[Histoire - VDC] Orchestra Vampirica : le Pacte - Chapitre 45 (16/11)

RĂ©ponses

  • EljisimEljisim Messages: 338 Membre
    Et voici tout de suite le nouveau chapitre d'Orchestra Vampirica. Bonne lecture ! đŸ€—

    xdrp8hwcr17a.jpg
    --- Chapitre 22 : En famille ---

    r4cyv1ov5u5y.jpg

    – Alors, Aneliese, que penses-tu de ce petit bonnet ?

    yqgdqtukomb6.jpg

    – Je l’adore, maman ! En plus c’est celui que je voulais ! Je ne l’enlùverai plus jamais !

    Sans plus attendre, la fillette se para de son nouveau couvre-chef. Ce n’était pas grand-chose, mais le mois touchait Ă  sa fin et les Faust n’avaient pu se permettre plus d’extravagances pour l’anniversaire de leur fille. Avec un pincement au cƓur, les parents se regardĂšrent l’air honteux.

    2ar77c3vx1ce.jpg

    – Ne vous en faites pas, les rassura Edith à voix basse. Regardez comme elle est contente ! Elle s’en fiche, vraiment. On s’en fiche.

    xa6hw5mrhly3.jpg

    Sur ces mots, l’adolescente se leva de table, ignorant les coups d’Ɠil interrogateurs de son pùre.

    – J’ai un cadeau pour toi, moi aussi, Ani, dĂ©clara-t-elle Ă  sa petite sƓur. Ne bouge pas d’ici, je reviens.

    co2ogf6fc8go.jpg

    Edith s’éloigna de la piĂšce de vie et entra dans la chambre qu’elle partageait avec sa sƓur. Elle ne l’avait dit Ă  personne chez elle mais depuis quelques semaines, elle avait trouvĂ© un petit travail dans un magasin de bricolage, Ă©conomisant chaque simflouz dans le but prĂ©cis d’offrir Ă  Aneliese le robot tĂ©lĂ©commandĂ© qu’elle dĂ©sirait depuis ses huit ans. Le paquet Ă©tait lĂ , cachĂ© sous son lit. Edith s’en empara et quitta aussitĂŽt la chambre.

    xo4fbotjk6xp.jpg

    C’est alors qu’un courant d’air frais se fit ressentir dans l’ensemble de la maison. ImmĂ©diatement aprĂšs cela, les lumiĂšres s’éteignirent, plongeant la piĂšce dans le noir complet et, plus Ă©tonnant, dans le silence.

    xwn9o8vk69ue.jpg

    c6eijrz79mdd.jpg

    – Papa ? Maman ? Ani ? risqua Edith.

    hsnptmgcpu40.jpg

    L’adolescente n’obtint aucune rĂ©ponse. Avançant Ă  tĂątons jusqu’à la table Ă  manger, elle comprit que la maison Ă©tait vide. Était-il possible que sa famille fĂ»t sortie en un si court laps de temps ?

    qpz0lyya6pda.jpg

    Pour en avoir le cƓur net, Edith se dirigea vers la porte principale et sortit.

    amwfydsqkxo1.jpg

    Cependant, la vision qui s’affichait Ă  elle n’était pas celle de sa petite rue du quartier populaire de Willow Creek. Elle n’était mĂȘme pas Ă  l’extĂ©rieur, mais dans une espĂšce de grande cathĂ©drale. Un simple regard sur ses vĂȘtements lui fit comprendre qu’elle avait pris quelques annĂ©es de plus.

    swdxe81e4uas.jpg

    D’ailleurs, en y rĂ©flĂ©chissant, il lui semblait dĂ©sormais absurde qu’elle eĂ»t cru ĂȘtre encore adolescente. Avait-elle donc rĂȘvĂ©, quelques minutes auparavant ? Auquel cas, oĂč se trouvait-elle Ă  prĂ©sent ?

    fj90fknn6u2v.jpg

    o9qrxashbd4k.jpg

    Comme pour lui répondre, quelque chose se matérialisa devant elle. Le corps de son pÚre. Celui de sa mÚre le rejoignit peu aprÚs.

    6myp8ryz7ng2.jpg

    – Papa ! Maman !

    Edith se prĂ©cipita sur ses parents allongĂ©s au sol mais il Ă©tait trop tard, autant pour l’un que pour l’autre.

    xeubxjyrysz1.jpg

    C’est alors qu’un bruit semblable à un courant d’air se fit entendre, suivi d’un faible cri juste derriùre elle. La jeune femme se releva difficilement et se retourna.

    w1x9j7zzb43j.jpg

    – Qui ĂȘtes-vous et qu’avez-vous fait Ă  mes p


    Ses mots se perdirent lorsqu’elle vĂźt Aneliese tomber au sol dans le mĂȘme Ă©tat que ses parents. Le courant d’air refit surface, faisant comprendre Ă  Edith qu’elle n’était pas seule.

    xxnnmgw0r3dv.jpg

    Quelqu’un l’observait mais elle n’avait pas la force d’aller dĂ©couvrir de qui il s’agissait. Tous les ĂȘtres qui lui Ă©taient chers Ă©taient sous ses yeux, inanimĂ©s. Elle n’avait plus rien ni personne.

    cvtsyi36t1u3.jpg

    – Edith ?

    Elle aurait reconnu cette voix entre mille.

    3oeg0hk0o0ix.jpg

    – Charlotte ? Que fais-tu ici ?
    – C’est Ă©vident, non ? Je suis venue te chercher. Prends tes affaires et partons d’ici au plus vite.

    ao09u19w6mbo.jpg

    La jeune femme avait l’impression d’avoir dĂ©jĂ  entendu ces mots mais sans arriver Ă  remettre le contexte dans lequel ils avaient Ă©tĂ© prononcĂ©s.

    – Je ne peux pas, rĂ©pondit-elle. Mes parents et ma sƓur
 il faut les aider.
    – Tu ne peux rien faire pour eux. Il faut partir, vite !

    vhe6h5r6oe8v.jpg

    – Laisse-la donc se morfondre, lança une voix. C’est lĂ  tout ce qu’elle mĂ©rite, aprĂšs tout.

    Celle-ci provenait assurĂ©ment de quelqu’un prĂ©sent dans la piĂšce. Cependant, personne ne se montrait. Edith se redressa aux cĂŽtĂ©s de Charlotte avec un mauvais pressentiment.

    – Qui est là ? demanda-t-elle.
    – Je pense que tu le sais dĂ©jĂ .

    2ij26a1eh28z.jpg

    Comme si ce petit jeu de cache-cache la lassait, la personne Ă  l’origine de cette voix fit son apparition dans un Ă©niĂšme courant d’air. Edith put ainsi observer la femme qui se prĂ©sentait Ă  elle vĂȘtue d’une Ă©lĂ©gante robe noire.

    c3g9wreec33i.jpg

    C’est alors qu’elle la reconnut – ou plutît se reconnut.
    – Voyons, ricana l’Edith en noir. Ne fais pas l’étonnĂ©e.

    lw0k7t9nh4ys.jpg

    – Comment est-ce possible ? s’enquit Charlotte. Tout ceci est vraiment

    – Charlotte, Ă©carte-toi, ordonna Edith. C’est elle qui a attaquĂ© ma famille.

    hyzzaj0drej4.jpg

    – Tu ne crois pas si bien dire, chĂšre moi-mĂšme. Toutefois, ne te dĂ©douane pas aussi facilement : je ne suis qu’une projection de ce que tu es au fond de toi. Si j’ai commis de telles atrocitĂ©s, il va de soi que tu n’étais pas loin derriĂšre, non ?

    64bpmug5lrg1.jpg

    La premiĂšre rĂ©action qui traversa l’esprit d’Edith fut de se ruer sur cette vulgaire caricature qui se prĂ©sentait Ă  elle. La jeune femme n’y parvint cependant pas car les mots qu’elle lui avait lancĂ©s firent Ă©cho en elle.

    w5mb6ji5pi1m.jpg

    – J’ai touchĂ© un point sensible, on dirait, se rĂ©jouit l’Edith en noir. Maintenant que ton esprit est Ă©veillĂ©, dis-moi : qui est responsable de toutes ces morts ?

    ua5kg7l4in55.jpg

    Edith ne rĂ©pondit pas. C’était inutile. Tout le monde savait dĂ©jĂ  ce qu’il en Ă©tait. N’était-elle pas celle qui avait fait le mur le soir de sa fĂȘte de diplĂŽme alors qu’un orage s’apprĂȘtait Ă  provoquer un incendie chez ses parents ? Aneliese serait-elle sortie de chez leur tante si elle n’était pas partie « s’expliquer » avec Christian Lopez ? Et si elle n’avait pas laissĂ© la chapelle sans surveillance, Charlotte

    Charlotte.

    – Edith, supplia cette derniùre, partons, s’il te plaüt.
    – Pas si vite, rĂ©pliqua l’imposteure. Toi, tu ne vas nulle part.

    3c31e9az85xm.jpg

    Sans prĂ©ambule, l’Edith en noir se jeta sur Charlotte et la mordit en plein dans le cou, avalant son plasma Ă  grandes lampĂ©es. Edith tenta de s’interposer mais la prise de sa nĂ©mesis Ă©tait trop forte.

    cazons8a8jni.jpg

    tped157vu48l.jpg

    w6x78v2gbmcq.jpg

    Soudain, sans comprendre comment, le point de vue changea. L’Edith en noir avait disparu et c’était Ă  prĂ©sent elle qui tenait le corps vacillant de son amie dans ses bras.

    tvw73gt24laa.jpg

    – Edith
 pourquoi ?

    [
]

    dydxppaey6t9.jpg

    Edith savait qu’il lui Ă©tait inutile de rester dans son cercueil. Le sommeil ne lui viendrait plus Ă  cause de ce maudit rĂȘve.

    owkph0q0ggia.jpg

    pa5ljkzyb4b1.jpg

    Toujours le mĂȘme depuis plusieurs mois dĂ©jĂ . Elle avait pensĂ© que la douleur s’estomperait avec le temps mais ce rĂ©veil-ci semblait, pour une raison qu’elle ignorait, plus difficile que les autres.

    ry408hqbj4ib.jpg

    La mort de Charlotte avait laissé ses traces


    has9c44jdu0q.jpg

    La vampire quitta donc sa crypte personnelle avec la vague idĂ©e de retrouver les deux petites tĂȘtes brunes qui partageaient son quotidien. Elle trouva Orpheus dans la chambre verte, fort occupĂ©, comme Ă  son habitude, sur les petits cubes.

    7gf10gksvcqk.jpg

    – Mama, les cubes ils ont des numĂ©ros avec des couleurs dessus !
    – C’est trĂšs bien, poussin, tu progresses vite. OĂč es ta sƓur ?
    – Dans la SSambre oĂč les grands travaillent. Elle revient quand SSarlotte ?
    – BientĂŽt, mentit-elle une Ă©niĂšme fois.

    ieo4qd7uztzv.jpg

    S’épargnant une rĂ©ponse douloureuse, Edith laissa Orpheus Ă  ses formes et quitta la piĂšce pour entrer dans ce que son fils nommait « chambre oĂč les grands travaillent », Ă  savoir la salle de classe. AĂŻda Ă©tait bien lĂ , complĂ©tant les exercices qu’elle lui avait donnĂ©s la veille.

    – Joyeux anniversaire maman ! s’exclama la fillette à l’apparition de sa mùre.
    – Comment le sais-tu ? demanda Edith qui avait elle-mĂȘme oubliĂ© la date depuis fort longtemps.
    – Charlotte avait fait un calendrier avec tous nos anniversaires et tu es dessus.

    Encore une bonne attention venant de la seule personne humaine dont elle avait tolĂ©rĂ© la prĂ©sence. Ainsi donc, c’était aujourd’hui son anniversaire. Si elle Ă©tait restĂ©e humaine, elle aurait alors fĂȘtĂ© ses trente-cinq ans.

    220zsoakhiua.jpg

    – Tu vas faire un gñteau ? lui demanda Aïda.
    – Comment ça ?
    – C’est ce qu’il faut faire, non ? Pour les miens, il y a toujours mon gĂąteau prĂ©fĂ©rĂ© et ce sera peut-ĂȘtre pareil avec le microbe

    – Orpheus.
    – C’est ça, lui. Alors c’est quoi, ton gĂąteau prĂ©fĂ©rĂ© ? Au plasmafruit, peut-ĂȘtre, pour que tu puisses y goĂ»ter. Tu voudras qu’on le fasse ensemble ? Il y a une leçon oĂč c’est Ă©crit que ça se fĂȘte en famille.

    okdfemkq5b8j.jpg

    Les pensĂ©es d’Edith Ă©taient un peu trop embrouillĂ©es pour lui permettre de se concentrer sur les propos de sa fille. Était-ce en raison de cet anniversaire qu’elle s’était sentie si mal au rĂ©veil ? Le dernier qu’elle avait fĂȘtĂ© pour elle-mĂȘme remontait Ă  ses vingt ans. Elle venait juste d’arriver Ă  Forgotten Hollow et avait soufflĂ© une malheureuse bougie sur un plasmafruit Ă  peine mur. Le prĂ©cĂ©dent avait Ă©tĂ© fĂȘtĂ© Ă  San Myshuno avec Aneliese et Ulrike mais avait semblĂ© bien triste. Elle se souvint alors qu’à l’époque, elle avait souhaitĂ© souffler ses bougies avec ses parents Ă  ses cĂŽtĂ©s, comme Ă  chaque annĂ©e – bien que ce fut alors impossible.

    rrg5v843puhy.jpg

    Aïda finit par couper le fil de sa réflexion :

    – Tu veux regarder mes exercices, maman ?

    L’air toujours absent, Edith se pencha sur le cahier de la fillette. Rien n’allait. La plupart des calculs Ă©taient faux et l’inventeur du simlish se serait retournĂ© dans sa tombe Ă  la lecture des exercices de conjugaison d’AĂŻda. La vampire ne pouvait que s’en blĂąmer. Des trois adultes qui avaient arpentĂ© l’appartement de la chapelle, elle Ă©tait celle qui possĂ©dait le moins de compĂ©tences pĂ©dagogiques. Si AĂŻda commençait Ă  Ă©prouver des difficultĂ©s, qu’en serait-il Ă  l’adolescence, sans compter les cinq autres enfants qui viendraient ensuite ? Orpheus ne poserait assurĂ©ment aucun souci au vu de ses bonnes dispositions, mais pour le reste, Edith savait qu’elle n’était pas entraĂźnĂ©e pour suivre un tel rythme Ă©ducatif.

    ygkcfmab2sa3.jpg

    wx6w40ia4iai.jpg

    tdoa3qttx5i7.jpg

    Peut-ĂȘtre aurait-elle dĂ» y penser avant de condamner Wagner Ă  brĂ»ler au soleil suite aux Ă©vĂ©nements du laboratoire.

    f4s9tmar1cc3.jpg

    Ce dernier avait d’ailleurs Ă©tĂ© dĂ©truit par l’incendie et le CarrĂ© d’As, Ă  la demande de la vampire, y avait amĂ©nagĂ© une nouvelle cellule. Edith n’avait plus envie de se lancer dans de telles expĂ©rimentations extraterrestres. D’aprĂšs ses calculs, il lui restait suffisamment d’élixir de pollinisation pour sept essais. Cela ferait bien l’affaire pour les quatre cambions restants. Dans le cas contraire, elle serait contrainte de reprendre l’ancienne mĂ©thode, ce qui ne l’enchantait guĂšre.

    lehlkdxgevyn.jpg

    Au cours des mois qui avaient suivi aprĂšs l’incendie, Knox et Sebastian avaient respectivement donnĂ© naissance Ă  la petite Sechs et au petit Sieben. Edith avait dĂ» les assister avec des compĂ©tences en chirurgie si empiriques qu’elles auraient fait pĂąlir un mĂ©decin, mais les premiers fruits de la pollinisation prouvaient que l’expĂ©rience fonctionnait. Restait Ă  savoir si elle assurerait une descendance exclusivement vampirique.

    b2bhch3lkt36.jpg

    Mais avant d’en arriver lĂ , il lui fallait d’abord trouver la raison du vide qu’elle ressentait depuis son rĂ©veil. À coup sĂ»r, l’humanitĂ© qui restait au fond d’elle se sentait en manque d’affection familiale. Edith avait conscience de ce problĂšme. Le nier eĂ»t Ă©tĂ© la preuve d’une certaine stupiditĂ©. Identifier et admettre ce manque lui permettait ainsi de rĂ©flĂ©chir Ă  comment s’en dĂ©barrasser au plus vite. Pour cela, elle eut l’idĂ©e de se rendre sur les tombes de ses parents. Probablement y trouverait-elle un quelconque rĂ©confort. Cependant, un obstacle subsistait : Charlotte et Wagner dĂ©sormais en cendres, qui s’occuperait d’AĂŻda et d’Orpheus ?

    y0d4spfr501r.jpg

    Pendant une fraction de seconde, la vampire envisagea de faire venir MĂ©phistophĂ©lĂšs, mais elle entendait dĂ©jĂ  l’esprit protester Ă  grands coups de « Tu m’as pris pour ta nounou personnelle ? Dans tes rĂȘves, Edith Faust ! ». De fait, il restait donc Ă  Edith une derniĂšre carte – et ce au sens presque littĂ©ral.

    x3pno72w15ff.jpg

    – J’ai conscience que ce n’est absolument pas dans les fonctions du CarrĂ© d’As, s’excusa-t-elle auprĂšs de Kalika Raghu lorsque celle-ci eĂ»t rĂ©pondu Ă  son invitation, mais c’est un cas de force majeure.
    – Ne vous en faites pas, rĂ©pondit la capitaine des BĂątisseurs de Forgotten Hollow. J’en profiterai pour rĂ©flĂ©chir Ă  de nouvelles pistes d’amĂ©lioration de la chapelle.

    dhjeywoua6yy.jpg

    – J’espĂšre que j’aurai mes sources chaudes, cette fois, Kalika ! VoilĂ  quinze ans que vous me les promettez ! Sinon, dans l’immĂ©diat, je peux donc vous laisser mes enfants sans problĂšme ?

    g2xoamc07n9g.jpg

    – Bien sĂ»r. Dans notre ancienne vie, nous travaillions dans un cirque alors autant vous dire que les enfants sont une part de notre domaine d’expertise. Surtout Ryuzo, car il Ă©tait clown.
    – Vraiment ? Vous voulez dire qu’avant de devenir vampire, il pouvait parler ?
    – Non, le langage oral lui a toujours Ă©tĂ© inaccessible. Il est plutĂŽt du genre Ă  communiquer en peinture, voyez-vous.

    9dd1ejrnt6hk.jpg

    – Maintenant qu’on en parle, je rĂ©alise que nous n’avions jamais abordĂ© votre histoire. Est-ce Vladislaus qui vous a transformĂ©s ?
    – Pas exactement. Le vampire Ă  l’origine de notre immortalitĂ© est mort depuis longtemps. Peut-ĂȘtre en avez-vous dĂ©jĂ  entendu parler : il se nommait Alexei S


    grs0iqs9waxd.jpg

    – Un sacrĂ© gaillard, celui-lĂ  ! coupa une voix masculine sortie de nulle part. Il aurait fait la paire avec toi, Edith Faust.
    – MĂ©phistophĂ©lĂšs, s’offusqua Kalika, ne vous a-t-on donc jamais appris Ă  ne pas imposer votre prĂ©sence dans des conversations qui ne vous concernent pas ?
    – J’en doute fort, soupira Edith. C’est probablement pour cela qu’il est aujourd’hui rĂ©duit Ă  l’état de fantĂŽme.
    – Je t’ai dĂ©jĂ  dit que je valais plus qu’un fantî


    lc3x4925fp9c.jpg

    – C’est ce que dirait n’importe quel fantĂŽme qui ne s’assume pas, coupa Edith en franchissant les portes de sa chapelle. Bon, trĂȘve de bavardage, il est temps pour moi d’y aller. N’oubliez pas vos objectifs, Kalika : enfants et sources chaudes. Bonne soirĂ©e.

    s8e0psh0rqsx.jpg

    uxlaciae0vfw.jpg

    La vampire n’attendit aucune rĂ©ponse et sitĂŽt que les portes furent refermĂ©es, elle se mĂ©tamorphosa en chauve-souris avant de prendre son envol direction Windenburg.

    [
]

    7ynzca8m2cwx.jpg

    Comme Ă  son habitude, le comte Vladislaus Straud se rendit sur la place principale de Forgotten Hollow. VoilĂ  quelques jours qu’il avait soif et il Ă©tait grand temps pour lui de guetter l’arriver d’humains insouciants avant que quelqu’un d’autre ne le fasse Ă  sa place.

    q72s1f38zghp.jpg

    Cependant, ce soir-lĂ , la seule prĂ©sence non vampirique qui se prĂ©sentait dans le hameau ne lui offrit qu’une sensation de pitiĂ©. Elle semblait paisible et le comte se demandait toujours comment avait-elle pu en arriver lĂ .

    – RĂ©veille-toi, demanda-t-il sans prendre la peine d’utiliser son pouvoir hypnotique.

    sz8kgoebueqt.jpg

    Mamie Lagrise émergea lentement, jetant un regard embué vers la silhouette qui se tenait devant elle.

    ufcgwq6vwswf.jpg

    – Ah, dit-elle toujours ensommeillĂ©e. C’est toi.

    2zj1v4mb5kks.jpg

    – Cela semble te dĂ©cevoir, rĂ©torqua Vladislaus en s’asseyant Ă  cĂŽtĂ© de la vieille femme. T’attendais-tu Ă  quelqu’un d’autre ?
    – Pas spĂ©cialement mais que veux-tu : on n’est jamais trop prudent, dans le coin. Vous ĂȘtes partout.

    Elle avait volontairement appuyé la derniÚre phrase, mais le vampire ne releva pas la provocation. Mieux valait ne pas contrarier la mendiante.

    vmahz18meef4.jpg

    – Tu es ridicule, ne put-il s’empĂȘcher de lui dire. Ne crois-tu pas que ce petit manĂšge a assez durĂ© ?
    – J’ai pris goĂ»t Ă  la vie au grand air et au danger permanent. L’adrĂ©naline est un excellent revigorant, tu devrais essayer.
    – Tu vieillis, insista Vladislaus. Les hivers sont froids et tu perds le peu de vigilance que tu as. Tu ne pourras pas survivre trùs longtemps.

    psaki6skzru0.jpg

    – Allons, ricana la vieille femme. Tu t’en soucies, maintenant ?
    – Je m’en suis toujours prĂ©occupĂ©. Tu as simplement toujours refusĂ© de l’admettre.

    016p9feird9j.jpg

    Mamie Lagrise ne rĂ©pondit pas immĂ©diatement et Vladislaus savoura sa petite victoire. En observant de plus prĂšs la mendiante, il ne put ignorer que sa forme avait considĂ©rablement diminuĂ© depuis leur derniĂšre rencontre. Il Ă©tait fort probable que son endormissement sur ce banc eut Ă©tĂ© involontaire : il savait que d’ordinaire, la vieille femme prĂ©fĂ©rait s’assoupir Ă  l’abri des regards. En l’état elle dĂ©gageait encore une forte odeur d’ail, ce qui Ă©tait bon signe, mais qu’adviendrait-il lorsque le temps aura altĂ©rĂ© ses capacitĂ©s cognitives et qu’elle aura oubliĂ© cette prĂ©caution Ă©lĂ©mentaire ?

    – Laisse-moi te le prouver, s’il te plaüt.
    – Que proposez-vous donc, monsieur le comte ? demanda Mamie Lagrise avec ironie.

    semuhpovmktw.jpg

    2hhzxhhrx557.jpg

    Elle se leva alors et Vladislaus comprit qu’il Ă©tait inutile de lui rĂ©pondre. Elle avait acceptĂ©. Le vampire et l’humaine marchĂšrent alors de conserve jusqu’au manoir Straud.

    i7knmncyt6vw.jpg

    – Tu auras de quoi te prĂ©parer un bon bain chaud, lui dit-il. Il doit Ă©galement rester quelques affaires dans les placards pour que tu puisses te dĂ©barrasser de ces vieilles guenilles. Ensuite, nous aurons une petite conversation, toi et moi.

    À suivre...
    Bonus :

    7kh3h4jcchik.jpg

    bu4zc6qpgzap.jpg

    Je pense que tout le monde est d'accord sur le fait qu'un monde sans Wagner est un monde meilleur, alors voici la scÚne complÚte de son exécution >:)

    klrupepuhqk1.jpg

    Edith est tout aussi ravie :mrgreen:
  • ElinoeeElinoee Messages: 2,749 Membre
    Merci pour ce rappel des épisodes précédents! Je me rappelais de tout mais c'est toujours sympa, surtout là avant d'attaquer le nouvel acte!

    "Harmonica Perfecta", hmm... vraiment? J'ai hùte de voir ça :sweat_smile: En tout cas j'aime beaucoup l'image d'intro avec les pierres et le pentacle.
    Dans la tĂȘte d'Edith, ce n'est pas l'harmonie pour l'instant; son cauchemar rĂ©current semble la perturber beaucoup. Son "cĂŽtĂ© obscur" lui fait peur, finalement... Elle culpabilise donc de la mort de Charlotte (en plus de celle de ses parents et sa soeur Ă©videmment :/ ) alors qu'elle aurait pu ne pas la regretter et soutenir Wagner, aprĂšs l'Ă©pisode du labo.
    Or on voit que c'est tout le contraire! Wagner a cramé, héhé >:) (j'ai adoré ton bonus de la scÚne complÚte,avec Edith qui se marre devant sa tombe :joy: )
    Mais Charlotte reste bel et bien dĂ©cĂ©dĂ©e dans ce chapitre, ce qui me fait penser qu'elle va revenir sous une autre forme (et aussi que le temps dans le "corridor" n'est pas le mĂȘme que dans la rĂ©alitĂ©). J'ai vraiment hĂąte de voir ce que tu lui rĂ©serves!!

    Je suis aussi plutÎt intriguée par l'histoire du "Carré d'As", troupe de cirque itinérante qui a été transformée en architectes vampires!
    Je me demande bien qui est cet Alexei S...
    (le fils de Vlad??? Et Malvina, sa fille?)
    ,et aussi comment et pourquoi MéphistophélÚs a ruiné la vie du Comte ainsi que celle de "Mamie Lagrise", deux fois en plus (mais qui est elle donc vraiment??
    Je l'imagine ancienne vampire puisque proche de Vlad d'une certaine façon...et aussi à cause d'autres "indices" dans son dialogue avec Vlad.

    Bref, beaucoup de suspense et de questions en attente de réponses! J'ai vraiment hùte de lire la suite :smiley:
    Des vies d'ado : 🌈Bonheurs et dĂ©sillusions Ă  Copperdale🎓 (en cours)
    Step by Step : ✹ Le virus ✹ (en cours)
    Comme Ă  la ferme : 🐰 Le rĂȘve de Liselotte 🩊 (terminĂ©)
    Colonie/ Settlers :🌍 Nouveau monde 🌎 (terminĂ©)
  • oiseaudeluneoiseaudelune Messages: 1,110 Membre
    Coucou! :smile:

    DĂšs que j’ai vu la belle image de cette histoire dans ta signature, j’ai Ă©tĂ© curieuse et je suis allĂ©e lire le prologue et je n’ai pas Ă©tĂ© déçue! J’ai ensuite dĂ©filĂ© les Ă©pisodes au fil de la semaine. Ça a Ă©tĂ© une belle lecture du soir et je t’en remercie. J’ai dĂ©vorĂ© les Ă©pisodes! :smiley:

    Et lĂ , je me suis dis que si moi, j'aimais que l'on commente mes Ă©pisodes, sans doute que toi aussi donc... J'ai commentĂ© TOUS les Ă©pisodes sans exception. DĂ©solĂ©e de ce long roman d'avance. J'avais quand mĂȘme 22 Ă©pisodes Ă  rattraper!!! :joy::joy::joy:

    PROLOGUE:
    Ce prologue m’a d’abord donnĂ© quelques frissons. Je n’ose imaginer rester toute la nuit dehors comme Charlotte l'a fait. Le fait qu’elle recherche une amie d’enfance m’a sĂ©duit tout de suite. Que c’était intĂ©ressant!!! :smiley:
    CHAPITRE 1
    Vraiment, l’enfance Ă©tait un peu bijou. :smile: Toutes ces belles images, ces belles pensĂ©es, ces belles promesses. Je voulais en lire davantage. Et cette Ă©criture est tout bonnement sublime. Ainsi que la maniĂšre d’amener l’histoire. PrĂ©sent, PassĂ©, Futur. Le jeu dans la ligne de temps est du pur gĂ©nie. Et l’art d’amener les dĂ©tails de ce dĂ©fis dans une histoire aussi trĂ©pidante est du gĂ©nie.
    Ce regard
 Jaune
 mais qui est-ce donc? Je ne vois aucun sim qui a ce regard
 hum...
    CHAPITRE 2
    L’histoire de Charlotte, son passĂ© de vĂ©tĂ©rinaire Ă©tait un pur dĂ©lice. Le fait qu’on en sache plus sur les personnages leur donne beaucoup de profondeur. Je la comprends de s’inquiĂ©ter de son amie d’enfance, de vouloir Ă  tout prix la retrouver. Elle qui la considĂ©rait comme une sƓur.
    Encore ce regard
 Jaune
 cela m’intrigue
 assurĂ©ment.
    Les au revoir sont touchants. Surtout entre Charlotte et son chien trop mignon. J’adorais sa petite bouille toute mignonne. :smile:
    CHAPITRE 3
    L’enfance, la continuitĂ©, en connaĂźtre davantage est vraiment dĂ©licieux. Comment elle s’était attachĂ©e Ă  Edith. Richesse avec Pauvresse. Un classique, dit-on? Je dirais plus que c’est un avantage pour toutes les deux. Ça crĂ©e des liens et ça les rend plus fortes. Oh! Le contrat des insĂ©parables! On se rend vite compte qu’on change chacun de notre cĂŽtĂ© un jour et que c’est impossible de toujours ĂȘtre dans les bottes de l’autre!!!:Y Enfin, je pressentais que ça allait arriver pour ce trio Ă©galement.
    Jour de fĂȘte! J’espĂ©rais que Charlotte irait! Rebelle-toi! J’étais ravie.
    Superbe photo! En plus, c’est la derniùre officielle! :open_mouth:
    Oh non! Edith a perdu ses parents! Triste mésaventure! :open_mouth:
    Eh oui! La séparation durant les études. On connaßt.
    (J’aime beaucoup son changement de coiffure et de style entre ses Ă©tapes de la vie!)
    Oh! Mon coeur s’est brisĂ© et chagrinĂ© quand j’ai vu la dĂ©tresse d’Edith! Pauvre elle! :cry:
    Oh mystùre
 Edith est partie

    Charlotte qui essaya de retrouver son amie explique tout. Elle se culpabilise de ne pas l’avoir retenue.
    CHAPITRE 4
    Clairdelune, c’est plutît joli comme endroit. :smile:
    Oh
 la vieille dame semble fort sympathique.
    Lilith et Caleb lui ont menti!!!! Ben non? Hihihi ça se corse, ma foi! :open_mouth:
    (Beau relooking de Caleb, en passant) Il montre mĂȘme les crocs. Oh lala! Une chance que Lilith arrive Ă  temps! :joy: (Beau relooking de Lilith aussi. :blush: )
    CHAPITRE 5
    Imposant manoir

    Oh
 comme c’est intriguant. Vladislaus a rencontrĂ© Edith. Comment peut-ĂȘtre ne pas ĂȘtre envoĂ»tĂ©e?
    J’adore comment tu amĂšnes les rĂšgles du challenge dans ton histoire. Que Edih doive passer le test pour devenir vampire est une brillante idĂ©e!
    CHAPITRE 6
    Charlotte semble si
 innocente! Elle pense peut-ĂȘtre que son amie va l’accueillir les bras ouverts? J’ai un doute. Oh Oh! MĂȘme mamie est de mon avis!!! :joy:
    Jolie chapelle!;)
    Oh mon dieu! La morsure! J’adore les images! WOW! :smiley:
    Sauvée par EDITH! :open_mouth: Elle est redoutable en vampire!!!
    CHAPITRE 7
    MĂ©phistophĂ©lĂšs
 serait-ce le personnage de la photo de prĂ©sentation? Ma foi! C’est un fantĂŽme? Comme c’est Ă©trange

    Les retrouvailles sont touchantes. J’étais contente de revoir les filles ensemble.
    Mamie a semĂ© le doute chez MĂ©phisto et le bon vieux Vlad regrette sa crĂ©ation. C’est tristou.
    CHAPITRE 8
    Le passĂ© d’Edith! GĂ©nial! On aura sĂ»rement des rĂ©ponses aux nombreuses questions!!!!
    Oh! Un band de musique! Trop cool! :smiley:
    Pauvre petite sƓur! J’avoue qu’avec sa tante, ça n’avait pas l’air top. Elle Ă©tait jolie Edith quand elle Ă©tait Ă  San Myshuno. J’aime beaucoup son look.
    Je suis triste pour cet article! Ça se fait pas de dĂ©nigrer un groupe comme ça!
    Haha le croniqueur avec sa moustache! Son look m’a bien fait rire!!!! :smiley:
    Mais
 mais
 sa sƓur est dĂ©cĂ©dĂ©e? Mais comment???
    OhĂ©Ă©Ă© sa rencontre avec MĂ©phisto est spĂ©ciale! J’ADORE!!!! :smiley:
    CHAPITRE 9
    Donc, une sorte d’accord pour que les 2 accomplissent quelque chose pour l’autre. D’accord! :smiley:
    Ouf! Ça explique son arrivĂ©e chez Charlotte! :smile: Vraiment, tout est clair Ă  prĂ©sent.
    J’aime bien la soirĂ©e oĂč elle se fait toute belle pour sa future transformation. Elle est sublime!
    J’aime comment tu expliques la transformation. C’est tellement bien Ă©crit!!! :smile:
    Elle se rĂ©veille et POUF! Sa cabane n’est plus une cabane mais un palace? C’est Ă©trange

    MÉPHISTO est un humain!!! Vraiment, je ne comprends plus rien!!! :smiley:
    Les rĂšgles du dĂ©fi!!! CachĂ©es dans un contrat! J’ADORE!!!
    OMG! J’ai des frissons.
    .
    .
    .
    Cette musique
 si envoĂ»tante
et cette danse si impressionnante
 ces poses sont dĂ©lectables et cette signature de pacte
 mon moment prĂ©fĂ©rĂ©, je dois l’avouer.
    CHAPITRE 10
    Son Ă©volution est trĂšs intrigante ainsi que l’histoire de sa premiĂšre victime. Pauvre chou. Elle se sent si coupable. J’aime beaucoup l’arrivĂ©e de MĂ©phisto. Je n’ose mĂȘme pas m’imaginer comment il peut se dĂ©lecter de ces pauvres Ăąmes en peine

    (Super, la bñtisse devient petite crypte, j’aime beaucoup!)
    J’ai aimĂ© le clin d’oeil Ă  la peinture, c’est vrai qu’on a tous tendance Ă  peindre des toiles pour s’enrichir. J’aime bien le fait qu’il parle de poĂšmes. Ça fait trĂšs Ă©poque. J’ADORE. :smiley:
    CHAPITRE 11
    Le dur choix, me semble-t-il, de choisir entre la vie et la mort.
    Mais le choix de rester dans cette chapelle pour la vie et d’ĂȘtre tĂ©moin des mĂ©faits de son amie la rendra-t-elle un peu folle avec le temps? AĂŻda est bien mignonne. La petite dĂ©mone! Hihi :yum:
    CHAPITRE 12
    Mais quel anniversaire sublime! La petite Aïda qui grandit! Sublime! J’adore le petit montage en bonus parents/enfants. :smile::smiley:
    CHAPITRE 13
    Wow! On en apprend des choses! J’aime bien comment Charlotte est mise Ă  l’écart lors de la mort de Drei et de son papa. C’est Ă©mouvant, mĂȘme pour Édith qui n’a guĂšre le choix. Quelle mise en scĂšne! J’adore! Ohoh! Mais quel accord Mamie a donc fait avec l’aubergiste, hum
? On dirait qu’elle est derriĂšre l’arrivĂ©e de Charlotte Ă  Fogotten Hollow!!! Vraiment, AĂŻda n’est pas trĂšs gentille avec Charlotte. Faut dire qu’elle vit dans un monde quelque peu Ă©trange, entourĂ©e de vampires et d’un sous-sol plutĂŽt macabre alors on peut lui pardonner
 je suppose

    Drei aurait fait un beau jeune homme. RIP. :cry: On comprend les belles tombes pleines de fleurs alors

    CHAPITRE 14
    Petite chipie cette AĂŻda!
    Édith veut entrer en contact avec les aliens? Mais pourquoi?
    J’espĂ©rais que AĂŻda soit punie!
    CHAPITRE 15
    Comme c’est intĂ©ressant! Transformation, enfantement, curiosité 
    Quel beau mélange dans cet épisode.
    Je suis d’accord pour que Charlotte s’entraüne. On ne sait jamais. Surtout avec Aïda dans les parages.
    La conversation avec Lilith et Vlad était intéressante. Edith a donc séduit Caleb! (Jolies images, en passant!;) ) Ils cherchent une alien???:O
    Oh non! Vier! Une humaine! C’est quand mĂȘme difficile de faire des enfants vampires sans le trait de terrain. J’avoue l’avoir ajouter aprĂšs le 5e humain
 :joy:
    Youppi! Funf est un vampire!!!
    Hum
 une expĂ©rience avec Knox? Je me demande ce que ça peut ĂȘtre

    Oh non
 Pauvre chou qui sera enfermé avec Aïda!!!
    Hum
 trÚs mystérieux cette expérience

    CHAPITRE 16
    Wow! Mais quelle idĂ©e! Des hommes enceintes? C’est
 spĂ©cial
:Y hahaha J’aime bien l’idĂ©e.
    Tannée de faire des bébés, elle donne la job aux hommes. Parfait ça!!! :joy: haha
    J’adore le look en noir de Edith. Trop belle. Hñte de voir ce qui va suivre!!!! :smile:
    CHAPITRE 17
    Wow! Belle vengeance pour le groupe! Et bravo pour le critique! BrĂ»lĂ© vif! J’applaudis! J’adore les images et ton histoire est ouffissime!!! :smile:
    (Jamais testé ce cocktail, je me le note)
    CHAPITRE 18
    Chouette souvenir, ce moment au spectacle! Bonne idĂ©e pour la premiĂšre prestation d’Edith et les bracelets. Trop beau!
    Pauvre petit bout de chou. Ça m’a Ă©mue. Je comprends la frustration de Charlotte. EnfermĂ©e dans un endroit qui est contre ses valeurs morales et devoir endurer tout ça ne doit pas ĂȘtre chose facile...
    Oh Eugùne! Tellement un bel homme! C’est bien dommage
 :cry:
    CHAPITRE 19
    Oh
. Comme c’est intĂ©ressant

    La pollinisation
 l’alien enfermĂ©e dans la piĂšce secrĂšte
 comme c’est intrigant. J’adore! :smiley:
    CHAPITRE 20
    oh mon dieu non!!! Mais je DÉTESTE AÏDA!!!! Nom de dieu!!!!!!
    Ma Charlotte!!! Non!!! J’étais avec toi!!!!! :joy:
    CHAPITRE 21
    Wouahou!!!! Cette altercation entre MĂ©phisto et Charlotte Ă©tait spectaculaire. Avec cette sentinelle. Ça avait quelque chose de trĂšs Harry Potter, Dumbledore et Voldemort. J’adore le clin d’oeil. :wink:
    Elle a choisi la porte noire? Vraiment? J’en aurais pris une autre à sa place. :joy:
    Edith ne mérite pas une telle amie qui a une si grande dévotion envers elle. Vraiment. Elle sacrifie sa vie et sa liberté pour elle. :cry:
    CHAPITRE 22
    J’adore ce rĂȘve! Et je me demande comment Charlotte vivra son retour parmi les hommes!!! :smile:
    Pauvre Wagner! Mais il l’a cherchĂ©, tout de mĂȘme.
    Point positif de la disparition de Charlotte, on ressent son absence chez tous les membres du foyer, maintenant seuls.
    Mamie Lagrise, que de mystùres!!! Hñte d’en apprendre plus!!! :smile:

    Ma foi! J’ai dĂ©vorĂ© tes Ă©pisodes comme un bon roman! Tu as beaucoup de talent pour crĂ©er des effets spĂ©ciaux. :smile: Les moments de danse ou de piano avec la piste sonore qui va avec Ă©tait une idĂ©e de gĂ©nie. Absolument fabuleux! Un dĂ©lice! J’ai savourĂ© ma lecture et maintenant, j’ai hĂąte de lire la suite! :smiley:

    Merci beaucoup pour ce pur bijou de la littérature française imagée. Je me sens chanceuse d'avoir pu lire cette histoire. :smile:
    Je lui souhaite une grande continuité!!!! :smiley:

    P.S. D'ailleurs, j'ai vu plusieurs noms au début, je vais probablement aller les lire aussi. Merci. :wink: Je connaissais Marius Mordicus de BellePinte, mais je ne savais pas pour les autres. Ma curiosité l'emporte!!!! :smile:
  • nathalie986nathalie986 Messages: 5,519 Membre
    Haha ! Adios Wagner, tu ne me manqueras pas! :naughty:
    Dommage qu'elle n'ait pas su qu'AĂŻda Ă©tait dans le coup pour le labo...

    Sacré cauchemar que celui d'Edith... Elle est trÚs clairement rongée par la culpabilité, que ce soit au sujet des décÚs de ses parents et de sa soeur, ou de celui de Charlotte.

    La voilĂ  donc partie pour se rendre sur la tombe de ses parents. Je me demande bien ce que cela va donner. J'ai comme l'impression que Charlotte, que nous n'avons pas encore revue, va peut-ĂȘtre rĂ©apparaĂźtre lĂ -bas... En tous cas, j'espĂšre qu'Edith en saura plus sur ce qui a causĂ© la mort des siens.

    Quant à la relation entre Mamie Lagrise et Vlad... je m'interroge de plus en plus. Vlad a l'air de réellement s'inquiéter pour elle.
    Je dis certainement une bĂȘtise, mais j'ai l'impression qu'elle pourrait ĂȘtre cette Malvina dont on a dĂ©jĂ  parlĂ©. Il semble avoir un lien particulier avec elle. A-t-elle Ă©tĂ© sa femme, ou sa fille ?
    Et quel lien avec Alexei S. dont MĂ©phisto n'a visiblement pas envie de parler ?...

    C'était un superbe chapitre, j'ai beaucoup aimé le lire :smiley:

  • EljisimEljisim Messages: 338 Membre
    @Elinoee Le titre Harmonia perfecta vient du fait qu'en numĂ©rologie, le 6 est symbole d'harmonie. Comme cet acte est centrĂ© sur la naissance de la totalitĂ© des cambions d'Edith, j'ai trouvĂ© cela appropriĂ© :blush: Je te remercie pour l'image de prĂ©sentation ! đŸ€—

    Soutenir Wagner ? Et puis quoi encore ?! De base, le majordome Ă©tait un cadeau de MĂ©phistophĂ©lĂšs et elle n'en voulait mĂȘme pas (mĂȘme s'il lui a Ă©tĂ© trĂšs utile jusqu'Ă  l'arrivĂ©e de Charlotte !). Du coup, comme l'occasion s'est prĂ©sentĂ©e, BIM ! Barbecue de vampire >:)

    Entre la mort de Charlotte et ce chapitre, quelques mois se sont écoulés, donc il est possible que le temps soit perçu un peu différemment ;)

    Promis, d'ici quelques chapitres, nous en saurons plus sur tout ce petit monde ! J'espÚre pour toi que tes théories auront une réponse sous peu :innocent:

    @oiseaudelune Bienvenue à toi et, euh... Waouhhhh :love: merci beaucoup ! Tu as vu juste, ce commentaire ultra-détaillé me fait super plaisir, ça me touche énormément <3 J'ai aimé lire cette farandole de réactions sur l'ensemble des chapitres. Merci pour tes éloges trÚs flatteuses, aussi. Maintenant que tu t'es mise à jour sur l'histoire, j'espÚre que la suite continuera de te plaire et de t'intriguer :blush:

    @nathalie986
    Adios Wagner, tu ne me manqueras pas!

    À qui manquera-t-il, vraiment, je vous le demande !! :joy: En effet, (mal)heureusement, l'implication d'Aïda restera secrùte. Mais pour combien de temps ? ;)

    Pour toi, Charlotte va revenir auprÚs d'Edith ? Mais qui te dit que je n'ai pas libéré son esprit de vie et qu'on ne la reverra plus du tout ? :trollface: (ben, euh... bon, d'accord, c'est moi qui le dis, en témoigne la fin du chapitre 21 :joy:). Je ne sais pas trop si Edith se rend là-bas pour chercher des réponses, mais plutÎt pour, disons... un simple petit retour aux sources ?

    Vlad et mamie Lagrise ont vraisemblablement un petit passif, je ne peux plus le nier au vu de la maniĂšre dont ils se parlent ;) les rĂ©ponses sont pour bientĂŽt (enfin... peut-ĂȘtre >:))




    Sur ce, voici le chapitre 23. Bonne lecture ! đŸ€—
    --- Chapitre 23 : Lettre Ă  Aneliese ---

    l5hz2y7s9wcl.jpg

    À l’instar de Forgotten Hollow, Windenburg s’était vĂȘtu d’un Ă©pais manteau immaculĂ©. L’étang qui jouxtait le cottage Ă©tait gelĂ© et la neige continuait de tomber telle une pluie de coton.

    dvqan7u614db.jpg

    Les parents d’Edith Ă©taient lĂ , Ă  l’endroit oĂč elle les avait laissĂ©s. OĂč qu’ils fussent Ă  cet instant, l’atmosphĂšre windenbourgeoise devait leur plaire. Son pĂšre y Ă©tait mĂȘme nĂ©. Avant d’ĂȘtre contrainte d’y vivre avec sa tante et sa sƓur, la vampire n’avait cependant que trĂšs peu de souvenirs de ce village. Les quelques fois oĂč elle avait pu rendre visite Ă  son grand-pĂšre Ă©taient bien trop lointaines. Par la suite, ce dernier et le pĂšre d’Edith s’étaient disputĂ©s et elle n’y Ă©tait plus retournĂ©e.

    aa1ql1teoxh0.jpg

    Un vrai gĂąchis, pensa-t-elle. Windenburg l’apaisait, elle ne pouvait le nier. Quelle aurait Ă©tĂ© sa vie si son pĂšre avait tenu Ă  s’installer dans son village d’enfance aprĂšs avoir rencontrĂ© sa mĂšre ? Seraient-ils encore tous les quatre ?

    mt4of3y8yy4u.jpg

    Son ouĂŻe vampirique mit un terme Ă  ses pensĂ©es abstraites. La neige craquait sous les pas de quelqu’un qui approchait.

    pfqsdavpygye.jpg

    Sans avoir Ă  rĂ©flĂ©chir trĂšs longtemps, Edith devina de qui il s’agissait. Son intuition s’avĂ©ra juste quelques secondes plus tard alors qu’Ulrike Faust longeait la haie de la maison qu’elle avait autrefois habitĂ©e.

    03oayh7rvnl7.jpg

    – Edith ?

    La jeune femme garda le silence. Elle n’avait pas prĂ©vu cette rencontre. Sa tante vivait toujours Ă  San Myshuno et Edith avait mis un point d’honneur Ă  Ă©viter son quartier lors de sa derniĂšre venue dans la ville. Pourquoi fallait-il toujours qu’Ulrike complique les choses ? N’aurait-elle pas pu choisir un autre soir pour se rendre sur la sĂ©pulture de son frĂšre ?

    – C’est toi, n’est-ce pas ? rĂ©itĂ©ra Ulrike.
    – Qui d’autre, d’aprùs toi ? Papa et maman sont des inconnus, à Windenburg.

    6fbqosrvax6v.jpg

    – Tu n’as pas pris une ride. Comment est-ce possible ?
    – Je surveille mon alimentation, rĂ©pliqua Edith sans se soucier de paraĂźtre convaincante. Tu reviens souvent ici ?
    – Une ou deux fois par an. C’est la premiĂšre fois que je t’y vois depuis ton dĂ©part de l’appartement. J’aurais aimĂ© revenir avec toi et rattraper le temps que nous avions perdu, mais je t’imaginais partie trĂšs loin.

    3d9ircnce3a4.jpg

    – Avoue que ça t’arrangeait bien, non ?

    Edith n’avait pas voulu hausser la voix mais force Ă©tait de constater qu’elle avait fait sursauter Ulrike. Elle ne dĂ©sirait pas sa prĂ©sence et il Ă©tait pour elle Ă©vident que ce fut rĂ©ciproque. Sa tante ne pouvait que mentir. Ses niĂšces avaient Ă©tĂ© un obstacle Ă  son ascension professionnelle. Si Aneliese n’avait pas demandĂ© autant d’attention de son vivant, Ulrike se serait probablement construit une place de choix dans la critique artistique. SĂ»rement aurait-elle pu rivaliser avec feu Christian Lopez.

    – Tu te trompes, rĂ©pondit simplement l’intĂ©ressĂ©e. Il est vrai que lorsque nous vivions toutes les trois, j’étais trĂšs concentrĂ©e sur mon travail. Trop concentrĂ©e, mĂȘme. Mais vous Ă©tiez la raison pour laquelle je faisais tout cela. Je voulais m’assurer le meilleur pour vous. Ta sƓur et toi Ă©tiez ma fa


    pdg39n7k2nzh.jpg

    – Ne t’avise pas de terminer ce mot ou tu me le paieras, rĂ©torqua la vampire d’un air dĂ©daigneux. Ne parle mĂȘme pas d’Aneliese.
    – Tu es injuste, Edith. J’aimais cette enfant et tu le sais.
    – Elle n’est plus lĂ  par ta faute. Sans tes sempiternelles rĂ©ceptions avec tout le gratin de la ville, elle ne serait jamais sortie en douce. Comme tu me l’as fait remarquer le soir de mon concert, c’était toi, sa responsable lĂ©gale. Tu devais la surveiller.

    Une sensation Ă©trange parcourait le corps d’Edith. Peut-ĂȘtre Ă©tait-ce son imagination, mais il lui semblait que cet Ă©change avec sa tante, si insupportable Ă©tait-il, lui permettait de mettre sur la table quinze ans de ressentiment. En temps normal, elle savait pourtant comment gĂ©rer ce dernier, comme en tĂ©moignait le sort qu’elle avait rĂ©servĂ© Ă  Christian Lopez et aux WooWhoo. Cependant, en cet instant, c’était comme si parler Ă  Ulrike lui procurait le mĂȘme type de satisfaction sans avoir besoin de la vider de son plasma. Était-ce en raison du manque de sommeil dĂ» Ă  ses frĂ©quents cauchemars ?

    5qfnvkipcbdp.jpg

    – Rappelle-moi simplement ce qui l’a poussĂ©e Ă  s’enfuir, murmura Ulrike d’un ton presque cassant. Tu veux me blĂąmer pour ce qui lui est arrivĂ©, soit. Mais tu ne peux nĂ©gliger ta propre responsabilitĂ©, tout comme tu ne peux imaginer monopoliser le chagrin de sa perte. Elle n’était pas que ta sƓur. C’était aussi ma niĂšce.

    5jruqagccbo9.jpg

    Edith ne sut que rĂ©pondre. Était-il seulement nĂ©cessaire d’ajouter la moindre chose ? La suite de cette entrevue s’annonçait stĂ©rile, aussi entreprit-elle de l’interrompre en prenant sa forme sombre.

    efm8u6859go7.jpg

    – Tu l’aimais, dis-tu ? dans ce cas, je te propose de la rejoindre.
    – Je
 que t’est-il arrivé ?
    – Rien qui ne te concerne. Maintenant, as-tu une derniùre parole ?

    5q3y0q5tf055.jpg

    Ulrike tourna alors les talons et commença Ă  courir, ce qui amusa Edith. Sa tante n’avait plus la mĂȘme vigueur qu’à ses vingt ans alors qu’elle-mĂȘme disposait d’une vitesse vampirique.

    61uy6shrblyl.jpg

    La jeune femme lui laissa alors quelques pas d’avance avant de la rejoindre en un clignement d’Ɠil. TrĂšs vite, Ulrike se retrouva immobilisĂ©e par sa niĂšce.

    bh54b67kc17f.jpg

    – OĂč crois-tu aller comme ça ? lui murmura-t-elle. Ne parlais-tu pas de rattraper le temps perdu, tout Ă  l’heure ?

    c3fjdzxbf484.jpg

    Sans faire durer le supplice plus longtemps que nécessaire, Edith asséna un coup bien placé à sa tante, qui tomba en avant, inconsciente.

    cg3ej53ujccu.jpg

    La vampire la ramassa alors quelque peu déconfite : à présent, elle ne pouvait plus espérer rentrer à Forgotten Hollow par la voie des airs !

    [
]

    m8jjqedaqsbf.jpg

    De retour à la chapelle, Edith conduisit Ulrike dans la nouvelle cellule. La vampire ignorait encore ce qu’elle ferait de sa tante mais elle n’avait eu d’autre choix. Elle l’avait vue et à cause de cela, elle ne pouvait retourner à San Myshuno saine et sauve.

    2roxr78h0rox.jpg

    MalgrĂ© la rancƓur qui subsistait Ă  l’égard de sa tante, Edith n’avait pu s’empĂȘcher de l’installer confortablement dans le lit de la cellule. NĂ©anmoins, elle fit ensuite quelque chose qu’elle n’avait encore jamais fait avec ses prisonniers, Ă  savoir s’asseoir Ă  son chevet. Edith ne comprenait pas ce qui se passait en elle. Elle avait simplement l’intuition qu’il lui fallait rester dans cette cellule.

    881cv0zm5bf3.jpg

    La vampire n’eut aucune rĂ©action apparente au rĂ©veil d’Ulrike. Cette derniĂšre s’était assise sur son lit, face Ă  elle. Les deux femmes s’observaient sans ouvrir les lĂšvres. Leurs yeux parlaient pour elles.

    Ce fut finalement Ulrike qui rompit le silence.

    – J’imagine que tu ne comptes pas me convaincre que tout ceci n’était qu’un rĂȘve ? demanda-t-elle.
    – Si seulement, rĂ©pondit Edith.
    – OĂč sommes-nous, exactement ?
    – Forgotten Hollow. Pas la destination oĂč tu aurais pu te rendre pour ton travail, j’en ai bien peur.

    j3dcx55b2bzb.jpg

    La tante d’Edith eut un rire nerveux.

    – Mon travail, murmura-t-elle
 Il y a des annĂ©es que je l’ai quittĂ©.
    – Vraiment ?

    Edith n’arrivait pas Ă  dĂ©terminer ce qui l’étonnait le plus : qu’Ulrike eĂ»t dĂ©missionnĂ© d’un emploi qu’elle prenait autant Ă  cƓur ou l’indiffĂ©rence qu’elle employait pour Ă©voquer ce dĂ©tail.

    g12fvubj9urr.jpg

    Comme si elle avait deviné son questionnement, sa tante lui répondit :

    – Ma vocation premiĂšre a toujours Ă©tĂ© la peinture. J’étais heureuse, Ă  l’époque de ma collocation. Si je n’ai pas pu refuser le poste que l’on me confiait, c’était uniquement pour m’occuper de vous deux avec des revenus plus sĂ»rs.

    as8x2okd5t72.jpg

    – Je vois, s’emporta Edith. Aneliese et moi sommes arrivĂ©es dans ta vie comme des chiens dans un jeu de quilles. Toutes nos excuses d’avoir perdu nos deux parents en une soirĂ©e.
    – Ce n’est pas ce que j’ai dit ! lĂącha Ulrike d’une voix brisĂ©e. Je me rĂ©pĂšte, mais je voulais le meilleur pour vous.

    3byixj3oqp2h.jpg

    Elle marqua une pause et Edith crut Ă©prouver un lĂ©ger pincement au cƓur en voyant sa tante baisser la tĂȘte, le corps parcouru d’infimes sanglots. La vampire ne prit pas la parole, invitant silencieusement sa tante prendre son temps avant de continuer Ă  lui donner sa version des faits.

    – Nous ne nous voyions pas trĂšs souvent mais j’aimais ton pĂšre. C’était mon petit frĂšre alors la moindre des choses que je pouvais faire Ă©tait de prendre soin de ses filles et j’ai lamentablement Ă©chouĂ©. J’ignore si Herman peut nous voir d’oĂč il est maintenant, mais si c’était le cas, il aurait honte de moi. Je le sais. J’ai moi-mĂȘme honte.

    bp85k3ro1ulx.jpg

    Nouvelle pause. Nouveaux sanglots, ceux-ci moins longs que les premiers. On aurait dit que ses propres paroles l’apaisaient en lui servant d’exutoire. Si Edith ne fĂ»t pas focalisĂ©e Ă  garder le visage le plus impassible possible, peut-ĂȘtre eĂ»t-elle remarquĂ© que la sensation que devait Ă©prouver sa tante Ă©tait contagieuse.

    – Je n’ai pas su m’assurer que vous Ă©tiez heureuses avec moi, reprit Ulrike. À trop vouloir bien faire, j’ai nĂ©gligĂ© ce dont vous aviez vraiment besoin. Regarde oĂč ça vous a conduites. Je n’étais pas prĂȘte Ă  m’occuper de deux adolescentes. Je n’ai pas dĂ©veloppĂ© cette fibre maternelle. Ma propre mĂšre nous a abandonnĂ©s Ă  mes trois ans. Herman Ă©tait encore un bĂ©bĂ©. Il a eu la chance de n’avoir aucun souvenir d’elle et a pu partir sur une base saine grĂące Ă  ta mĂšre et devenir un parent exemplaire. Ce ne fut pas mon cas. Je n’ai jamais vraiment guĂ©ri de cette blessure qui m’a empĂȘchĂ©e de vous comprendre. J’aurais dĂ», pourtant. AprĂšs tout, ne veniez-vous pas Ă  votre tour de perdre une mĂšre ? Peut-ĂȘtre que votre douleur m’a rappelĂ© celle de la petite fille que j’étais. Je ne te demande pas de voir lĂ  la moindre circonstance attĂ©nuante. Au vu de ce qui est arrivĂ© Ă  ta sƓur, je n’y ai pas le droit. Je voulais simplement te donner l’explication que tu mĂ©rites.

    iyfjyp1syzst.jpg

    La fin de la tirade d’Ulrike entraĂźna probablement le silence le plus embarrassant jamais recensĂ© Ă  la Fledermaus. Ses mots avaient embrouillĂ© l’esprit d’Edith. Une heure auparavant, la vampire aurait rĂ©futĂ© en bloc la moindre once de regret venant de sa tante. DĂ©sormais, elle n’en avait plus
 L’envie ? La force ?

    – Je donnerais tout pour revenir en arriùre, termina Ulrike. Vraiment tout.

    jugd29f8orda.jpg

    – Tu n’en auras pas besoin, rĂ©pondit Edith dont la voix Ă©tait devenue rauque Ă  force de rester silencieuse. Je l’ai fait Ă  ta place.
    – Que veux-tu dire ?
    Alors, ce soir-lĂ , Edith lui raconta tout. De sa fuite de San Myshuno Ă  sa transformation en vampire en passant par le pacte avec MĂ©phistophĂ©lĂšs et les victimes qu’elle avait semĂ©es sur son avancĂ©e vers son objectif final. À son tour, Ulrike resta silencieuse et stoĂŻque face au discours de sa niĂšce.
    – Et aprùs, demanda Ulrike à la fin des explications, que comptes-tu faire ?
    – Je ne comprends pas, n’ai-je pas Ă©tĂ© assez prĂ©cise sur mes intentions ?
    – Si, j’ai parfaitement compris ce que te faisait faire ce MĂ©phistophĂ©lĂšs et pourquoi tu avais acceptĂ©. Seulement, je me demande ce que tu as prĂ©vu une fois qu’il aura respectĂ© sa part de votre contrat.
    – Je transformerai Aneliese en vampire et elle s’installera ici, rĂ©pondit simplement Edith.

    fpcpbr9gnss7.jpg

    Ulrike semblait dubitative.

    – Penses-tu vraiment que ce genre de vie est
 adaptĂ© Ă  ce dont elle a besoin ? Tu m’as expliquĂ© que dans la majeure partie des cas, le vampirisme accentuait les Ă©motions. Aneliese Ă©tait dĂ©jĂ  victime des siennes


    nl7jqs4t3p9h.jpg

    Ne trouvant pas quoi rĂ©pondre Ă  cela et se promettant intĂ©rieurement d’y rĂ©flĂ©chir par la suite, Edith avait proposĂ© Ă  sa tante de se rendre sur la tombe d’Aneliese.

    0g2qpti7ugbq.jpg

    – Pourquoi ne l’as-tu pas mise avec les autres ?
    – Les autres n’étaient pas dignes de sa prĂ©sence, rĂ©pliqua froidement la vampire. Je voulais qu’elle soit au calme.
    – Combien de temps est-ce censĂ© durer ?
    – Lorsque j’aurai dĂ©signĂ© le meilleur de mes enfants comme hĂ©ritier. Bien sĂ»r, avant d’en arriver lĂ , il me faut avoir les six.
    – On dirait que tu n’arrives pas Ă  rĂ©aliser le sacrifice que tu fais pour la retrouver, ne put s’empĂȘcher de soulever Ulrike.
    – Oh, si, rĂ©pondit la vampire. J’ai mĂȘme quelques rappels Ă  l’ordre, parfois.

    xblmeczkvha8.jpg

    – Écoute, j’aimerais me racheter auprùs de toi. Auprùs de vous deux. Transforme-moi afin que je puisse t’aider.

    Edith avait l’impression d’avoir dĂ©jĂ  entendu cette demande – exception faite du souhait de transformation – de la part de quelqu’un d’autre et n’apprĂ©cia que trĂšs peu le parallĂšle. Pour autant, elle avait l’impression que les retrouvailles accidentelles avec sa tante n’avaient rien d’un hasard. Devait-elle y voir un signe ?

    – La vie ici n’est pas de tout repos, Ulrike. Elle est difficilement supportable. D’autres en ont fait les frais avant toi.
    – Je m’en fiche. Plus rien ne me retient, de toute maniĂšre. Tu n’en es qu’à l’étape facile du pacte mais les choses se corseront Ă  chaque nouvel enfant. Je peux commencer par des tĂąches simples pour te libĂ©rer un peu de temps, ce que tu voudras. Ne reste pas seule. Laisse-moi ĂȘtre ta famille.

    9e8eoa5t0ms6.jpg

    Sans qu’elle ne comprĂźt ce qui s’était passĂ©, Edith se retrouva Ă  enlacer Ulrike. Que se passait-il ? Était-ce son dernier mot qui l’avait poussĂ©e Ă  rĂ©aliser cette Ă©treinte ? Dans tous les cas, sa dĂ©cision Ă©tait prise.

    – C’est d’accord. Sache nĂ©anmoins que je ne peux pas te transformer ainsi. Ton esprit est en proie Ă  des regrets qui te feraient dĂ©velopper une Frustration Nocturne. Celle-ci consisterait probablement Ă  vouloir m’assister avec une abnĂ©gation hors normes, mais je ne veux pas avoir Ă  supporter cela. L’alternative la plus sure est donc de me laisser contrĂŽler tes souvenirs.
    – Fais comme il te plaira, rĂ©pondit Ulrike Faust.

    kfd83ls1e9n7.jpg

    Au rĂ©veil, Edith s’était sentie seule et, pour la premiĂšre fois en quinze ans, avait souhaitĂ© retrouver sa famille. Un tel souhait formulĂ© le jour de son anniversaire n’avait pu que se rĂ©vĂ©ler fructueux. Alors que disparaissait l’esprit de vie d’Ulrike, la vampire se surprit Ă  constater que le rĂ©sultat de ce souhait, bien que diffĂ©rent de ses attentes, lui apportait une touche de rĂ©confort en cette froide soirĂ©e hivernale.

    [
]

    m688glloxxp5.jpg

    La transformation d’Ulrike s’était achevĂ©e quelques jours aprĂšs son arrivĂ©e Ă  Forgotten Hollow. Edith aurait pu lui demander de rejoindre ses autres disciples dans le logement de fonction de la place Clairdelune, mais la vampire avait d’autres projets pour sa tante


    yn01fevsqbwx.jpg

    Les travaux de la chapelle avaient Ă©galement pris fin et Edith ne pouvait que s’en rĂ©jouir. Le CarrĂ© d’As s’était une nouvelle fois montrĂ© Ă  la hauteur de ses espĂ©rances.

    sefcn15ytc0r.jpg

    Cette nuit-lĂ , cependant, alors qu’elle s’apprĂȘtait Ă  allumer la cheminĂ©e de l’appartement, un bruit Ă  sa gauche la sortit de sa rĂȘverie. Quelqu’un Ă©tait entrĂ© et au vu de la perturbation qui venait de se manifester sur la tempĂ©rature de la piĂšce, ce ne pouvait ĂȘtre qu’une seule personne.

    – MĂ©phisto, commença la vampire, je t’ai dĂ©jĂ  dit de me prĂ©venir avant de


    xenw67502rxf.jpg

    Edith n’acheva jamais sa phrase et son cƓur manqua un battement. Si elle avait vu juste concernant la venue d’un esprit Ă  la Fledermaus, il ne s’agissait pas du tout de MĂ©phistophĂ©lĂšs.

    À suivre...
  • oiseaudeluneoiseaudelune Messages: 1,110 Membre
    Modifié (26 janv.)
    Youppi!!!!!! :smile: J'attendais l'Ă©pisode avec impatience!!!! :smiley:

    Oh! Pauvre Ulrike! J’ai de la pitiĂ© pour elle. Vraiment. Tant de remords. :cry:
    « Ne reste pas seule. Laisse-moi ĂȘtre ta famille. » m’a complĂštement chamboulĂ©e. :cry:

    Une vraie larme a coulĂ©. Je l’aime trop cette Ulrike. Heureuse qu'elle devienne un vampire et non pas, dĂ©vorĂ©e. >:)

    Oh mon dieu!!!! Elle est revenue en fantÎme!!! Oh mon dieu!!!!! Alors c'est comme ça que ça se passe, dans l'entre-deux. Si tu décides de revenir c'est en tant que fantÎme?

    Trop bien!!! J'adore le déroulement de l'histoire!!! :love: Et ta plume est extraordinaire!!!! :smile:
  • nathalie986nathalie986 Messages: 5,519 Membre
    Sympa, ta réponse, Elji, vraiment ! J'apprécie :tongue:
    (mal)heureusement, l'implication d'AĂŻda restera secrĂšte. Mais pour combien de temps ? ;)
    Lorsque je lis ça, je sens que comme une petite moquerie, mais tant pis. J'espĂšre sincĂšrement qu'elle finira par ĂȘtre dĂ©couverte, na ! Je l'aimais bien au dĂ©but, mais, maintenant, elle m'insupporte.
    Alors, j'aimerais la voir vaincue au premier combat. Je sais, ce n'est pas trĂšs charitable, mais... encore tant pis ! :naughty:

    Oh ? Il y aurait donc un petit passif entre Mamie Lagrise et Vlad ? ça ne se voyait pas du tout :joy:


    Tout ce chapitre axĂ© sur les retrouvailles d'Edith avec sa tante, est une vraie pĂ©pite. Il y a tellement de chagrin chez les deux femmes, tellement de rancƓur et d'amertume en Edith, et tellement de culpabilitĂ© et de remords en Ulrike.
    Tu as su nous faire ressentir tout ça et c'est bouleversant de vérité.

    Cette petite conversation aura eu le mĂ©rite de faire du bien Ă  tout le monde, et Edith dĂ©couvre que mettre les choses Ă  plat, peut parfois ĂȘtre aussi bĂ©nĂ©fique qu'un bon coup de canines !
    ça ne l'aura pas empĂȘchĂ© de mordre malgrĂ© tout, mais elle aura pu dire tout ce qu'elle avait sur le cƓur et, surtout, elle aura Ă©coutĂ© ce que sa tante avait Ă  lui dire.

    Je n'avais pas du tout vu venir la demande d'Ulrike pour se faire transformer et sa proposition d'aider Edith, mais je trouve que c'est une bonne chose. La quĂȘte d'Edith pour ramener Aneliese devient maintenant une affaire de famille.
    Je ne sais pas encore comment tout cela va finir mais ça promet d'ĂȘtre trĂšs intĂ©ressant. :naughty:

    C'Ă©tait vraiment un trĂšs beau chapitre :kissing_heart:
    Et... cerise sur le gĂąteau... le retour de Charlotte !
  • ElinoeeElinoee Messages: 2,749 Membre
    Je ne m'attendais pas du tout Ă  revoir la tante d'Edith dans cette histoire!
    J'ai vraiment pensé à un moment qu'Edith allait la tuer... ça aurait été horrible mais pas impossible la connaissant, toujours assoiffée de vengeance :/
    C'est bien qu'elle l'aie finalement laissée en vie, mais quelle vie? Je comprends qu'Ulrike soit bourrée de remords et que sa vie humaine l'indiffÚre à présent, mais là, elle s'engage dans une histoire vraiment glauque la pauvre :#
    J'imagine qu'elle va ĂȘtre une genre de "nounou" des futurs enfants d'Edith? Pourvu qu'elle aie une "seconde vie" plus heureuse que la premiĂšre...

    Charlotte est enfin de retour, mais sous une forme fantÎmatique, là non plus je ne m'attendais pas à ça, mais finalement c'est logique vu le temps qui s'est écoulé depuis son décÚs... elle est bel et bien morte...ou "entre deux mondes"? Edith pourrait certainement la ressusciter pour qu'elle reprenne corps, non?
    Des vies d'ado : 🌈Bonheurs et dĂ©sillusions Ă  Copperdale🎓 (en cours)
    Step by Step : ✹ Le virus ✹ (en cours)
    Comme Ă  la ferme : 🐰 Le rĂȘve de Liselotte 🩊 (terminĂ©)
    Colonie/ Settlers :🌍 Nouveau monde 🌎 (terminĂ©)
  • EljisimEljisim Messages: 338 Membre
    Modifié (16 févr.)
    @oiseaudelune Merci beaucoup pour tes compliments :kissing_heart: Oh bah non, je ne voulais faire couler de larme chez personne ! :heartbreak: mais d'un autre cÎté ça me fait plaisir de constater que j'ai réussi à transmettre ce que je voulais :kissing_heart:

    Eh oui, elle est bien là !! En fait oui, c'est comme ça que se passent les choses, dans mon imagination : quand tu es dans ton Corridor, tu n'es pas obligée d'emprunter la porte blanche. Libre à toi de retourner vers la noire si elle est encore là, mais il faut bien garder à l'esprit que ça ne change rien au fait que tu aies brûlé vive/te sois noyée dans une piscine sans échelle/te sois faite dévorer par une plante-vache (rayer la mention inutile). Comme tu n'accÚdes pas à ton Corridor de ton vivant, tu ne peux pas revenir pleine de vie comme s'il ne s'était rien passé ;)

    @nathalie986 Promis, c'était une vraie question ouverte dénuée de la moindre taquinerie :kissing_heart: j'ai déjà écrit l'issue de cette affaire, mais il faudra patienter avant de savoir si Aïda sera découverte ou non ;) en tout cas je prends note de ton souhait !

    Vaincue au premier combat ? Pour le coup, ça, je ne sais pas non plus ce qu'il en sera ! Mais si ça peut te rassurer, la curiositĂ© m'a derniĂšrement donnĂ© envie de sauvegarder les six hĂ©ritiers dans ma Galerie pour ensuite les installer adultes sur une sauvegarde bidon et simuler l'Ă©tape finale du VDC. J'ai fait deux sĂ©ries de combats pour voir si l'issue serait la mĂȘme et figure-toi que pour la premiĂšre sĂ©rie, AĂŻda est allĂ©e jusqu'en finale (mais a perdu face Ă  bĂ©bĂ© vampire numĂ©ro 5) et que pour la seconde sĂ©rie, elle a perdu au premier combat face Ă  Orpheus (qui, lui, a gagnĂ© cette sĂ©rie :blush:). Ces rĂ©sultats sont bien sĂ»r Ă  prendre Ă  la lĂ©gĂšre car c'est une autre sauvegarde, mais j'avais quand mĂȘme envie de tester :innocent:

    Merci beaucoup d'avoir apprĂ©ciĂ© ce chapitre đŸ€— il y a longtemps que j'avais ce dĂ©nouement en tĂȘte pour Ulrike et c'est un passage que j'ai vraiment aimĂ© Ă©crire et tourner :heart:.

    @Elinoee C'est vrai qu'en temps normal, Edith ne s'encombre pas des fantÎmes de son passé (sans mauvais jeu de mots, d'habitude, elle a plus tendance à les transformer en fantÎmes, justement, plutÎt qu'en vampires ;))
    Je pense qu'Ulrike Ă©tait sincĂšre sur le fait que rien ne la retenait dans son ancienne vie. La pauvre n'avait plus de famille, donc plus grand intĂ©rĂȘt Ă  conserver cet emploi qu'au fond, elle n'apprĂ©ciait que pour le confort financier qu'il lui apportait, confort dont elle n'avait d'ailleurs envie que pour le bien de ses niĂšces. C'est justement Ă  cause de toute cette douleur et cette culpabilitĂ© qu'Edith a prĂ©fĂ©rĂ© lui effacer l'esprit de vie. Autrement, elle aurait dĂ©veloppĂ© une Frustration Nocturne Ă  coup sĂ»r et bonjour le sentiment de damnation Ă©ternelle qui en aurait rĂ©sultĂ© ! :heartbreak:

    Techniquement Charlotte est bien morte, mais avec tout le travail qui l'attend encore du cÎté des vivants, elle a eu la possibilité de revenir sous une forme plus... transparente :smirk: Edith pourrait probablement demander à MéphistophélÚs de faire quelque chose mais quelque chose me dit qu'elle n'a pas nécessairement envie d'alourdir sa dette envers l'esprit maléfique... Celui-ci serait bien capable de lui demander encore d'autres cambions en échange ! ;)



    Alors je vous fais part d'une petite prĂ©cision avant que vous ne lisiez ce qui va suivre : comme je vais l'avoir Ă©crit juste en dessous, le chapitre 24 se dĂ©roule avant les chapitres 22 et 23. Car oui, Charlotte est de retour et pas pour nous jouer un mauvais tour, mais pourquoi ? Comment ? Que s'est-il passĂ© pour elle entre sa mort il y a plusieurs mois et son come-back Ă  la Fledermaus ? VoilĂ  tout ce que ce chapitre tentera de vous expliquer ;) Techniquement, il se passe quelques jours aprĂšs l'incendie du laboratoire d'Edith. C'est sur cette temporalitĂ© que suivront les prochaines semaines les chapitres 25 et 26 pour, progressivement, nous retrouver au moment de la fin du chapitre 23 (je crois que je m'emmĂȘle les pinceaux dans ces explications :joy:). Bonne lecture ! đŸ€—
    --- Chapitre 24 : RĂ©veil ---

    Manoir Straud, quelques mois auparavant.

    kzxk5li8cy1e.jpg

    – Funùbrappel !

    3l9atuhph4t7.jpg

    L’urne s’illumina un bref instant. Aprùs quoi, la silhouette se dessina progressivement juste devant.

    zy858qz4egve.jpg

    Des exclamations enthousiastes jaillissaient tout autour d’elle mais elle ne parvenait pas Ă  se concentrer pour tenter de les identifier. Tout Ă©tait si confus, comme si elle Ă©tait intĂ©gralement plongĂ©e dans un bain d’eau tiĂšde.

    2hxeff4facp9.jpg

    Si la sensation n’était pas dĂ©sagrĂ©able en soi, force Ă©tait de constater que ce n’était pas ainsi que son corps percevait habituellement l’environnement qui l’entourait. Quelque chose avait changĂ©.

    zqgcpbj10w2w.jpg

    Enfin, aprÚs un effort considérable, Charlotte ouvrit les yeux.

    fpnhqbdmlqr0.jpg

    Progressivement, sa vue se stabilisa et elle put dĂ©couvrir qu’elle se trouvait dans une crypte austĂšre, en plein milieu d’un cercle de bougies similaire Ă  celui qu’avait conçu la voyante qu’elle avait consultĂ©e pour Edith. Au centre se tenait une urne. S’agissait-il
 de la sienne ? Un simple regard vers ses mains dĂ©sormais translucides confirma cette hypothĂšse.

    xgmik5hnl47x.jpg

    – Bon retour parmi nous, mademoiselle Fox.

    Charlotte n’avait mĂȘme pas vu que Vladislaus Straud se tenait en face d’elle. Il l’observait avec un air soulagĂ© qui ne lui ressemblait pas.

    – Vous ĂȘtes ici dans ma crypte personnelle, expliqua ce dernier.
    – C’était vous ? demanda-t-elle. Vous m’avez ramenĂ©e ?
    – Pas exactement, rĂ©pondit le comte. Pour cela, vous pouvez remercier Dandelion.

    tkvoh1ynw34i.jpg

    Comme pour répondre à son interrogation latente, la Brindletonienne fut aussitÎt rejointe dans le cercle par un homme à la chevelure immaculée et des yeux qui ne lui étaient pas étrangers.

    mgxgboovzozp.jpg

    – Le temps presse, Charlotte.

    18dglktwgwfb.jpg

    – C’est un plaisir de vous rencontrer enfin, Charlotte, dit alors le dĂ©nommĂ© Dandelion. Je suis l’ambassadeur occulte des jeteurs de sorts.

    56lkemb41f6c.jpg

    Charlotte n’ayant rencontrĂ© qu’un seul jeteur de sorts dans sa vie, elle n’avait qu’une trĂšs mauvaise expĂ©rience de cette espĂšce, aussi eut-elle un mouvement de recul qui amusa l’assemblĂ©e.

    – Rassurez-vous mademoiselle Fox, lui dit Vladislaus. Cela me coĂ»te de l’admettre, mais ces gens-lĂ  sont frĂ©quentables.

    eud9f6yqtxvj.jpg

    Le comte entreprit alors de faire les prĂ©sentations. Outre l’ambassadeur Dandelion, Charlotte fit ainsi la connaissance de CĂ©cilia Veritas, la directrice d’une Ă©cole de magie situĂ©e Ă  Glimmerbrook.

    – Et voici ma niĂšce Louise, annonça celle-ci en dĂ©signant la jeune femme Ă  la chevelure flamboyante qui se tenait Ă  ses cĂŽtĂ©s.

    ju7fqf7ys91d.jpg

    – Quant Ă  moi, enchaĂźna la derniĂšre des jeteurs de sorts, je suis Caroline Kepler, directrice adjointe de l’acadĂ©mie.

    eqzaj9887apg.jpg

    – Je suis Saethin Sixam, se prĂ©senta ensuite celui que Charlotte devina ĂȘtre l’ambassadeur occulte extraterrestre. Il a fallu pas moins de quatre jeteurs de sort pour vous ramener, Charlotte. Vous ĂȘtes une Ăąme tenace.
    – Tenace ? demanda la Brindletonienne. Je ne comprends pas, je ne suis pas restĂ©e
 lĂ -bas trĂšs longtemps, aprĂšs tout.

    i52rfoutdb2t.jpg

    – J’imagine que vous avez rencontrĂ© la Sentinelle, rĂ©pondit Dandelion avec bienveillance. Dans le cas du corridor d’une Ăąme sur le chemin du retour, le temps peut s’écouler diffĂ©remment. Vous devez avoir beaucoup de questions. Vladislaus, pouvons-nous nous installer dans votre salon pour en discuter ?

    z74rp98htcec.jpg

    Suivant le chemin qu’on lui indiquait, Charlotte monta les marches d’un Ă©troit escalier pour se retrouver dans un salon dĂ©jĂ  plus familier en compagnie des jeteurs de sorts. La Brindletonienne observa les alentours non sans une certaine forme de nostalgie. Il Ă©tait aprĂšs tout Ă©trange de se dire que la derniĂšre fois qu’elle Ă©tait entrĂ©e dans ce manoir, elle Ă©tait en vie. En outre, le bar situĂ© derriĂšre elle lui rappelait l’échange qu’elle avait entretenu avec Vladislaus Straud au sujet d’une Edith encore en dĂ©tresse Ă  ses yeux. Bien qu’elle fĂ»t heureuse d’avoir retrouvĂ© son amie, Charlotte aurait donnĂ© beaucoup pour recouvrer un semblant de l’innocence qui l’avait conduite jusqu’à ce hameau.

    – En tant qu’ambassadeur occulte, demanda-t-elle Ă  Dandelion, vous devriez ĂȘtre en mesure de me ramener, non ? En chair et en os, je veux dire.
    – Si c’est ce que vous dĂ©sirez, bien sĂ»r, rĂ©pondit son interlocuteur. Mais avant que nous ne prenions cette dĂ©cision, vous et moi, laissons-nous le temps d’étudier votre situation actuelle et les avantages que vous pourriez en tirer, voulez-vous ?
    – Des avantages ?

    bu1mp8gtsmbn.jpg

    – Tout Ă  fait, intervint CĂ©cilia Veritas. Le comte Straud est personnellement allĂ© chercher votre urne au sein de la chapelle Fledermaus. Il a alors pu constater ce qui se dĂ©roulait lĂ -bas.

    xiivj113hv64.jpg

    – Je voulais le prĂ©venir, dit Charlotte. Je n’ai pas eu le temps. Je voulais d’abord libĂ©rer cette pauvre extraterrestre.
    – Nous ne vous jetons pas la pierre, la rassura Dandelion. Vous avez fait preuve d’un grand courage.

    Encore une fois, Charlotte en doutait. Le courage et l’hĂ©roĂŻsme n’auraient-ils pas plutĂŽt consistĂ© en ce qu’elle ferme une nouvelle fois les yeux sur les agissements d’Edith et Wagner ?

    4v11mkzqny9p.jpg

    – La cas de votre mort est assez particulier, enchaĂźna Caroline Kepler. Vous avez rendu votre dernier souffle Ă  la Fledermaus. Or, lorsque nous avons analysĂ© les lieux, nous avons constatĂ© que ce terrain Ă©tait marquĂ© par MĂ©phistophĂ©lĂšs.
    – Marqué ?
    – La chapelle fait partie du pacte qui lie cet esprit Ă  Edith Faust. Nous n’avons pas lu le contrat, mais nous supposons que les Ăąmes des personnes qui y meurent sont supposĂ©es ĂȘtre livrĂ©es Ă  MĂ©phistophĂ©lĂšs.
    – La Sentinelle a Ă©voquĂ© quelque chose de ce genre ! se souvint Charlotte. Dans mon corridor, MĂ©phistophĂ©lĂšs voulait s’en prendre Ă  moi, mais elle est intervenue. Apparemment, seules les personnes mourant de la main d’Edith sont censĂ©es lui revenir.

    agqmv8pn5qsd.jpg

    – VoilĂ  qui explique donc pourquoi vous ĂȘtes toujours parmi nous, rĂ©pondit Louise Veritas. Seulement, nous pourrions en dĂ©duire que si votre Ăąme ne lui Ă©tait pas destinĂ©e, rien ne l’empĂȘchait de se servir malgrĂ© tout. La Sentinelle vous a sauvĂ©e en exploitant la faille prĂ©sente dans ce fichu pacte.

    9lthzq8qa3dm.jpg

    – CĂ©cilia, dit Caroline en apartĂ©, nous devrions y aller. Nous sommes attendues par les sirĂšnes de Tartosa.
    – C’est exact, reconnut la vieille jeteuse de sorts en se levant. Charlotte, ce fut un honneur.

    i04cwitvrw4z.jpg

    Sur ces mots, Cécilia, Louise et Caroline prirent congé, laissant la Brindletonienne perplexe.

    5ksqbpfu4nw6.jpg

    TrĂšs vite, les trois femmes furent remplacĂ©es par Vladislaus et Saethin Sixam. Charlotte leur donna alors des explications complĂ©mentaires sur les circonstances ayant conduit Ă  l’incendie et, Ă  terme, son propre dĂ©cĂšs.

    – Vous attestez donc, rĂ©suma le comte de Forgotten Hollow, que la technicienne Ă©tait bien vivante avant cet accident.
    – C’est exact, affirma Charlotte. Edith avait besoin d’elle pour des expĂ©riences de pollinisation et l’a gardĂ©e en vie tout ce temps.

    7u8e2s8k9ig5.jpg

    – Vous voyez, Saethin. Votre compatriote n’est pas morte de main vampirique.
    – Cela ne change pas le fait que l’accord de non-agression n’a pas Ă©tĂ© tenu, fit remarquer l’ambassadeur sixamien. Je demande rĂ©paration.
    – Je conçois votre peine, mais nous ne pouvons agir avant de comprendre les motivations de MĂ©phistophĂ©lĂšs. Si nous vous livrons Edith Faust, nous n’aurons plus aucun moyen de le savoir
    – Que suggĂ©rez-vous donc, Straud ?
    – Nous devons temporiser. MĂ©phistophĂ©lĂšs est un jeteur de sorts et mademoiselle Faust une vampire. C’est donc Ă  Dandelion et moi de rĂ©pondre de leurs actes. Edith Faust sera jugĂ©e, vous avez ma parole. Je vous demande simplement de laisser cette affaire se rĂ©gler entre vampires.

    qnj4jvf81x0r.jpg

    Il fut ainsi convenu que Sixam ne déclarerait pas la guerre à Forgotten Hollow à la condition expresse qu'Edith fût jugée lorsque le moment viendrait. Ainsi, au bout de quelques négociations en la matiÚre, l'ambassadeur extraterrestre prit congé.

    – Je devrais partir Ă©galement, dit Charlotte.
    – OĂč comptez-vous donc vous rendre, mademoiselle Fox ? demanda Vladislaus.
    – Il faut que je retourne à la chapelle.

    lwp6yqlacdxn.jpg

    Puis, s'adressant Ă  Dandelion :

    – Je souhaiterais retrouver ma forme humaine s'il vous plaüt.
    – C'est votre dĂ©cision, rĂ©pondit le jeteur de sorts. NĂ©anmoins, nous Ă©tions sur le point d'Ă©voquer vos options en tant que fantĂŽme.

    FantÎme. Le mot était tombé. Charlotte n'y avait pas encore songé mais force était de constater qu'il était on ne pouvait plus adéquat.

    8c40uwjzczjk.jpg

    – Pour commencer, intervint Vladislaus, dites-nous donc ce qui vous pousse tant Ă  retourner sur les lieux oĂč vous avez perdu la vie auprĂšs des personnes qui ont directement ou non conduit Ă  cette tragĂ©die.

    bi2w5yf4b026.jpg

    La Brindletonienne resta sans voix quelques secondes. N'Ă©tait-ce pas Ă©vident ? L'incendie qui l'avait emportĂ©e avait dĂ©gagĂ© une voie royale Ă  MĂ©phistophĂ©lĂšs pour continuer Ă  Ă©teindre l'humanitĂ© d'Edith. L'esprit n'avait dĂ©sormais plus aucun obstacle pour ce faire et Charlotte ne pouvait supporter cette idĂ©e. Pas aprĂšs avoir passĂ© douze ans Ă  retrouver son amie et s'ĂȘtre fait la promesse de la ramener. Edith n'Ă©tait pas la seule Ă  respecter ses pactes.

    xdewudbntq02.jpg

    Une fois les explications de Charlotte terminées, Vladislaus se leva et la rejoignit devant l'ùtre.

    – Je comprends parfaitement ce qui vous anime, mademoiselle Fox, dit le comte sans quitter des yeux le cadre surplombant la cheminĂ©e. N'oubliez pas nĂ©anmoins que c'est avant tout Ă  MĂ©phistophĂ©lĂšs que vous aurez affaire. Que se passerait-il, selon vous, si vous retourniez Ă  la chapelle en tant qu'humaine ?
    – Il finirait par trouver un autre moyen de me tuer, rĂ©alisa Charlotte. Peut-ĂȘtre mĂȘme qu'il pousserait Edith Ă  le faire de ses propres mains, ce qui l'autoriserait Ă  s'en prendre Ă  moi dans mon Corridor.

    4u8yur8yt9yf.jpg

    Cela ne pouvait arriver. La Brindletonienne s'en assurerait. S'il lui fallait absolument retourner Ă  la Fledermaus, mieux valait pour elle qu'elle soit Ă  armes - presque - Ă©gales avec son ennemi qui, en l'Ă©tat, ne pouvait plus rien lui faire de grave.

    – C'est d'accord, poursuivit-elle. Je reste ainsi pour le moment.
    – Nous vous promettons que vous retrouverez votre enveloppe corporelle lorsque MĂ©phistophĂ©lĂšs sera anĂ©anti. Edith Faust sera sa derniĂšre proie.

    Charlotte ne put ignorer le ton qu'avait pris la voix de Vladislaus.

    – Lorsque vous ĂȘtes venu me voir Ă  la chapelle avec Lilith, amorça-t-elle, vous m'avez dit que vous aviez... un « compte Ă  rĂ©gler » avec lui.

    pdkms03ljios.jpg

    La Brindletonienne suivit son regard et observa à son tour le tableau de la cheminée. Vladislaus était au centre, entouré d'autres personnes qu'elle n'avait jamais vues.

    – Il s'agit lĂ  d'une histoire prĂ©cĂ©dant votre naissance, rĂ©pondit le vampire. Vous dites que mademoiselle Faust est comme votre famille. Je puis donc vous dire les choses trĂšs simplement : MĂ©phistophĂ©lĂšs a brisĂ© la mienne.

    À suivre...
  • oiseaudeluneoiseaudelune Messages: 1,110 Membre
    Oh mon dieu Seigneur!!!! :open_mouth::open_mouth::open_mouth:

    Mais que c'est captivant!!!!!! :smiley: J'aime comment tu tournes l'histoire, les images, tissée comme une toile d'araignée. La cérémonie du réveil, au début (je l'appelle comme ça...hihiihi) est magnifique! On voit enfin (ENFIN!) à qui appartiennent ces énigmatiques yeux jaunes! Ouh...
    Quel beau jeune homme... Ils feraient un beau couple lui et Charlotte. Bon je m'Ă©loigne du sujet! :joy::joy::joy:

    Oh les Veritas! La directrice de l'école de Sorcellerie! Je vois là des liens avec Bleuhazur! Je me trompe? :blush: Et j'ai vu Tartosa!!! Cette map mystérieuse du prochain pack Mariage... J'adore les clin d'oeil. hihi :wink:
    Finalement, ĂȘtre un fantĂŽme n'est pas si mal quand on sait que ça ne peut pas ĂȘtre pire comme situation. La fille de Edith ne pourra plus la tuer puisqu'elle est dĂ©jĂ  morte. Et qu'est-ce que MĂ©phisto pourrait lui faire de pire? Je me le demande. Vraiment, la meilleure solution serait de rester fantĂŽme. C'est un bon pacte avec Vlad et Dandelion (J'ADORE CE NOM! :smile: ).
    Pauvre Vlad! Sa famille a été décimée à cause de Méphisto. Je me demande bien ce qui lui ait arrivé. :cry:

    Super épisode!!! Encore une fois, j'ai été captivé!!!! :smiley::love::kissing_heart:
    Vraiment, j'adore tes histoires!!!!! :smiley: Merci pour ce beau moment!!!! :smile:
  • nathalie986nathalie986 Messages: 5,519 Membre
    C'est intéressant cette sauvegarde bidon dans laquelle tu as testé les combats.
    Evidemment, pas un n'a fini comme le précédent, ce qui maintient le suspens pour les vrais combats. :smile:

    ----

    J'aime beaucoup la façon dont tu as ramené Charlotte. La mise en scÚne est trÚs réussie. :love:
    Tous ces jeteurs de sorts prĂ©sents pour rĂ©cupĂ©rer son Ăąme tenace, j'ai adorĂ© ! Bien sĂ»r qu'elle est est tenace, l'Ăąme de Charlotte :smile: Il ne pouvait en ĂȘtre autrement.

    Le petit clin d'oeil à l'académie Bleuhazur est trÚs sympa. Ainsi Cécilia est directrice, dans cet univers...
    Et Dandelion ! Wow, qu'est-ce qu'il est beau. Je le trouve captivant. (et il me rappelle quelqu'un :wink: )

    Je suis heureuse que Charlotte ait dĂ©cidĂ© de rester fantĂŽme pour le moment, mais je serais d'avis qu'elle se mĂ©fie quand mĂȘme de MĂ©phisto...
    En tous cas, c'est chouette de savoir qu'elle va pouvoir reprendre forme humaine.

    Et ouf ! la guerre n'est pas déclarée avec les ET. Heureusement que Vlad est un bon diplomate. J'ai hùte d'en savoir plus sur sa famille. :smile:

  • ElinoeeElinoee Messages: 2,749 Membre
    Bon, je suis un peu déçue que Charlotte ne reprenne pas corps, mais voilà... c'est la vie, enfin plutÎt la mort...bref! Nul doute qu'elle n'en sera que plus importante pour la suite de l'histoire sous cette forme :smiley:

    Les jeteurs de sorts sont de la partie, génial! Et l'on voit à qui appartient cet étrange regard jaune, ça y est!
    J'ai adoré la scÚne du retour de Charlotte, ainsi que tous ces nouveaux personnages du monde magique et extra-terrestre :blush: On dirait bien que l'histoire va se corser!

    Qu'est-ce que j'ai hùte d'apprendre enfin ce qui est arrivé à la famille de Vlad à cause de cet horrible Méphisto!
    Des vies d'ado : 🌈Bonheurs et dĂ©sillusions Ă  Copperdale🎓 (en cours)
    Step by Step : ✹ Le virus ✹ (en cours)
    Comme Ă  la ferme : 🐰 Le rĂȘve de Liselotte 🩊 (terminĂ©)
    Colonie/ Settlers :🌍 Nouveau monde 🌎 (terminĂ©)
  • JurysanJurysan Messages: 2,908 Membre
    Bouh :p

    Oui, oui et oui j'ai pris mon courage Ă  deux mains, me voici Ă  jour :mrgreen:

    En tout premier lieu :
    @nathalie986
    Adios Wagner, tu ne me manqueras pas!

    À qui manquera-t-il, vraiment, je vous le demande !! :joy:
    Heu ? A moi ? :cry: Je l'aimais bien Wagner moi :cry:
    Pauvre Wagner...t'auras pas fait long feu...ouppppps désolée c'est sorti tout seul :mrgreen:

    En deuxiĂšme lieu : Ah, le voilĂ  le regard du dĂ©but, monsieur JeN'AiPlusSonPrĂ©nomEnTĂȘte

    En troisiÚme lieu : Je reviens pile pour l'histoire de Vladounet chéri adoré, je pense que j'ai dû flairer quelque chose :blush:

    En quatriĂšme lieu : Ils sont oĂč les cookies au plasma ? Nan mais c'est parce que je ne suis pas toute seule, tu t'en doutes bien :cookie:

    En cinquiĂšme lieu : J'aime toujours autant ton histoire mais j'avoue avoir pris le parti de rattraper les histoires oĂč je suis en retard sans faire un Ă©norme commentaire sur chaque chapitre "pas lu en temps et heure voulus" ou du moins pas commentĂ© en temps et heure voulu. VĂ lĂ , vĂ lĂ , promis au prochain je commente avec des "eeeeeeeeet j'avais raison !" :kissing_smiling_eyes: Parce que oui, mĂȘme si je n'ai rien commentĂ©, j'ai commentĂ© dans ma tĂȘte et c'est archivĂ© ;)

    En sixiÚme lieu : TrÚs contente de revoir Ulrike Faust, pnj que j'adore, et de la voir prendre un rÎle un peu plus important en therme de présence dans l'histoire.

    En septiÚme et donc ultime lieu : <3 Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Ca t'avait manqué je parie ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! <3
  • AntianeraAntianera Messages: 153 Membre
    Re !

    Chose promise chose due, je me suis empressée de lire cette histoire et... Waouh... J'ai pas les mots... J'y ai passé mon aprÚs-midi/début de soirée et je n'ai absolument pas pu décrocher de l'histoire. J'ai eu l'impression de lire un roman, un trÚs bon roman comme l'a dit @oiseaudelune si je ne me trompes pas !

    J'ai mĂȘme pas pensĂ© Ă  faire un commentaire sur chaque chapitre tellement j'Ă©tais plongĂ©e dedans... Ton Ă©criture est splendide, tu nous emportes complĂ©tement dans l'univers, l'Ă©motion incroyable que tu arrives Ă  mettre, les dramas qui n'en finissent pas, le suspense... Tout quoi... :heart_eyes:

    Les personnages sont tellement attachant, la vengeance d'Edith par rapport à Christian (? Désolée j'ai du mal à retenir les noms :/ ) (Quand j'ai vu la cage sur le toit je me suis dit : oh mais oui, elle va le laisser cramer au soleil ? dis moi que c'est ça qu'il va cramer au soleil !). La petite Aïda diabolique qu'on a envie de claquer, le petit Orpheus qui a l'air tellement adorable. Charlotte... Que dire sur Charlotte, elle est incroyable et tellement dévouée... Les retrouvailles entre Edith et sa tante, comment elle a été dévastée par la perte de son premier né...

    Je pourrais en Ă©crire des tonnes et des tonnes, vraiment je suis fan ! <3

    J'ai vraiment trĂšs hĂąte de suivre cette aventure ! Et je vais lire les rĂšgles du challenge car mĂȘme si je pense avoir un peu compris, je ne l'ai connais absolument pas :joy:
  • EljisimEljisim Messages: 338 Membre
    Modifié (3 mars)
    Merci beaucoup, @oiseaudelune <3 eh oui, le mystÚre des yeux jaunes est enfin levé au bout de 23 chapitres !! :joy:

    Dandelion n'est pas son vrai nom :) mais ça me fait plaisir que tu apprécies le pseudo ! Un beau couple avec Charlotte, vraiment ? Je ne pense pas qu'elle soit... son genre ;) mais l'idée m'a fait sourire :) il y a bien un lien avec mon autre histoire, tu as raison ;)

    Je n'avais pas d'autres choix que d'évoquer Tartosa :) J'ai au moins deux mariages de prévus dans cette histoire et j'aimerais en faire au moins un à la sauce "nouveau pack" donc je l'ai teasé un peu en rajoutant Tartosa à la derniÚre minute dans mon texte ;) mais bon, j'ai l'impression que mon jeu est un peu bugué depuis l'achat :/

    Pour l'histoire de Vladislaus, c'est maintenant ! ;)

    @nathalie986 Évidemment qu'ils devaient au moins se mettre à quatre pour nous la ramener ! ;)
    Tout à fait, Cécilia a ici un nouveau poste... mais également quelques années en plus ;)
    Dandelion [...] me rappelle quelqu'un :wink:

    Tiens donc ! Je ne vois pas de qui tu parles... :smirk:

    Charlotte a bien reçu ton conseil et te promet de rester prudente ;)

    @Elinoee Oui, avec l'intervention des ambassadeurs occultes, l'histoire prend un autre tournant, il est maintenant temps de passer Ă  l'action et de creuser ce qui est encore Ă  Ă©lucider ! :)
    À commencer par le passĂ© de notre comte prĂ©fĂ©rĂ© juste en-dessous ;)

    @Jurysan Welcome back ! Je ne sais pas Ă  partir de quand tu avais perdu le fil mais m'est avis que le VDC a dĂ» ĂȘtre plus long pour te "mettre Ă  jour" que les quelques chapitres de L'acadĂ©mie Bleuhazur,hĂ©hĂ© :trollface:
    Ils sont oĂč les cookies au plasma ? Nan mais c'est parce que je ne suis pas toute seule, tu t'en doutes bien :cookie:

    Beh il faut que j'en refasse une fournée, tu as tout pris la derniÚre fois que j'ai fait une distribution !! Mais je t'en réserve un exprÚs pour le flair que tu as eu de revenir pile pour l'histoire de Vladislaus, tu as fait fort ;)
    En septiĂšme et donc ultime lieu : <3 Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Ça t'avait manquĂ© je parie ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! Chadith ! <3

    (en vrai, j'avoue que ça me fait plaisir de te revoir en forme pour défendre ce ship bec et ongles :joy:)

    @Antianera Bienvenue par ici ! :) merci beaucoup d'avoir tout lu d'une traite, ça me fait vraiment trĂšs plaisir de constater que tu as apprĂ©ciĂ© mon histoire đŸ€—

    Je vois que tu ne connaissais pas le challenge VDC et que, par extension, le mien est ton premier ? Ça me fait encore plus plaisir ! :blush: j'espĂšres que les rĂšgles de Bellepinte, en plus de t'avoir Ă©clairĂ©e sur le VDC, t'ont plu et, pourquoi pas, que tu nous prĂ©senteras un jour ta version du challenge si tu en as l'envie (et si tu as le pack Vampires, bien sĂ»r ;))


    Ces derniers temps je n'ai pas eu beaucoup de temps devant moi pour publier de nouveaux chapitres, j'Ă©tais en plein dĂ©mĂ©nagement jusqu'Ă  hier. Heureusement, j'ai quand mĂȘme pu Ă©crire assez rĂ©guliĂšrement donc j'ai encore plus de chapitres d'avance ! :) Ce soir, en voici un intĂ©gralement en flashback (ou presque). J'ai dĂ» faire des effets visuels sur les screens un par un, ce fut fastidieux mais le rĂ©sultat me convient plutĂŽt bien :blush: j'espĂšre que ça vous plaira. Bonne lecture ! đŸ€—
    --- Chapitre 25 : Elegia ---

    ymzixoowoiqy.jpg

    Cette histoire commence il y a plusieurs dĂ©cennies. Presque un siĂšcle. La guerre entre les vampires et les jeteurs de sorts venait de s’achever et dans le souci d’une paix pĂ©renne, il a Ă©tĂ© dĂ©cidĂ© de crĂ©er une alliance entre les deux races. Pour cela, nous avons organisĂ© un conseil des grands maĂźtres vampires pour dĂ©terminer la personne qui serait en charge de reprĂ©senter notre peuple.

    i6wfwyr98lzh.jpg

    Lucian Bloodvein s’est alors empressĂ© de me dĂ©signer, rapidement imitĂ© par Elvira Nightwood.

    – Vladislaus Straud est le vampire de la situation. Il est le plus ancien d’entre nous et a fait preuve d’une stratĂ©gie exemplaire lors de la bataille de Glimmerbrook.

    Je n’ai pas eu de concurrence. Tous Ă©taient d’accord pour faire de moi l’ambassadeur occulte des vampires.

    9ctc7u87madv.jpg

    – Parfait, maintenant que cette histoire est rĂ©glĂ©e, comte Straud, ne serait-il pas judicieux d’aborder le sujet de cette pauvre malheureuse qui s’est aventurĂ©e Ă  Forgotten Hollow ?

    xatl68ufrl7h.jpg

    – Elle est loin d’ĂȘtre inoffensive. C’est une jeteuse de sorts.

    aofvcnhu7bpb.jpg

    – Une ancienne jeteuse de sorts, Yaritza.

    0mo2yl54x1l6.jpg

    – Peu importe ! Elle appartient Ă  la famille de nos ennemis. Je ne peux supporter sa prĂ©sence ici.

    MalgrĂ© le traitĂ© de paix que l’on avait Ă©tabli avec Glimmerbrook, Yaritza Istines Ă©tait de ceux qui n’avaient aucunement prĂ©vu de pardonner Ă  nos ennemis d’hier. Bien que sa prĂ©sence au conseil des grands maĂźtres fĂ»t obligatoire, il me tardait de la voir partir. J’étais en charge de Forgotten Hollow et son appĂ©tit en termes de plasma attirait le regard d’investigateurs humains qui commençaient Ă  avoir une idĂ©e de ce qui se passait ici.

    w9km22n98teh.jpg

    – Il est hors de question que vous la touchiez, Yaritza ! Notre conseil des grands maĂźtres a Ă©tĂ© bien trop diminuĂ© par la guerre pour que vous rouvriez cette derniĂšre en attaquant notre invitĂ©e.

    zg2ox98b45fi.jpg

    La femme dont nous parlions avait frappĂ© la porte de mon manoir quelques jours auparavant. Bien qu’elle fĂ»t au courant de notre nature vampirique, elle Ă©tait seule et sans dĂ©fense, sans mĂȘme une gousse d’ail pour nous repousser. Cela ne pouvait signifier qu’une seule chose : elle souhaitait notre aide.

    p6z0d3daparc.jpg

    – Ma famille a organisĂ© mon mariage avec l’hĂ©ritier d’une grande famille de jeteurs de sorts. Je me suis pratiquement enfuie devant l’autel. Je doute que la demeure d’un vampire soit le premier endroit oĂč je serai recherchĂ©e.
    – Quel Ă©tait donc l’intĂ©rĂȘt pour une humaine d’épouser un

    – J’étais moi-mĂȘme jeteuse de sorts jusqu’à rĂ©cemment. J’ai bĂ©nĂ©ficiĂ© d’un rite de dissolution Ă  l’insu de mes parents.

    4v5xbr5rzs3e.jpg

    L’histoire de cette femme m’avait intriguĂ©, aussi lui avais-je accordĂ© la protection qu’elle recherchait.

    – Vous ĂȘtes Ă  prĂ©sent mon invitĂ©e, mademoiselle
 ?
    – Cents. Inna Cents. Appelez-moi juste Inna.

    kdug7dmnyngj.jpg

    Le temps suivait son cours et progressivement, Inna et moi avons appris Ă  nous connaĂźtre. Elle a fini par me confier le secret du mariage qui devait l’unir Ă  l’hĂ©ritier de la lignĂ©e Veritas. Une prophĂ©tie planait sur la famille de mon humaine d’invitĂ©e.

    – Que savez-vous des prophĂ©ties, comte Straud ?
    – TrĂšs peu de choses, je vous le concĂšde. Je m’en mĂ©fie car elles sont bien trop nĂ©buleuses pour y prĂȘter attention.

    4j2cb9y47m22.jpg

    – De l’union de l’hĂ©ritiĂšre Cents et d’un prince de grande lignĂ©e naĂźtra l’ĂȘtre qui mettra fin au plus grand mal de ce monde. Trouvez-vous donc cela nĂ©buleux ?
    – Votre famille est explicitement citĂ©e.
    – Et Arthur Veritas est si arrogant que le terme de prince lui convient tout à fait.
    – De quel mal est-il question ?
    – Je l’ignore. Le seul qui me vienne Ă  l’esprit a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© dĂ©fait par le clan Cents il y a des siĂšcles. Il est possible que la prophĂ©tie prĂ©voie son retour.

    0lrfaejd3nbp.jpg

    – Auquel cas, n’estimez-vous pas plus sage d’épouser cet Arthur Veritas ?
    – Vous l’avez dit vous-mĂȘme, comte : les prophĂ©ties ne sont pas fiables. J’ai dĂ©cidĂ© de ne pas laisser ce qu’a un jour dit une vieille sorciĂšre dicter le reste de ma vie et ĂȘtre libre.

    691wwymauc6h.jpg

    Libre, elle l’était, et pas seulement en raison de l’abandon de son statut de jeteuse de sorts. Depuis sa tendre enfance, Inna rĂȘvait d'Ă©vasion. Sa maladresse naturelle ne lui avait jamais permis de briller en tant que jeteuse de sorts. Cela ne l'avait jamais intĂ©ressĂ©e, de toute maniĂšre. Plus j'en apprenais Ă  son sujet, plus je me surprenais Ă  ĂȘtre attendri par sa personnalitĂ© singuliĂšre. Elle prĂ©fĂ©rait vivre la nuit et avait un rĂȘve qui ne lui fut jusqu'alors jamais permis : voyager.

    nf1gxjvxvkow.jpg

    – J'aurais imaginĂ© que le monde magique avait quelque chose de suffisamment dĂ©paysant. N'est-ce pas le cas ?
    – Pas pour les jeteurs de sorts. Lorsqu'on vit Ă  cĂŽtĂ© du portail de Glimmerbrook, il ne s'agit que d'une virĂ©e au marchĂ© des plus classiques.
    – Vous souhaitez donc explorer des rĂ©gions plus lointaines. Avez-vous une destination en tĂȘte ?
    – Et vous, Vladislaus ?
    – J'ai rarement quittĂ© Forgotten Hollow et cela me convient trĂšs bien. Je suis plutĂŽt sĂ©dentaire.
    – Ou peut-ĂȘtre attendiez-vous quelqu'un pour vous inviter au voyage. Saviez-vous que le mont Komorebi Ă©tait l'une des plus hautes montagnes du monde ?
    – Je l'ignorais.
    – J'adorerais contempler le monde depuis son sommet. Peut-ĂȘtre pourrions-nous y aller ensemble un jour ? Nous serions plus proches des Ă©toiles que nous ne l'avons jamais Ă©tĂ©.

    g9cuch8ofggi.jpg

    Bien qu'elle fĂ»t dĂ©sormais humaine, je ne pouvais nier qu'elle commençait Ă  m'ensorceler par la plus ancienne des magies. Inna rĂ©veillait une part de moi qui Ă©tait en sommeil depuis bien longtemps. Étions-nous destinĂ©s Ă  nous rencontrer dans ce but prĂ©cis ?

    1rxmp9u7px07.jpg

    Sa présence au manoir était toutefois loin de faire l'unanimité.

    gnmic8g7baxm.jpg

    – Assez, Yaritza !
    – Ressaisissez-vous, Vlad, c'est une proie ! Une proie dĂ©licieuse, de surcroĂźt. Elle nous doit au moins ça compte tenu du fait qu'elle soit ici nourrie et logĂ©e.

    26aiajnatlbg.jpg

    – Vous ĂȘtes avant tout sur mes terres ! Il n'appartient qu'Ă  moi de dĂ©cider du sort rĂ©servĂ© aux personnes qui s'y aventurent et vous feriez bien de vous en souvenir !

    h1ubg0suue27.jpg

    L'attaque de Yaritza avait soulevé un point de taille : en l'état, Inna était trop fragile pour Forgotten Hollow.

    – Vous devriez partir, ma douce. Vous n'ĂȘtes pas en sĂ©curitĂ© ici.
    – Laissez-moi plutĂŽt rester Ă  vos cĂŽtĂ©s. Transformez-moi.

    mybfo5a34fbv.jpg

    – AccordĂ©. Mais avant cela, Ă©pousez-moi.
    – AccordĂ©.

    0ug4t5g075dx.jpg

    1cew6zu3dun8.jpg

    Nos fiançailles furent trĂšs vite approuvĂ©es par la plupart de mes compĂšres. Inna vivant au manoir depuis plusieurs mois, elle Ă©tait aprĂšs tout dĂ©jĂ  considĂ©rĂ©e comme l'une des nĂŽtres. Notre union se dĂ©roula Ă  notre image et lorsque nos vƓux furent prononcĂ©s, nous procĂ©dĂąmes Ă  la transformation de mon Ă©pouse.

    9v0twyq5x5gf.jpg

    Durant les annĂ©es qui suivirent, nous vĂ©cĂ»mes heureux. Nous finĂźmes mĂȘme par fonder une famille. Personne n'aurait imaginĂ© que le comte Straud puisse en arriver lĂ  un jour.

    – Soyez les bienvenus dans ce monde, Alexei et Malvina Straud.

    ivua3tuwoxor.jpg

    Nos enfants ont grandi ici, loin du monde extĂ©rieur. À cette Ă©poque nous craignions qu'Alexei et Malvina attirassent l'attention des Cents qui en auraient probablement profitĂ© pour punir Inna de sa fuite.

    ier7etny5sen.jpg

    Alexei était un enfant curieux qui s'était intéressé dÚs le plus jeune ùge aux pouvoirs vampiriques. Il se voyait déjà grand maßtre et sa soif de connaissances faisait ma fierté.

    – Pourquoi tu dors dans une boüte, papa ?

    094ag69huyaw.jpg

    Malvina, quant Ă  elle, Ă©tait plus rĂ©servĂ©e. Contrairement Ă  son frĂšre qui avait envie de grands espaces, elle se complaisait Ă  merveille dans notre vie Ă  l'abri des regards. Elle avait hĂ©ritĂ© mon intĂ©rĂȘt pour la musique, l'orgue en particulier.

    5fu5m889chqo.jpg

    – Tu deviens vraiment talentueuse, ma chĂ©rie.
    – Merci, mùre.

    6jafsjx23x7d.jpg

    Les jumeaux s'entendaient à merveille, chacun complétant l'autre par son caractÚre. Comme chaque enfant, bien sûr, ils nous en ont parfois fait voir de toutes les couleurs, mais contrairement à ce que nous aurions pu penser, ce n'était pas toujours Alexei qui entraßnait Malvina dans ses espiÚgleries.

    – On ne doit pas entrer dans les cercueils, Pùre sera furieux !
    – Pùre n'est pas là, je veux juste essayer !

    3h949jkr4clk.jpg

    De nouvelles annĂ©es passĂšrent et Inna et moi ne pouvions ĂȘtre plus fiers de ce que devenaient nos enfants. Bien qu'ils ne furent qu'au rang de vampires majeurs, ils siĂ©geaient Ă  notre conseil des grands maĂźtres en tant qu'observateurs au mĂȘme titre que Lazarus, le fils d'Elvira Blackwood et d'Adam Tenebris et qui avait le mĂȘme Ăąge qu'Alexei et Malvina.

    c4oavfmnzjf7.jpg

    – Vladislaus, vous dirigez Forgotten Hollow et moi Moonlight Falls. Pourquoi ne pas unir nos familles ? Je suis certaine que Malvina et Lazarus constitueraient un bon parti l'un pour l'autre et leur hĂ©ritier dominerait un jour l'ensemble de nos terres.
    – Inna s'y opposerait, Elvira. Vous connaissez son passĂ© et jamais elle ne ferait subir un mariage arrangĂ© Ă  sa fille.

    ddr9kbj3ppl9.jpg

    Le temps continuait de suivre son cours et nous n’avions pas encore aperçu le moindre nuage Ă  l’horizon de notre vie paisible. Comme vous pouvez vous en douter mademoiselle Fox, ceci n’a pas durĂ©.

    ji8zuql6wufr.jpg

    Lorsqu’Alexei et Malvina ont atteint la majoritĂ©, je les ai autorisĂ©s Ă  dĂ©velopper davantage leurs pouvoirs. Mon fils s’en sortait Ă  merveille.

    z1qc3blnuqq1.jpg

    Quant Ă  ma fille, je n’ai jamais eu l’impression qu’elle prenait du plaisir Ă  l’entraĂźnement. L’orgue Ă©tait toujours sa principale prĂ©occupation.

    – Que pensez-vous de ce morceau, Pùre ?
    – Je pense que tes compĂ©tences ont dĂ©passĂ© les miennes depuis bien longtemps, Malvina. Je suis fier de toi.

    zdg0skst01c6.jpg

    Bien que notre bonheur nous semblĂąt en passe de durer Ă©ternellement, je finis par avoir vent de nouvelles qui allaient le ternir. DĂ©sormais libre de chasser Ă  sa guise, Alexei s’en prenait aux passants qui s’aventuraient dans Forgotten Hollow.

    datqcujkd5i4.jpg

    Cela eut Ă©tĂ© tolĂ©rable s’il eĂ»t fait attention Ă  prĂ©server notre secret au lieu de semer des urnes sans se soucier du qu’en-dira-t-on. Pire encore, il avait attaquĂ© une jeune jeteuse de sorts. La paix que nous avions conclue avec cette espĂšce s’en retrouvait fragilisĂ©e, mais Alexei n’en avait cure.

    – Ne comprenez-vous pas que la fin de cette guerre vous a forcĂ©s Ă  vous reclure et Ă  laisser ces magiciens de pacotille libre de toute concurrence ?

    dr8wmy11rtvc.jpg

    Inna et moi ne reconnaissions plus notre fils. Nous Ă©tions stupĂ©faits de la couleur rarissime de ses yeux lorsqu'il prenait sa forme sombre. En outre, la limite entre cette mĂȘme forme et son apparence ordinaire commençait Ă  s'estomper, signe que son humanitĂ© disparaissait.

    25naq9ndvewb.jpg

    L'hubris d'Alexei avait atteint un point de non retour tant il Ă©tait devenu impossible de le raisonner. Nous apprĂźmes alors les raisons d'un tel revirement de son caractĂšre.

    9qohcpru0ndf.jpg

    – Votre fils est vouĂ© Ă  faire de grandes choses, mon cher compte. Je lui assure simplement d'exploiter au maximum ses capacitĂ©s vampiriques.

    yptalpremb5t.jpg

    – Ne l'Ă©coutez surtout pas, Vladislaus ! Il nous faut Ă©loigner Alexei de lui le plus vite possible !
    – Vous ĂȘtes une Cents, n'est-ce pas ? Vous devez donc me connaĂźtre par le biais des racontars des gens de votre ancienne espĂšce.
    – Je sais surtout que vous ĂȘtes la plus grande honte de l'histoire des jeteurs de sorts !
    – Ma rĂ©putation me prĂ©cĂšde ! Fort bien, dans ce cas, peut-ĂȘtre savez-vous dĂ©jĂ  comment je fonctionne ! Inutile donc de vous expliquer qu'il est dĂ©jĂ  trop tard avec ce brave Alexei.
    – Inna, que veut-il dire ?

    u8fc2ownwani.jpg

    C'est alors que je découvris que, tout comme Edith Faust, mon fils s'était engagé dans un pacte avec MéphistophélÚs. Sa soif de pouvoir n'était donc pas entiÚrement de son fait : le pacte attisait ses envies.

    8888cqkqsbo9.jpg

    w8ejpyl2bw3b.jpg

    Bien évidemment, MéphistophélÚs ne travaille jamais gratuitement et Alexei avait des clauses à respecter. Tout ceci nous mettait en danger de tous les cÎtés et je dus faire appel aux grands maßtres pour m'assister dans cette affaire.

    zzakypehwc37.jpg

    – Elvira avait des affaires diplomatiques Ă  Moonlight Falls et Yaritza n'a pas daignĂ© rĂ©pondre Ă  mon appel. Nous nous dĂ©brouillerons donc sans elles. Malvina a suivi Alexei et a dĂ©couvert qu'il se rendait rĂ©guliĂšrement dans le sous-sol des anciennes Ă©curies de la place Clairdelune. Nous nous y rendrons pour le maĂźtriser.

    1qry9nnqi6a3.jpg

    – Par « maĂźtriser », vous voulez dire...
    – MaĂźtriser uniquement. Nous le placerons en hibernation forcĂ©e le temps de trouver une alternative le libĂ©rant de l'emprise de ce fantĂŽme.
    – La comtesse Inna nous a fait part du pacte qui les lie. Ne serait-il pas plus judicieux de le mettre hors d'Ă©tat de nuire de maniĂšre plus dĂ©finitive ?

    ihssah2tnqo8.jpg

    – Vous parlez de mon fils, Adam ! Veillez à tenir votre langue si vous ne souhaitez pas que je vous l'arrache.

    ht3i99e048sg.jpg

    Il fut ainsi convenu de prendre Alexei par surprise. Nous l’avons rejoint en secret sur la place Clairdelune en entrant dans l’appartement que Malvina nous avait dĂ©signĂ©s. GuidĂ©s par le bruit, nous sommes descendus au sous-sol. Mon fils y avait amĂ©nagĂ© des cachots dans lesquels il gardait enfermĂ©e une troupe de cirque que nous avions dĂ©jĂ  eu l’occasion de rencontrer par le passĂ©. Non content de se nourrir sur eux, Alexei les transformait les uns aprĂšs les autres.

    qj4id00cokb6.jpg

    0c215c48kkco.jpg

    Adam Tenebris fut le plus rapide. SitĂŽt qu’Alexei fut sorti de la cellule, il le confronta. Le ton monta trĂšs vite et ils en sont venus aux mains. Lazarus est venu prĂȘter main-forte Ă  son pĂšre, mais ce fut vain. MĂ©phistophĂ©lĂšs avait dĂ©cuplĂ© la force de mon fils.

    ky00uem5f1ln.jpg

    Je fus alors obligé d'intervenir et, résigné, j'engageai le combat contre Alexei. Grùce à mon expérience, nous luttions presque à armes égales sous les yeux impuissants d'Inna. Ce n'est qu'aprÚs que les choses ont échappé à tout contrÎle.

    vy7qtnzv0y1d.jpg

    yzv88p3dv9m1.jpg

    ve77pz2eceoi.jpg

    Aujourd'hui encore, j'ignore qui est responsable. Tout ce que je sais, c'est que l'instant suivant, une chandelle Ă©tait tombĂ©e du mur et que mon fils en a Ă©tĂ© la premiĂšre victime ayant propagĂ© malgrĂ© lui l'incendie dans la piĂšce. Si Inna et moi avons rĂ©ussi Ă  nous en sortir et que Malvina et Lucian ont mĂȘme pu sauver les quatre prisonniers circassiens, nous n'avons rien pu faire pour Adam et Lazarus.

    ec1vkqt2ow1d.jpg

    À compter de cette sinistre soirĂ©e, plus rien n’a jamais Ă©tĂ© pareil au sein de notre famille. Inna passait le plus clair de ses nuits sur la tombe d’Alexei sans que je ne puisse l’y dĂ©loger pour la rĂ©conforter.

    ifnw9sdcxlm0.jpg

    hzldra0moyyg.jpg

    Quant Ă  Malvina, la perte de son jumeau l’avait profondĂ©ment marquĂ©e. Un mois aprĂšs les Ă©vĂ©nements de la place Clairdelune, elle nous a fait part de son souhait de quitter Forgotten Hollow. Sa mĂšre et moi Ă©tions fortement inquiets mais nous avons fini par cĂ©der. Chacun devait vivre son deuil Ă  sa maniĂšre.

    xlmpzss0co6i.jpg

    8ec9b6nylmtp.jpg

    AprĂšs le dĂ©part de Malvina, cependant, Inna n’était plus que l’ombre d’elle-mĂȘme. La famille si heureuse que nous Ă©tions nous semblait bien loin.

    wu7dp2h7jxj6.jpg

    Progressivement, le chagrin s’est transformĂ© en colĂšre, tant du cĂŽtĂ© de mon Ă©pouse que du mien. Lorsque nos mots arrivĂšrent au point de non-retour, nous comprĂźmes qu’il Ă©tait temps pour chacun de continuer de son cĂŽtĂ©.

    v69ma9guuzqs.jpg

    C’est ainsi que le manoir Straud se vida encore un peu plus. Inna a rejoint Elvira et Lucian à Moonlight Falls et nous ne nous sommes plus revus depuis.
    Et je te rends ton amour
    Au moins pour toujours
    Je te rends ton amour
    Le mien est trop lourd
    Je te rends ton amour
    C'est plus flagrant le jour
    Ses couleurs se sont diluées
    Et je reprends mon amour
    Redeviens le contour
    De mon seul maĂźtre : Egon Shiele
    Le texte correspond à une chanson de MylÚne Farmer (ma préférée de son répertoire, accessoirement :love:) que j'avais dans les oreilles au moment du tournage du flashback. Elle n'a pas voulu me quitter de tout le tournage et je me dis que c'est parce qu'elle correspond plutÎt bien à cette fin. @Jurysan, si tu passes par là, c'est de cette scÚne dont je te parlais en commentaire de l'une des publications de ton activité ;)

    [
]

    ab7a6yck5hmr.jpg

    Un silence glaçant suivit le long monologue de Vladislaus Straud. Étrangement, alors qu’elle eĂ»t pensĂ© sortir Ă©clairĂ©e des explications du vampire, Charlotte se sentait plutĂŽt mal Ă  l’aise. Elle avait l’impression d’avoir surpris le comte en flagrant dĂ©lit de vulnĂ©rabilitĂ© sans en avoir la lĂ©gitimitĂ©. Dandelion avait cependant eu la politesse de les laisser tranquille pendant le discours du comte, ce qui attĂ©nuait quelque peu ce sentiment.

    – Avez-vous su, au final ? demanda-t-elle à mi-voix.

    h0lrezlzaamz.jpg

    Elle n’eut pas besoin d’expliciter sa question. Vladislaus l’avait trùs bien comprise :

    – Avons-nous dĂ©couvert quelle folie avait animĂ© Alexei Ă  s’allier Ă  MĂ©phistophĂ©lĂšs ? Non, jusqu’à prĂ©sent, jamais.
    – Je suis navrĂ©e, rĂ©pondit la Brindletonienne avec la plus grande sincĂ©ritĂ©.
    – Ne le soyez pas. J’ai raison de croire que quelqu’un pourrait nous Ă©clairer en la matiĂšre et changer la donne de maniĂšre considĂ©rable. Cela nous permettrait peut-ĂȘtre Ă©galement de venir en aide Ă  Edith Faust.

    kc5enoypz8lq.jpg

    Charlotte écoutait à présent avec la plus grande attention.

    – De qui s’agit-il ? demanda-t-elle.
    – De vous-mĂȘme, mademoiselle Fox.

    À suivre...
    Si Yaritza et Adam sont des personnages présents dans certaines bandes-annonces du pack Vampires/certains tableaux du mode Construction, je n'ai pas trouvé leur version "officielle" faite par Maxis, contrairement à Inna, Elvira et Lucian. J'ai heureusement trouvé un foyer dans la galerie qui les représente assez fidÚlement (merci à @SiMsStoriesYT pour le partage). Pour les noms, j'ai conservé ceux de la superbe série anglophone de machinimas "Snow : tales of the ancient ones" (par @SiMsStoriesYT également).
    Post edited by Eljisim on
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Return to top