[Histoire - VDC] Orchestra Vampirica : le Pacte - Chapitre 33 (01/07)

Réponses

  • EljisimEljisim Messages: 247 Membre
    Modifié (16 avril)
    @Elinoee C'est vrai qu'en cet instant, on pourrait penser que Caleb a un peu lâché l'affaire concernant le retour d'Edith sur le droit chemin. Heureusement que Charlotte et les autres sont là et tiennent bon ! Mais pour combien de temps encore ? Il doit falloir beaucoup de patience, à mon avis :#

    Eh oui, ça y est ! Edith a réalisé l'objectif du VDC concernant la chapelle à 300 000 simflouz ! Il n'y aura maintenant plus beaucoup d'autres modifications sur le terrain (abstraction faite, entre autres, des nouvelles tombes, bien sûr >:))

    Merci beaucoup, @oiseaudelune <3 Pour ce qui est du passé de Malvina, il va de soi que j'ai prévu un chapitre entièrement en flashback et qui lui sera consacré ;) mais pas tout de suite !

    En fait, je dirais même que Vladislaus est plus jeune que sa fille, à présent ! Après tout, si l'on en croit le CUS, il est apparemment "jeune adulte" :mrgreen:

    Ahaha, non, Edith n'a pas vraiment l'air de s'intéresser à Caleb, je te l'accorde ! Mais ne serait-ce pas simplement en raison du vampirisme qui éteint ses émotions à petits feux ? Qu'aurait-elle pensé de leur ancienne histoire si elle avait pu conserver l'intégralité de son humanité ? ;)

    Je te remercie pour les retrouvailles entre Edith et Charlotte :kissing_heart: On verra bien ce qu'en pense Méphistophélès. Sinon, concernant Aïda, il faut savoir que Charlotte ne la soupçonne pas un seul instant ! Elle est persuadée que tout est de la faute du fantôme :#

    @nathalie986 Eh oui, ton intuition était bonne !

    Pour ce qui est de ce qui a changé Malvina en mamie Lagrise, je peux te le dire : c'est en effet une triste histoire, comme tu t'en doutes :mrgreen: rappelons quand même que Méphistophélès lui a ruiné la vie par deux fois, rien que ça !

    La rancœur entre Edith et Caleb sera ultérieurement l'objet d'un flasback (évidemment !) 😊 Pour répondre à ta question, depuis leur séparation, Caleb a repris son régime alimentaire originel. Il ne touche donc plus au plasma humain ;)
    Les retrouvailles des deux femmes sont vraiment touchantes. Elles m'ont arraché des frissons.

    Edith s'en doutait, c'est présisément pour ça qu'elle avait allumé un feu dans la cheminée :trollface:

    Blague à part, merci beaucoup 😘

    Évidemment qu'Edith a le goût du luxe ! Le matérialisme fait partie des traits de caractère imposés dans le VDC 😁 J'ai prévu de montrer le reste de la chapelle en vue aérienne dans ce chapitre, j'espère que ça te plaira toujours ;)

    @Antianera Un cookie amplement mérité 😁

    Caleb a en effet beaucoup de mal à faire le deuil de cette relation (ou à "passer à autre chose" comme on conseille souvent dans ces conditions alors que ce n'est pas forcément ce que l'on a envie d'entendre 😬). Il y a une raison à cela, je l'expliquerai plus tard ☺️

    Pour l'instant, l'agent double, c'est surtout Charlotte ! À voir si elle parviendra à mener sa mission à bien et faire en sorte qu'Edith conserve le plus d'humanité possible. À cause de la mort de la technicienne extraterrestre, Vladislaus va devoir contacter les grands maîtres vampires pour décider d'une sentence pour Edith. Il va temporiser le plus possible afin de laisser Charlotte faire de son mieux !
    j'ai peur que finalement, tu nous fasse un retournement de situation de malade en mode Méphisto fait ça pour une bonne cause car lui-même est pris au piège dans un truc etc...

    Ahahahah, va savoir à quel point l'histoire est dans une boucle infernale 😂

    Merci pour les photos de mariage ! Bien sûr qu'ils allaient bien ensemble, tous les deux ! Cette version d'eux en humains donne une vision paisible de ce qu'aurait pu être leur relation. Beaucoup trop paisible, donc l'histoire aurait connu bien moins de rebondissements ^^



    Aujourd'hui, je vous propose un chapitre 28 dans lequel nous allons "un peu" accélérer les choses. Edith et Méphistophélès (et moi aussi, à l'époque du tournage ^^) s'impatientent pour les cambions. Obtiendront-ils gain de cause aujourd'hui ? À vous de le voir ! Bonne lecture ! 🤗
    --- Chapitre 28 : Seconde chance ---

    dmz6qom29qst.jpg

    Le retour de Charlotte à la Fledermaus avait finalement été si aisé qu'elle n'eût presque pas l'impression de s'être absentée pendant des mois. Seuls quelques marqueurs de nouveauté trahissaient cette absence.

    w7sk9d3z9kv6.jpg

    dxpndnl6znv4.jpg

    9fojzby62ujk.jpg

    i4ggo63yk120.jpg

    Pour commencer, la chapelle s'était bien agrandie. Si l'appartement tel que l'avait connu Charlotte était resté identique, il disposait à présent d’un étage conduisant aux futures chambres des enfants, ainsi que d'une extension souterraine où se trouvait à présent la crypte d'Edith et comprenant également un salon et une salle à manger.

    lhyiwwzlcl99.jpg

    Par ailleurs, le Carré d'As avait fait grâce à la maîtresse des lieux des fameuses sources chaudes attendues depuis tant d'années, ce qui n'était pas pour déplaire à la vampire.

    an5fk2se2cpt.jpg

    En parallèle, la chapelle avait également connu un changement de personnel. Edith ne s'était pas beaucoup étendue sur le sujet, mais Charlotte avait compris qu'elle avait exécuté Wagner suite aux événements du laboratoire. Le majordome avait été remplacé par nulle autre qu'Ulrike Faust, la tante d'Edith.

    ugu9ywn7geie.jpg

    Comment les deux femmes en étaient-elles venues à se retrouver après tant d'années, Charlotte l'ignorait, mais cette nouvelle gouvernante - ou « majordame », comme l'avaient habilement appelée Aïda et Orpheus - semblait tout aussi polyvalente que le peu regretté Wagner, si ce n'était plus.

    gf97870ke8qm.jpg

    Enfin, le dernier changement - et non des moindres - était bien sûr l'aspect fantomatique de la Brindletonienne, cruel rappel de son tragique « accident » de mortier. Méphistophélès n'était pas encore revenu à la Fledermaus, ce qui convenait très bien à Charlotte. Après ce qu'il lui avait fait, plus elle était loin de lui, mieux elle se portait.

    gfij53pn7fv8.jpg

    La nouvelle forme de Charlotte n'avait néanmoins pas été un obstacle aux retrouvailles avec les enfants d'Edith. Orpheus s'était réjoui du retour de la jeune femme et s'était empressé de lui montrer ses progrès, tant sur le plan verbal que moteur.

    6vd2a0rvxrlf.jpg

    v4hcimeqshkn.jpg

    – Mama elle l'avait dit que t'allais revenir !
    – Et elle avait bien raison, ta maman. Attention poussin, c'est l'heure du décollage !

    fn073hf3z9ov.jpg

    Aïda, quant à elle, était restée de marbre. Elle semblait même déçue de ce retour. Connaissant l'enfant, Charlotte ne s'en était pas offusquée outre-mesure. Elle avait même repris les cours qu'elle lui donnait avant sa mort. Au vu de la baisse de performance de la jeune fille, il avait été plus que temps qu'elle revienne. Edith avait beaucoup de qualités, mais la pédagogie et la didactique n'en avaient jamais fait partie. En outre, avec l'entretien d'une aussi grande chapelle, Ulrike n'avait pas toujours le temps de s'occuper de l'éducation des enfants.

    zt1jfsf029ng.jpg

    – Non, regarde, Aïda, on l'avait déjà vu avant : la princesse Cordélia a découvert ce pays à l'année zéro de notre ère. La mention ap-c sur nos dates veut donc dire « Après Cordélia », c'est pourtant simple à retenir.

    4mhsarbvsznh.jpg

    – Je ne retiens peut-être pas ça mais moi au moins, je sais que le feu, ça brûle, et qu'il faut s'en tenir à l'écart.

    cd9av5r6ipuv.jpg

    Edith avait profité de l'agrandissement de la chapelle pour aménager à l'étage une petite salle de répétition musicale. Elle y entraînait régulièrement les vampires qu'elle avait créés et qui vivaient désormais dans les logements de la place Clairdelune sans aucun souvenir de leur passé.

    6rny7qae9sa9.jpg

    Charlotte ne pouvait s'empêcher de se demander si telle eût été sa vie si elle avait laissé son amie la transformer. Elle savait bien qu'Edith lui aurait fait bénéficier d'un traitement de faveur en la gardant à la chapelle. Cependant, l'idée qu'elle aurait tout aussi bien pu la considérer comme une énième membre amnésique de son Orchestra Vampirica et la forcer à s'entasser avec les autres dans un petit appartement de fonction glaçait toujours le plasma de la Brindletoninenne.

    ajujtby9ysux.jpg

    Charlotte continuait également d'assister Edith pour le développement de l'entreprise Fledermaus. Les commandes allaient bon train et le miel était devenu suffisamment bon pour être commercialisé en ligne à son tour. Ce dernier n'était en revanche disponible à l'achat que pour les vampires, le miel d'aconit étant à trop haute dose toxique pour les humains. Cela n'aurait nullement dérangé Edith, mais Charlotte avait tenu à limiter les victimes humaines aux malheureux s'aventurant dans la chapelle.

    – Tu n'es pas drôle, lui avait dit Edith. Il est très bon, ce miel. Les humains se seraient fait plaisir une dernière fois.

    mbvujt3wkovd.jpg

    – Si des personnes des quatre coins du pays se mettaient à mourir et que l'on découvrait que ton miel était le dénominateur commun, tu ne tarderais pas à voir une armée d'humains équipés de torches tout autour de chez toi.

    Bien sûr, Edith comprenait. Sa suggestion d'empoisonner tous ses clients n'était qu'une plaisanterie et Charlotte, bien qu'elle en eût conscience, était malgré tout rassurée de constater qu'il restait quelques garde-fous dans la morale de son amie.

    tv16lsa1vmxi.jpg

    Edith lui en disait par ailleurs assez peu sur sa progression du Pacte, mais suffisamment pour ne pas trop l'inquiéter. Probablement voyait-elle par ce demi-silence une méthode efficace pour que la fantôme comprenne les grandes lignes de ses objectifs sans pour autant la pousser à se lancer dans des investigations complexes.

    qmme0wir04p1.jpg

    Cela démangeait tout de même Charlotte par moments et particulièrement lorsque la vampire vaquait subitement à des centres d'intérêt qu'elle n'avait jamais eus. À commencer par la mixologie.

    nuwojy4xbmej.jpg

    – Tu es sure de toi, Edith Faust ?
    – Absolument. Je dois maîtriser cette recette avant le début de l'Ordalie.
    – En attendant, tu ne penses pas qu'il serait temps d'accélérer avec les cambions ?
    – On dirait que tu n'as que ce mot-là à la bouche... Je suis immortelle, je te rappelle, donc je n'ai pas de date limite. Et puis j'en ai déjà deux dans les cachots qui n'attendent qu'à grandir pour montrer leur potentiel.

    d251tu5oo08z.jpg

    – Ce qui t'amènerait au mieux à un total de quatre enfants et au pire à deux. Pas à six. À quoi bon apprendre à maîtriser une technologie te permettant d'optimiser du temps si tu n'utilises pas celui-ci à bon escient ?
    – Mais... C'est vrai, ça, tu as raison ! Pardonne-moi Méphisto, j'ignorais que les géniteurs humains poussaient sur les arbres. Surtout à Forgotten Hollow, c'est bien connu en plus. Où avais-je la tête ? Je me demande ce que je ferais sans toi. Sur ce, je ne te retiens pas plus longtemps, je n'ai rien à manger pour toi, en ce moment.

    […]

    rpcqcy1nfcll.jpg

    Méphistophélès remontait les marches de la Fledermaus. Ce qu'Edith pouvait être susceptible, parfois ! N'avait-il pas le droit de lui demander d'accélérer le mouvement sur les enfants ? En son temps, Alexei n'aurait pas autant traîné la patte, il en était persuadé. Celui-ci aurait fait un très bon associé s'il n'avait pas littéralement joué avec le feu. L'esprit aimait bien Edith, là l'était pas la question, mais Alexei aurait été plus docile. Seulement, comme le disait le dicton, « faute d'ambroisie, on mange des macaronis au fromage ».

    goojpw8efpg1.jpg

    l28pengy2w1l.jpg

    Avant de partir, le fantôme décida de jeter un coup d’œil à l'étage. Pusqu'Edith boudait, il la ferait tout seul, cette visite guidée, aussi découvrit-il la salle de répétition et l'espace dédié à deux chambres d'enfant.

    86mcrn8kh1bw.jpg

    La porte de l'une d'elles s'ouvrit et Méphistophélès se retrouva alors en face de la fille d'Edith.

    – Si ce n'est pas ma cambionne préférée ! Comment vas-tu, Raïna ?
    – Aïda.

    cdw9d0t4eehz.jpg

    – Vraiment ? Tu en es sure ?
    – Certaine. Tu peux venir s'il te plaît ? Il faut qu'on parle.

    sov1218wkqnz.jpg

    Intrigué, Méphistophélès suivit Aïda jusqu'à l'intérieur de sa chambre. L'enfant avait l'air anxieuse.

    – Elle est de retour ! s'exclama-t-elle enfin.
    – Qui donc ?
    – Charlotte ! C'est un fantôme maintenant et elle va tout dire à maman et maman va savoir que c'est notre faute si elle est morte !

    ainnc9qnfei8.jpg

    – Respire, petite, respire.

    Aïda, qui était prête à poursuivre sa diatribe, cessa aussitôt.

    – Personne n'a la moindre preuve que nous y sommes pour quelque chose, reprit Méphistophélès. Tu n'as jamais dit haut et fort que c'était toi, n'est-ce pas ?

    ll29hxm8xobb.jpg

    – Non, mais…
    – Et tu as bien dit à ta mère que tu avais vu Wagner rôder autour de la machine à fabriquer comme je t'ai demandé ?
    – Oui, mais si jamais…

    wuyrgdn0m5v1.jpg

    – Alors je te répète que tout va bien. Pour ce qu'elle en sait, ta mère peut très bien croire que le domestique était dans le coup. Il a attaqué l'humaine dès qu'elle est arrivée à la chapelle, après tout. Tu ne crains rien.
    – Tu me le promets ?
    – En effet. Ce sera notre petit secret...

    […]

    py8fmch5ll4m.jpg

    wf72nqlco7gm.jpg

    Les deux années suivantes passèrent à une vitesse folle dans une agréable routine. C'était du moins le cas de l'appartement car il en allait autrement dans le garde-manger. Edith remplissait progressivement son cimetière tout en poursuivant sa quête d'enfants nés vampires.

    qmrjk8npu8na.jpg

    imadem9963iv.jpg

    Sechs et Sieben avaient tous les deux fini par grandir. Cependant, ils furent tous deux humains. Cette nouvelle avait été un gros coup dur pour Edith qui avait espéré obtenir au moins un résultat positif. Si la pollinisation fonctionnait sur le principe, était-il vraiment possible de transmettre sa nature vampirique par ce processus ? Pour répondre à cette question, il lui restait encore sept doses d'élixir, après tout. Sept essais ne demandant qu'à être mis en application. L'un d'eux allait bien finir par porter ses fruits tôt ou tard !

    torvizbm7yv3.jpg

    Il était temps d'agir plus efficacement. La vampire commençait à s'impatienter et tenait à finir cette affaire au plus vite, aussi prit-elle une décision radicale. Il n'était plus question d'attendre sagement l'arrivée des géniteurs à Forgotten Hollow : l'heure était venue pour elle de les y attirer activement.

    y828kqeuhxz9.jpg

    Pour ce faire, elle s'appuya de Fledermaus, son entreprise. Se renseignant sur les différents clients souhaitant être livrés, elle en sélectionna une poignée - en se basant sur ses critères esthétiques afin de rendre la chose plus plaisante - et leur envoya à tous un e-mail identique :

    sfbvw8wgwjvo.jpg

    c41ac28g76hu.jpg

    u1nnou3qeb1h.jpg

    vgwnmj8ouumh.jpg

    Sans grande surprise, cette technique fonctionna et Edith put accueillir un à un les quatre hommes qu'elle avait sélectionnés. Il ne lui fut pas difficile de leur proposer un rafraîchissement « venu d'ailleurs » et son charme vampirique avait fait le reste.

    p6uvmsvvll8h.jpg

    Les sources chaudes se révélèrent d'ailleurs un lieu très intéressant pour ce type d'expérience.

    2hhdy6vr4zdv.jpg

    clnw648viryb.jpg

    ixfk3sgj54ji.jpg

    smxfdponkzxd.jpg

    Un an plus tard, Acht, Neun, Zehn et Elf - trois filles et un garçon - âgés entre deux et trois mois avaient agrandi la liste des habitants de la chapelle. Edith avait hâte de découvrir leur nature. Si seulement l'un d'entre eux pouvait révéler son vampirisme d'ici deux ans, cela serait parfait.

    5nrxk45hzfx3.jpg

    Avant cela, cependant, il était temps de célébrer un enfant qui, lui, était bel et bien pourvu de canines pointues. Le petit Orpheus fêtait en ce jour ses six ans. Ulrike avait commencé à œuvrer à la confection d'un gâteau, mais Charlotte avait tenu à le faire elle-même pour son petit protégé. Orpheus raffolait du miel des ruches de la chapelle et la Brindletonienne avait déjà dû prendre garde à plusieurs reprises à ce que l'enfant ne se fasse pas piquer par une abeille furieuse.

    – Il va être à quoi, mon gâteau ?

    kjhxak1ejyyz.jpg

    – Au miel. Il y aura même des bougies à souffler. Tu vas devenir grand, aujourd'hui, mon poussin.
    – Oui ! Et comme ça quand je serai grand, je pourrai me marier avec toi !

    sqjgfaaezy37.jpg

    À l'instar de l'anniversaire d'Aïda en son temps, la fête eut lieu en très petit comité.

    4cczoyo5fc6j.jpg

    7qmn4qlidky9.jpg

    16pi8ksv6ae4.jpg

    i2dc9abn5d93.jpg

    Lorsqu'Edith aida son fils à souffler ses bougies, elle eut une vague pensée pour Knox qui, dans d'autres circonstances, aurait pu participer à la fête.

    qlagr3xahjvg.jpg

    e2988jff8xy7.jpg

    Une pensée qui devint encore plus grande lorsqu'elle vît qu'Orpheus lui ressemblait comme deux gouttes d'eau. Malheureusement, après l'échec qu'avait représenté Sechs, la vampire avait dû se résoudre à se débarrasser de lui. Il en avait été de même avec Sebastian, le géniteur de Sieben, mais celui-ci n'avait pas été une grande perte. Edith avait retenu la leçon : pour limiter les risques, à l'avenir, chaque géniteur ne servirait qu'une fois. Le cimetière de Méphisto n'était pas le seul à devoir se remplir : l'Orchestra Vampirica avait également besoin de membres, après tout.

    À suivre...
    Bonus :

    6da4i8a16f1f.jpg

    J'ai trouvé l'expression d'Aïda passablement terrifiante, sur ce screen. C'est donc tout naturellement que je vous le partage. Ne me remerciez pas :kissing_heart:

    hm2setsu5iq3.jpg
    vgebu6bxdo9d.jpg

    Voici donc les deux premiers tests de pollinisation d'Edith. Commençons par Sechs. Et au cas où vous vous poseriez la question : non, moi non plus je ne sais pas d'où lui viennent ses cheveux blonds :joy:

    pfmbyan75b1i.jpg
    8jojkd3ph78d.jpg

    Et voici Sieben. Encore une grosse déception quand on voit ce qu'il serait devenu à l'âge adulte !

    xalkgd1katgb.jpg

    Orpheus enfant. On est d'accord, c'est clairement une copie de Knox ?
    Secrets de tournage :

    djidjz6203k7.jpg

    Une "ambiance endiablée" dans un VDC qui est une réécriture du conte Faust ?

    17l5st9ihus0.jpg

    C'est un grand oui pour Edith ! En plus elle m'a l'air très impliquée, regardez-moi sa tête !

    ocolu3xe1hgr.jpg

    Ben... Aïda ? :open_mouth: Que t'arrive-t-il ? Ça ne te ressemble pas vraiment, cette interaction :joy:

    wrxphiqx30bo.jpg

    Aaaah, voilà qui est mieux, là je te retrouve !! (en plus ce message est quand même sacrément ironique compte tenu de l'histoire :joy:)
    Post edited by Eljisim on
  • ElinoeeElinoee Messages: 2,485 Membre
    Ah, la production de cambions passe à la vitesse supérieure!
    Dommage pour Sechs et Sieben, notammenet Sieben qui aurait été un bien beau jeune homme. Triste aussi pour Knox, qui avait pourtant bien rempli son devoir avec le petit Orpheus (qui effectivement lui ressemble beaucoup, joyeux anniversaire à lui!)
    Bon, il y en a quatre potentiels dans les cellules; j'espère que ça va le faire! Au moins un sur quatre!
    L'avantage avec ce super sérum c'est qu'Edith évite les "joies" de la grossesse et peut produire des bébés à la chaîne :sweat_smile:
    Pauvres jeunes hommes attirés là si machiavéliquement quand même :#

    Concernant la chapelle, wow, quel luxe! J'adore l'ajout de sources chaudes, quelle bonne idée!
    Les enfants n'ont pas trop changé en l'absence de Charlotte: Orpheus est toujours adorable et n'est même pas perturbé par la forme fantômatique de Charlotte! Sacré p'tit bonhomme :blush:
    Quant à Aïda, elle est toujours aussi charmante :sweat_smile: En plus, Méphistophélès se rapproche d'elle; tout ça ne me dit rien qui vaille... association dangereuse!

    L'Orchestra Vampirica travaille dur dis donc! Une représentation officielle prévue pour bientôt?
    Challenge "Step by Step": Le virus(en cours)
    Challenge "Comme à la ferme": 🐰 Le rêve de Liselotte 🦊 (en cours)
    Challenge "Colonie/ Settlers":🌍 Nouveau monde 🌎 (terminé)
  • oiseaudeluneoiseaudelune Messages: 811 Membre
    OH! :smile:
    Charlotte retrouve ses aises et son environnement, comme si rien n'avait changé. :smile:
    Le petit Orpheus est trop mignon. :love:
    Vraiment, Aïda est une peste! >:)
    Oh lala... les bébés naissent, c'est bien.
    Oh non! 2 humains! Et j'avoue que Sieben était trop chou! :cry:
    Superbe épisode! Je me demandais comment Méphisto allait réagir en voyant Charlotte. Finalement, c'est Aïda qui lui apprend d'avance. :joy: Oupsi! :yum:
  • nathalie986nathalie986 Messages: 5,123 Membre
    Merci pour ce feu bienvenu pour calmer mes frissons.
    Edith est très prévenante, finalement :mrgreen:

    Je trouve que le rôle de majordome va bien à Ulrike et, en plus, Edith a, au moins, un peu de sa famille avec elle, dans la chapelle.

    C'est certain que Charlotte a dû trouver du changement.
    La chapelle est une totale réussite, vraiment très jolie, et élégamment luxueuse. J'aime beaucoup.

    ça fait plaisir de voir combien Orpheus est heureux de revoir Charlotte. Il est trop mignon, ce petit bonhomme ! :love:

    Quant à Aïda, elle est toujours aussi désagréable. A tel point que je me suis méchamment réjouie lorsque j'ai vu qu'elle avait vraiment peur que son petit secret avec Mephisto ne soit dévoilé à sa mère. :naughty: Méphisto l'a peut-être rassurée, mais j'espère qu'elle va avoire la trouille encore un petit peu. Elle tomberait un peu de son piédestal :mrgreen:

    Quand tu as dit que tu accélérais, tu n'as pas menti ! :lol:
    J'ai adoré le petit mail ciblé qu'Edith a envoyé pour attirer les géniteurs potentiels à la Fledermaüs.
    Quatre nouveaux bébés sont en route. S'ils sont tous vampires, Edith aura le compte. On croise les doigts !
    C'est dommage pour Sechs et Sieben. Et je suis d'accord avec toi pour Sieben ! Mais quel beau gosse. C'est encore plus décevant.

    Concernant Orpheus, si Knox avait toujours été en vie, il n'aurait pas pu renier son fils, c'est certain.
    En attendant, bon anniversaire Orpheus :heart:
  • EljisimEljisim Messages: 247 Membre
    @Elinoee Eh oui, Edith a enfin enclenché la seconde ! Les récentes désillusions lui ont apporté le stimulant nécessaire ;) Merci pour Orpheus 🤗
    en fin de compte plus ça va et plus je trouve qu'il a également des airs d'Edith, notamment la forme arrondie du visage :)
    L'avantage avec ce super sérum c'est qu'Edith évite les "joies" de la grossesse et peut produire des bébés à la chaîne

    Tu as tout compris ! :joy: pourquoi se priver, après tout :mrgreen:

    Merci pour la chapelle ! :kissing_heart: ça faisait un petit moment que les sources chaudes faisaient de l’œil à Edith ;) j'ai eu l'idée de les inclure en m'inspirant des traits de terrain, je trouvais ça cohérent :)
    L'Orchestra Vampirica travaille dur dis donc! Une représentation officielle prévue pour bientôt?

    J'y réfléchis de plus en plus mais les disciples ne sont pas encore assez bons en musique ! :sweat_smile: Il va falloir faire plein de réunions de groupe pour y parvenir !

    @oiseaudelune Merci pour ton message :kissing_heart: les bébés naissent, en effet, et à profusion ! Mais à présent, croisons les doigts pour que ces naissances soient fructueuses ! ;)

    @nathalie986 Le rôle de majordome arrive un peu par défaut, pour Ulrike, et pour une raison très simple : Je n'arrivais pas à me décider des vêtements à lui mettre et du style à lui faire adopter, alors j'ai cherché dans les uniformes ! :joy: mais j'aime bien le style que ça lui donne ;)
    La chapelle est une totale réussite, vraiment très jolie, et élégamment luxueuse. J'aime beaucoup.

    Oh merci beaucoup <3

    Les enfants ne changent pas, pour l'instant, fidèles à eux-mêmes ;) je me doutais bien que tu allais apprécier le quart d'heure d'angoisse pour Aïda >:) je te conseille toutefois de prendre ton mal en patience ! Comme le dirait un grand philosophe contemporain, un jour viendra peut-être où "la routourne va tourner" :joy:

    Ah oui, en effet, j'ai voulu faire un coup de pression au jeu pour le "forcer" à me donner ces fichus vampires :mrgreen: après ma partie n'est pas à plaindre car globalement je trouve que dans mon jeu, les six cambions sont assez rapprochés, avec relativement peu d'enfants humains entre chaque :blush:
    Tu espères que les quatre seront fructueux ? ;) L'avenir nous le dira !
    Mais clairement, quel gâchis pour Sieben ! Ceci dit, c'est l'avant-dernière grosse déception ! Pas parce qu'il n'y aura plus qu'un seul bébé humain après Sieben, mais parce que tous les autres sont moches n'ont pas les meilleurs brassages génétiques :smirk:

    Merci pour Orpheus :kissing_heart:


    Ce soir, voici le chapitre 29. Beaucoup de choses s'y passen, j'espère qu'il vous plaira. Bonne lecture ! 🤗
    --- Chapitre 29 : Rencontres adelphiques ---

    sr0v2xaek76c.jpg

    Charlotte avait mis deux années supplémentaires pour y parvenir, mais après moult débats, concessions et compromis, Edith et elle s'apprêtaient enfin à signer un accord de vie au sein de la chapelle. Bien sûr, il ne s'agissait là que d'une trace écrite de tout ce qui avait déjà été plus ou moins acté au fil du temps, mais la Brindletonienne tenait à conserver une telle preuve physique de l'engagement d'Edith à l'égard de sa propre humanité.

    – Un pacte dans un pacte... Ce que tu ne me feras pas faire, Charlotte Fox, se moqua Edith.
    – J'ai ajusté dans cette clause le temps de conservation de tes prisonniers, expliqua une Charlotte imperturbable. Étant donné ce que tu fais avec tes géniteurs, le délai est pour eux plus long, mais pour les autres…

    zrayf2g70lwr.jpg

    – Trois mois seulement ?! s'indigna la vampire en posant les yeux sur l'accord d'un air indigné. Il n'en est pas question.
    – Tu possèdes maintenant six cellules, argumenta Charlotte. Tu devrais avoir le temps de voir venir pour organiser les remplacements, tu ne penses pas ?

    o76dqjkr30w6.jpg

    Edith finit par accepter d'instaurer un délai d'emprisonnement à condition de le monter jusqu'à six mois, ce que Charlotte lui accorda. Les géniteurs, quant à eux, allaient devoir être pollinisés dans la semaine suivant leur arrivée.

    – Après les deux ans du cambion, résuma Edith, j'aurai donc une semaine supplémentaire avant d'éliminer ou transformer le géniteur.

    8vayjj20fy2y.jpg

    – Exactement. Ils auront déjà passé plus de quatre fois le temps d'emprisonnement de tes autres pensionnaires, après tout. Si tu fais tout cela, ajouta la fantôme en signant en bas du formulaire avant de le tendre à son amie, je m'engage à ne pas retourner dans le garde-manger sans ton autorisation expresse tout en continuant de t'aider pour l'entreprise.

    bl4uaekq9bh5.jpg

    – Voilà qui me paraît honnête, répondit Edith en signant à son tour. Tout le monde y trouve son compte. J'honore ma part du marché avec Méphisto tout en satisfaisant mes besoins personnels pendant que toi, tu dors sur tes deux oreilles ectoplasmiques.

    bb4dw32ci6lj.jpg

    a45x4w21uycl.jpg

    dbv17ndem3cg.jpg

    La partie de l'accord au sujet du sort réservé aux géniteurs put être mise en pratique quelques jours à peine après la signature. Edith s'était rendue dans le garde-manger en toute hâte, prête à fêter l'anniversaire de sa fille Acht et son fils Neun. La petite Zehn suivrait le lendemain tandis qu'Elf grandirait d'ici un mois.

    azv7h758kn87.jpg

    Pour l'occasion, la maîtresse des lieux avait demandé à l'ensemble des habitants de la chapelle de se réunir dans le salon supérieur en attendant d'éventuelles rencontres.

    – J'espère que maman nous présentera plein de frères et sœurs, se réjouit Orpheus depuis le canapé.

    gu48yctzi5bk.jpg

    – N'y compte pas trop, microbe, rétorqua Aïda. Elle m'en a déjà promis plein, des petits frères, et je les attends toujours. Elle n'a gardé que toi, mais franchement, elle aurait mieux fait de…

    qgrgypp734er.jpg

    Mais personne ne sut jamais ce qu'Edith aurait mieux fait de faire vis-à-vis d'Orpheus car la porte de l'appartement s'ouvrit soudainement, laissant apparaître la vampire qui, comme pour envoyer valser les espoirs de sa fille, n'était pas seule. Un petit garçon aux cheveux bouclés se tenait dans ses bras. L'enfant semblait frissonner, probablement intimidé par autant d'yeux braqués sur lui.

    meee7yyfcbag.jpg

    – Un habitant supplémentaire s'installe parmi nous, annonça fièrement Edith en posant son fils au sol. Voici ta nouvelle maison, Tamino Faust.

    vsr0207h89f6.jpg

    – Mézon ?

    ioobleul6yn7.jpg

    bb1ge9v675ry.jpg

    Les tremblements fébriles du petit garçon s'étaient arrêtés mais Tamino ne semblait pas encore comprendre ce qui lui arrivait. Instinctivement, Orpheus se leva et se présenta à l'enfant.

    – Bienvenue Tamino ! Je suis Orpheus, ton grand frère !

    unmwdecwmyup.jpg

    Tamino prit rapidement ses aises et se plut à jouer le reste de la journée dans la chambre verte en compagnie d'Orpheus.

    97y8rohnfz5d.jpg

    273gva56th9b.jpg

    c7janqchk0ql.jpg

    Celui-ci lui offrit des jouets de bon cœur car il était très content d'accueillir un enfant qui n'était pas aussi revêche qu'Aïda.

    […]

    bbcppham9f9y.jpg

    Comme chaque mois depuis son retour d'entre les morts, Charlotte retrouvait les Vatore chez eux pour faire le point sur l'avancée du pacte.

    gpzeccwi2qa2.jpg

    l2ckip2m3yqb.jpg

    Elle y rencontra en coup de vent Wotan Nibelung, le petit-ami de Lilith avec qui cette dernière venait de se fiancer. Ils s'étaient apparemment rencontrés l'année précédente au mariage d'Erda Nibelung, la sœur de Wotan, avec Ryota du Carré d'As. Le monde était petit, surtout à Forgotten Hollow.

    gureg3jx240h.jpg

    Bien que le Carré d'As fût neutre dans la guerre froide qui se tenait contre Méphistophélès, la Brindletonienne attendit malgré tout le départ de Ryota et de son épouse pour échanger à voix basse avec Lilith et Caleb des dernières nouvelles de la Fledermaus tandis que Wotan s'entraînait à l'orgue dans la pièce voisine pour leur laisser un peu d'intimité.

    – J'ai réussi à lui faire signer l'accord, annonça Charlotte. Il s'agit maintenant de trouver le moyen de surveiller les allées et venues du garde-manger pour vérifier qu'Edith tient bien ses engagements.
    – Vous nous avez dit le mois dernier pouvoir accéder aux images de la caméra de surveillance via son ordinateur, se rappela Lilith. Il serait utile de les conserver pour une date ultérieure.
    – Je m'en occupe. Avec le contrat signé et les images attestant sa bonne foi, nous aurons un bon nombre de preuves lorsque les grands maîtres vampires viendront pour la juger.

    uaq7htnn5671.jpg

    – À cela s'ajouteront les circonstances atténuantes que nous aurons eu le temps de valoriser, compléta Caleb.

    Depuis la réunion chez Vladislaus, il semblait prendre moins à cœur ce qui concernait Edith. Bien qu'il eût été prétentieux d'affirmer qu'il lui pardonnait son comportement avec lui, il demeurait clair qu'il souhaitait à présent l'aider a minima dans son futur procès.

    – Il serait intéressant de mettre l'accent sur ses enfants, poursuivit le vampire. Elle en a désormais trois, après tout.

    ohbpgj4xgcae.jpg

    – Vous oubliez le fait que Tamino fasse partie d'un groupe de quatre enfants conçus dans des circonstances assez controversées, soupira Charlotte. Edith en a fait grandir deux, aujourd'hui, et un seul s'en est sorti. Je ne sais pas si ce serait une bonne idée d'aborder le sujet avec les grands maîtres. Nous risquerions de mettre en avant le sort réservé aux cambions nés humains.
    – Je ne voyais pas les choses de la sorte, mais vous avez raison. D'autant qu'il reste encore à statuer le cas des deux derniers. Nous aurons la réponse pour le troisième dès demain, mais comme rien n'est sûr, il est possible que Tamino soit le seul survivant des quatre.

    kfmg9r9fsa9m.jpg

    – Quoi qu'il arrive, conclut Lilith, Edith n'aura pas ses six enfants cette fois-ci, même si les deux derniers étaient vampires. Il lui faudra encore partir à la chasse aux géniteurs dans un mois, après l’anniversaire d’Elf. Espérons que Malvina trouve un moyen d'arrêter Méphistophélès avant que le nombre de cambions conçus n'excelle celui des tombes du jardin de la chapelle...

    […]

    asj6yg02tb8h.jpg

    Le lendemain matin, Edith avait donné rendez-vous à tout le monde au rez-de-chaussée de la chapelle. Pour Charlotte, c'était bon signe pour Zehn. La vampire ne se serait pas donné la peine d'orchestrer cette mise en scène si elle avait dû faire part d'une mauvaise nouvelle.

    khogwn2080ji.jpg

    La Brindletonienne avait eu raison d'espérer : des bruits de pas retentirent au niveau de l'escalier conduisant au sous-sol. Puis, les portes s'ouvrirent, laissant apparaître Edith en compagnie, cette fois-ci, d'une petite fille. Bien que celle-ci eût un teint plus hâlé que sa mère, Charlotte, qui avait déjà vu des photos d'Edith toute petite, était frappée par leur ressemblance au même âge. 

    7dy2ltbvu1ag.jpg

    – Aïda, Orpheus, Tamino, déclara solennellement Edith en plaçant la fillette à la vue de tous, je vous présente votre petite sœur. Venez dire bonjour à Carmen Faust.

    5aswzbk5rtz7.jpg

    Pour Tamino qui n'avait qu'un jour de plus, Carmen tenait plus de la jumelle que de la petite sœur. Ce détail n'échappa pas aux bambins, tous deux ravis d'avoir quelqu'un de leur taille parmi toutes ces si grandes personnes.

    toiqdzeq7dyw.jpg

    Aïda semblait avoir quelque chose à redire de cette nouvelle intrusion au sein de la famille qu’elle formait avec sa mère, mais un regard de cette dernière l’empêcha d’aller plus loin. Lorsqu’Edith fut partie, cependant, la jeune fille ne put camoufler plus longtemps son mécontentement.

    svc3mjv9yshp.jpg

    – Tu as vu, Aïda, je ne suis plus le plus petit, s’enorgueillit Orpheus. Tu vas pouvoir arrêter de me traiter de…

    i8wxgdghx848.jpg

    – Même pas en rêve, microbe !

    m0fb0x1rlb1c.jpg

    Le temps s’écoulait et Tamino et Carmen s’entendaient comme larrons en foire. Le petit garçon avait initié sa sœur à la maison de poupée et ils pouvaient passer des heures à inventer des histoires toutes plus grandioses les unes que les autres.

    badrhhn3ds98.jpg

    Du côté des grands enfants, l'éducation avait pris une place plus importante. Une meilleure organisation des adultes avait permis de libérer du temps à Ulrike pour se partager le programme scolaire avec Charlotte. Orpheus se révéla très précoce et parvenait à suivre quelques matières au même niveau qu'Aïda, à savoir avec sept ans d'avance.

    n4xanp8tlcr6.jpg

    585xpqe9cc0q.jpg

    Le garçon s'entendait à merveille avec Tamino et Carmen, mais également avec Charlotte, qui l'initiait aux échecs avec plus de réussite qu'Aïda en son temps.

    8ubvubovee2q.jpg

    Celle-ci s'en était d'ailleurs énervée et avait poussé ce qui ressemblait étrangement à une crise de jalousie.

    7ilmudi8iv4k.jpg

    Cette fois-ci, en revanche, Orpheus ne s'était pas laissé faire.

    t47khnrez6h3.jpg

    – Pourquoi tu es toujours méchante avec tout le monde ? lui demanda-t-il plus tard alors qu'ils réalisaient chacun un projet scolaire donné par Ulrike.
    – Je ne suis pas méchante, rétorqua la jeune fille. C'est juste que tout le monde m'énerve, ici, à commencer par cette guimauve de Charlotte. Tout se passait beaucoup mieux quand j'étais seule avec maman.

    ufgtg4auqlus.jpg

    – Oui mais à l'époque, maman n'avait que toi, comme enfant. Maintenant, elle en a trois autres alors c'est normal qu'elle s'occupe de tout le monde comme elle s'est occupée de toi. Oh, zut, cette pièce ne veut pas rentrer dans le socle !

    gru2n5pn63lp.jpg

    – Laisse-la de côté, tu dois d'abord mettre la petite. Non, pas comme ça, dans l'autre sens. Voilà. Je sais bien que les deux morveux ont besoin d'attention, mais on a l'impression qu'il n'y en a que pour eux.

    evmb20mw4igq.jpg

    – Ils sont arrivés en même temps, c'est pour ça que tu as cette impression. Tu n'étais pas contente non plus quand je suis arrivé.

    fxi1n6et5uj4.jpg

    – Mais toi ce n'est pas pareil, répliqua Aïda. Avec toi, ça va encore. Attention, ta tour n'est pas droite, elle va tomber.
    – Ah oui, merci. Pourquoi c’est différent avec moi ?
    – Parce qu'on est pareil, toi et moi. C'est maman qui nous a faits. Les deux autres, par contre... On est bien d'accord que personne n'a vu maman enceinte, il y a deux ans. Ils ne sont pas comme nous et c’est bizarre. Ils ne devraient pas être là.

    dned3lmf9gm7.jpg

    – Tu m'as dit la même chose à moi juste avant que maman ne nous présente Tamino.
    – Oui mais j'ai changé d'avis ! Ça s'appelle réfléchir, microbe, prends-en de la graine !

    [...]

    oepvhyc6btxk.jpg

    Gérer quatre enfants à la chapelle s'avérait plus ardu que prévu et Edith n'était pas mécontente de s'accorder un peu de répit de temps à autres. Elle profitait de la solitude pour réfléchir sur le banc du belvédère où elle avait rencontré Vladislaus pour la première fois, vingt-et-un ans auparavant.

    d9bt2gm6qr00.jpg

    Ce soir-là, en revanche, une rencontre tout autre était sur le point de se dérouler.
    – Edith ? demanda Caleb d'un air étonné.

    6hvyyl3m0xxy.jpg

    – Caleb... quelle surprise de te voir ici. Sache néanmoins que j'étais là avant toi.
    – Je m'en fiche, nous ne sommes pas obligés de parler, après tout.

    emjbj9gh52ir.jpg

    Les anciens amants s'installèrent côte à côte sur le banc. L'atmosphère était devenu tendu, chacun se demandant quand l'autre allait bien vouloir partir pour lui accorder un peu de paix.

    – Tu as l'air épuisée, constata Caleb.
    – Essaie d'avoir quatre enfants et une entreprise à gérer de front et on en reparlera.
    – Déjà quatre ?
    – Ne fais pas l'étonné, répliqua Edith. Je sais que Charlotte vous rend visite, à ta sœur et toi.

    lbr6yxzrdhos.jpg

    Le vampire sembla pris de court.

    – Comment...
    – Ce petit manège dure depuis quatre ans. Je ne suis ni aveugle, ni stupide. Elle ne sort que parce que je ne m'y oppose pas. Pour tout te dire, elle exploite une faille dans les règles que j'ai instaurées.
    – Aucun humain n'est supposé quitter la chapelle en vie. Je me souviens.
    – Elle n'a techniquement jamais enfreint cette condition car elle est sortie en étant une humaine déjà morte. Ou peut-être est-ce parce qu'elle n'est plus humaine que la règle ne s'applique plus à elle ? Je m'y perds un peu, parfois. Dans tous les cas, la finalité reste la même : je ne peux m'opposer à ce qu'elle aille prendre l'air de temps en temps. On ne peut pas dire que je cautionne ses... fréquentations, mais c'est une grande personne et cela ne me regarde pas.

    xljnnje15l97.jpg

    – Ne crains-tu pas que l'on aborde des sujets te concernant ?
    – Je ne le crains pas : je le sais. Mais je n'y accorde aucune importance. Tout ce que vous entreprenez est voué à l'échec. Continuez de vous leurrer dans vos illusions si cela vous chante.
    – Et nous deux, alors ? risqua Caleb. Étions-nous à tes yeux… une simple illusion ?
    – Nous le devenons progressivement. Tu peux blâmer le pouvoir de réduction des émotions pour cela.

    kqtbyumos3ac.jpg

    Ils s'étaient à présent levés et avaient avancé sans but sur le belvédère, décidant finalement de s’allonger par terre. Ils auraient pu interrompre cette réunion inattendue - ils n'avaient après tout plus rien à se dire, Caleb avait été très clair là-dessus vingt ans auparavant après qu’elle l’eût quitté – mais aucun d’eux ne semblait déterminé à partir, restant à côté de l’autre sans mot dire.

    8yn9ag6ofr9u.jpg

    – À terme, reprit Caleb en brisant ce nouveau silence, nous ne serons plus qu'un vague souvenir à tes yeux, n'est-ce pas ?

    gnghlcbb7pvu.jpg

    – Un souvenir laisse la place à des sentiments comme la nostalgie ou les remords, répondit Edith. Il faudrait plus voir cela comme un mirage de moins en moins perceptible.

    im5uxt5liree.jpg

    – C'est facile à dire maintenant. Je n'avais jamais goûté au plasma humain avant que tu ne m'y inities et je dois lutter contre cette soif depuis notre séparation. Autrefois, je pouvais me targuer de faire partie des rares vampires sans forme sombre. Plus maintenant.
    – J'avais simplement espéré qu'à force, confessa Edith à mi-voix, tu deviendrais comme moi. Les choses auraient été plus simples. Peut-être même que j'aurais pu convaincre Méphistophélès de revenir sur la clause des enfants. Nous lui en aurions conçu douze, toi et moi, tel qu'il le souhaitait initialement. Au moins, nous n'aurions pas eu à nous inquiéter qu'ils naissent humains. Mais tu n'es pas moi. Notre expérience commune nous l'as appris et le développement de ta forme sombre te permettra de te rappeler de rester fidèle à toi-même. Tu mérites plus qu'un mirage, Caleb.

    2famfobs3yef.jpg

    – Je te hais.
    – Je le sais.
    Your lips, my lips
    Apocalypse

    whc1sfwnzdtu.jpg
    Your lips, my lips
    Apocalypse

    scikw41id6p9.jpg
    Go and sneak us through the rivers
    Flood is rising up on your knees

    377l9u4ullds.jpg
    Oh, please

    rlal3t095ck9.jpg
    Come out and haunt me
    I know you want me
    Come out and haunt me

    jbzgegsi74qc.jpg
    Sharing all your secrets with each other
    Since you were kids

    808e2m79e27b.jpg
    Sleeping soundly with the locket that she gave you
    Clutched in your fist

    qv0cdn02fall.jpg
    Got the music in you, baby
    Tell me why

    s5dvuduf7bpd.jpg
    Got the music in you, baby
    Tell me why

    sum72bmpzp3u.jpg
    You've been locked in here forever
    And you just can't say goodbye

    À suivre...
    Crédits :

    - Poses de Joannebernice et Onlinda
    - Musique de fin : Apocalypse, de Cigarettes after s*x (juste ici !)
    Bonus :

    krkeq1ksdd41.jpg

    2yuqe1tphgy9.jpg

    1axzq2mmc6a5.jpg

    Une pensée pour Acht, qu'Edith n'a malheureusement pas pu garder à la chapelle. À ce moment-là des tournages, je me suis quand même dit quelque chose du genre "Eugene, Drei, Vier et maintenant Acht... Par Cordélia, mais quand est-ce que je vais l'avoir, cette tête rousse vampirique ?!" :joy:

    2fa22im8yth0.jpg

    Le petit Tamino qui est beaucoup trop choupi <3. Personnellement je trouve que c'est le plus mignon des six au stade bambin mais vous en jugerez par vous-mêmes lorsque vous les aurez tous vus ;)

    nlnvv5yxm6nl.jpg

    Et voici Carmen, comblant (enfin) mon envie d'enfant héritant des cheveux de maman :blush:

    (Ps : Ça y est, @Elinoee, deux partout ! :mrgreen: Ça m'avait bien fait sourire lorsque, dans ton chapitre d'Une Famille pour Tous, tu m'avais présenté ton Aïda et sa sœur jumelle car je savais que ma Carmen allait faire un deuxième doublon ! Ceci dit au vu de leur passion commune, ça ne m'étonne pas qu'Hortense et Edith piochent dans le même registre pour les prénoms ^^)
    Secret de tournage :

    djrkm68oaq6e.jpg

    Même mort, Knox continue à vouloir squatter notre machine à recycler, c'est fou ça !
  • oiseaudeluneoiseaudelune Messages: 811 Membre
    WOW!!!! :love:
    Bravo pour les 2 nouveaux vampires, ça fera un peu de compétition à Aïda. Je trouve que son frère lui fait du bien, il la fait réfléchir. J'aime bien celui-ci, à prendre soin des 2 nouveaux bambins. :love:
    Charlotte s'est fait démasquée par Edith pour ses visites nocturnes. :open_mouth:
    C'est un beau moment entre Caleb et Edith. C'est très beau, nostalgique. Feront-ils un petit bébé vampire? Ouhhh.... :love:
    Super épisode! Je les dévore à tous coup!!! :smiley:
  • ElinoeeElinoee Messages: 2,485 Membre
    Brr, Charlotte signe un "pacte avec le diable", tranquillou sur les petits pupitres d'écoliers :lol:
    Elle fait beaucoup de concessions tout de même, Charlotte (même si Edith en fait aussi), ça me surprend qu'elle admette et accepte finalement qu'Edith emprisonne et zigouille des gens à la chaîne :/
    Surtout qu'avec sa demande de ne garder les prisonniers qu'un certain temps, il va y avoir plus de victimes, enfin c'est ce que j'imagine.
    Enfin, après tout ce qu'elle a vécu depuis son arrivée à FH, c'est sûr qu'elle voit les choses différemment :sweat_smile:

    Ohhh, trop mignon ce petit Tamino avec ses cheveux bouclés :heart:
    Quelle chance il a d'être si bien accueilli par son grand frère! (ça compense le superbe accueil d'Aïda :sweat_smile: )
    J'ai dû chercher d''où lui venait ce prénom; je ne connaissais pas cet artiste...j'écouterai ça de plus près :smile:

    Ah, et voilà que Zehn devient Carmen, encore une bonne nouvelle! Elle est à croquer elle aussi!
    Deux petits vampires de plus en un seul chapitre, bravo :blush: Et oui, ça y est, deux partout :wink: Mais chez moi c'est l'inverse: ma Carmen a les cheveux noirs tandis que mon Aïda est rousse!

    Tiens, tiens, Aïda se rapproche (un peu) d'Orpheus, je suis étonnée...chercherait elle à s'en faire un allié face aux deux petits?
    Orpheus est très intelligent mais aussi très (trop?) gentil, je crains qu'il ne soit pas de taille à déjouer les manipulations d'Aïda (si c'est bien de manipulation qu'il s'agit, comme je l'imagine)

    Les retrouvailles entre Caleb et Edith à la fin du chapitre sont magnifiques...que d'émotion.
    "-Je te hais
    -Je le sais" ...et puis...tant d'amour qui semble s'exprimer, malgré la pouvoir de "réduction des émotions" d'Edith. Pfiou.
    Merci pour ce joli moment musical :heart:
    Challenge "Step by Step": Le virus(en cours)
    Challenge "Comme à la ferme": 🐰 Le rêve de Liselotte 🦊 (en cours)
    Challenge "Colonie/ Settlers":🌍 Nouveau monde 🌎 (terminé)
  • EljisimEljisim Messages: 247 Membre
    Modifié (16 mai)
    @oiseaudelune Merci !! :kissing_heart: j'ai eu beaucoup de chance sur le coup, je l'avoue : deux d'un coup sans même utiliser le sombre alignement cosmique, c'était pratiquement inespéré ! :mrgreen: Je comprends tout à fait que tu apprécies Orpheus ;)

    Eh oui, Edith n'est pas dupe ! Charlotte vit chez elle, après tout (enfin, "vit", il faut le dire vite :trollface:) mais comme elle n'est techniquement plus humaine, elle n'enfreint aucune règle d'Edith qui, par conséquent, ne peut rien lui dire :)

    Ça me fait plaisir que tu aies aimé le moment entre Edith et Caleb <3 Nostalgique, c'est bien le mot, tu as raison : ils savent tous les deux que ça ne peut pas durer, alors ce type de retrouvailles ne pourra être qu'une jolie parenthèse :blush:
    Feront-ils un petit bébé vampire? Ouhhh.... :love:

    Les règles du VDC l'interdisent mais j'avoue que j'ai déjà essayé de voir ce que ça donnait dans le CUS et c'était un très bon mélange :smirk:

    @Elinoee Oh, tu sais, elle n'est plus à ça près >:) mais je pense que Charlotte a compris que quoi qu'elle souhaite pour Edith, cette dernière ne pourra pas s'empêcher de remplir le cimetière en raison de la clause des 30 âmes (et aussi parce que ça creuse, de tenir une chapelle) alors instaurer un délai d'emprisonnement est une façon de contrôler un tant soit peu les allées et venues dans le garde-manger. Edith va devoir faire attention à ses réserves et ne pas tout manger d'un coup car mine de rien, les humains ne viennent pas souvent à Forgotten Hollow :)

    Mouiii, n'est-ce pas qu'il est choupi ? 🥰 Orpheus était tout content, tu penses bien !
    Je ne connaissais pas non plus l'artiste dont tu fais mention et pour cause : le prénom de Tamino ne me vient pas de lui :# les cambions d'Edith sont tous nommés par des protagonistes de pièces d'opéra ou de ballets. Ici, je lui ai donné le prénom du prince de La Flûte Enchantée :blush: mais c'était quand même une drôle de coïncidence qu'un chanteur contemporain s'appelle également ainsi !

    Sacré coup de chance pour le combo Tamino-Carmen en un seul chapitre ! :)

    Aïda grandit et maintenant qu'Orpheus n'est plus un bambin, peut-être qu'elle le trouve un peu plus intéressant ! Peut-être aussi qu'elle se sent un peu seule et qu'elle cherche effectivement un allié stable dans cette famille en perpétuel agrandissement ;)
    Merci pour ce joli moment musical :heart:

    Merci à toi pour ce compliment 🤗 comme je le disais plus haut en réponse à oiseaudelune, ces retrouvailles ne peuvent être qu'éphémères, ils sont trop différents, d'autant qu'Edith développe le pouvoir de réduction des émotions. À leurs yeux, ce n'est plus qu'une question de temps avant qu'elle n'en arrive au stade "émotions anéanties" à cause duquel tous ses bons souvenirs ne seront plus que des "mirages", comme elle les appelle. C'est donc une façon pour eux de se dire au revoir. En tout cas c'est comme ça que je l'interprète ! ;)

    ---

    Sur ce, place au chapitre 30. Bonne lecture ! 🤗
    --- Chapitre 30 : Boulevard du temps qui passe ---

    h7u29pvffu2p.jpg

    yt98l433qhee.jpg

    Le mois suivant, Edith célébra l'anniversaire d'Elf qui, malheureusement, était humaine.

    59q9pfbhaj3k.jpg

    Alors qu'elle punissait le géniteur pour cet affront, la vampire se rendit compte que cet échec la décevait moins qu'auparavant. Cela était probablement dû au fait qu'elle eût quand même obtenu un ratio non négligeable de 50 % de réussite sur les quatre dernières pollinisations.

    tpydf4q8iyce.jpg

    – Ce qui veut aussi dire 50 % d'échec, Edith Faust, lui rétorqua Méphistophélès alors qu'elle lui faisait part, non sans fierté, de son avancée.

    En ce jour, le fantôme était de passage à la Fledermaus pour qu'Edith lui présente Tamino et Carmen. Cela faisait déjà un an que les bambins étaient des vampires confirmés méritant leur place dans cette curieuse famille.

    kkh40ymlyen5.jpg

    – Ce que tu peux être rabat-joie, fit remarquer la vampire. Tu peux dire ce que tu veux, il n'empêche que j'ai doublé le nombre de mes enfants en une seule campagne de pollinisation.

    ad68ffgs9azs.jpg

    9eibants808o.jpg

    Tout en agrandissant mon Orchestra Vampirica, pensa Edith avec une pointe de fierté pour les deux nouvelles recrues qu’elle avait transformées avec les géniteurs de Tamino et Carmen.

    w1xd111hlxcw.jpg

    – J'aime te taquiner, répondit Méphistophélès, voilà tout. Bonjour à vous, mes petits. Nous allons nous voir de temps en temps, je suis un ami de votre mère.
    – Toi t'es moSSe, lâcha Carmen sans prévenir. Tu fais peur.
    – Merci, répondit l'esprit. Toi aussi, petite cambionne.

    lvcdrthckzob.jpg

    Puis, s'adressant à Edith :

    – Je ne reste pas plus longtemps. Je suis venu pour les dernières âmes que tu m'as cueillies, à la base.
    – Fais comme chez toi, elles sont dans le cimetière, tu connais le chemin. Tu es sûr que tu ne veux pas dormir ici ? Ce ne sont plus les canapés qui manquent, maintenant.
    – Avec tes marmots qui peuvent surgir de n'importe où ? J'ai déjà de l'urticaire rien que d'y penser.

    zb45t34agznx.jpg

    – Reviens au moins dans trois semaines, proposa Aïda. Maman a dit qu’on fêterait le Nouvel An et mon anniversaire.
    – Je vais essayer de me dégager, mais c'est bien parce que c'est toi.

    […]

    2olnzj8w5phv.jpg

    Orpheus aimait bien passer du temps sur l'ordinateur à la fin de ses devoirs. Les jeux vidéos ne l'intéressaient pas particulièrement, cependant. S'il l'avait souhaité, il aurait pu jouer à cet étrange jeu consistant à s'occuper de la vie de personnages et combler leurs moindres envies, mais il n'en voyait pas l'intérêt.

    dmbrhf51bsc8.jpg

    Apparemment, Charlotte s'amusait beaucoup dans le jardin, lorsqu'elle s'occupait des arbres et des plantes. Peut-être que lui-même pourrait lui donner un petit coup de main ? Avant cela, cependant, il lui fallait savoir le plus de choses sur le jardinage, aussi entreprit-il ses recherches. Sa mère devait bien avoir quelques documents traitant de l'entretien des plantes, au moins celles présentes sur le terrain, comme le soja ou l'aconit.

    m1gc0noq6p75.jpg

    Au fil de ses recherches dans les fichiers de l'ordinateur, Orpheus tomba sur un document au nom étrange. Ordalie. Cela ressemblait à un nom de fleur. Était-ce une nouvelle variété de plante qu'Edith comptait introduire dans le jardin ? Pour en avoir le cœur net, l'enfant ouvrit le fichier mais fut déçu de constater qu'il était presque vide. Seuls quatre mots figuraient sur le document. Orpheus remarqua qu'il ne s'agissait ni plus ni moins que des prénoms d'Aïda, de lui-même, de Tamino et de Carmen.

    0fl7pmmczul4.jpg

    Quel était donc le rapport avec les plantes ? Finalement, l'ordalie était-elle vraiment une fleur ?

    koge1oyswdjf.jpg

    L'accès au net étant sécurisé à la chapelle, Orpheus n'obtint pas de réponse supplémentaire sur l'ordinateur. Le garçon eut alors une idée. En règle générale, lorsqu'il ne connaissait pas un mot et qu'il en demandait le sens aux adultes, on lui demandait d'aller chercher par lui-même sur le dictionnaire.

    qds1fqr9jddt.jpg

    Cette fois-ci, cependant, la définition n'était pas claire du tout.

    Ordalie (nom féminin) : Avant Cordélia, épreuve judiciaire établissant la culpabilité ou l'innocence de l'accusé. Synonyme : Jugement de l'Observateur.

    Orpheus ne comprenait pas le rapport entre une épreuve judiciaire et lui-même, Aïda, Tamino et Carmen. Aucun d'eux ne méritait pourtant le moindre jugement ou procès. Certes, Aïda pouvait parfois être méchante, mais elle semblait s'améliorer avec le temps. En tout cas, Orpheus était désormais certain que l'ordalie n'était pas une fleur.

    4n3pahru8b8z.jpg

    – Sur quel mot compliqué bloques-tu encore ? lui demanda Edith alors qu'elle faisait son apparition dans l'appartement.
    – Un mot bizarre, répondit le garçon d'un ton vague.

    Ses yeux étaient toujours rivés sur le dictionnaire, comme s'il espérait qu'une définition plus claire apparaisse subitement en lieu et place de celle qu'il ne comprenait pas.

    sjgzk83vy3wa.jpg

    – Mais c'est peut-être une image, reprit-il. J'ai vu les figures de style avec Ulrike. Ça ressemble à ce qu'on appelle une métaphore.
    – Je ne peux pas t'aider si tu ne me montres pas le mot en question, lui conseilla sa mère avec un sourire.
    – C'est celui-ci. Ordalie. Tu sais ce que c'est, maman ?

    5ybtvi9d4i8n.jpg

    L’espace d’un instant, le sourire d’Edith s’effaça. La vampire reprit toutefois très rapidement consistance.

    – Où as-tu entendu ce mot ? demanda-t-elle.
    – Sur ton ordinateur, confessa Orpheus. Je faisais des recherches sur les plantes, crut-il bon d'ajouter en guise d'excuse.

    Edith marqua une pause avant de répondre. Bien qu'elle eût déjà un teint très froid, Orpheus aurait juré qu'elle avait légèrement pâli.

    – Je ne veux pas que tu fouilles dans mon ordinateur sans me demander la permission, dit-elle. Maintenant, range ce dictionnaire, s'il te plaît.
    – Pardon, je ne recommencerai plus. Mais du coup c'est quoi, maman, l'Ordalie ?

    pxundpzaz1zp.jpg

    – Ne te préoccupe pas de cela, lui répondit sa mère sur un ton plus apaisé. Ce sont des affaires de grandes personnes, d'accord ?

    3ds2mtx9wxeq.jpg

    – Je voulais juste apprendre le jardinage et faire comme Charlotte pour l'aider à s'occuper des plantes, dit le garçon d'un air coupable. J'en suis capable, tu sais, maman.

    40q1cux30z7l.jpg

    – Je n'en doute pas une seule seconde. Mais il vaut mieux que ce soit Charlotte qui t'apprenne tout cela, tu ne crois pas ? Si tu cherches n'importe où, tu risques d'être confronté à de mauvaises informations. C'est très bien de vouloir apprendre tout seul, mais tu ne peux pas le faire pour tout. N'essaie pas d'être plus grand que tu ne l'es. Tu ne réalises pas encore à quel point tu as de la chance. Lorsque tu t'en rendras compte, il sera déjà trop tard, alors essaie de profiter de ton insouciance au mieux, s'il te plaît.

    […]

    zdii6g3v32fh.jpg

    Tout comme il était déjà coutume avant le décès de Charlotte, les visites de Méphistophélès n'avaient presque jamais lieu à l'improviste. Edith pouvait donc prévenir la Brindletonienne en amont, ce qui permettait à cette dernière de s'éclipser lorsque l'esprit malveillant faisait son apparition.

    cvgzmvatohtk.jpg

    Le jour du Nouvel An, alors qu'elle avait commencé l'enseignement du jardinage à Orpheus à la demande de son amie, Charlotte sentit l'esprit malveillant manifester sa présence. Elle savait qu'il venait pour l'anniversaire d'Aïda, raison de plus pour elle de prendre ses jambes à son cou.

    – Tu ne sera pas là lorsqu'Aïda soufflera ses bougies ? lui demanda Orpheus alors qu'elle s'apprêtait à franchir le portail.
    – Désolée, poussin, mais j'ai un rendez-vous important, s'excusa Charlotte.

    n8dn6pbbh4nq.jpg

    2ierh3ge1v84.jpg

    Il ne s'agissait que d'un demi-mensonge : certes, la Brindletonienne devait se rendre chez les Vatore ce jour-ci, mais elle omit de mentionner au garçon qu'elle avait planifié cette rencontre à cette date dans le seul but d'échapper à la fois à la visite de Méphistophélès et à l'anniversaire d'une enfant qui la détestait cordialement.

    vsqede76varp.jpg

    – Décidément, vous ne devez pas avoir le temps de vous ennuyer, railla Lilith alors que Charlotte lui racontait ses derniers exploits d'évitement.

    hyo34nyziwfx.jpg

    – L’ennui dans cette histoire, remarqua Vladislaus, c’est que Méphistophélès cherche à manipuler les enfants de mademoiselle Faust dès le plus jeune âge. Les deux derniers tomberont rapidement sous sa coupe.

    pa9cvgefbn43.jpg

    Charlotte n’était cependant pas aussi certaine de l’affirmation du comte de Forgotten Hollow.

    – Vous savez, expliqua-t-elle, Carmen parvient à faire des phrases très bien construites pour son âge. Elle a déjà beaucoup de répondant et je pense qu’elle ne se laissera pas avoir aussi facilement qu’Aïda en son temps.
    – Et qu’en est-il du petit Tamino ? demanda Lilith.

    ujplxkg46laf.jpg

    – C’est plus compliqué pour lui. Il ne parle pas beaucoup, pas même par babillements. Je ne saurais dire ce qu’il est à même de croire. Mais il joue énormément avec sa sœur. Ils ne sont pas jumeaux, mais c’est tout comme et Carmen pourrait bien être celle qui influence son frère.

    lpjdvpb1bn8d.jpg

    – Nous vous faisons confiance, dans ce cas, dit Vladislaus.
    – Garder des enfants dans cette chapelle reste malsain à mon goût, révéla Caleb. Si seulement nous pouvions les faire évacuer sans éveiller le moindre soupçon...

    3jmchfhvl89d.jpg

    – Entendez-moi ça ! s’exclama Vladislaus en levant les yeux au ciel. N’est-ce pas vous que Charlotte surprend régulièrement se faufiler dans la crypte de leur mère en pleine nuit depuis quelques temps ? Peut-on seulement vous faire confiance, d’ailleurs ?

    9jdtjvscdk4m.jpg

    – Je puis vous assurer que Caleb ne dévoile aucune information sur nos réunions à Edith, intervint Lilith avant que son frère n’eût le temps de répliquer. Il me laisse libre accès à ses pensées à chacune de ses escapades. Il y a certains détails que je préférerais ignorer, mais passons. Et si vous nous disiez plutôt où en était Malvina dans ses recherches ?

    – Nulle part pour l’instant, soupira le comte. Il est difficile d’aborder le sujet des jeteurs de sorts à Henford-on-Bagley quand on sait que les habitants se sont lancés dans de redoutables chasses aux sorcières. Cela remonte à plusieurs siècles, mais le souvenir des jeteurs de sorts reste très présent chez les henfobaglois. Nous pouvons supposer que Méphistophélès est à blâmer pour cela, comme d’habitude. Toujours est-il que Malvina prend le temps qu’il faut pour se faire connaître dans le village et s’octroyer la confiance des habitants. En outre, l’air de la campagne lui fait le plus grand bien.

    […]

    w8mml2yjlrdn.jpg

    À la chapelle, le moment était venu pour Aïda de fêter ses quinze ans. Ce jour-ci, la malheureuse avait contracté une maladie bénigne qui lui octroyait de petites plaques rouges sur le visage. Méphistophélès, qui avait tenu sa promesse et s'était joint à la célébration, lui promit d’arranger cela un peu plus tard dans la soirée.

    – Veux souffler les bouZies moi aussi, s’exclama Carmen, fascinée par le gâteau d’hiver somptueusement réalisé par Ulrike.
    – Ton tour viendra bien assez tôt, répondit Edith. Allez, Aïda, c’est maintenant à toi de jouer !

    hqeg10uu965s.jpg

    j5qy5knhiyrv.jpg

    L’enfant qui n’en était plus vraiment une ne se fit pas prier et se pencha sur le gâteau, pensant très fort à son vœu. Je voudrais être aussi douée que maman au violon. Sitôt qu’elle eût formulé son souhait dans son esprit, Aïda souffla les bougies.

    fh5gu5d3091n.jpg

    wg97jto9q3dk.jpg

    – Tu as bien changé, la félicita Méphistophélès lorsqu’elle eut grandi. On dirait que tu as doublé de taille. Dans tous les cas, bravo à toi, Anya.

    nsxsep201er4.jpg

    – Oui, j’ai changé, mais mon prénom est toujours Aïda, lui rétorqua l’intéressée. T’en souviendras-tu un jour ?
    – Peu importe. Tu restes ma préférée, sois-en certaine.

    o7ujc7edmb2z.jpg

    Edith vint à son tour féliciter sa fille aînée. Aïda l’en remercia par une étreinte.

    pj2hubbtq35i.jpg

    – J’ai quelque chose pour toi, lui dit Edith.
    – Qu’est-ce que c’est ? demanda l’adolescente en scrutant le paquet avec curiosité.
    – Tu es maintenant en âge d’avoir des pouvoirs vampiriques, ma fille. Cela signifie que tu t’apprêtes à éprouver de nouveaux besoins qui t’étaient jusqu’alors inconnus.

    jq76jiuxhv2q.jpg

    – Ça veut dire que tu vas me laisser accéder au garde-manger, maintenant ?

    Sans préambule, Aïda souleva le couvercle du paquet cadeau, pensant y découvrir un cadeau utile comme un double des clés des cellules des prisonniers de la chapelle. Quelle ne fut pas sa déception lorsqu’elle vît un plasmafruit et deux packs de plasma (respectivement au poisson et à la grenouille) au fond de la boîte.

    6798o2smy2ek.jpg

    – Est-ce une plaisanterie ? ne put-elle s’empêcher de demander.

    Sa réaction face à ce cadeau était telle que les plaques rouges de son visage redoublèrent d’intensité. Cela ne lui plaisait pas du tout. Méphistophélès allait avoir intérêt de tenir sa promesse et la soigner au plus vite !

    – Pas le moins du monde, lui répondit Edith. Tu es trop jeune pour t’en prendre aux humains.
    – Mais maman…

    jkhmn7zs232f.jpg

    D’un simple regard, sa mère coupa net ses protestations.

    – Écoute-moi attentivement, jeune fille, car je ne te le dirai qu’une seule fois : jusqu’à ce que je vous informe du contraire, ta fratrie et toi, je ne veux pas que vous développiez vos pouvoirs. Tu auras donc un régime de vampire végétarien aussi longtemps que je le souhaite et il est hors de question que tu déroges à cette règle sous peine de sanction immédiate. Il en ira de même pour les autres lorsqu’ils auront ton âge. Est-ce bien clair ?

    39ctya8mgxtl.jpg

    Aïda n’osa pas répondre et se contenta de prendre un air coupable. Enfin, elle se résigna. Si sa mère souhaitait qu’elle joue les bonnes petites vampires, soit. Cependant, l’adolescente ne put s’empêcher de penser que cette décision d’Edith – en plus d’être hypocrite compte tenu de son propre régime alimentaire – était pour le moins étrange. Pourquoi tenait-elle à maintenir ses enfants à un stade néophyte ?

    À suivre...
    Bonus :

    zecka6v4twpb.jpg
    8r8l83hi9kww.jpg

    Elf sous toutes les tranches d'âge...

    zb7h9od69tju.jpg

    ...et Aïda adolescente ! :)
    Post edited by Eljisim on
  • oiseaudeluneoiseaudelune Messages: 811 Membre
    Oh pauvre Elf! :cry::cry::cry::cry::cry:
    Elle aurait été une jolie jeune femme!
    Quant à Aïda, même ado, je ne l'aime toujours pas!! :joy: Probablement son caractère de &?%$$%!!! :joy:>:)
    Le petit Orpheus essaie de découvrir la plante à l'origine même de sa naissance. Je parie qu'il va réussir à comprendre un jour. :smile:
    Il est intelligent.
    Superbe épisode! Comme toujours! <3:*
  • ElinoeeElinoee Messages: 2,485 Membre
    Ah, dommage pour Elf, elle aurait fait une très belle jeune vampire!

    Aïda a bien grandi, je la trouve plus jolie avec cette nouvelle coupe de cheveux. Et avec l'adolescence vient le temps des questionnements, d'autant plus que, évidemment, ça paraît très étrange qu'Edith lui interdise de développer ses pouvoirs!
    Je sens qu'Aïda va pousser ses recherches et ne va pas tarder à découvrir le pot-aux-roses... Surtout qu'Orpheus, lui, n'attend pas d'être ado pour se poser des questions et faire des recherches... en toute innocence pour l'instant, mais que se passera t-il s'il en parle à sa grande soeur?

    Mince pour Tamino, c'est le premier truc que j'ai trouvé dans mon moteur de recherches en rapport avec la musique, donc voilà :sweat_smile:
    Challenge "Step by Step": Le virus(en cours)
    Challenge "Comme à la ferme": 🐰 Le rêve de Liselotte 🦊 (en cours)
    Challenge "Colonie/ Settlers":🌍 Nouveau monde 🌎 (terminé)
  • EljisimEljisim Messages: 247 Membre
    @oiseaudelune Ahaha, tu as Aïda dans le collimateur depuis l'incident du laboratoire :joy: Sait-on jamais, maintenant qu'elle est passée adolescente, peut-être qu'elle va finir par s’assagir !

    Pour le coup, Orpheus a été conçu sans pollinisation, c'est le dernier qu'Edith a porté elle-même, donc ce n'est pas grâce à une plante qu'il est parmi nous ;) Merci pour lui en tout cas <3

    @Elinoee Merci pour Aïda ! ;) c'était assez compliqué de me décider pour lui trouver une nouvelle coupe d'ado !

    De son point de vue, il est vrai que ça semble assez injuste de ne pas avoir le droit de s'entraîner. Nous autres, qui connaissons le VDC, nous doutons de la raison, mais Edith ne semble pas prête à lui expliquer pourquoi il est important qu'elle reste néophyte ;)

    Une alliance avec Orpheus pour démêler tout ça ? C'est ce qu'on verra ;)


    Comme dit dans l'activité du forum, Edith fête son anniversaire vampirique, aujourd'hui :blush: dans ma partie, Vladislaus l'a transformée le 1er juin 2021. Pour l'occasion, quoi de mieux qu'un nouveau chapitre ? C'est parti ! Bonne lecture 🤗
    --- Chapitre 31 : Les enfants de la Fledermaus ---

    vxiydz9hpvbj.jpg

    Le changement d'âge d'Aïda ne s'était pas fait sans difficulté. Depuis son anniversaire, l'adolescente se sentait légèrement irritable. Peut-être était-ce dû aux deux bambins. Tamino et Carmen passaient le plus clair de leur temps à jouer ensemble dans la chambre verte - et donc loin d'elle - mais Aïda estimait que leur simple présence dans la chapelle consistait en une violation pure et simple de son propre confort.

    – Je ne comprends pas comment tu fais, dit-elle à Orpheus trois jours après sa fête d'anniversaire. Ils sont insupportables.
    – J'aime bien jouer avec eux, moi, répondit le garçon. Et puis ils ne font de mal à personne, ils sont toujours dans leur coin. Surtout Tam’.

    l1abwcdhpehr.jpg

    Le bambin s'était en effet révélé d'un caractère très rêveur. Il ne s'opposait jamais à ce que l'on vienne vers lui et se montrait même adorable lorsque cela arrivait, mais il demeurait très rare qu'il amorce les interactions de lui-même, privilégiant sans doute la compagnie de Pamina et Papageno, ses amis imaginaires.

    ytdm3am3877t.jpg

    Si la plupart des habitants de la Fledermaus n'osaient pas intervenir dans les histoires qu'il se racontait à voix haute de peur de le déranger, Carmen ne se faisait pas prier pour le rejoindre. La petite fille adorait en effet parler à tout le monde - tout en évitant curieusement Aïda - et n'avait de fait pu résister à l'envie de rejoindre Tamino dans ses aventures.

    4tivreiuih0j.jpg

    – Ils font du bruit pendant qu'on travaille dans la salle de classe, argumenta Aïda. Maintenant que j'ai grandi, je les entends beaucoup plus et je n'en peux plus.
    – Je crois que j'ai compris ton problème, lui dit Orpheus. Depuis quelques jours, si tu es toujours en colère, c'est parce que tu as soif. Tes émotions et tes cinq sens sont à vif.

    6gg2e1r0989y.jpg

    – Bien raisonné, microbe ! Je l'avais deviné avant toi, je te signale. Seulement, comment faire pour me nourrir ? J'ai déjà fini les packs que maman m'a donnés et... c'était ignoble. Elle m'a dit qu'Ulrike m'en referait régulièrement mais franchement, je préférerais qu'elle me laisse accéder à son garde-manger.

    qvcpzldbqlgd.jpg

    – As-tu essayé le plasmafruit ? Il y en avait un dans le paquet cadeau et tu pourras même en cueillir dans le jardin, si ça te plaît.

    Bien sûr, Aïda y avait également songé mais s'y était farouchement opposée jusqu'à présent. À quoi pouvait bien rimer un régime frugivore pour une vampire en pleine croissance ?

    woabluvqcwo3.jpg

    Pourtant, il lui semblait qu'en l'état, c'était la seule chose à faire, aussi alla-t-elle chercher le plasmafruit et entreprit-elle d'en goûter le jus.

    681nx5cz4jrh.jpg

    – Alors ? demanda Orpheus, avide de savoir.
    – Alors ce n'est pas si mauvais que nous l'a décrit maman.

    59au6ltc41q9.jpg

    – « Pas si mauvais » ? À voir ta tête, tu m'as plutôt l'air de trouver ça délicieux.
    – Je... tu sais quoi, microbe ? Lâche l'affaire, d'accord ?

    Orpheus était certes devenu un peu plus intéressant depuis quelques années, il pouvait continuer à agacer Aïda par moments. Désormais, l'adolescente tolérait sa présence, mais à petites doses. Il n'aurait plus manqué qu'ils furent collés l'un à l'autre toute la journée comme ces morveux de Tamino et Carmen !

    c7t8g2ets2kf.jpg

    Hormis sa mère, le seul individu à trouver grâce à ses yeux de manière inconditionnelle n'était malheureusement même pas un habitant de la chapelle. Les visites de Méphistophélès étaient trop rares pour l'adolescente. À tous les coups, c'était encore la faute de Charlotte !
    Depuis toujours, Aïda aimait passer du temps avec l'esprit maléfique. Cette affinité s'était même accentuée au fil des années. Lui, au moins, la reconnaissait à sa juste valeur de vampire. Lui, au moins, la comprenait. Il prit même son parti, un soir où elle lui racontait la décision de sa mère de la garder à un niveau néophyte.

    – Edith Faust a toujours eu des idées saugrenues, lui dit-il d'un ton dédaigneux. Elle pense que ta fratrie et toi devez être sur un pied d'égalité pour vous départager. Enfin... quand on voit les autres, il ne fait aucun doute sur la plus prometteuse. Si cela avait été de mon ressort, je t'aurais laissée te nourrir avec ce que tu voulais, Alma, sois-en certaine.
    – Nous départager ? s'intrigua Aïda sans prendre la peine de rappeler son prénom au fantôme. Que veux-tu dire ?
    – Elle vous informera de tout cela tôt ou tard. J'imagine que si elle ne l'a pas encore fait, c'est parce qu'elle a ses raisons, si futiles soient-elles. Qu'importe. Et si tu me montrais un peu ta forme sombre ?
    – Les vampires n'ont pas de forme sombre tant qu'ils n'ont pas goûté au plasma humain, répondit-elle d'un ton suspicieux. Tout le monde le sait.

    8tedkgas1jh8.jpg

    3utsa81fw4w1.jpg

    Cette affirmation n'était qu'à moitié vraie, comme le lui fit aussitôt remarquer l'esprit. En effet, elle ne s'appliquait que pour les vampires ayant été transformés. Les vampires nés humains, en somme. Ainsi, suivant les directives de Méphistophélès, Aïda se concentra et, très vite, sa forme sombre apparut.

    3h9gzcwhfpzv.jpg

    – Tu vois ? lui dit Méphistophélès d'un ton triomphant. J'avais raison.
    – Si seulement j'arrivais à voir mon reflet comme il faut, se plaignit l'adolescente. Depuis mon anniversaire, mon image est devenue floue et presque transparente, dans le miroir.

    ag2r5dxbxpqf.jpg

    Ils s'étaient à présent allongés à même le sol du jardin de la chapelle, contemplant les étoiles.

    – Ton reflet va progressivement disparaître aux yeux des autres, répondit Méphistophélès. Pendant quelques temps, tu ne te verras plus du tout toi-même, mais lorsque tes yeux de vampire se seront pleinement développés, ton image finira par réapparaître dans le miroir. Tu seras la seule à le voir.
    – Ulrike aurait mieux fait de m'expliquer ça plutôt que l'algèbre, bougonna Aïda.

    Une question la démangeait et il lui fallut quelques minutes pour rassembler tout le courage nécessaire pour la poser à Méphistophélès. Pourquoi sentait-elle palpiter son pouls avec autant d'intensité en cet instant ?

    – Comme je n'arrive plus à voir à quoi je ressemble avec cette forme sur la figure, je voulais savoir ce que tu... en pensais.
    – Penses-tu que j'en ai quoi que ce soit à faire de votre apparence, à tous ! Enfin bon... si cela peut te faire plaisir et t'aider, sache que tu es très jolie. Cette forme sombre te va à ravir.

    Les palpitations ressenties par Aïda avaient doublé d'intensité et fait chauffer ses joues mais, étrangement, étaient devenues nettement plus agréables.

    […]

    d0rdnwldtsw4.jpg

    Les trois années qui suivirent passèrent à une vitesse folle, même dans une demeure de vampires. Tamino et Carmen s'apprêtaient à souffler leur sixième bougie. Afin de simplifier les choses, les deux anniversaires, qui devaient avoir lieu à une journée d'intervalle, furent célébrés le même jour.

    bet7bdaxoq8e.jpg

    epbuwopp1ug6.jpg

    x0a5rchbzsww.jpg

    uxvhqmyli69l.jpg

    À l'instar de leurs aînés, les bambins avaient choisi eux-mêmes le gâteau qu'ils aimeraient manger pour l'occasion. Tamino fut le premier à souffler sur le sien et, après avoir été entouré de petites étincelles, se révéla être un charmant garçon.

    q1mwkz9vjbsa.jpg

    c8bklm1jrn6o.jpg

    tpvsn9d5sqo9.jpg

    abobzifbf8my.jpg

    Rapidement, Carmen l'imita et Charlotte fut stupéfaite de voir une telle ressemblance avec Edith. Mère et fille avaient exactement les mêmes yeux.

    1pg66f15os91.jpg

    La personnalité des deux enfants s’affina davantage au fil du temps. Cherchant à garder une trace des histoires qu’il inventait dans la maison de poupées, Tamino s’était mis au dessin, gribouillant çà et là des annotations écrites afin que ses futurs lecteurs puissent comprendre ce sur quoi ils poseraient les yeux.

    nwmd3z3jua6l.jpg

    Carmen, de son côté, trouvait constamment le moyen d’être dans les pattes des grandes personnes, leur posant des questions diverses et variées.

    qq3yv2j79ai3.jpg

    Sa curiosité l’avait même poussée un jour à échapper à la vigilance des adultes, abordant avec un extraordinaire naturel un passant de Forgotten Hollow. Heureusement pour la fillette – et pour le passant –, Edith n’avait rien vu de de cette escapade, car Orpheus avait réussi à convaincre sa sœur de repasser au plus vite de l’autre côté du portail.

    jx9bljwy3osk.jpg

    – On n’a pas le droit de sortir, Carmen, lui avait-il dit d’un ton moralisateur.
    – Maman ne veut pas non plus qu’on parle aux humains, enchérit Tamino qui semblait pourtant amusé de l’audace de sa sœur.
    – Mais ça va, s’exclama Carmen en éclatant de rire. Il était très gentil, le monsieur. En plus il faisait chaud, on aurait pu l’inviter à boire quelque chose.

    o66ja9ebevnj.jpg

    – S’il était entré ici, rétorqua Aïda d’un ton sec, c’est maman qui aurait bu « quelque chose », gamine.

    Les trois enfants se regardèrent, l’air effaré. Leur grande sœur avait assisté à toute la scène et s’était jointe à eux en catimini. Ils étaient dans de beaux draps !

    varjadk36v2a.jpg

    Contre toute attente, Aïda ne dit rien à Orpheus et Tamino, demandant à ne s’entretenir qu’avec Carmen. La fillette obtempéra, masquant tant bien que mal l’effroi que lui inspirait sa sœur.

    – Je me demande ce que tu ne comprends pas quand on te dit de ne pas sortir, lui dit la jeune femme d’un ton glacial. Tu m’as pourtant l’air d’avoir un cerveau normalement constitué.
    – Tout va bien, répéta Carmen pour la deuxième fois en dix minutes. L’humain n’a pas eu le temps de voir ce que j’étais, il est rentré chez lui, maintenant.

    c54cnsloqpyq.jpg

    – Et s’il t’avait percée à jour malgré tout ? S’il s’agissait d’un chasseur de vampire et qu’il était parti chercher ses copains pour tous nous brûler, les uns après les autres ? Y as-tu seulement pensé cinq minutes ?

    Carmen demeura silencieuse et quelque peu honteuse.

    s6o0u0nn53c6.jpg

    – Je vais devoir en informer maman, finit par ajouter Aïda en se levant du banc.
    – Non, s’inquiéta Carmen. S’il te plaît, ne dis rien, je ne recommencerai plus !

    h6yxhjn7asmp.jpg

    – Mais j’espère bien que tu ne recommenceras plus ! Seulement, il te faut bien une punition qui te serve de leçon et comme ce n’est pas à moi de te la donner, je dois en parler à maman. Peut-être qu’elle finira par ouvrir les yeux sur Tamino et toi. Vous n’êtes pas nés normalement, alors comment pourrait-on vous faire confiance ?

    1d261yhj2y4f.jpg

    La jeune femme avait tenu sa promesse et vint retrouver Carmen un peu plus tard dans la journée tout en lui promettant la pire punition qu’elle n’eût jamais connue. La fillette avait toujours la mine déconfite, effrayée à l’idée d’affronter la colère de sa mère.

    – Maman te retrouvera dans la chambre verte, déclara sa grande sœur qui avait l’air de beaucoup s’amuser. Tâche de ne pas arriver en retard, tu aggraverais ton cas.

    1cgrpmqsxpra.jpg

    Carmen obtempéra en traînant des pieds. Cependant, une fois arrivée dans la chambre verte, elle s’aperçut de la présence imprévue de Tamino.

    – Que fais-tu ici ? demanda-t-elle à son frère. Maman va te punir aussi, si tu restes.
    – Non, assura Tamino. Je vais lui expliquer ce qu’il s’est passé.

    9tlmme8aech7.jpg

    Les deux enfants s’installèrent sur les petites souches faisant office de sièges, racontant pis que pendre de leur grande sœur qui n’avait pu qu’agir dans le seul but de faire punir Carmen.

    p3rlse1prt1d.jpg

    – Elle est horrible ! s’emporta cette dernière. Tout à l’heure elle m’a dit que toi et moi, nous n’étions pas ses vrais frère et sœur et que nous n’étions pas comme elle.
    – Que voulait-elle dire ?

    rl991ufvcu1p.jpg

    – Puis-je savoir ce qui se passe ici ? coupa la voix d’Edith qui venait de rejoindre ses plus jeunes enfants.

    cqbgf0aoauvh.jpg

    À la seule vue de sa mère, Carmen pensa à l’injustice de cette future punition. La fillette se sentit envahie d’une colère qui, couplée à la peur, déclencha une crise de larmes.

    – Eh bien ? s’étonna sa mère. Je n’ai encore rien dit, pourquoi pleures-tu ?
    – Ma… maman, pardon… sanglota Carmen.

    t3r33fj4az5c.jpg

    Complètement désemparée par l’ampleur que prenait la discussion, Edith s’agenouilla auprès de sa fille.

    – Aïda m’a raconté que tu t’étais aventurée dehors. Est-ce vrai ? lui demanda-t-elle.

    dqvcfinbrap3.jpg

    Contrairement à ce qui avait été attendu, le ton de la vampire était très calme, ce qui n’échappa pas à Tamino.

    – Maman, dit le garçon en prenant un air très sérieux. J’étais là quand Carmen est sortie. J’ai vu ce qui s’est passé. Je peux te raconter si tu veux.

    Edith n’avait pas l’habitude de voir son jeune fils prendre la parole avec autant d’assurance. En temps normal, Carmen avait tendance à s’exprimer pour eux deux mais pour la première fois depuis qu’elle avait appris à parler, celle-ci semblait incapable de ne prononcer autre chose qu’une succession de sanglots. Du jamais vu à la Fledermaus ! Ayant presque l’impression d’avoir franchi un portail vers une réalité alternative, Edith s’adressa à Tamino, acceptant la requête de ce dernier.

    6bc6rcd4c956.jpg

    La vampire se rendit très vite compte que contrairement à ce qu’il n’y paraissait, son fils savait manier les mots avec une grande habileté. Il était loin d’être aussi éloquent que sa sœur, mais ses arguments firent mouche de la même manière. Edith comprit alors qu’il ne s’était rien passé d’alarmant, sur cette place de Forgotten Hollow.

    – Regarde-moi, jeune fille, demanda-t-elle à Carmen après s’être relevée.

    Mais la fillette n’osait pas tourner la tête.

    – Sois raisonnable, reprit Edith. Je ne vais pas te punir pour si peu. Tu ne nous as pas mis en danger. D’ailleurs tu ne savais même pas pourquoi ta sœur, tes frères et toi n’aviez pas le droit de sortir. Maintenant que l’on t’a expliqué, je te fais confiance sur le fait que tu ne retenteras pas l’expérience.

    igtpt1bzvukr.jpg

    – Promis, maman, s’exclama Carmen, soulagée de la décision de sa mère.
    – Tu sais, ma puce – et ça vaut pour toi aussi, Tamino –, il ne faut pas croire tout ce qu’Aïda vous raconte. Elle aime bien vous embêter, mais elle ne pense pas à mal.

    8sc2ahz053hn.jpg

    Edith n’était pas elle-même convaincue de cette affirmation, mais mieux valait se montrer rassurante. Il lui fallait cependant parvenir à gérer la perfidie de son aînée. Si Aïda posait déjà problème avec trois frères et sœurs, qu’en serait-il lorsque ce nombre passerait à cinq ? Pire encore : qui pouvait affirmer qu’aucun des autres enfants ne finisse par être aussi désagréable qu’elle avec le reste de la fratrie ?

    À suivre...
    Bonus :

    sz6p25e3bgmu.jpg

    Tamino...

    7chunptf1gyx.jpg

    ...et Carmen :blush:

    1jeoacbgf4tt.jpg

    La ressemblance entre la mère au même âge et la fille est assez troublante, je trouve. Qu'en pensez-vous ? :)

    d8qa5hxpd90k.jpg

    Les voilà qui deviennent "meilleurs amis pour la vie", si ce n'est pas choupi <3
  • JurysanJurysan Messages: 2,843 Membre
    Et re N'oyeux n'annivéraire Edith ! :mrgreen:

    Bon...je suis de nouveau à jour ou à nuit c'est selon...
    Sayuri. Sayuri. Sayuri ! Y'a un Caleb à éliminer de toute urgence s'teuplaît ! Parce que là, ça ne va pas du tout, du tout, du tout ! Et Hyewon, une fois Caleb éliminé, faudrait penser à l'isolement éternel, c'est faisable ? Hein ? De quoi "on n'a pas le droit d'intervenir dans d'autres univers" ? Moi pas d'accord :triumph:
    Raaaaaah ces Vatore, il faut toujours qu'ils fassent des leurs dans chaque univers c'est insupportable... :angry: Est-ce qu'on t'a demandé de venir compter fleurette Caleb ? Non ! Alors oust, vas cueillir des pâquerettes aconits et arrête de venir à la chapelle ! :angry:

    Aïda est magnifique :love: Elle s'adoucit un peu d'ailleurs, c'est surprenant :D
    Orpheus reste fidèle à lui-même c'est bien.
    J'aime beaucoup les absoluments pas faux jumeaux jumeaux ;) Ils me rappellent deux petits ;)

    Pour en revenir au chapitre 25 ; j'ai deviné que Mamie Lagrise était la fille de Vlad avant qu'on ne le voit au chapitre 26 :mrgreen:
    J'aime beaucoup l'idée de cette famille que Coco le Méphisto a complètement fait valser en éclats et qui pourtant, vas sceller sa chute je le sais je le sens... Ah et là je sens mon cookie au plasma qui m'attend pour mon retour :p

    Du coup, juste retour des choses, Poema tient à dire quelque chose à Méphisto : "Je t'attends toujours pour un duel à la loyal, viens me prouver que tu es meilleur, pauvre lâche !"

    Le mot de la fin : Manif anti Caleb ! Pro Chadith ! <3
  • oiseaudeluneoiseaudelune Messages: 811 Membre
    Coucou! Mais quel épisode! :smile:

    Aïda... quelle perfide adolescente!!! Je la déteste! >:) Mais que ferait-on sans elle? C'est elle qui met de l'action dans la baraque. Et et Méphisto, bien sûr, ce satané fantôme. :#>:)

    Est-ce que Aïda va se contenter de plasmafruits ou va-t-elle aller en douce dans le garde-manger? hum...
    Quand elle parle de battements de coeur... serait-elle en train de tomber amoureuse de Méphisto? :open_mouth: Ouah... retournement de situation... elle a encore un coeur qui bat et des émotions... :joy: J'avoue que le reflet, ça doit être perturbant de ne plus se voir dans le miroir... :open_mouth:

    Oh Carmen... pauvre elle... elle devait avoir peur de sa punition... eh lala J'avais presque peur que ce soit Aïda qui punit sa soeur: "Si tu ne veux pas que je parle à maman, tu devras nettoyer les chiottes pendant un mois." :joy: Dans ce genre-là. Elle aurait été assez diabolique pour ça. >:)

    Bonne fête Édith et bonne fête aux Jumeaux!!!! :smile:

    Super épisode comme toujours! :smiley: Un pur délice! Merci! :smile:
  • Melsy_LbaMelsy_Lba Messages: 244 Membre
    *sort de son cercueil après une longue hibernation et s’installe discrètement devant son ordinateur poussiéreux*

    Soulsoul ! Ayé j’ai tout rattrapé !

    J’ai adoré le passage avec la sentinelle et le chapitre sur les retrouvailles d’Edith et sa tante m’a tout particulièrement boulversé… il y a tant de chagrin, de regrets et de rancoeur à l’intérieur de ces deux êtres… bravo pour avoir réussi à nous faire ressentir tout cela au travers de ta belle plume !
    Je ne sais pas trop quoi penser de la demande d’Ulrike par contre… cela me paraît bien louche tout cela… un peut trop de coïncidences à mon goût…

    Je m’attendais un peu à un retour de Charlotte sous forme fantomatique, et je dois avouer que cela me ravie grandement ! Eheh sois pas deg mephistopasbo !

    J’attendais l’histoire de Vladinou avec impatience et olala… que je ne suis pas déçue !!! J’ai A-DO-RE !
    Je n’avais pas deviné quel lien unissait Vlad et mamie Lagrise avant de les voir tous les deux assis sur ce banc enneigé. Ce sont vraiment mes personnages préférés depuis le début de cette histoire. J’ai toujours un faible pour les personnages un peu secondaire qui finissent par jouer un rôle presque plus important que le personnage principal… et quelque chose me dit que mamie Lagrise a encore bien des cartes en main !
    En tout cas la mise en scène de tes flashbacks était brillamment réalisée. Chapeau bas pour la qualité de tes screens !

    Alors comme cela Charlotte est parvenue à faire signer un pacte à Edith… Vladisnou avait raison, il n’y avait vraiment qu’elle pour y parvenir. J’espère que c’est bon signe et que cela ouvre la voie vers le regain d’un semblant d’humanité pour Edith (d’ailleurs la parenthèse avec Caleb semble aussi aller dans ce sens, même si je pense que cela restera une parenthèse dans tous les cas) mais quelque chose me dit que l’histoire doit encore se gâter avant de s’éclaircir…

    Les deux nouveaux vampirounets sont tout mignons tout plein. Il me tarde de savoir ce qu’ils vont devenir en grandissant tous ces petits bouts ! Pour le moment Orpheus est mon petit chouchou :love: Continue comme ça mon petit gars, tu vas nous accomplir de grandes choses ! :naughty:
    Aïda par contre... j'ai de plus en plus peur de ce qu'elle nous réserve avec les années...

    En tout cas j’ai pris beaucoup de plaisir à lire tous ces chapitres, suivre l’avancée d’Edith et surtout me plonger un peu plus dans l’univers de ton histoire. J’apprécie toujours autant la poésie de ta plume, je dois avouer qu’elle m’avait manquée !
    A tout bientôt, hâte de découvrir la suite. :kissing_heart:
    ems7cl98mspr.jpg
    Les Contraires s'attirent : Amor Fati (Terminé)
    VDC/Histoire : Memento Mori (En cours)
  • EljisimEljisim Messages: 247 Membre
    Modifié (27 juin)
    @Jurysan Ahaha, mais c'était tellement sûûûûûûr que tu allais tomber sur Caleb et sortir les panneaux de manifestation (probablement pour le frapper avec, d'ailleurs !) :joy: Malheureusement, Hyewon n'a pas une portée suffisante pour atteindre d'autres univers et c'est tant mieux car mon petit doigt me dit que tu n'as pas fini de t'arracher les cheveux ;P

    Merci pour Aïda :kissing_heart: et encore, attends de la voir à l'âge adulte :love: ! En fait je dirai même plus : attends de voir Orpheus et Carmen à l'âge adulte :love::love: À vrai dire, les six sont tous très bien (j'ai déjà regardé la version adulte de ceux étant encore bambins ou enfants dans ma sauvegarde afin de prévoir leur futur look et leur couleur de prédilection ;))
    Pour en revenir au chapitre 25 ; j'ai deviné que Mamie Lagrise était la fille de Vlad avant qu'on ne le voit au chapitre 26 :mrgreen:

    Oui, eh bien tu fais bien d'en parler car il se trouve que je t'avais oubliée dans la distribution de cookies, sur cette affaire ;):cookie: toi aussi, tu l'avais suggéré dans un commentaire, il y a quelques temps :blush:

    Pour ma part, il m'incombe de transmettre la réponse de Méphistophélès à Poema : "Ah, tiens, la sirène est de retour... Un combat à la loyale serait une perte de temps, très chère, tant l'issue est prévisible, mais s'il n'y a que ça pour t'amuser, je suis grand prince : je te laisse le choix de l'heure et du lieu. En cette chaleur, quoi de mieux qu'une grillade de poisson au barbecue ? >:)"

    @oiseaudelune Ah, c'est certain qu'on ne s'ennuie pas, avec Aïda dans les parages :joy: Nous verrons bien si elle va s'en tenir au plasmafruits, mais elle a l'air d'aimer ça, pour l'instant. Tant mieux pour tout le monde ! :mrgreen:

    J'ai une piste de réponse pour ta question sur les battements de cœur dans le chapitre ci-dessous ;)

    Oh, non, rassure-toi, elle ne serait quand même pas allée jusqu'à assigner Carmen au nettoyage des toilettes :joy: elle n'a pas l'autorité nécessaire pour cela, Edith aurait trouvé trop étrange que sa fille se mette subitement à cette tâche ;)

    Merci à toi :kissing_heart:

    @Melsy_Lba Dag dag à toi ! Bon retour ;) Merci beaucoup pour ton appréciation des passages et chapitres que tu as cités ainsi pour ma plume et mes screens 🤗 Concernant la demande d'Ulrike, je n'avais rien prévu de louche :) d'ailleurs, comme Edith lui a effacé la mémoire, même si elle avait eu des arrière-pensées, c'est de l'histoire ancienne !

    Je comprends totalement ce que tu as écrit au sujet des personnages secondaires et je partage ton avis ! Pour mamie Lagrise, ce qui est certain, c'est qu'elle ne nous a pas encore tout dit, en effet ! ;)

    Le "pacte" entre Charlotte et Edith est surtout une sorte d'accord de vie, un peu comme les règles que l'on colle sur le frigo lorsqu'on partage le même foyer :mrgreen: Dans tous les cas, il y a nettement un but à cela : garder une trace écrite des concessions d'Edith. Avec l'histoire de la technicienne en pollinisation, elle a un peu fichu le bazar entre les vampires et les extraterrestres et Vladislaus et Charlotte veulent limiter la casse si jamais les Grands Maîtres décident de se rendre à Forgotten Hollow pour la juger et en faire un exemple. En attendant, tu as raison : profitez de cette phase où tout se passe encore bien car cela ne va plus durer très longtemps :mrgreen:

    Les deux derniers te remercient de l'affection que tu leur portes :kissing_heart: Tout comme Orpheus, d'ailleurs. Pour ma part, je ne voulais pas avoir de chouchou dans mon propre challenge, mais à force de jouer avec les six, eh bien... Ça s'est fait quand même et j'ai fini par en avoir un(e) également :#


    Cet après-midi, je vous propose le chapitre 32. Le temps suit son court à la Fledermaus, mais pas que ;) Bonne lecture 🤗
    --- Chapitre 32 : Nouvelles henfobagloises ---

    54o6b8yyoc96.jpg

    Dix-neuf ans. Bien qu'Aïda fût adulte depuis un an, cet anniversaire fit encore plus drôle à Edith. Sa fille avait désormais l'âge qu'elle-même avait lors de son arrivée à Forgotten Hollow.

    Comme à son habitude en ce jour de l'année, Charlotte s'était absentée de la chapelle. Méphistophélès avait néanmoins pris sa place, principalement en raison de la nourriture gratuite.

    – Ce gâteau d'hiver est meilleur d'année en année, commenta-t-il à Edith. Ulrike sait bien mieux y faire que Wagner. Tu as eu raison de le laisser brûler au soleil.

    v2vbb49g0os7.jpg

    – Méphisto, des enfants nous écoutent, intima la vampire à mi-voix. Quant à Wagner, je te rappelle que c'est toi qui me l'a mis dans les pattes. Lorsqu'on voit ce qu'il s'est passé avec Charlotte, tu aurais mieux fait de t'abstenir.

    – Je ne pouvais pas prévoir qu'il se montrerait plus fou furieux que toi et moi réunis.

    Puis, s'adressant à Aïda :

    – Eh bien, Maria, qu'attends-tu ? Ce n'est pas parce que nous avons l'éternité devant nous qu'il faut nous faire languir de la sorte !

    o00kc95vh7oz.jpg
    1kxt9a4y6ryc.jpg

    Sans plus attendre, la jeune femme formula un vœu pour elle-même et souffla ses bougies. Le gâteau fut ensuite dégusté par tous, y compris Edith qui, bien qu'elle ne supportât plus la nourriture humaine depuis longtemps, parvint à faire un effort grâce au jus de plasmafruit utilisé dans la recette.

    vsbjt7m9svlg.jpg

    – Te voilà donc avec une cambionne adulte, fit remarquer Méphistophélès alors qu'il s'était assis en retrait avec Edith. Les choses avancent progressivement. Lui as-tu déjà parlé de... comment appelles-tu cela, déjà ? L'hallali ?

    fvwcw5kvzdfu.jpg

    – L'Ordalie, rectifia Edith. Pas encore, non. Connaissant Aïda, je me dis que ce n'est pas plus mal. Je ne veux pas qu'elle se mette en tête d'éliminer ses frères et sa sœur dans leur sommeil pour gagner plus facilement.

    kqifpa6vlgqh.jpg

    – Et en cela, tu as raison. Pour mon rituel, j'ai besoin que ces combats se déroulent dans les règles. En revanche, ta lubie de refuser que ta fille développe ses pouvoirs est un peu tirée par les cheveux. Je me moque éperdument qu'ils soient tous sur un pied d'égalité.
    – Pas moi, rétorqua froidement Edith.

    a5936hg05zjd.jpg

    Au même moment, dans la pièce d'à côté, Aïda et Orpheus étaient eux aussi en pleine conversation.

    – Carmen est partie manger son gâteau toute seule, constata la jeune femme.
    – À quoi t'attendais-tu ? lui demanda son petit frère. Tu n'arrêtes pas de dire qu'elle et Tam’ ne comptent pas.
    – Peut-être, mais Tamino, lui, est resté manger avec nous. Il comprend que les anniversaires sont des périodes de trêve.

    1bhnfdaliakc.jpg

    – Il comprend surtout qu'il raffole des gâteaux d'Ulrike. Il n'est venu que pour ça. La preuve, une fois sa part terminée, il est sorti de table.

    Était-ce en raison de son léger gain de maturité dû à son anniversaire, Aïda l'ignorait, mais toujours était-il qu'une part d'elle se sentait froissée de l'évitement de Tamino et Carmen. Une petite voix lui soufflait même qu'en un sens, Orpheus avait raison : la jeune femme récoltait ce qu'elle avait semé. C'était comme si en cet instant, elle prenait soudainement conscience de ceux qui l'entouraient – ou qui, en l'occurrence, ne l'entouraient pas –. Elle se surprit même, pour la première fois, à constater l'absence de Charlotte.

    itm84vqxiljv.jpg

    – Pourquoi est-ce que tu n’arrêtes pas de regarder Méphistophélès ? demanda Orpheus sans préambule.
    – De quoi parles-tu, encore ? nia Aïda en s’empourprant.
    – Tu rougis, constata son petit frère d’un air narquois. Tu ne serais quand même pas…
    – Boucle-la, microbe, se trahit la jeune femme. Je ne veux pas qu’ils entendent ça.

    Orpheus baissa la voix.

    – Mais tu peux m’en parler quand même, non ? En message codé, je veux dire.
    – Plus tard, d’accord ?

    […]

    wa6fa1hs2v40.jpg

    r4zft335jc8c.jpg

    5uej6dgsfdei.jpg

    Pendant ce temps, de l'autre côté de la rue, le mariage de Lilith Vatore et Wotan Nibelung était célébré.

    5dq6os7ngpr3.jpg

    029zv1v8czph.jpg

    h9ihmfstkcbh.jpg

    95v375u1y6d3.jpg

    Les invités étaient en petit comité et Charlotte en faisait partie, ravie de connaître, pour une fois, un peu de gaieté à Forgotten Hollow.

    gssb6rhlc4kg.jpg

    6wmf4yrjaw08.jpg

    xzdy0vbavox1.jpg

    lfkvufoqwwkk.jpg

    La femme de Ryota étant la sœur de Wotan, le Carré d'As était évidemment présent. Vladislaus Straud avait également été convié mais il s'agissait là plus d'une invitation de politesse qu'autre chose. En effet, l'idée de la venue du comte à un événement aussi futile qu'un mariage paraissait aussi invraisemblable que celle de Méphistophélès sortant à jamais de la vie d'Edith.

    cicvvsp4p0d2.jpg

    – Peut-être même plus invraisemblable encore, se moqua Caleb alors que Charlotte et elle discutaient de l'absence de Vladislaus. Il y a bien longtemps que notre comte a fermé son cœur aux choses de l'amour.

    rzfyi4mdk1xk.jpg

    – Il n'a pas toujours été ainsi, argumenta Charlotte. Son mariage avec Inna Cents était des plus sincères. Y avez-vous assisté, d'ailleurs?
    – Oh, non. Lilith et moi n'avons même jamais connu Inna. Toute cette tragédie est survenue bien longtemps avant notre arrivée.

    cvwbua80561h.jpg

    – « Bien longtemps avant », répéta une voix derrière eux. N'exagérez pas non plus, Caleb, je ne suis pas si vieille que ça.

    iot6u0wkp33d.jpg

    À la grande surprise de Charlotte, mamie Lagrise venait de faire son arrivée à la réception. Elle ne l'avait pas vue depuis plusieurs années mais la fantôme pouvait constater qu'avoir un toit sur la tête avait été très bénéfique à la santé de l'ancienne mendiante.

    – Malvina ! se réjouit Caleb. Nous ne vous attendions pas. Je suis heureux de constater que vous avez pu vous libérer. Votre mission à Henford-on-Bagley est terminée, si je comprends bien.

    sbfq9ba5kjt6.jpg

    – Pas tout à fait, je suis seulement revenue quelques jours. J'ai l'impression d'être une étudiante qui rentre chez ses parents le week-end avec son linge à laver, c'est très revigorant !

    cg3hk0z1i8g2.jpg

    La vieille dame était avant tout rentrée pour faire un rapport de mission auprès de son père, comme elle l'expliqua à Charlotte et Caleb. Durant son infiltration à Henford-on-Bagley, elle avait pu apprendre à connaître davantage les habitants, mais également une partie des raisons de leurs réticences face aux jeteurs de sorts. Pour ce qu'elle en avait compris, plusieurs siècles auparavant, un individu particulier avait usé de magie si noire que les villageois, terrorisés, n'avaient vu d'autre solution que de le brûler vif.

    s8wegixwfdqz.jpg

    – Cet individu, réfléchit Charlotte à voix haute, ce ne serait quand même pas...
    – Eh si ! répondit mamie Lagrise. C'était bien ce bon vieux Meph' ! Le problème, c'est que les henfobaglois de l'époque n'ont pas songé une seule seconde que le tuer n'avait fait que le rendre plus dangereux.

    En effet, à cette époque, Méphistophélès avait apparemment pris des dispositions magiques pour que l'on ne puisse pas libérer son esprit aussi facilement que pour le commun des mortels. Charlotte se demandait bien comment il avait pu s'y prendre. les ambassadeurs occultes avaient, à l'aide d'un groupe de mediums, émis une hypothèse que la vieille dame relaya à la Brindletonienne et à Caleb. Selon celle-ci, Méphistophélès aurait réussi à faire disparaître complètement la porte blanche de son corridor, s'empêchant toute possibilité de rejoindre l'Après mais s'octroyant par la même une forme d'invincibilité.

    rknqujfmr2fd.jpg

    – N'y aurait-il pas moyen pour ces mêmes mediums de visiter son corridor afin de chercher dans ses souvenirs et trouver comment contrer ce problème ? proposa Caleb.
    – Normalement si, mais c'est encore un autre problème : terrorisés par Meph', les villageois ont également condamné l'ensemble de son clan via une véritable chasse aux sorcières.

    53z5grfk6a0c.jpg

    – C'est affreux ! ne put s'empêcher de commenter Charlotte. Les autres n'y étaient pour rien !
    – Vous prêchez une convaincue, ma petite, affirma mamie Lagrise. Toujours est-il que l'ensemble des urnes de ces jeteurs de sorts est aujourd'hui encore introuvable. Il est possible que les henfobaglois de l'époque les aient entreposées quelque part, mais c'est là que mon enquête s’essouffle.

    h2okcvtolhhx.jpg

    – Il suffirait de retrouver ces urnes et de demander à un medium de faire une plongée spectrale dans celle de Méphistophélès, non ? suggéra Charlotte.
    – Lilith et moi avons des ancêtres mediums, confessa Caleb, mais j’ai bien peur qu’aucun de nous n’ai hérité le don.

    8ufwywtuxk94.jpg

    – Un medium ou un fantôme, rappela mamie Lagrise. C'est là que vous entrez en jeu, Charlotte.
    – Moi ?
    – Non, la princesse Cordélia, railla la vieille dame. Bien sûr, vous, qui d'autre ?

    fr9nhcf49d26.jpg

    Charlotte ne donna pas de réponse. D'après Jeremiah Lemoyne, il était vrai que lors d'une plongée spectrale, un fantôme obtenait de meilleurs résultats qu'un humain. La Brindletonienne étant elle-même l'une des rares fantômes connus par les ambassadeurs occultes, il était normal que ces derniers eurent songé à elle pour cette mission. Son passif avec Méphistophélès ajoutait en outre une grande quantité d'eau dans le moulin des ambassadeurs.

    L'idée, certes tentante, n'en demeurait pas moins terrifiante : sa dernière (et unique) plongée s'était faite dans l'urne d'Alexei Straud dont l’âme avait disparu depuis déjà des années. La Brindletonienne n'avait rien risqué du tout. Méphistophélès, en revanche, pourrait très certainement sentir la tentative d'intrusion au sein de son corridor. Il aurait alors une justification pour l'attaquer et quelque chose disait à Charlotte que la Sentinelle n'aurait cette fois-ci pas le pouvoir d'intervenir pour la sauver.

    – J'imagine qu'il vous faut un peu de temps pour y réfléchir, dit mamie Lagrise avec pertinence. Très bien. Nous n'en sommes pas là, de toute manière. En attendant, si vous me parliez un peu de la vie à la chapelle ?

    0vpxthni5vsr.jpg

    Soulagée d'avoir un autre sujet sur lequel discuter, Charlotte entreprit de raconter à mamie Lagrise l'avancée d'Edith sur le pacte qu'elle avait conclu avec Méphistophélès. À l'évocation de la naissance de Tamino et Carmen, la vieille dame parut ravie. La Brindletonienne admirait avec quelle aisance l'ancienne mendiante parvenait à éclipser les détails les plus sombres pour se focaliser sur le positif et ce malgré tout ce qu'elle avait traversé. Peut-être devrait-elle prendre exemple sur elle...

    – Plus que deux, donc, résuma mamie Lagrise. Gérer quatre enfants ne doit pas être de tout repos. La petite a de la chance de vous avoir pour vous occuper de ses rejetons à sa place.

    – Je ne suis pas seule, à vrai dire, objecta Charlotte. Edith a, disons... « recruté » une remplaçante pour Wagner.

    pjv51eydvvw3.jpg

    Mamie Lagrise s'apprêtait vraisemblablement à se renseigner auprès de la nouvelle domestique, mais Lilith, à la vue de cette invitée inattendue, rejoignit le groupe pour la saluer.

    – Bonjour Malvina. Merci d'être venue.
    – C’est tout naturel. Vous vous êtes trouvé un bien charmant mari. Si j’avais eu quelques années de moins, nous aurions été rivales, ma petite Lilith.

    we2zmm485zlz.jpg

    Après quelques badinages de circonstance, le groupe en vint à reprendre le sujet de conversation initial, à savoir les grands événements de la chapelle Fledermaus. Rapidement, la discussion s’orienta autour des deux nouveaux prisonniers qu’Edith avait accueillis au sein de la chapelle un peu plus d'un mois auparavant.

    ol6s1cfagvzv.jpg

    esjjtc9207bx.jpg

    Pour ce qu’en avait vu Charlotte, l’un d’eux était l’humoriste Johnny Zest et la Brindletonienne avait beaucoup de mal à concevoir qu’après avoir donné naissance à Eugene par l’intermédiaire de Geoffrey Plènozas, Edith retentât l’expérience avec le fils déshérité de ce dernier (Johnny étant né Plènozas). La fantôme trouvait cela malsain.

    fjj7wrcop4v0.jpg

    – Malsain ou pas, réagit mamie Lagrise, le plus important pour elle, c’est le résultat. Avec deux bébés en préparation, elle optimise ses chances et a bien raison.
    – Ce n’est même pas certain que cela fonctionne, commenta Lilith. Peu importe la nature des précédents enfants, ceux-ci auront toujours une chance sur deux d’être humains.

    4jvi2muy59c4.jpg

    l8jg4nb744z5.jpg

    Le reste de la soirée se déroula dans une ambiance conviviale. Charlotte avait réussi à produire un nombre plus que décent de caisses de bouteilles de plasma pétillant, ce qui n’était pas pour déplaire aux invités pourvus de longues canines.

    90xlc5pukldd.jpg

    Un peu plus tard, la Brindletonienne trouva par hasard Caleb seul dans un coin de la maison, l’air morose. Alors qu’elle lui demanda ce qui l’attristait autant, le vampire semblait chercher ses mots. Charlotte comprit alors qu’il était disposé à parler et lui laissa tout le temps nécessaire.

    0dbxbblw36cs.jpg

    – Je suis simplement heureux pour ma sœur, finit par dire Caleb.
    – Vous n’en avez pas l’air, tenta Charlotte. Enfin, si, mais il y a clairement autre chose.
    – Si Lilith est heureuse, alors moi aussi. Seulement, j’ai un problème avec tous ces débordements d’amour… J’avais déjà éprouvé cette sensation lors du mariage de Ryota et Erda. Je ne parviens pas à l’expliquer.

    x8l1lhtwy8k2.jpg

    – Je pense que je peux le faire pour vous.

    Depuis qu’elle était devenue fantôme et qu’elle côtoyait régulièrement les Vatore, Charlotte avait développé quelques suspicions déjà mais n’avait jamais osé les formuler de peur de blesser celui qu’elle considérait désormais comme une sorte d’ami. Ce soir-là, en revanche, l’heure était venue d’oublier tout faux-semblant.

    – Votre sœur et Wotan… Ryota et Erda… Vous les enviez. Vous pensez toujours à Edith, n’est-ce pas ?

    4yc1b332a62m.jpg

    Durant une fraction de secondes, Caleb esquissa un sourire coupable.

    – Je sais bien que je suis ridicule, répondit-il. Notre histoire s’est achevée aussi vite qu’elle a commencé, il y a vingt-deux ans de cela. Elle a cependant eu le temps de me marquer profondément. Comme vous le savez, depuis quelques temps, nous avons recommencé à nous voir, elle et moi. Ces rencontres sont très… occasionnelles. Je pensais qu’à terme, elle pourrait me revenir telle qu’elle était à l’époque, mais…
    – C’est donc ce que vous aviez en tête ? demanda Charlotte.

    x2hpp3zqb000.jpg

    lvw03zp61j0a.jpg

    La fantôme avait tenté de gommer toute trace d’exaspération dans sa voix mais à en juger l’expression de Caleb, elle n’y était pas parvenu complètement. Sans dire un mot de plus, le vampire se leva et emprunta les escaliers, probablement pour regagner sa chambre et s’éloigner de l’agitation festive qui avait lieu dans le jardin. Charlotte se sentit quelque peu coupable et fut rapidement rejointe par Lilith qui avait vraisemblablement entendu leur conversation.

    s0eed5lqkgxd.jpg

    – Je lui ai déjà dit que c’était une mauvaise idée, dit la jeune mariée. Si même les ambassadeurs occultes ne peuvent s’occuper de Méphistophélès, lui-même ne saurait ramener Edith vers le droit chemin.
    – C’est quand même très noble de sa part, concéda Charlotte. Il souffre beaucoup de cette relation.

    h87l237ig01d.jpg

    – Mon frère a toujours eu le chic pour les histoires compliquées, avoua Lilith avec commisération. C’est malheureusement ce talent qui l’a conduit à me suivre sur la voie du vampirisme.
    – Vraiment ? Vous voulez dire que vous êtes nés humains ?

    f6scwugfudam.jpg

    Charlotte n’avait encore jamais songé au passé des Vatore et maintenant que Lilith ouvrait une porte, elle ne put s’empêcher de ressentir une certaine curiosité à ce sujet.

    – Tout à fait, répondit Lilith avec un sourire. Pour tout vous dire, cela ne fait pas si longtemps que nous avons rejoint les créatures de la nuit. Laissez-moi vous raconter...

    À suivre...
    Bonus :

    25efmzvh969k.jpg

    Tamino a l'air fasciné par le gâteau d'Aïda :mrgreen:

    io2205p4ntdb.jpg

    Wotan m'a l'air un peu miro, quand même :smirk:

    d26s3sia8t31.jpg

    Il n'empêche qu'ils sont sacrément beaux, tous les deux <3
    Secret de tournage :

    3aygyw3jp5pk.jpg

    Bon, la scène de l'anniversaire d'Aïda a un peu été rajoutée en urgence sur une sauvegarde à part 😅 En fait à la base, dans mon jeu, à ce moment de l'histoire, Orpheus était passé adolescent alors qu'Aïda n'était toujours pas jeune adulte. Or, comme ils ont sept ans de différence et que pour moi, les sims passent ados à 15 ans, ça coinçait un peu :# quand j'ai réalisé ce couac, j'ai dû retourner quelques scènes des prochains chapitres avec, cette fois-ci, une différence d'âge cohérente entre Aïda et Orpheus :blush: voilà pourquoi vous ne l'aurez pas vue ado très longtemps, de votre côté.

    ozhdws7adxxw.jpg

    Ah, et voici l'apparence adulte d'Aïda ;)
    Post edited by Eljisim on
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Return to top