avances et affirma qu'elle n'appartenait qu'à elle-même. Thomas fut furieux, il était persuadé que tout pouvait s'acheter mais visiblement pas Sayuri. Il décida de ruiner sa réputation en lui inventant des travers et une multitude d'amants mariés. Il la dépeignit comme une femme sans scrupule et infâme. L'effet souhaité fut escompté très rapidement. Le public se mit à huer Sayuri ; à refuser tout d'abord qu'elle fasse ses numéros, puis, à boycotter le Circus Impressionus. Le cirque fit faillite et tous les compagnons ambulants de la jeune femme la mirent à la porte après avoir empoisonnés chevaux et chauves-souris. Plus personne ne voulait jamais entendre parler d'elle. Il allait sans dire que Thomas était ravi d'avoir détruite celle ayant osé le rejeter.

Sayuri erra dans les rues de San Myshuno, seule, avec son petit baluchon sur ses frêles épaules, et, ses larmes. Elle avait tout perdu et elle ignorait pourquoi. Elle n'était jamais sortie de sa caravane et ne lisait ou n'écoutait pas les informations. Désormais sans toit sur sa tête, en arpentant les rues de la ville en plein hiver, elle passa devant un kiosque de journaux et découvrit avec horreur son visage en couverture de plusieurs magasines ! Avec le peu d'argent qu'elle avait sur elle, elle en acheta un et lu. Son visage devint livide et elle comprit ce qui lui était arrivée. Furieuse, elle déchira le torchon avant de saccager le kiosque. La police arriva rapidement et l'interpella. Elle n'avait jamais été violente auparavant. Elle ne se laissa pas faire et agressa les deux policiers dont l'un fut grièvement blessé à la gorge par un bout de verre qu'elle tenait fermement. Elle fut néanmoins maîtrisée par des renforts et mise en garde-à-vue.

Elle pensait avoir touché le fond mais elle en était encore loin. Le policier blessé réussit à s'en sortir mais il fit tout pour que Sayuri prenne une peine d'emprisonnement sans circonstances atténuantes. Durant son procès, l'avocate de la jeune femme fit tout son possible pour la défendre mais le jury en avait décidé autrement. Sayuri fut condamnée à une peine de 15 ans d'emprisonnement avec 7 ans fermes. Une fois derrière les barreaux, l'avocate vint la voir régulièrement pour la soutenir. Elle était fan de Sayuri et n'avait jamais cru les journaux à son sujet. Rapidement une amitié se lia entre les deux femmes mais elle fut de courte durée. La prisonnière appris la mort de son amie, assassinée en pleine rue, sortant d'une visite à la prison. A nouveau seule, Sayuri sombra doucement mais sûrement dans la mélancolie, la tristesse et...la haine. Elle jura qu'un jour elle se vengerait de Thomas Dupontel et qu'elle retrouverait l'assassin de son amie si celui-ci ne se faisait pas arrêter avant. Malgré tout, elle décida d'appliquer les conseils de feu son amie : avoir une conduite exemplaire pour sortir le plus rapidement possible de cette cage.

Le calvaire carcéral toucha à son terme et grâce à sa conduite complètement irréprochable, Sayuri Suh sortit de la prison précisément 7 ans jour pour jour plus tard. On lui rendit ses affaires, son bonnet miteux, son pull de Noël que lui avait offert l'avocate, sa chemise de bûcheron, son jean usé et troué, ses sandales et ses chaussettes...par contre, on affirma qu'il n'y avait pas de baluchon. Sayuri retint sa colère et sa violence car dans son baluchon il y avait un magnifique bijou de famille : un bracelet étincelant datant d'une ancienne époque. C'était son unique souvenir de sa mère. Elle avait grandit dans un orphelinat avec pour unique « papier d'identité » son bracelet portant une inscription intérieure : « Suh Sayuri ». Elle comprit que les matons ou une tierce personne, le lui avait volé. Elle ajouta à sa liste de retrouver un jour son bijou et de punir le voleur.

Une fois dehors, elle constata que l'hiver était rude. Elle avait froid, faim et soif, mais elle décida de se battre. Elle arpenta les rues, chemins, routes, villages et villes pendant des jours et des jours. De temps en temps, des chauffeurs routiers la faisaient monter et la déposaient plusieurs dizaines ou centaines de kilomètres plus loin. Elle appréciait ces moments au chaud dans les camions et le petit café ainsi que le sandwich que lui offraient les camionneurs. Un jour, elle vit une pancarte délabrée, tenant à peine debout, et, indiquant la direction de Forgotten Hollow. Elle avait entendu parler de cette ville et des légendes l'habitant. Elle se dit qu'au moins là bas, elle serait en paix et personne ne la connaîtrait. Elle prit le chemin du sous-bois et se dirigea vers sa destination enfin choisie.

Epuisée, elle franchit enfin l'entrée de Forgotten Hollow. L'hiver était présent mais l'atmosphère de la ville dite « Fantôme » l’apaisa étrangement. Elle avait comme l'impression de se sentir chez elle. Les rues et bâtisses semblaient lui dire « bienvenue ». weaq1pi8zni1.jpg
3wkkq8mgg0dp.jpg
Elle pensa que la fatigue et le froid la faisaient délirer. A bout de force, elle s'assit dans la neige aux pieds d'une imposante statue sur la place centrale, celle de Vladislaus Straud. Sayuri était gelée, la mort la guettait car elle se sentait s'endormir. Pourtant, ce fut à ce moment précis où elle vit enfin un habitant très maigre et recouvert d'un caban, s'approcher d'elle. jr5kee9rqcdi.jpg
Elle lutta contre le sommeil et regarda l'homme fin comme un spaghetti, des cheveux et moustaches blancs, s'arrêter face à elle. Il était étrange, il semblait intéressé par la gorge de Sayuri. Il posa néanmoins une question, il lui demanda son nom. La jeune femme répondu et subitement, l'homme se présenta comme étant le comte Vladislaus Straud. tbu74a8uhb21.jpg
Il l'invita à venir chez lui se réchauffer et se restaurer mais elle n'eut pas le temps de répondre qu'elle s'évanouit.

Sayuri se réveilla dans une grande chambre inconnue, avec le comte lisant dans un fauteuil. Ils firent rapidement connaissance et Vladislaus affirma que la jeune femme était ici chez elle en attendant qu'elle puisse emménager quelque part. Sayuri fut surprise par tant de générosité mais accepta volontiers. C'est ainsi que se déroula la rencontre entre Sayuri Suh et Vladislaus Straud...une profonde amitié allait bientôt lier les deux êtres...pour l'éternité...
Post edited by Jurysan on

Réponses

  • Nina04Nina04 Messages: 976 Membre
    Ah voici le post ! Comme précisé dans le post de @BellePinte Jaime beaucoup l histoire de ta Sayuri.
    Elle n a pas eu la vie facile en tout cas ! Son travail, sa vie, sa passion, sa réputation... puis son amie... pfiou super dur.
    Et donc vlad l a prise sous son aile après lui avoir demandé son prénom.. est ce qu’il la connaît ? Ou c’est juste qu’il avait envie de l aider...? Mmmh j imagine qu’on en saura plus dans le prochain chapitre ;)
  • JurysanJurysan Messages: 1,490 Membre
    Modifié (janvier 2019)
    Merci beaucoup @Nina04 o:)
    Sans vie difficile, on triomphe sans gloire (ou pas :p)
    Aha, qui sait ? Etre ou ne pas être, telle est (l'éternelle) question >:)

    Et voici le chapitre 1 :)

    Chapitre 1 : Renaissance

    mxuglntq1b7e.jpg


    Sayuri était devenue amie avec le comte Vladislaus Straud très rapidement. Ils s'entendaient très bien. De par son amitié avec lui, elle était autorisée à l'appeler « Vlad ». Vlad était comme un mentor pour elle, il lui enseigna l'orgue qu'elle adorait, il lui appris le jardinage concernant un arbre fort étrange : l'arbre des plasmafruits, il lui montra également comment faire un jus avec le plasmafruit, il l'initia à la peinture mais il constata rapidement que Sayuri avait un don naturel pour les toiles et très vite elle le surpassa, enfin, il l'aida à trouver un travail dans la criminalité car la jeune femme de 27ans avait radicalement changée. Elle qui était si douce et gentille, avait désormais une revanche à prendre sur la vie. Elle voulait posséder une demeure somptueuse valant au moins 300 000 simflouz ($), elle avait juré de se venger de Thomas Dupontel, de retrouver le meurtrier de son avocate et d'enfin récupérer son bracelet familial. Vlad lui avait affirmé qu'il n'y avait qu'avec la criminalité qu'elle pourrait exercer sa revanche et sa vengeance. Etrangement, Sayuri était douée avec le crime et cela payait très bien ! Elle savait déjà qu'elle serait un jour une cybercriminelle célèbre dans le milieu. En s'entraînant à pirater sur l'ordinateur qu'elle s'était offert, Sayuri tomba sur un mystérieux dossier : « Coutumes des vampires ». Et là, elle comprit tout ce qui lui paraissait étrange, Vlad, le plasmafruit, l'orgue, la criminalité, l'ambiance de Forgotten Hollow, etc... elle était dans une ville vampire ! Ce n'était pas un mythe, les créatures de la nuit existaient bel et bien ! Elle fut fascinée et tomba sous le charme. Enfant, elle adorait les histoires avec les vampires et voulait en devenir une mais les adultes de l'orphelinat lui disaient que cela n'existait pas.
    4vgujri4c95x.jpg

    Elle sortit de la chambre que Vlad lui avait attribué, et descendit les marches jusque dans le sous-sol où le comte jouait de l'orgue près des cercueils. La conversation s'engagea directement :
    -Tu es un vampire ! Je savais bien que quelque chose clochait chez toi !
    -Vraiment ? Tu en as mis du temps pour comprendre mais je te pardonne, tu étais trop occupée à apprendre. Eh bien, se leva-t-il, la souris va-t-elle prendre la poudre d'escampette ?
    -Jamais, sourit-elle sadiquement. La souris veut devenir une chauve-souris.
    kfjcogik6q9o.jpg
    -Je te reconnais bien là ma jeune élève ! Fut-il fier. J'attendais ce moment avec impatience.
    -C'était votre intention depuis le début n'est-ce pas ? Faire de moi l'une des vôtres.
    Vladislaus acquiesça de la tête, sourire en coin. Il passa son bras droit devant son visage et se métamorphosa.
    gz8fabrzeysb.jpg
    Il avait déjà de base une allure presque inquiétante, mais sa forme sombre, son visage de vampire était réellement inquiétant. Il était chauve avec des cernes marquées et marquantes. Il s'approcha de Sayuri. Alors qu'à l'accoutumée une transformation demandait d'hypnotiser le sujet, Vlad n'en eut nulle besoin. Sayuri était plus que consentante à quitter son enveloppe mortelle pour revêtir le sombre manteau de l'éternité.
    -Prête ? Question Vlad.
    -Plus que jamais, s'avança-t-elle avec classe et prestance malgré ses vêtements délabrés.
    Le grand maître vampire plongea alors ses crocs dans la frêle gorge de son élève et il but, encore et encore. Malgré la vive douleur, Sayuri ne se plaignit pas, elle savourait déjà sa future renaissance. Elle imagina tout ce qu'elle pourrait faire d'ici peu, dans sa tête, cela avait des allures festives mais en réalité, ses desseins étaient fort macabres.
    kwr2xub2jar3.jpg
    Vlad se retira de la gorge. Il remonta une de ses manches et s'ouvrit le poignet avant de le proposer à son élève. Sayuri vit le sang sortir de sa cachette, elle en tomba sous le charme. Ce liquide rouge affluant et dégoulinant, l'attirait irrémédiablement. Elle ne rechigna en aucun cas à goûter son tout premier plasma. La première gorgée fut magique, un véritable éveil des sens ! Elle semblait déjà accro à sa future ❤️❤️❤️❤️. Elle but, encore et encore jusqu'à ce que Vlad la repousse violemment en hurlant « Assez ! » mais il était très fier de voir sa jeune élève arpenter, avec autant de bonne volonté, le chemin de sa destinée...
    10rrxjjckyn7.jpg
    shomycyiq9kg.jpg
    myrtmgdqrzq8.jpg
    qsb82jlyo86h.jpg

    Quelques jours passèrent, Sayuri avait de plus en plus de mal à supporter la lumière du jour. Elle préférait les endroits reclus et sombres. Son estomac lui faisait un mal de chien, il criait famine mais refusait de digérer les nourritures habituelles. Elle commença donc à boire du plasmafruit et son organe était alors heureux et repus. Sa transformation finale approchait à grands pas, elle était impatiente. Finalement sept jours après la morsure, dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier 2666, à minuit précisément Sayuri Suh âgée de 27 ans, quitta à jamais le monde des humains... Celle qu'on allait surnommer « La Vampire des Neiges » était née...
    bi5pbfig2d1x.jpg
    ypkhda0uljcs.jpg
    etv97tdtejlm.jpg

    swb13hds2549.jpg
    Post edited by Jurysan on
  • Naturesims3Naturesims3 Messages: 267 Membre
    J'aime beaucoup pour ma part ^^
    up2mb7utfxx1.jpg
  • ElleayElleay Messages: 1,250 Membre
    J'aime beaucoup également
  • JurysanJurysan Messages: 1,490 Membre
    Modifié (janvier 2019)
    @Naturesims3 , @Elleay Merci ça me fait plaisir que vous appréciez :)

    Et voici le chapitre 2, bonne lecture o:)

    Chapitre 2 : La Fledermaus

    q8hon5kqlc2a.jpg


    Quelques jours plus tard, Vladislaus réveilla Sayuri. Cette dernière dormait telle une morte dans son cercueil de prêt. Elle n'apprécia pas d'être dérangée. Vlad lui demanda de se préparer très vite puis de le rejoindre dans le hall d'entrée, la nuit allait bientôt tomber. Il ne donna pas plus d'explications et Sayuri obéit à son maître sans rechigner. La jeune néophyte vampire prit une douche rapide et se dépêcha d'aller dans le hall. Là, ils sortirent de la demeure sous une belle nuit enneigée. La demie-Lune les accompagna.

    Ils descendirent la route menant au manoir de Straud, passèrent à côté de la place centrale et se rendirent sur un terrain vierge. Vlad offrit alors une clé à Sayuri. Cette dernière resta dubitative et perplexe.
    -Il est grand temps que tu prennes ton envol, tu es désormais prête à affronter tous les périls. Je t'ai enseigné notre mode de vie, je sais que tu feras ma fierté.
    -Heu...merci j'imagine ? Qu'ouvre la clé ?
    -Clé purement symbolique, elle ne possède aucune serrure. Je t'offre le terrain de la Fledermaus !
    Vladislaus montra de sa main la grandeur de la Fledermaus, totalement enneigée et vierge ; pas le moindre bâtiment, ni ruine, ni même petit muret ! Sayuri ne comprenait pas encore le cadeau.
    -Eh bien...c'est...désert, fit-elle en rangeant la clé dans sa poche. J'aurais dû apprendre à faire des igloos, ça m'aurait été très utile, fut-elle mauvaise. Et en été, faire un igloo de sable.
    -Tu es lente à la détente, se moqua-t-il. Voici un papier pour toi, sortit-il quelque chose de sa veste.
    Sayuri prit la feuille et tomba des nues. Il s'agissait d'un compte bancaire ouvert à son nom et possédant la modique somme de 25 000$.
    -Que...
    -J'ai vendu toutes les toiles que tu as peintes et reversé intégralement tes salaires que tu me donnais en échange d'un toit. Ici, sur la Fledermaus, s’élèvera bientôt ta demeure ! Annonça-t-il haut et fort. Edgard ! Appela-t-il.
    -Monsieur le comte ? Répondit une voix des plus intemporelles.
    Sayuri fit un bond en arrière à la vue d'une forme fantomatique sortant de sous-terre. Elle en manqua de lâcher son papier. Elle regarda le fameux Edgard et cligna plusieurs fois des yeux avant de se rendre compte qu'il était bien réel.
    o97dc7usdl7g.jpg
    n5c9offsrlxw.jpg
    v4rchz1kaob5.jpg
    -Mademoiselle Suh je présume ? sourit Edgard.
    -Elle-même, fut-elle méfiante.
    -Enchanté de vous rencontrer, vraiment ! C'est un honneur d'être votre architecte. Dites-moi ce que vous voulez et je vous le bâtirai !
    -Cela est...merci Vlad, pensa-t-elle soudainement au fait que tout cela était un cadeau.
    -Allons ma chère, les remerciements sont inutiles. Ce terrain est vide depuis plusieurs centaines d'années, il était grand temps qu'il trouve un nouveau propriétaire. Edgard travaillera d'arrache-pied, jour et nuit, pour te faire les plans de ton futur chez toi. Une fois tout cela validé, tous les vampires de Forgotten Hollow viendront bâtir ta demeure. As-tu déjà une idée ? Peut-être une cathédrale ? Un manoir ? Un château ?
    -Une crypte, affirma Sayuri avec un sourire machiavélique.
    -Je valide, affirma Edgard tout heureux par avance.
    -Très bon choix, acquiesça Vlad.
    Quelques instants auparavant, Sayuri ne réalisait encore pas ce qui lui arrivait mais ce n'était plus le cas. La Fledermaus était à elle ! Elle ferait de ce terrain, une somptueuse crypte à son image et à sa future gloire. Elle regarda Vladislaus et Edgard, les trois se mirent à rire d'une façon qui fit trembler la terre...

    De retour au manoir, Sayuri et Edgard s'attablèrent non pas pour manger, mais pour dessiner les plans. Sayuri donna le budget : 25 000$. Le fantôme trouva la somme bien modeste, limite insultante mais il arriverait à faire quelque chose de potable avec, il n'était pas Edgard l'Architecte pour rien. Après plusieurs heures de dur labeur, les deux firent une pause pour échanger quelques mots. Sayuri voulait apprendre à connaître le fantôme. Edgard raconta brièvement sa vie. Il était né vampire et appartenait à la famille Smith qui autrefois était très puissante. Tous les membres périrent dans un incendie plusieurs siècles avant. Seul lui, avait été ramené d'entre les esprits par Vladislaus car il était déjà l'architecte de la ville de son vivant. Il expliqua que seuls les vampires pouvaient voir les fantômes. Les humains quant à eux, ne pouvaient qu'admirer leurs tours de malice et prendre peur face aux objets envoûtés. Sayuri éclata de rire et imagina une ou deux scènes. Ainsi, Edgard avait précisément 777 ans et il était mort à 107 ans. Il n'avait pas été marié et n'avait engendré aucun enfant car il souffrait d'impuissance, sa lignée était donc vouée à disparaître puisqu'il était fils unique. Suite à cela, il expliqua que la Fledermaus portait ce nom à cause d'une grotte remplie de chauves-souris non loin de là. Sayuri fut déçue, elle connaissait un peu l'allemand et trouva dommage qu'on appela un terrain « La Chauve-Souris » à cause d'une grotte. Elle affirma qu'elle renommerait le lieu plus tard. Cependant, l'idée d'avoir ces animaux près de chez elle, l'enchanta. Elle sombra quelques instants dans son passé, elle se revit avec ses chevaux et ses chauves-souris...oui, elle allait en élever à nouveau...

    Deux semaines passèrent, les plans de la Fledermaus étaient enfin prêts ! Edgard avait travaillé dessus sans relâche et pendant ce temps, Sayuri avait pris du grade dans son travail et commençait à accumuler un petit pécule d'environ 5 000$. Le crime lui rapportait mais pas assez à son goût, alors elle faisait des toiles et les revendaient une fortune avec pour nom d'artiste : « La Dame des Neiges ». Ainsi, elle respectait l'anonymat nécessaire aux vampires mais surtout, son nom ne devait pas revenir parmi les humains, c'était beaucoup trop tôt. Il fallait être patiente jusqu'à ce qu'elle prenne sa revanche. La nuit-même, Vladislaus convoqua tous les vampires de Forgotten Hollow. Il présenta la nouvelle néophyte : Sayuri Suh. Il ordonna que chacun l'aide à construire son repaire toutes les nuits et que le peu de vampires résistants au Soleil travaille de jour et non de nuit pour éviter les soupçons aux yeux des touristes humains passant par là. La communauté de Forgotten Hollow comptait précisément 54 créatures de la nuit dont 7 ne craignaient pas la lumière du jour. La petite crypte allait bientôt s'élever pour une valeur de 22 439$.

    Les vampires étaient des êtres fabuleux mais surtout rapides. Force décuplée, vitesse de déplacement multipliée, fatigue amenuie, etc... Seuls les vampires de jour travaillait à vitesse humaine pour ne pas éveiller les soupçons des passants. Sayuri était en émerveillement face à tant de pouvoir et de possibilités. Elle commença à rêver sur ce qu'elle pourrait devenir une fois qu'elle serait Grande Maîtresse Vampire. Finalement, la petite crypte vit le jour (ou la nuit) un mois plus tard. Enfin ! Sayuri pouvait enfin quitter le domaine de Vladislaus pour son chez elle ! Elle prit ses petites affaires et déménagea en pleine nuit bien entendu. Une fois chez elle, elle fit venir un coiffeur et un habilleur. Il était désormais hors de question de ressembler à une sans domicile fixe. Elle opta pour un caban bleu, elle se rêvait noble et le bleu était forcément la couleur reflétant cela. Dessous, elle portait chemise de soie blanche et foulard gris. Elle décida ensuite de revêtir un sombre pantalon habillé et des bottines, le tout en noir ébène avec des boutons en or. Il ne manquait plus qu'une chose à sa tenue parfaite : une paire de gants couleur des Ténèbres. Elle passa ensuite entre les griffes du coiffeur et lui expliqua la coupe qu'elle voulait : celle qu'elle portait avant tous ses malheurs. Une fois entièrement apprêtée, elle sortit de chez elle et se présenta officiellement à tous les vampires réunis devant :
    -Je suis Sayuri Suh, votre future dirigeante ! Aujourd'hui, en cette merveilleuse nuitée de pleine Lune, nous autres vampires allons prendre notre revanche sur les humains ! Ils nous ont chassés, persécutés, des siècles durant ! Ils nous pensent tous morts ou pure invention ! Montrons-leur qui nous sommes ! Nous sommes les Maîtres et Maîtresses de la Nuit Eternelle !
    Ce fut une acclamation générale même de la part de Vladislaus qui se frotta les mains d'excitation. Il était le comte de Forgotten Hollow et le plus vieux vampire mais le temps l'avait ramolli et il savait qu'il devrait un jour laisser sa place à la jeunesse. Il savait que Sayuri serait une meneuse hors pair et il en était fier. Cette dernière dévoila sa forme sombre et aussitôt, de par sa blancheur morbide, tout le monde se mit d'accord pour la renommer « La Vampire des Neiges »...
    zxvee7s2zr6k.jpg
    4qf54srobg4z.jpg
    ox8uflh8bk3l.jpg
    kp8wwvgs7454.jpg
    bm4rptm39vha.jpg
    f2tpf6q0ncjm.jpg
    Post edited by Jurysan on
  • Naturesims3Naturesims3 Messages: 267 Membre
    second chapitre intéressant ^^ En tout cas les décors sont super détaillés, hâte de lire la suite
    up2mb7utfxx1.jpg
  • JurysanJurysan Messages: 1,490 Membre
    Modifié (janvier 2019)
    Merci @Naturesims3 , j'essaye de m'appliquer au mieux pour donner quelque chose de sympathique à lire et regarder :)


    Voici le chapitre 3, bonne lecture avec une part de Galette des Rois ;)


    Chapitre 3 : Lilith Moon

    alqiubhglbnq.jpg


    Sayuri avait pris ses marques dans son petit chez elle. Etant une jeune néophyte, elle travaillait d'arrache-pied à s'améliorer. On classait les vampires en cinq catégories : les Néophytes, les Vampires Mineurs, les Vampires Majeurs, les Maîtres et Maîtresses Vampires et enfin les Grands Maîtres et Grandes Maîtresses Vampires. Dans la communauté des 54 créatures de la nuit de Forgotten Hollow, on comptait une seule néophyte : Sayuri Suh ; 31 vampires mineurs ; 17 vampires majeurs dont Edgard Smith ; 4 maîtres vampires ; et, un seul Grand Maître Vampire : Vladislaus Straud. Sayuri était ambitieuse, voire extrêmement ambitieuse, elle aurait pu viser le grade Majeur mais ce n'était pas assez. Elle rêvait à mieux et plus glorieux, devenir la première Grande Maîtresse Vampire de Forgotten Hollow. Elle étudiait l'Histoire de la ville et jamais, ô grand jamais, une créature avait réussi à se hisser au niveau de Vladislaus. Sayuri aimait les défis surtout lorsqu'ils paraissaient impossibles. Ce qu'elle redoutait, était l'épreuve à chaque palier de puissance car rien n'était dit dessus, il fallait seulement annoncer à Vladislaus de vouloir être mis à l'épreuve.

    Quand elle n'étudiait pas, elle peignait des toiles ou allait travailler. Lorsqu'elle avait un peu de temps devant elle, elle bavait littéralement devant sa cellule meublée et prête à accueillir son premier humain. Elle avait trois cellules mais les deux autres étaient vides, il fallait déjà faire ses preuves avant de les compléter. Quand elle avait fini de rêvasser face aux barreaux, elle montait l'escalier pour s'installer à son orgue et là, elle jouait, telle la Mort en personne, des sons tellement sinistres et dramatiques, qu'ils en devenaient magiques. ckjgsgipblg4.jpg
    Lorsqu'elle composait, les chauves-souris de la grotte avoisinantes, sortaient pour se nicher sur le toit, les fenêtres, les clôtures ou encore les arbres à plasmafruits, pour l'écouter jouer. Elle avait toujours eu une étrange affinité avec ces animaux peu appréciés par la majorité des gens. De temps en temps, quand elle jouait de nuit, elle ouvrait une fenêtre pour laisser les petites bestioles entrer et s'installer tout autour d'elle. Oui, elle avait déjà commencé à les apprivoiser. Elle savait toutes les reconnaître ! Elle connaissait leur nombre de 258 ! Elle avait déjà ses préférées : Dark (Sombre), Dunkelheit (Ténèbres), Oscuridad (Obscurité), Bam (Nuit) et Tsuki (Lune). Ces cinq là avaient quasiment élu domicile chez Sayuri. Elles entraient dans son armoire pour dormir, et lorsqu'elles ne dormaient pas, elles se baladaient librement dans la sinistre demeure. Il flottait un air si gai et enjoué dans ce lumineux repaire....

    Les jours passèrent, Sayuri se sentit prête à capturer sa première proie. Il lui fallait de toute évidence du sang humain pour augmenter sa propre puissance ; et pas du jus de pasmafruit servant uniquement à étancher la soif. Elle commença à sortir de chez elle la nuit, elle se faisait très discrète et se faufilait telle une ombre dans les rues. Elle observait les humains de loin, elle salivait devant chacun d'eux. Ses impressions n'étaient plus les mêmes que lorsqu'elle était humaine. Elle ne faisait plus attention au physique à proprement parlé, elle se fiait à son instinct bestial et nocturne pour repérer la meilleure proie, celle qui aurait le meilleur plasma à offrir gracieusement... Elle aimait pouvoir regarder les gens sans se dire qu'ils étaient beaux, attirants, repoussants, étranges, etc... C'était comme commander en ligne, plein de produits frais ne demandant qu'à être utilisés... Elle était fortement indécise sur le choix de son premier article, alors, elle continua à observer toutes les nuits jusqu'à ce qu'elle se décide.

    Lors d'une belle nuit de pleine Lune, embusquée derrière un buisson, Sayuri avait enfin choisie sa première proie. C'était un jeune homme paraissant athlétique donc ayant vraisemblablement une alimentation saine et équilibrée. Il semblait d'origine mexicaine, il aurait donc un goût relevé, enfin, c'était ce que l'on prétendait dans les livres. La jeune néophyte sortit sa forme sombre et se lécha les canines aiguisées et assoiffées. Au moment où elle allait sortir de sa cachette et se jeter sur le pauvre humain insouciant, Sayuri s'arrêta brusquement et déglutit puissamment à presque s'étrangler avec sa propre salive. Elle fut comme médusée. Au loin, une silhouette ravissante se dessinait sous ses yeux ébahis. L'incarnation même de la beauté irréelle ! Le parfait miroir des anciennes Déesses de l'Amour dans les mythologies. Il allait sans dire que la néophyte avait complètement oublié sa proie pour cette vision de rêve s'offrant à elle.
    -Oh oui, oui, oui, viens par ici petite souris...tu seras parfaite pour mon premier repas vivant, se lécha les babines Sayuri en murmurant.
    La jeune vampire ne quitta pas un seul instant la jeune humaine s'avançant vers le buisson. Elle était seule, cela l'arrangeait. Avec ses griffes sorties, Sayuri battait la musique comme si elle était chef d'orchestre. Elle trépignait de joie. Elle avait bien fait d'être indécise, la proie finalement choisie en valait largement le coup ! Elle la regardait s'approcher, encore et encore, et dans sa tête, elle dessinait une toile à l'effigie de cette humaine. Oui, elle se disait que pareille beauté méritait un caveau rien qu'à elle et un portrait, fait par une peintre de génie, juste au dessus. Elle ne serait ni mauvaise ni sadique envers elle, elle la tuerait simplement en lui buvant son sang, sans la tourmenter auparavant. Quand l'humaine fut relativement proche, Sayuri se mit en position, prête à bondir, personne dans les environs ; elle l'observa une dernière fois. Elle avait le visage finement dessiné, un petit nez tout mignon, des lèvres fines comme du papier, des yeux émeraudes en amande. Ses cheveux étaient soyeux, très bien peignés et aplatis, bien mis derrière les oreilles et sans frange. Ils étaient d'un roux pur et peu commun. Elle possédait de fines tâches de rousseurs sur le nez et à côté. Elle avait le bout des oreilles en pointe. Elle possédait tout bonnement un visage d'ange, on aurait juré une beauté vampirique, pourtant il n'en était rien, c'était une simple humaine. Sayuri observa alors la tenue simple mais raffinée de la demoiselle. Une robe noire sans manches avec un fort décolleté en V. Le bas de la robe était comme une double jupe maintenue par son propre tissu passant dans une boucle en argent. A ses petits pieds, se trouvaient des talons relativement hauts. A son poignet droit, un bracelet argenté assez épais. Deux bagues, une à chaque annuaire. Autour de sa gorge, un serre-cou possédant un rubis comme bijou. Enfin, à son oreille droite, une boucle en triangle argenté. Sayuri remerciait Lucifer de l'avoir mise sur le chemin de cette humaine.
    olbn1xebipwp.jpg
    8tzymwa2evdr.jpg
    47609sa9n72c.jpg
    Finalement, le moment tant attendu arriva, la vampire bondit hors de sa cachette et assomma l'inconnue avant que celle-ci n'eut potentiellement le temps de crier. De par sa force vampirique, Sayuri porta le corps inconscient dans ses bras et se dirigea fièrement vers son repaire...dans la discrétion la plus totale...

    Une fois chez elle, Sayuri descendit les escaliers menant à son garde-manger. Elle franchit la porte de la cellule meublée et déposa délicatement l'inconnue sur le lit simple digne d'une prison ; il ne fallait pas l'abîmer avant de la mordre. Elle ressortit de la cellule et ferma la serrure à double tour. Telle une enfant, elle sautilla jusqu'à son fauteuil de bureau juste à gauche et s'y installa confortablement. Elle se tourna vers la Belle au Bois Dormant, croisa ses jambes et tapota ses doigts les uns entre les autres. Elle attendrait ainsi le réveil. h5m08wgk2wkv.jpg
    Au bout d'une petite heure, sa patience fut récompensée. L'humaine reprit connaissance et se redressa en se tenant la nuque qu'elle frotta. Sayuri se leva et sautilla jusqu'aux barreaux, prête à effrayer un peu plus son invitée même si elle s'était jurée de ne pas la torturer... Elle alla plus loin dans l'enfantillage :
    -BOUH ! Fit-elle en montrant ses canines.
    4djj9vbutujg.jpg
    Alors qu'elle s'apprêtait à rire aux éclats, elle fut peinée de voir son invitée absolument pas apeurée.
    -Moi qui étais si heureuse...vous n'étiez pas obligée de m'assommer, chougna-t-elle en faux semblant.
    Sayuri perdit immédiatement tout son entrain et se demanda si tout cela était bien réel.
    -Je vous attends depuis tellement longtemps maîtresse, sourit béate l'humaine en s'approchant des barreaux pour faire face à la vampire.
    -Plaît-il ? Sauta en arrière la néophyte
    -Oh ? S'étonna-t-elle. N'êtes-vous pas au courant ?
    -A quel propos ? Grinça-t-elle.
    -Permettez-moi de me présenter, je suis Lilith Moon, votre humble servante, sourit-elle.
    Face à la consternation de Sayuri, Lilith ajouta :
    -Le comte a dû omettre de vous avertir. Le bracelet que je porte appartient au terrain de la Fledermaus, j'ai été choisie pour vous servir.
    -Me servir de buffet froid ? Retrouva-t-elle ses esprits et son sadisme.
    -Si vous le souhaitez. Vous pouvez même me tuer, je n'ai pas mon mot à dire...mais si vous me laissez la vie, vous ne le regretterez pas, sourit-elle à nouveau. Que choisissez-vous ?
    7wx2l7nob6yd.jpg
    h19jbfxojcld.jpg
    wiqpv43m89gk.jpg
    Post edited by Jurysan on
  • ElleayElleay Messages: 1,250 Membre
    Mmmh, je suis curieuse, je voudrais bien voir ce qu'elle a à apporter cette mystérieuse Lilith...
  • JurysanJurysan Messages: 1,490 Membre
    Modifié (janvier 2019)
    Allez un chapitre de +, c'est jour de Fêtes après tout (le 6 janvier étant le Noël espagnol avec les Rois Mages apportant les cadeaux o:) )


    Chapitre 4 : Première proie

    ew9zf33crqkh.jpg


    Sayuri était médusée de voir Lilith si tranquille à l'idée de mourir et ce, d'une façon inconnue. Elle voulait lui poser plusieurs questions mais aucun son ne sortait de sa bouche. Furieuse de constater qu'elle avait perdue tous ses moyens, la néophyte prit la direction de l'escalier et commença à gravir les marches dans une attitude hautaine.
    m20wjsathbv3.jpg
    -Revenez vite maîtresse, que la nuit vous soit agréable, sourit Lilith en lui faisant signe.
    C'en était trop, Sayuri devint folle de rage suite à cette phrase. Elle saccagea ses toiles qu'elle devait vendre en les transformant en confettis. Cela l’apaisa momentanément. Elle décida d'aller rendre une petite visite à Vladislaus, après tout, il semblait être au courant pour Lilith Moon mais ne lui avait rien dit !

    Quelques instant plus tard, Sayuri franchissait le portail du manoir, puis les portes. A peine fut-elle dans le hall d'entrée qu'elle hurla le prénom de son mentor. eg2t7sztsryn.jpg
    Ce dernier jouait de l'orgue dans son sous-sol, il fit un bond sur son siège en jouant sa dernière note.
    zt4i3kfouvja.jpg
    Il grommela, comment osait-on interrompre sa composition ? Il prit sa forme de brume et se déplaça jusqu'au hall où il reprit apparence humaine.
    -Ah...ma chère élève, constata-t-il. J'aurais dû me douter qu'il ne pouvait s'agir que de toi pour hurler ainsi, roula-t-il des yeux. A-t-on seulement idée de brailler jusqu'à en réveiller les morts ?
    -Qui est Lilith Moon ? Grinça Sayuri froide.
    -Aha ! Sourit-il. Tu as enfin rencontré la petite servante, il était temps !
    -Est-elle complètement folle ou quelque chose m'échapperait-il ?
    -La famille Moon a toujours servi le maître de la Fledermaus. Il est donc naturel qu'elle ait cherché à se présenter à toi, sourit-il.
    -Pourquoi ne pas m'avoir avertie ? De quoi avais-je l'air face à elle ? Bravo la surpuissance vampirique ! J'étais à peine plus douée qu'une enfant face à elle !
    -J'ai de nombreuses choses à gérer, montra-t-il de la main le salon. Il m'arrive d'en oublier certaines, marcha-t-il vers un fauteuil.
    -Il y a certaines choses plus importantes que d'autres ! Comme...au hasard... Lilith Moon !
    Sayuri baragouina deux ou trois phrases incompréhensibles sur le chemin menant au salon. Elle s'installa en face de Vladislaus.
    -Est-elle vivante ? Questionna le comte amusé.
    -Pour le moment oui...elle respire littéralement la joie de vivre... Que dois-je faire d'elle ?
    -La tuer ou accepter qu'elle te serve, cela va de soit !
    -Merci, vraiment...je suis tout de suite plus avancée. Me servir à quoi exactement ?
    hyl4eolows77.jpg
    -Demande-le lui, je ne suis pas un serviteur ! Autrefois il y avait diverses familles humaines à Forgotten Hollow. Lors de la rébellion, une seule d'entre elles est restée fidèle à ses maîtres : les Moon. La mère de Lilith a d'ailleurs périe avec les propriétaires de la Fledermaus il y a de cela environ mille ans.
    Sayuri s'étouffa sur place.
    -Mille ans ? La mère de Lilith ? Mille ans ? Des humains ? Mille ans ?
    ur50tbwo0zvx.jpg
    -Oui, Lilith a environ un millénaire et elle est humaine. Elle n'était qu'une bambin lors de la rébellion.
    -Impossible ! Se leva Sayuri.
    -Et si, il existe une potion dite « d'éternelle jeunesse ». Il faut la prendre chaque semaine. Cette potion a été créée pour nos meilleurs serviteurs humains. Bien entendu, les Moon ont été les premiers à la recevoir. Ainsi, durant mille ans, Lilith a attendu le prochain propriétaire de la Fledermaus. Elle est restée chez elle, sur le terrain « Maison de ville Enfantdelaveuve » ou alors elle venait me rendre visite en apportant des jus de plasmafruits.
    -Mille ans...elle a mille ans, s'assit-elle ébahie. Et moi, que 27...et je suis sa maîtresse...
    -Exact, tu comprends vite, se moqua-t-il. Je pense qu'elle te sera fort utile mais si tu veux la tuer, vas-y fais-toi plaisir. Tu devrais rentrer chez toi, le Soleil se lève dans moins de trente minutes, coupa-t-il court à la conversation.

    Vingt-cinq minutes plus tard, Sayuri était à nouveau dans son nid douillet. Les informations se bousculaient dans sa tête et elle hésitait sur le choix à faire. Elle décida d'aller voir Lilith, cela l'aiderait à prendre sa décision sans aucun doute.
    -Maîtresseeeeeeee, s'enthousiasma l'humaine en la voyant descendre les escaliers. Teneeeeeeez !
    fapopy2cly4x.jpg
    Sayuri s'approcha et constata un petit bol dans les mains de Lilith, bol rempli d'un liquide rougeâtre. Elle resta perplexe.
    -Je me suis permise de prendre le bol sous l'humble évier mis à ma disposition. J'avais avec moi un plasmafruit...je me suis débrouillée à l'aide de livres pour extraire le jus, fut-elle fière.
    Sayuri comprit le « à l'aide de livres », la petite bibliothèque de la cellule avait servi à extraire l'essence du plasmafruit. Il allait s'en dire qu'il faudrait remplacer le meuble et les ouvrages.
    -Eh bien...cela est...inattendu...mais toi d'abord.
    -Comment ? S'épouvanta Lilith. Je ne suis pas habilitée à boire dans votre bol.
    -Je t'y autorise.
    -Grand honneur, vraiment, sourit-elle.
    Lilith but une gorgée, ou plus justement la sirota comme on goûterait un bon cru.
    -Hummmm, pas mauvais mais il manque ma petite touche personnelle. Auriez-vous un truc pointu ou qui coupe ?
    -Une aiguille ? Chercha-t-elle dubitative dans sa poche.
    -Parfait, passa-t-elle sa main à travers un barreau pour s'emparer de l'objet.
    Lilith posa le bol sur le lit et se piqua volontairement le doigt avec l'aiguille. Elle apposa son index au dessus du récipient et fit tomber une goutte de sang. L'odeur du pasma envahit les sens de Sayuri qui se transforma aussitôt. La vampire devenait folle face à l'attrayante odeur. Elle arracha la porte de la cellule comme si elle était en mousse. Elle poussa violemment Lilith au sol avant de se jeter sur la mixture et de la dévorer.
    ffp0ksmu80gt.jpg
    wy23ob6kocqw.jpg
    zyv7gg4nzctn.jpg
    n9pv48uq6vr0.jpg
    Là, elle s’apaisa et reprit forme humaine en se tournant vers l'humaine se relevant en s'époussetant.
    -Il faudrait revoir vos manières... Je n'ai même pas pu vous offrir convenablement votre repas, fut-elle blessée.
    -Fais-en un autre ! Ordonna Sayuri.
    -Heu...avec plaisir mais je n'ai pu rien à ma disposition maîtresse, regarda-t-elle la bibliothèque inutilisable.
    -De quoi as-tu besoin ? Tu m'écriras également la recette.
    Lilith fit la petite liste et Sayuri se précipita à l'étage pour apporter tout ce don il y avait besoin, ainsi que du papier et un crayon pour la recette. Elle déposa le tout sur le lit et s'arrangea pour replacer la porte de la cellule.
    -Prépare tout, je vais me reposer, sourit-elle en partant.
    -Avec plaisir, fut heureuse Lilith.

    La nuit tomba à nouveau. Lilith s'ennuyait et trouvait le temps long mais elle était toute fière de sa préparation. Elle attendait bien gentiment. Elle avait même fait des schémas sur la recette ; n'importe quel débutant pourrait ainsi la réaliser comme il fallait. Elle entendit soudainement des bruits de pas et un unique son un peu lourd. Sayuri descendit les marches en forme sombre et s'approcha de la cellule, un sourire sadique sur ses lèvres. Elle ouvrit la porte avec la clé cette fois et s'approcha. Voyant le comportement calme, Lilith put enfin présenter la mixture convenablement. Elle se mit à genoux et présenta le bol au dessus de sa tête :
    -Maîtresseeeeeee, votre repas.
    Sayuri prit la recette et la lut avant de la mettre dans sa poche. Elle s'empara ensuite du bol et le but cul sec. Elle jeta l'objet par terre et affirma froidement grand sourire :
    -Excellente mise en bouche...et maintenant...le plat de résistance.
    Lilith comprit, c'était la fin pour elle. Elle se releva et dégagea les cheveux de sa nuque en la présentant à Sayuri.
    -Je comprends, sourit-elle. J'ai été heureuse de vous servir même que vingt-quatre heures.
    Sayuri se jeta sur le lit et s'installa noblement.
    -Sombre imbécile, se moqua-t-elle. Sors de là et vas me chercher mon repas à l'étage. Ce soir, je me fais servir comme une reine !
    Lilith cligna des yeux mais obéit.
    r20j9x16hvpz.jpg
    Elle se demanda « quel repas ? ». Arrivée en haut, elle découvrit un corps inanimé sur le sol ; c'était un humain d'origine africaine avec un énorme afro en guise de coiffure. Elle sourit et se mit à tirer le corps avec bien du mal. Elle descendit l'homme et le traîna jusque dans la cellule avant de reprendre sous souffle après tant d'efforts.
    -Le repas est servi maîtresse, annonça-t-elle essouflée.
    -A table, se leva Sayuri.
    Ce fut ainsi que Lilith Moon entra officiellement au service de Sayuri Suh.


    wqomjez41qy1.jpg

    Désolée, le bol est une brique de plasmafruit sur les images, on fait avec les moyens qu'on a :D
    Post edited by Jurysan on
  • sirhc59sirhc59 Messages: 21,864 Modérateur
    Bonjour,
    Tes images sont-elles redimensionnées @Jurysan ? Ton histoire met très longtemps à charger chez moi... si bien que je n'ai pas eu la patience d'attendre pour lire les dernières mises à jour. :/
  • JurysanJurysan Messages: 1,490 Membre
    Modifié (janvier 2019)
    @sirhc59 hello, non je ne les redimensionne pas, chez moi ça charge en un clin d'oeil alors je n'y avais pas pensé, désolée :(
    Les passer en JPG ça suffirait ?
  • sirhc59sirhc59 Messages: 21,864 Modérateur
    Oui, il est fort possible que les passer en jpg suffise à alléger considérablement le poids de tes images @Jurysan ;)
  • JurysanJurysan Messages: 1,490 Membre
    Je ferais ça alors, merci de me l'avoir signalé :)
    @sirhc59 tu veux peut-être que je change le format de celles déjà postées ?
  • sirhc59sirhc59 Messages: 21,864 Modérateur
  • JurysanJurysan Messages: 1,490 Membre
    @sirhc59 d'acc je vais m’atteler à ça et ça sera corrigé d'ici ce soir :)
    Juste, est-ce que la petite chauve-souris (qui apparaît sous le nom des chapitres) elle charge ou pas ? Comme elle est déjà redimensionnée (ça sera toujours 4 images de moins à faire aha :D )
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Return to top