[Histoire - VDC] Orchestra Vampirica : le Pacte - Chapitre 45 (16/11)

13468913

Réponses

  • ElinoeeElinoee Messages: 2,749 Membre
    Ah, j'avais oublié la composition de ce fameux groupe! Tu fais bien de nous mettre ce rappel!
    Tout s'explique... La vengeance est un plat qui se mange froid :blush:>:)
    C'est marrant, le décès de Christian Lopez enfermé à l'extérieur alors que le soleil va se lever me rappelle une scène du même genre dans un bouquin lu il y a quelques mois! C'est dans la série de romans "La Maison de la Nuit" :smiley:
    C'était magistral tout ça, et en musique, en plus! Magnifiquement diabolique >:)

    Orpheus semble être un petit garçon très intelligent! Cela lui servira face à sa soeur démoniaque, c'est sûr! Mais est-ce que ça suffira, ça par contre ce n'est pas sûr :#
    Aïda est vraiment terrible! Par contre je vois qu'elle craint au moins sa maman, c'est déjà ça... au moins Charlotte peut-elle agiter cette menace, du moins pour l'instant :sweat_smile:
    Des vies d'ado : 🌈Bonheurs et désillusions à Copperdale🎓 (en cours)
    Step by Step : Le virus(en cours)
    Comme à la ferme : 🐰 Le rêve de Liselotte 🦊 (terminé)
    Colonie/ Settlers :🌍 Nouveau monde 🌎 (terminé)
  • EljisimEljisim Messages: 338 Membre
    Modifié (novembre 2021)
    @nathalie986 Ahaha, tous ces "bien fait !" viennent du cœur, je t'en remercie ! 🤗 merci également pour ton appréciation de la mort de Christian ! Allons savoir pourquoi, quelque chose me disait que cette scène allait plaire à pas mal de monde :smirk: à commencer par moi, bien sûr !

    Un mauvais pressentiment pour ce qui se passe à la crypte ? C'est ce que nous allons voir :mrgreen:

    Si Aïda ne tient cette info ni d'Edith, ni de Wagner, j'ai bien peur qu'il n'y ait plus 36 solutions, c'est certain :/

    @Jurysan Oh, oui, surtout faites comme chez vous, toutes les deux, le plasma pétillant est par ici et les grillades sont de l'autre côté ! >:)
    Ah, flûte, un petit bug de notif :/ mais si tu as pu rattraper, ça me fait plaisir :)

    Edith vous remercie, Sayuri et toi, pour vos compliments sur son sens du spectacle B) elles devraient probablement s'associer pour nous faire un petit numéro diaboliquement divertissant pour les spectateurs ! Il faudra juste s'occuper du buffet froid...

    C'est vrai qu'Orpheus est attaché (et attachant) avec Charlotte (c'est la seule qui y prête un tant soit peu attention, pauvre petit). Autrement son trait de caractère est Curieux :)

    Que veux-tu, Aïda ne peut que s'écraser devant cette menace, elle respecte beaaaaucoup sa maman (en fait elle ne respecte qu'elle :trollface:) et veut devenir comme elle quant elle sera grande :innocent: elle a déjà développé le trait Aime la musique, donc elle semble sur la bonne voie ;)

    Tu pourras remercier Lilith pour Charlotte 🤗 cette dernière est un peu occupée en ce moment, à gérer toute la chapelle presque toute seule :joy:

    @Melsy_Lba Merci beaucoup ! 🤗 J'avoue que je me suis fait plaisir sur ce chapitre, tant pour l'écriture que pour le tournage B)>:) il m'a semblé un brin cathartique et ce à la fois pour moi que pour vous, donc ça fait du bien, de temps en temps :mrgreen:

    Tu m'étonnes que Charlotte fasse bien de ne pas se laisser abattre, ça promet, pour les suivant(e)s !! C'est la faute du générateur aléatoire de traits, ça : je laisse le jeu choisir aux bambins un trait autour duquel je brode moi-même un caractère pour les tranches d'âge suivantes. Voilà pourquoi une Aïda bambinette Pot de colle avec sa maman donne autant de fil à retordre à tout le monde ! Tout le monde ou presque, puisqu'elle accepte la présence de Méphistophélès qui, en effet, doit avoir une "légère" influence sur elle...

    @Elinoee Ça, en quinze ans, elle a eu le temps de refroidir, la vengeance, et même de fermenter un peu pour plus de saveur >:)
    Par curiosité j'ai jeté un œil à la saga dont tu parlais et je ne connaissais que les titres de certains volumes, pas celui de la collection complète, donc ma culture générale te remercie :)

    Merci !! ;) Il est vrai qu'Edith ne fait pratiquement rien sans musique, elle l'a dans le plasma, héhéhé :mrgreen:

    Orpheus a le temps de grandir pour peaufiner sa défense :) Quant à Aïda, elle a le temps de se repentir et de devenir une grande sœur modèle (sans rire, quelqu'un y croit encore, à cette possibilité ?! :joy:)



    En ce jour férié, voici le nouveau chapitre d'Orchestra Vampirica ! Au programme : toujours plus de flashbacks (non, je n'ai pas du tout un problème avec ça, je ne vois pas ce que vous voulez dire...) Bonne lecture ! 🤗
    --- Chapitre 18 : Souvenirs doux-amers ---

    5gy6x7d2tneg.jpg

    Les yeux brillants d’émotion, Edith contempla l’urne vampirique de Christian Lopez. La simple vue de ce qui restait du critique lui procura une satisfaction telle qu’elle en aurait presque oublié qu’elle avait encore un peu de temps avant que le cocktail inverse-lumière ne cesse de faire effet.

    68rwq302xs51.jpg

    Profitant de l’occasion, elle se mit en maillot de bain et inaugura la piscine de la terrasse sous les lumières de l’aube, le tout face à une vue panoramique de San Myshuno à couper le souffle.

    fqbxecm7hpma.jpg

    Le lendemain, le ciel myshunien avait repris une teinte grisâtre. Edith avait réuni les cinq humains dont elle avait récemment ôté l’esprit de vie. Ils étaient fin prêts pour l’étape suivante.

    – Vos corps sont désormais en mesure de supporter une nouvelle morsure, expliqua-t-elle. Il est temps pour vous de découvrir votre nouveau potentiel.

    27pj30anc66x.jpg

    – Serons-nous plus forts, maîtresse ?
    – Tout à fait, mais ce n’est pas pour cela que je vous offre cette seconde chance. Vos talents musicaux me seront fort utiles. Bien, par qui dois-je commencer ?

    9scwizyxsy23.jpg

    L’absence de réponse enthousiaste de la part de ses futurs adeptes déçut Edith. Elle qui avait souhaité rendre cette scène ludique… Tant pis, pensa-t-elle. Prenant sa forme sombre, la jeune femme se rapprocha d’Andre, le premier de la file, et entreprit le processus de transformation.

    9mbsjaiwzqcs.jpg

    ljxsk8lpizfp.jpg

    Un à un, les WooWho et Katherine Romeo tendirent leur jugulaire sans mot dire, buvant après coup le plasma qu’Edith leur offrait par son poignet. Si les premières crampes d’estomac survinrent à cet instant, la vampire savait qu’il était inutile de se presser de rentrer à Forgotten Hollow. Ils avaient tout leur temps et après trois jours de douleur, ces cinq nouvelles recrues allaient pouvoir s’estimer chanceuses de se trouver dans une ville remplie d’humains n’attendant qu’à être chassés...

    [...]

    002a7dzafihj.jpg

    Le jour était sur le point de se coucher à Forgotten Hollow lorsque Méphistophélès se rendit à la chapelle Fledermaus dans l’idée de rendre visite à Edith. Quelle ne fut pas sa déception lorsque la seule personne qu’il vît fut Charlotte qui, les yeux rivés sur les trois stèles blanches du jardin, entretenait des buissons en fleur. L’esprit ne comprenait décidément pas comment cette femme pouvait bien être amie avec Edith Faust. Cependant, alors qu’il se trouvait désormais seul avec elle, l’occasion était trop bonne pour ne pas en profiter. Qu’avait voulu dire Mamie Lagrise à son sujet, lors de son arrivée trois ans auparavant ?

    af3dcnsz7b51.jpg

    – Bonsoir, l’humaine, lança-t-il derrière la Brindletonienne. Auriez-vous vu votre maîtresse, à tout hasard ?
    – Je ne suis pas au service d’Edith, répondit simplement Charlotte.
    – Vous faites ses contrats à sa place, jardinez ses plantes, vous occupez de ses enfants… Si vous n’êtes pas sa domestique, je ne vois pas ce que vous pourriez être d’autre.
    – Et c’est précisément pour cela que vous n’avez aucun ami. Pour ce qui est de votre question, Edith est partie.
    – « Partie » ? Comment ça, « partie » ?

    evy404onl3v9.jpg

    Méphistophélès avait haussé le ton, ce qui déplut visiblement à la jeune femme. Celle-ci se retourna d’un air courroucé.

    – Détendez-vous un peu, s’emporta la vétérinaire, elle ne va pas s’envoler. Enfin, factuellement, c’est exactement ce qu’elle a fait, mais elle va revenir.
    – Où est-elle ?
    – Il ne me semble pas qu’elle ait de comptes à vous rendre sur tout ce qu’elle entreprend, répliqua Charlotte. Estimez-vous heureux : il y a des chances qu’elle revienne les bras chargés de victimes.

    y49mcyowgyrm.jpg

    – Pour les victimes, je lui fais confiance, rétorqua Méphistophélès. Ce sont plutôt les cambions, qui m’inquiètent. Elle avance bien plus lentement que je ne l’aurais cru. Deux enfants en quinze ans...
    – Cinq, rectifia Charlotte en pointant les stèles avec amertume. Vous oubliez les trois dont elle s’est débarrassée sans la moindre honte.
    – Ils ne comptent pas, ce sont des humains. Quant à votre laïus sur la méchante Edith sans remords… On voit bien que vous n’étiez pas là lors de l’arrivée du premier-né.

    cj7vok65xu65.jpg

    – Eugene ? demanda la Brindletonienne en jetant un bref regard sur la première stèle.
    – Probablement. Vous savez, j’ai autre chose à faire que de retenir tous ces noms.
    – Elle ne m’en parle jamais. Comment était-il ?

    vvv1ucihh934.jpg

    Méphistophélès contint sa joie. Il était parvenu à emmener l’humaine où il l’avait souhaité.

    – Je peux vous le montrer, si vous y tenez, répondit-il à voix basse. Prenez simplement garde à ne rien dire à Edith, elle risquerait de mal le prendre.

    9m3wzot1ylbd.jpg

    Le fantôme observa Charlotte en pleine réflexion. Probablement flairait-elle là un piège, mais il croisa les doigts malgré tout.

    – J’ignore ce que vous voulez dire par « me montrer », mais… c’est d’accord.

    Victoire.

    – Parfait, se réjouit Méphistophélès. Ne bougez pas, je m’occupe de tout. L’expérience ne devrait pas être trop douloureuse, vous verrez.

    6pinu69esyt9.jpg

    lp7sccf0fn24.jpg

    Sur ces mots, l’esprit décolla du sol et, avant que Charlotte n’eût le temps de comprendre ce qui lui arrivait, passa à travers le corps de cette dernière. Au contact de la vétérinaire, Méphistophélès trouva son esprit plus complexe qu’il ne l’aurait cru mais parvint malgré tout à trouver ce qu’il était venu chercher.

    […]

    g0f1xuhrg96i.jpg

    Un chaud après-midi d’été, des amis et de la musique… quoi de mieux pour célébrer le début des vacances ? Les trois amis contemplèrent ainsi le parc de Willow Creek, complètement réaménagé pour l’occasion, d’un air admiratif.

    – Finalement, demanda Charlotte, cette première année au lycée ne s’est pas trop mal passée, pas vrai ?
    – On peut dire ça, répondit Edith. J’avais hâte qu’elle se termine malgré tout.
    – Dommage pour toi, il reste deux ans à tenir, charria Flavio en vérifiant le programme du festival sur son téléphone.

    Trois artistes étaient annoncés : Joy Oladokun, Glass Animals et Bebe Rexha. Charlotte et Edith étant des fans de la première heure de ces chanteurs, il avait été hors de question pour elles de manquer cette occasion unique de rencontrer leurs idoles. Charlotte n’avait même pas risqué de demander l’avis de ses parents. Officiellement, cette escapade n’était rien d’autre qu’une sortie au musée.

    13q1n5aotl7t.jpg

    En attendant la venue de la première chanteuse, les trois adolescents se laissèrent porter par la musique d’ambiance. Ils croisèrent un monde fou devant les stands de souvenirs et, pour une raison qui leur échappait encore, de nombreux couples étaient soudainement pris d’une envie de sieste dans les tentes plantées sur le terrain. Quelle idée ! La musique les empêcherait à coup sûr de dormir tout en leur faisant manquer une bonne partie des concerts.

    gimzolqef741.jpg

    7fg9ozsphxr3.jpg

    Enfin, Joy Oladokun fit son apparition sur l’estrade. La tonalité grave de sa voix et la lente mélodie du piano avaient quelque chose de très apaisant.

    pfby6dtn5ii1.jpg

    À la fin de sa représentation, la chanteuse fut acclamée par l’ensemble des spectateurs.

    43kahzlmfbqf.jpg

    Il y eut alors un très court entracte durant lequel Flavio en avait profité pour faire un tour auprès du stand de souvenirs en refusant catégoriquement d’en dire plus aux filles.

    – Je vais en prendre un de chaque, alors, merci.

    ishdwqq0qd0v.jpg

    Vint ensuite le tour de Glass Animals. Charlotte, qui cachait des photos de lui dans son journal intime depuis l’enfance, but chacune des notes de la ballade proposée par l’artiste.

    2odgu6suxx5q.jpg

    Qu’il faisait bon d’avoir quinze ans !

    n8zvnnxc03f6.jpg

    La nuit tombée, Bebe Rexha clôtura le festival pour la plus grande joie d’Edith.

    78032xaikni9.jpg

    Si seulement elle pouvait s’approcher davantage de sa chanteuse favorite ne serait-ce qu’une seconde… si seulement celle-ci pouvait la regarder. Au moins lever les yeux vers elle…

    68l9eyqjd2j7.jpg

    Il n’en fut cependant rien et, bien trop vite au goût des adolescents, le temps vint de plier bagage.

    amnh6gcgypy1.jpg

    Alors que Charlotte et Edith s’apprêtaient à dire au revoir à Flavio, celui-ci les arrêta en sortant un paquet qu’il tendit à Charlotte.

    – Cadeau, dit-il inutilement.
    – C’est super gentil ! En quel honneur ?
    – Ouvre et tu verras !

    20rfm1sby3iv.jpg

    Charlotte obtempéra et déchira rapidement l’emballage vert pour soulever le couvercle du carton.

    1w93dj8yhdns.jpg

    – Il est très joli, merci ! Je ne comprends toujours pas le but, mais…
    – …moi non plus je ne comprends pas, taquina Edith. Pourquoi serait-elle la seule à recevoir un cadeau ?

    f8ifce0pb039.jpg

    – Détrompe-toi, lui répondit l’adolescent. J’ai pensé à tout !

    hfp3byuj7dv6.jpg

    À son tour, Edith ouvrit son paquet et en sortit rapidement un petit bracelet noir.

    – J’aime beaucoup ! Merci, Flavio.
    – Il y avait trois coloris sur le stand, expliqua ce dernier. Je me suis dit…

    L’adolescent semblait embarrassé.

    – Ce que je veux dire, reprit-il, c’est que cette année, on est allés rencontrer d’autres personnes et c’est la première fois que ça nous arrive. Je sais bien que c’est aussi important d’agrandir son cercle de connaissances, mais je ne voudrais pas qu’on... se perde de vue, tous les trois.
    – Ce n’est pas près d’arriver, le rassura Edith. On se l’est promis à nos huit ans, tu te souviens ?
    – Je sais, mais je me suis simplement dit qu’avec ces babioles, on se donnait une sorte de garantie.
    – C’est une excellente idée, Flavio. Notre gang avant tout le reste !

    jekwbc2ko7us.jpg

    Les trois amis, désormais liés les uns aux autres de manière plus visible, décidèrent finalement de rester une heure supplémentaire sous les étoiles de Willow Creek, bercés par les quelques individus qui osaient se prendre pour Joy, Glass ou Bebe l’espace d’un instant.

    w4blx5qpfi5f.jpg

    Enfin, sans trop savoir pourquoi ni comment, Edith se décida à tenter sa chance. Il n’y avait pratiquement plus personne dans le parc, mais au moins jouerait-elle pour ceux qui comptaient le plus.

    ybbgyxp2qhoh.jpg

    Ainsi, ignorant le spot aveuglant situé juste au dessus d’elle – tout en se demandant comment Bebe Rexha avait bien pu supporter cela durant toute sa représentation, l’adolescente laissa ses doigts parcourir le clavier guidés par l’une des seules musiques qu’elle connaissait par cœur.

    gfbohgdvkcb7.jpg

    1nr7b2moistc.jpg

    En cet instant, Charlotte n’avait cure du temps qui continuait de défiler, pas plus qu’elle ne se souciait de ce qu’allaient lui dire ses parents lorsqu’elle rentrerait bien plus tard que les horaires du musée ne le permettait. Tout ce qui importait était cette chaude nuit d’été marquant le début des vacances et la présence réconfortante de ses amis. En cet instant, elle était bien.
    Secret de tournage :

    fsnb9takg01s.jpg

    Exceptionnellement, je le mets ici car ça ne collerait pas du tout, en fin de chapitre. Regardez un peu l'irrespect dont a fait preuve cette dame en violet sur la prestation d'Edith ! Si jamais elle la recroise à Forgotten Hollow, quelque chose me dit qu'elle va passer un sale quart d'heure >:)

    […]

    6kvyg04ylmdm.jpg

    – Par Cordélia, gémit Méphistophélès après avoir entièrement traversé le corps de Charlotte, heureusement qu’Edith s’est améliorée en musique ! Je n’imagine même pas le calvaire de ses prisonniers s’ils avaient dû l’entendre jouer avec ce niveau. Même moi, je ne le leur aurais pas souhaité de vivre cette expérience !

    yr6s3iugxmyl.jpg

    La Brindletonienne ne put répondre quoi que ce fût tant son crâne était à présent douloureux. Quelle sensation désagréable que de se faire traverser par un fantôme ! Mais alors qu’elle se recroquevillait de plus en plus, une succession d’images floues parvint jusqu’à son esprit. Cela ressemblait à des souvenirs mais Charlotte en était certaine : ce n’étaient pas les siens. S’agissait-il de ce que Méphistophélès tenait à lui montrer ?

    […]

    mgxl6prscp01.jpg

    Edith n’en revenait pas.

    fjskwakkitud.jpg

    Un humain… C’était impossible. Les critères d’identification des jeunes vampires devaient être faussés. Il ne pouvait en être autrement. Eugene était le fils d’une vampire, après tout. Quelle pouvait être la probabilité qu’il naisse à l’image de son géniteur, Geoffrey Plènozas ?

    c7ficeiww967.jpg

    – Mama, veut zouer.

    g85xlbx36t2y.jpg

    Bah ! Qu’importait la nature de naissance du bambin. Il devait probablement s’agir de l’exception qui confirmait la règle. Maintenant son fils contre elle, Edith se dirigea vers la sortie de la pouponnière. Comme toute erreur, celle-ci pouvait être corrigée. La vampire n’avait qu’à transformer l’enfant sans en informer Méphistophélès.

    hf429vhey9cf.jpg

    Pourtant, alors qu’elle tentait de tourner la poignée de la porte, celle-ci resta hermétiquement close. Aussitôt, Edith comprit qu’elle n’avait pas le choix. Réfléchissant à une vitesse accélérée, elle posa Eugene sur le sol et fit les cent pas, de plus en plus nerveuse.

    – Mama ? Pou’quoi t’es triste ?
    – Je ne suis pas triste, mon cœur, mentit Edith tandis que son langage corporel prouvait le contraire. Je suis juste un tout petit peu fatiguée, d’accord ? Il… il faut que je réfléchisse.

    j8kq0awxz7ly.jpg

    Mais la vampire avait beau fouiller dans sa mémoire, aucune clause du Pacte permettant de négocier ce qui allait suivre ne lui vint à l’esprit. Elle était impuissante. Pourquoi n’avait-elle pas pu engendrer un vampire ?

    – Veux pas que tu pleures ! sanglota Eugene.

    69zigmp3vgje.jpg

    Mère et fils pleurèrent de conserve un court instant. Puis, aussi rapidement qu’elles n’étaient arrivées, les larmes d’Eugene se tarirent. Edith n’osait plus ouvrir les yeux par peur de ce qu’elle pourrait voir, mais elle ne put ignorer que le bambin semblait à présent rire.

    d4u1v6f7p0ah.jpg

    – Mama rega’d ! Ze brille !

    dnqpb6rn34km.jpg

    Enfin, l’instant suivant, le monde s’arrêta. Le léger courant d’air qu’avait senti Edith lui suffit pour comprendre que jamais plus elle ne verrait son premier-né, emporté par sa propre faute, vendu à Méphistophélès avant même sa conception.

    – EUGEEEEENE !!

    4pebdww9jzlr.jpg

    Le cri déchirant qu’Edith poussa fut aussitôt succédé par des sanglots qui n’allaient probablement jamais se calmer. Si « orphelin » était le mot pour un enfant ayant perdu ses parents, quel était le terme pour qualifier un parent qui survivait à son enfant ? C’était trop dur. La vampire avait cru pouvoir supporter toutes les contreparties du Pacte mais cette clause était insoutenable. Ses parents, Aneliese, Charlotte, Flavio, et maintenant Eugene… combien d’être chers allait-elle continuer de perdre ? Combien d’échecs supplémentaires allait-elle devoir essuyer avant de parvenir aux six enfants vampires demandés par Méphistophélès ?

    yqu8zeh2j9ie.jpg

    Un instant plus tard, ce dernier apparut dans la pouponnière, la mine aussi joyeuse que si le père Hiver était passé pour lui livrer une demi-douzaine d’âmes humaines.

    – Tu sais ce qu’on dit, ma chère : le spectacle continue ! Tu t’es ratée une fois, rien de grave. Je ne t’en veux pas. Arrête un peu ton cinéma et remets-toi au travail.

    r8oro41ee7lv.jpg

    – Tu n’as donc aucune considération ? s’emporta Edith en se levant du lit que n’occuperait jamais Eugene.
    – Considération ? Qu’est-ce que c’est, ça se mange ? Tiens, d’ailleurs, je te ferais remarquer que ce n’est pas en restant passive que ton cimetière va se remplir.
    – Je viens de perdre mon fils, sale lama translucide !
    – Je t’interdis d’aller sur ce terrain, Edith Faust. Cette chose n’était pas ton fils. Tu savais dans quoi tu t’engageais. Tu m’as promis tes enfants nés humains, alors ne viens pas te plaindre quand le moment vient pour toi de payer l’addition ! Méphistophélès ne travaille pas gratuitement !

    14c7nw2xq05x.jpg

    La colère avait désormais remplacé la détresse dans le cœur d’Edith, qui prit sa forme sombre.

    r6uyhe6dsmw4.jpg

    La dispute se poursuivit jusque dans la crypte, chacun semblant déterminé à accabler l’autre d’injures plus ignobles les unes que les autres.

    – Peut-être que je me suis trompé, après tout, nargua Méphistophélès qui avait littéralement viré au rouge. Depuis le début, tu veux la piscine et l’échelle de la piscine ! C’est vraiment naïf de ta part de croire que tout va te tomber dans le bec. Personne ne te doit rien ! Tu es trop faible et insignifiante !

    o7xrbdpcw2vk.jpg

    – Faible et insignifiante ? C’est ce qu’on va voir.

    oyjoa7dcxap4.jpg

    Tournant le dos à l’esprit, la vampire emprunta la porte de la crypte et gagna les cachots dans une démarche furibonde.

    j8vxlv96n6hl.jpg

    Elle parvint devant la porte de la cellule de Geoffrey Plènozas, qu’elle enfonça d’un coup sec.

    w101eyct7z82.jpg

    – Bonsoir, Geoffrey, dit-elle d’un ton glacial.
    – Que… que viens-tu faire ici, encore ?
    – J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour toi. Choisis.
    – Non, j’ignore à quoi tu joues, Edith, mais je ne céderai pas à ton…
    – CHOISIS, j’ai dit.
    – La… la bonne.
    – La bonne nouvelle est que tu vas sortir d’ici. Ne te réjouis pas trop vite, j’enchaîne tout de suite avec la mauvaise : cette sortie se fera les pieds devant.

    rpbtucksnz8q.jpg

    – Pardon ? Mais tu as promis…
    – Je n’ai rien promis du tout ! Tu devais me donner un héritier vampire et tu as failli à ta tâche. Je ne peux pas laisser passer ça. Adieu, Geoffrey et merci… pour rien du tout.

    lpkygcvz9u94.jpg

    À peine Geoffrey Plénozas s’était écroulé au sol que la Faucheuse vint récolter son dû. Edith n’eut cependant pas le temps d’entamer une conversation avec elle car elle surprit un bruit d’écoulement d’eau dans la cellule voisine. Laissant froidement le corps de Geoffrey à son sort, elle se dirigea vers sa seconde prisonnière, paniquée devant la fuite de la plomberie.
    ukdb6htlrmr6.jpg

    – Idiote ! Lui lança Edith. Qu’as-tu donc fait ?
    – Rien du tout, j’ai voulu les utiliser et… Non, s’il vous plaît…

    […]

    k8vpk4mzsqj8.jpg

    Le frisson que ressentait Charlotte perdit en intensité à mesure que s’estompaient les dernières images du souvenir qui venait de se jouer dans son esprit. Se redressant progressivement, elle ne parvint pas à occulter l’image qui lui avait été donnée. Jamais elle n’avait vu Edith dans une telle posture et encore moins depuis sa vampirisation. La disparition d’Eugene l’avait dévastée. Était-ce donc la raison pour laquelle son amie n’allait nommer ses enfants à venir que par le biais de numéros en ancien windenbourgeois ? À cause de la perte de son premier fils ? Bien sûr, Méphistophélès aurait plutôt appelé Eugene un « premier échec », mais…

    s41tgh5kay0b.jpg

    Méphistophélès. Tout était de sa faute, comme toujours.

    – Elle venait de perdre son fils, fulmina la Brindletonienne. De quel droit…
    – Ce n’était pas… commença Méphistophélès, mais Charlotte parla encore plus fort et ne lui laissa pas l’occasion de finir.
    – Il s’agissait d’un enfant qu’elle a porté et mis au monde, dont elle s’est occupée jusqu’à ses deux ans. Comment appelez-vous ça, sinon un fils ? Avez-vous seulement vu sa réaction lorsqu’il est parti allons savoir où ?

    gvdz1mo9dv2q.jpg

    – Vous voici donc prise en flagrant délit de ce que vous faites de mieux, Charlotte Fox : vous occuper de ce qui ne vous regarde pas. Les clauses du contrat qui me lie avec Edith sont immuables. Nous les avons fixées ensemble et elle s’est pliée à chacune d’entre elle sans se plaindre un seul instant – exception faite de ce que je viens de vous montrer. Après quoi, elle a repris du poil de la chauve-souris et depuis, tout va pour le mieux ! Grâce à son laboratoire, elle a même découvert une excellente alternative pour être plus productive sans avoir à endurer une seule seconde de plus toutes ces…

    hix2hsbljp76.jpg

    – De quoi parlez-vous, encore ? interrogea la vétérinaire. Savez-vous ce qu’Edith et Wagner manigancent derrière cette porte ?

    qikwuinum90m.jpg

    – Oups ! laissa échapper le spectre d’un air moqueur. Peut-être aurais-je mieux fait de me taire… Qu’allez-vous faire de cette information, maintenant ?

    079so9oroex2.jpg

    Pour toute réponse, Méphistophélès n’obtint qu’un regard foudroyant de Charlotte.

    g9tbfp055aky.jpg

    Cette dernière fit alors volte-face en se dirigeant précipitamment à l’intérieur de la chapelle. Si le fantôme se réjouissait de l’effet qu’il avait provoqué, il demeura dubitatif. Ce qu’il avait vu dans les souvenirs de la Brindletonienne était la preuve ultime que jamais elle ne laisserait Edith aller jusqu’au bout de son pacte. Leur passif ternissait les rapports qu’elles entretenaient à présent et il était grand temps pour Méphistophélès de s’en mêler une bonne fois pour toutes.

    À suivre...
    Bonus :

    1x45ais42byo.jpg

    Bonjour Eugene...

    tu0un3uzb9vm.jpg

    ...au revoir, Eugene. Jusqu'à présent je n'avais jamais perdu mes bébés ou bambins à cause des services sociaux mais j'ai vu une vidéo où ça arrivait et j'ai trouvé l'animation très adéquate avec ce que j'avais en tête pour l'envoi des échecs d'Edith à Méphistophélès. Les petites étoiles autour du bambin, c'est joli et un peu féérique.

    p588q4g8zgpz.jpg

    Et voici l'apparence future qu'il aurait pu avoir.
  • ElinoeeElinoee Messages: 2,749 Membre
    Edith termine en beauté son escapade à San Myshuno! La voilà avec cinq nouveaux serviteurs qui vont enchanter la crypte grâce à leurs talents musicaux :blush:
    Et en plus, elle a pu profiter de la piscine sur le toit, bien joué!

    J'ai adoré l'échange de souvenirs entre Méphisto et Charlotte, bien que, j'imagine, celui-ci ait été clairement fait dans l'intérêt du méchant fantôme...
    Trop drôle d'ailleurs sa réplique
    Depuis le début, tu veux la piscine et l’échelle de la piscine
    :lol:

    C'était émouvant de revoir Charlotte et Edith jeunes ados, avec tant d'espoirs et de promesses dans le coeur :heart: Triste de savoir ce qu'est devenue Edith ensuite...
    Méphisto est à présent persuadé que Charlotte est une réelle menace pour le pacte qu'il a conclu avec Edith, ça fait peur :# Je parie qu'il va manigancer pour retourner Edith contre son amie :cry:

    Bien sûr c'était encore plus émouvant, et même déchirant de voir Edith obligée d'assister au décès de son premier fils...elle n'était clairement pas sans sentiment, en effet! Loin d'être froide et calculatrice...du moins en ce temps là. Mais comme dit Méphisto, elle a progressé depuis :#
    C'est tout de même rassurant de voir que les bambins humains n'ont pas souffert et sont partis dans les étoiles avec le sourire...un peu de douceur dans ce monde de brutes, ça fait du bien! Pauvres bébés, quand même :heartbreak:
    Des vies d'ado : 🌈Bonheurs et désillusions à Copperdale🎓 (en cours)
    Step by Step : Le virus(en cours)
    Comme à la ferme : 🐰 Le rêve de Liselotte 🦊 (terminé)
    Colonie/ Settlers :🌍 Nouveau monde 🌎 (terminé)
  • nathalie986nathalie986 Messages: 5,519 Membre
    Edith se sera vengée jusqu'au bout de ses "amis" WooWhoo" mais laisser en ville cinq vampires néophytes, incapables de contrôler leurs pouvoirs, c'est chaud quand même. Il risque d'y avoir du carnage. :naughty:
    Pour tout te dire, je pensais qu'Edith allait les ramener à FH pour les garder à son service. :blush:

    Le tête à tête entre Méphisto et Charlotte était un pur régal :mrgreen:

    Ceci dit, ne nous leurrons pas, si Méphisto a bien voulu montrer à Charlotte ce qu'elle voulait savoir, c'est simplement dans son intérêt à lui.
    Tout d'abord, il a voulu mesurer le lien qui attachait les deux femmes et a bien compris qu'il était très fort, au point qu'il pourrait faire capoter ses plans.
    Ce n'est donc pas innocemment que Méphisto a révélé à Charlotte ce qu'Edith manigance dans le labo. Je pense qu'il veut les monter l'une contre l'autre et il espère ainsi se débarrasser de Charlotte. Mais ce n'est pas encore gagné ! :neutral:

    J'ai beaucoup aimé voir l'insouciance des trois ados lors du festival de l'été. On est bien loin de tout ça, maintenant. :cry:
    Les bracelets de l'amitié vont certainement ressortir à un moment ou à un autre lors de ton VDC. J'ai hâte de voir à quelle occasion :wink:

    Je n'ai jamais eu non plus d'enfant retiré par les services sociaux mais du coup, c'est vrai que l'animation est particulièrement jolie et bien adaptée à la circonstance. Tu as bien fait de t'en servir.

    La scène entre Edith et Eugène était très émouvante mais aussi vraiment déchirante. Rien n'aurait pu soulager Edith de ce drame sans nom. Tu su nous transmettre merveilleusement ce qu'elle ressentait à ce moment-là et c'était très poignant.

    Au moins, Eugène sera parti heureux, au milieu d'une pluie de lumière, tel un petit ange. C'est une bien mince consolation pour la maman, mais il sera parti avec le sourire.

    Méphisto dit qu'Edith a bien changé depuis cet évènement et c'est possible. Mais je ne pense pas qu'elle ait oublié et, un jour, on en reparlera sûrement. :blush:

    Charlotte est furieuse à présent et court ... vers le labo, j'imagine. Je me demande ce qu'elle va y trouver mais je parierais sur une extrateresstre pollinisatrice (celle qui a disparu) et un (ou plusieurs) futur papa en train de couver les bébés d'Edith. :wink:




  • EljisimEljisim Messages: 338 Membre
    @Elinoee Eh oui, elle connaît les critères permettant de déterminer qui ferait un bon Descendant, notre Edith :blush: elle a un orchestre à monter, après tout !

    Merci pour la réplique de Méphistophélès à l'accent très... simsesque ;)

    Revoir Edith et Charlotte à 15 ans est en effet très attendrissant ! À cette époque-là, elles avaient nettement moins de préoccupations que dans leur vie d'adulte et il fait bon de s'y replonger en souvenir l'espace de quelques instants 🤗

    En tout cas, il n'est pas impossible que notre cher fantôme maléfique cherche à les retourner l'une contre l'autre :#
    C'est tout de même rassurant de voir que les bambins humains n'ont pas souffert et sont partis dans les étoiles avec le sourire...un peu de douceur dans ce monde de brutes, ça fait du bien!

    Tout à fait ! C'est exactement mon point de vue et ça me tenait à cœur que ces pauvres petits, qui n'ont rien demandé à personne, aient droit à un petit traitement de faveur (en quelque sorte ;))

    @nathalie986 Oh ne t'en fais pas, Edith a bel et bien prévu de les emmener avec elle à Forgotten Hollow :) ils logeront parmi les Sims sans foyer dans le jeu dans l'appartement qu'elle a acheté pour ses Descendants sur la place Clairdelune ;) En l'état, elle profite simplement de leur présence à San Myshuno pour les entraîner et les chaperonner lors de potentielles parties de chasse citadine >:)

    Merci pour la confrontation Charlotte/Méphisto ! Tu as très bien compris l'enjeu, le spectre a clairement eu envie de tâter le terrain avec cet échange de souvenirs, tout comme sa décision d'envoyer Charlotte au labo secret est mûrement réfléchie et complètement intéressée :#

    Pour être honnête les bracelets devaient être très secondaires et juste présents sur les screens (c'est le cas pour Charlotte au début de l'histoire et pour Edith dans les flashbacks qui précèdent sa venue à Forgotten Hollow) sans que je ne revienne nécessairement dessus. Mais quand le festival de l'été est arrivé en jeu, je me suis dit que c'était un très bon potentiel à flashback pour les introduire alors j'ai repris les protagonistes en version ado (mais plus jeunes que lors de leur fête de diplôme) et j'ai tourné cette scène :blush:

    Je suis d'accord avec toi pour l'animation des services sociaux et je te remercie :kissing_heart: le passage avec Eugene était en effet dans une atmosphère très lourde :disappointed: j'ai déjà du mal à laisser partir les bambins humains sur lesquels je ne me focalise pas outre mesure, mais là c'était encore pire : non seulement c'était le premier, mais en plus Edith était présente :heartbreak: Quoi qu'il en soit, ça me fait très plaisir que l'émotion que je tenais à véhiculer avec cet extrait soit passée :blush:

    Il se pourrait bien que le chapitre te donne raison sur ce que Charlotte s’apprête à trouver dans ce laboratoire, héhéhé :smirk::cookie:



    Après un chapitre 18 s'achevant sur une note quelque peu amère, place à une suite que j'ai voulue un peu plus légère, et c'est ici que ça se passe ! Bonne lecture ! 🤗
    --- Chapitre 19 : La technicienne ---

    0ibqpedfeqzm.jpg

    Dévalant les marches de la chapelle, Charlotte se précipita vers la porte de droite, entrant dans le couloir du garde-manger.

    pojzekqk5irt.jpg

    Tous ces secrets avaient bien trop duré et la Brindletonienne en avait assez : si Edith était encore capable de ressentir un soupçon de culpabilité à l’égard de ses enfants humains – comme en témoignaient d’ailleurs les photographies qu’elle conservait dans sa crypte, Charlotte avait le droit de savoir ce qui lui permettait de tenir de la sorte. Quelle pouvait donc être cette mystérieuse alternative évoquée par Méphistophélès ?

    yi2gc7jmm9se.jpg

    Charlotte n’était pas dupe : elle avait bien conscience que le spectre avait volontairement échappé l’information, ce qui impliquait qu’il tenait à ce qu’elle se rende dans le laboratoire. Celui-ci devait donc être ouvert. Il était probable que Méphistophélès, par cette manœuvre, cherchât à pousser Charlotte à la faute mais peu importait à la jeune femme : quoi qu’il se passât derrière cette porte, elle ne fermerait plus les yeux.

    cc4086phtkdn.jpg

    Conformément aux attentes de la Brindletonienne, la porte métallique n’était pas verrouillée. Charlotte n’attendit pas une seconde de plus et entra dans la salle, prête à la retourner de fond en comble si nécessaire pour y déceler ne fût-ce qu’un soupçon de vérité.

    r42qrn4ozaap.jpg

    Une telle fouille ne s’avéra toutefois pas nécessaire : juste en face d’elle, une baie vitrée se tenait à l’endroit précis ou aurait dû se trouver un mur comme lors de sa dernière visite. L’explication d’un tel changement sauta rapidement aux yeux de Charlotte alors qu’elle inspectait le plafond juste au-dessus de la vitre : d’ordinaire, cette partie du laboratoire – visiblement une quatrième cellule – était cachée par un rideau de fer imitant le mur de la pièce.

    6hh0ebrzorkh.jpg

    Sans plus attendre, Charlotte s’approcha et constata que la cellule, non contente d’être occupée, l’était par une créature bien singulière. Était-il possible qu’il s’agisse…

    – Wagner, c’est vous ? Ah… non… Qui êtes-vous ? demanda l’extraterrestre sur un air de défi tout en s’approchant de la porte.
    – Eh bien…
    – Edith vous envoie terminer le travail, c’est exact ?

    zbdmvcb7ewpi.jpg

    La Brindletonienne resta bouche bée. Les hypothèses de Vladislaus étaient donc vrai et une alien était bel et bien retenue prisonnière dans la chapelle Fledermaus. En outre, quel pouvait bien être le rapport avec les cambions d’Edith ? Tout ceci n’avait aucun sens.

    – Je… Edith n’est pas au courant que je suis ici. Je ne savais pas moi-même ce que j’allais trouver.
    – Peu importe. Mon peuple me localisera tôt ou tard et viendra me secourir. Alors, la guerre contre les vampires sera déclarée et Edith Faust en paiera le prix fort.
    – Vous allez trouver ma question étrange, mais… pourquoi vous garde-t-elle ici ? Je vis dans cette chapelle depuis trois ans et Edith ne m’a jamais fait mention de vous.

    Avant de répondre, la mystérieuse créature observa Charlotte quelques secondes comme si elle cherchait à déterminer si elle pouvait lui faire confiance ou non. Elle finit par prendre la parole, visiblement satisfaite de ce qu’elle avait pu déduire de la Brindletonienne :

    – J’ai presque perdu la notion du temps, mais je sais que je suis ici depuis environ cinq ans. Ma capture n’a rien d’un hasard : à l’époque, Edith cherchait déjà à entrer en contact avec un Sixamien depuis plusieurs années. Wagner m’a tout raconté à ce sujet...

    […]

    8l7v25ph73bv.jpg

    ikxbfqg5x3w2.jpg

    q15te5e75l2h.jpg

    Cette obsession a débuté peu de temps après que son premier enfant a été emporté par Méphistophélès. Edith s’était laissée aller et le secret de son pacte a finalement été découvert par le comte Vladislaus Straud.

    gf4v5721ydtn.jpg

    Depuis lors, elle était seule et ne pouvait s’empêcher de penser au fait qu’il lui serait plus ardu que prévu de concevoir des vampires. Or, lorsque les clauses du pacte ont été énoncées, elle et Méphistophélès s’étaient mis d’accord sur le fait de ne pas dépasser six enfants. Si elle était prête à l’éventualité d’en faire plus, il était toujours hors de question pour elle d’endurer plus de six grossesses. Une solution alternative s’imposait donc et pour ce faire, elle a fait appel aux bâtisseurs de Forgotten Hollow.

    gl4sl8wteyc7.jpg

    – Un laboratoire, mademoiselle Faust ?
    – Appelez-moi Edith. Vous avez très bien compris ce que je vous demande. Il se trouve que je vais probablement avoir quelques expériences à faire à l’avenir, Kalinka, alors faites-moi ce que vous avez de mieux, vous et vos trois olibrius.
    – Nous n’avons jamais conçu un tel bâtiment. Il nous faudrait des plans et une liste de matériel pour y parvenir.

    bhgoqnsqhj0q.jpg

    – Très bien, je vous trouverai cela en temps voulu. En attendant, où en est donc ce projet de sources chaudes que j’attends toujours ?
    – J’ai localisé la source souterraine, Edith, mais elle se trouve encore trop en profondeur pour la faire jaillir depuis votre crypte. Il nous faudrait creuser davantage.

    ycp5dj0yzcgw.jpg

    Edith a donc planifié de se rendre dans un grand laboratoire pour y voler des plans. Cependant, de par sa condition de vampire, il lui était impossible de quitter sa chapelle en plein jour. C’est dans ce contexte que Wagner est arrivé à la Fledermaus.

    – C’est très gentil à toi de m’apporter directement de quoi manger Méphisto, mais celui-ci sent le vampire à plein nez.
    – Je ne te l’ai pas apporté pour que tu le vides de son plasma ! C’est un cadeau.

    8age7rk4w1yi.jpg

    – Un cadeau ? Que pourrait-il m’apporter ? Je croyais que tu ne voulais que des cambions issus d’humains.
    – Oublie le pacte cinq minutes, veux-tu ? C’est simplement un gage de ma sympathie à ton égard. Vois-tu, c’est peut-être un peu trop subtil à ton goût, mais le style vestimentaire de ce jeune homme aurait dû te mettre la puce à l’oreille. C’est ton domestique.
    – Mon… domestique ? Méphisto, comment veux-tu que je le rémunère ? Fledermaus peine déjà à décoller avec les bougies, ce n’est pas pour que tu m’encombres davantage !

    uhomc5b2t4a1.jpg

    – Oh, non, rassure-toi, ma chère ! Ses services seront gratuits ! Il me doit deux ou trois faveurs.
    – Allons donc ! Que lui as-tu promis ?
    – Oh, tu connais la rengaine : un amour impossible soldé par une perte tragique, un désir de vengeance… C’est assez ennuyeux, donc je t’épargne l’histoire.

    w1jvsb1nyrc3.jpg

    – Vous avez donc signé un pacte avec Méphisto, monsieur… ?
    – ...Wagner, lady Faust. Ce sera un plaisir de vous servir. Quant à votre question, il n’en est rien : j’ai suivi lord Méphistophélès de mon plein gré.
    – J’adore quand il m’appelle lord ! Tu verras, tu t’y feras également !

    oiue6v2edv8q.jpg

    L’arrivée de Wagner et de ses compétences domestiques apportait de nouvelles possibilités à Edith. Outre le fait qu’il partait à présent chasser pour elle, le majordome connaissait également la recette du cocktail inverse-lumière. Bien qu’éphémère, cette solution avait le mérite de fonctionner suffisamment pour les projets d’Edith.

    boum3hv1eeln.jpg

    Après quelques semaines de préparation, Edith et Wagner ont infiltré le laboratoire d’Oasis Spring en prenant pour couverture l’identité de deux scientifiques étrangers.

    – C’est long. Je m’ennuie.
    – Mlle Su ici présente nous a dit que M. Romeo n’allait pas tarder à nous recevoir. Il nous faut donc être un peu plus patients, lady Faust.
    – Je te rappelle que nous sommes limités dans le temps car tu as eu la stupidité d’oublier la réserve de cocktail inverse-lumière à la chapelle.

    9o0rj705sx7a.jpg

    k6hs5qsuieq9.jpg

    Après avoir quelque peu forcé les choses, Edith a finalement pu accéder au cœur du laboratoire afin d’en rencontrer le dirigeant.

    m381fttcoihg.jpg

    – Je n’ai jamais entendu parler de vous, mademoiselle Faust. Vous dites venir de Strangerville ?
    – Non, de Zarbville. C’est à l’étranger. Nous travaillons sur les nouvelles techniques de grossesse et nous avons eu vent des cas particulièrement… intéressants que vous étudiez ici.
    – C’est en effet le cas. De récents témoignages attestent de multiples disparitions accompagnées de halos lumineux dans le ciel. Des disparitions toutefois éphémères puisque les personnes concernées reviennent aux premières lueurs matinales sans la moindre idée de ce qui leur est arrivé…

    jrppxxo036qu.jpg

    – ...et pour certains avec une petite surprise dans le ventre. J’ai lu votre rapport. Le laboratoire de Zarbville souhaite vous apporter son aide, c’est pourquoi je suis ici.
    – Nous vous en remercions ! Je vous propose de nous rendre auprès du docteur Prego. Il s’agit de mon associée pour ce projet de recherche. Vous devriez bien vous entendre, elle s’appelle également Edith !
    – Vraiment hilarant… Je me languis de la rencontrer…

    b9af8jico6kn.jpg

    Paul Romeo a alors conduit Edith et Wagner jusqu’au cœur du laboratoire.

    piwi0c8ltekj.jpg

    – Bonjour, patron !
    – Robertson ! Vous revoilà donc après une semaine de silence radio.
    – J’ai transmis mon justificatif à Kara en temps voulu, monsieur. Mes parents ont eu un accident. Ils sont vieux et comme ils habitent loin…

    3nir0vu5x10z.jpg

    – Croyez-vous donc que je vous ai engagé pour vous organiser des vacances chez papa et maman ?! Si vous y tenez tant que ça, je peux vous en offrir d’autres de manière plus définitive !
    – Pardonnez-moi, monsieur. Cela ne se reproduira plus.
    – Je l’espère bien. Remettez-vous au travail. Mademoiselle Faust, je vous attend dans la salle attenante.

    ppqy3pqjd42h.jpg

    – Comptez-vous donc vous laisser marcher dessus de la sorte toute votre vie ?
    – Je n’ai pas le choix, madame. J’ai un loyer à payer et mes parents ne pourront pas m’aider indéfiniment.

    jokvhnskcfrp.jpg

    Ce n’est qu’une fois qu’Edith et Wagner sont entrés dans la salle attenante que tout a dégénéré.

    – Enchantée, mademoiselle Faust. Voici donc le lieu où se déroulent la plupart de nos recherches. Nous stockons les données récoltées dans les disques durs que voici.
    – Fascinant ! J’ai donc tout ce qu’il me faut pour repartir à Forgotten Hollow.

    ygqs4h6l4690.jpg

    – Que voulez-vous dire ? N’êtes-vous pas originaire de Zarbville ?

    0mxp3dwngoty.jpg

    – Que vous êtes naïfs, tous autant que vous êtes ! Dire que c’est sur vous que compte le gouvernement pour apporter un peu de progrès dans ce monde…

    xcxsavvlw2dv.jpg

    – Je… Sécurité !
    – Oh, non, je ne pense pas qu’il soit nécessaire de les appeler. Nous n’avons pas très faim.

    dh22i9bn1ezh.jpg

    Lorsque Wagner m’a raconté cette histoire, il avait encore l’air réjoui lorsqu’il est arrivé à cette partie. Il me semble qu’il l’a définie comme étant « l’heure du goûter ».

    zq1ifcz2rfdy.jpg

    – Qu’avez-vous fait ?!
    – Calmez-vous un peu, jeune homme. Tout le monde va bien. Nous les avons simplement endormis, ils nous accompagnent chez nous.

    598zv7h9j5nq.jpg

    – Parle pour toi, la mienne n’ira nulle part !
    – Je croyais que vous aviez besoin de tout le monde, Lady Faust.
    – C’était avant de savoir que nous partagions le même prénom. Je n’emmène pas une homonyme à la Fledermaus. Assez discuté. Tu sais ce qu’il te reste à faire, Wagner.

    f23hkmatgmf9.jpg

    Une fois que tout le reste du personnel fût maîtrisé, Edith s’est emparée des disques durs du laboratoire et s’est empressée de faire des copies de leurs contenus.

    3o380xixrnol.jpg

    msso3b9x0gjs.jpg

    De son côté, Wagner a fait en sorte d’effacer toute trace de leur venue au laboratoire.

    sagf671q7bt3.jpg

    Les jours passèrent et les données des disques durs ont pu être exploitées, retraçant l’historique de témoignages de pollinisation extraterrestre chez la population humaine. Edith était fascinée par ce phénomène dans la mesure où sa maîtrise lui aurait permis de se dispenser de tomber enceinte à nouveau.

    – Penses-tu vraiment réussir cette extravagance, Edith Faust ? C’est une technologie extraterrestre et je doute que tu sois assez verte ou bleue pour y parvenir.

    wuijpvlikl7g.jpg

    – Regarde un peu la clause de notre pacte concernant mes enfants : il n’est à aucun moment précisé que ce soit à moi de les mettre au monde. Le seul verbe gravé dans le marbre est « engendrer ». Tant que les cambions ont mes gènes, je suis dans mon droit !

    10npjzf6tg89.jpg

    Pour Edith, l’intérêt de la pollinisation consistait à ce que nous autres, sixamiens, parvenons toujours à obtenir des enfants de notre espèce via cette pratique. Afin de connaître au mieux les secrets de notre technologie, elle est parvenue à confectionner une antenne satellite ayant pour but de m’attirer jusqu’à la chapelle.

    s0j3qx4dpnv6.jpg

    oooz1qywc6to.jpg

    6pdzellxo5gx.jpg

    au0m84kvcy23.jpg

    es4dvmnek2fy.jpg

    vy11ly8gbfdh.jpg

    zxqqnak5p34i.jpg

    7eh7jc9nzf49.jpg

    Lorsque mon rayon lui a permis d’entrer dans mon vaisseau, j’ai compris que j’avais fait une erreur.

    iwsy5bwcumyh.jpg

    fnamfljnvb2l.jpg

    Elle me l’a aussitôt fait payer.

    yacwmbxmy3r3.jpg

    – Quel est votre nom ?
    – Technicienne en pollinisation senior n°3.
    – Vraiment ? Où s’arrête le prénom et où commence le nom de famille ?
    – Rends-toi service, Wagner, arrête d’ouvrir la bouche. Vous vous croyez amusante, sixamienne. Très bien. Rira bien qui rira en dernier. Expliquez-moi votre technique de pollinisation.

    ltfav2rdlntj.jpg

    J’ai tenu mon silence durant des semaines, ignorant les questions qu’Edith me posait en boucle.

    8sj6zu04tdqn.jpg

    4jwfgoa5k3k5.jpg

    Elle a même usé de ses pouvoirs vampiriques sur moi pour me forcer à révéler mes secrets.

    94mboee3imq0.jpg

    – Vous aurez de quoi vous sustenter lorsque j’aurai mes réponses.

    6209uawemsf1.jpg

    20p6uyjqpjg8.jpg

    J’ai fini par céder, la guidant jour après jour sur les analyses à réaliser. Edith a étudié sur son propre plasma tout en essayant en parallèle de donner naissance à des petits vampires. Depuis mon arrivée, je l’avais déjà vue subir quatre grossesses dont seulement la moitié s’est révélée fructueuse.

    2u4it5o8r4fu.jpg

    Enfin, il y a quelques mois, ses recherches ont fini par avancer beaucoup plus rapidement qu’escompté. Il ne lui restait plus qu’à l’expérimenter.

    – Bois.
    – Que va-t-il se produire ?
    – Le Progrès. Du moins je l’espère.


    À suivre...
    Bonus :

    p28ceo356a3g.jpg

    xi23oceb4tq6.jpg

    qhlvuijak38v.jpg

    0jarkq45aqod.jpg


    Edith créant ses deux premiers Descendants :blush:
  • ElinoeeElinoee Messages: 2,749 Membre
    J'adore le regard de Charlotte, hyper décidée lorsqu'elle se dirige vers le labo! Elle n'a vraiment pas froid aux yeux...
    Voilà donc le secret d'Edith complètement éventé; cela arrange Méphisto de semer la discorde entre Edith et Charlotte! Il espère sans doute que, de colère, Edith finisse par envoyer son amie dans l'au-delà; celle-ci représentant un risque pour le fameux Pacte :/

    Il y a donc bien un ou plutôt une ET emprisonnée dans la crypte... je me demande à quoi elle sert encore à Edith puisqu'elle a, à priori, réussi à lui soutirer tous les secrets de la reproduction alien. Bien curieuse de voir si le résultat est probant avec ce pauvre Knox :#
    En tout cas, c'est sûr qu'Edith ne peut décemment pas relâcher l'alien comme si de rien n'était après ça! Pourvu que Charlotte arrive à prévenir Vlad et que celui-ci soit capable d'empêcher une guerre alien/vampires !!
    Ah la la, Edith prend vraiment de gros risques pour son pacte avec Mephisto :/

    En tout cas j'adore ton idée d'associer VDC et technologie alien :smiley: Super la "visite" du labo à Oasis Springs; ils avaient du style Edith et Wagner B)

    Les deux premiers descendants sont créés, auront-ils encore des souvenirs de leur ancienne vie, et surtout de leur ancien métier? C'est clair que ça pourrait être bien utile à Edith...
    Des vies d'ado : 🌈Bonheurs et désillusions à Copperdale🎓 (en cours)
    Step by Step : Le virus(en cours)
    Comme à la ferme : 🐰 Le rêve de Liselotte 🦊 (terminé)
    Colonie/ Settlers :🌍 Nouveau monde 🌎 (terminé)
  • nathalie986nathalie986 Messages: 5,519 Membre
    Et ben ! Charlotte est bien remontée lorsqu'elle arrive au labo ! On peut dire que Méphisto lui a facilité les choses en ouvrant la porte et le rideau de fer (enfin le mur!) qui dévoile bien la présence d'une extraterrestre pollinisatrice dans les lieux. Je ne m'étais pas trompée pour elle mais je me suis trompée pour les papas incubateurs ! :D

    Ta technicienne n°3 est très jolie, je trouve. Elle a un visage doux malgré des propos menaçants, ce qui reste compréhensible, d'autant qu'elle est là depuis 5 ans, la pauvre :neutral:

    C'est très intéressant de savoir comment Edith en est arrivé à s'approprier cette technologie alien. Tout se tient, c'est très bien ficelé et l'intrigue est logique.
    A commencer par la petite visite d'Edith et Wagner au labo scientifique d'Oaz. J'adore le look que tu as donné à Edith pour l'occasion. Elle aurait pu voler la vedette à Al Capone et Elliott Ness :wink:
    Bref, ce fut quand même un vrai massacre, surtout pour la pauvre Edith (l'autre), qui n'a vraiment pas eu de chance de porter le même prénom que notre vampire adorée... Non mais ils pensaient à quoi ses parents ! :D

    J'ai adoré la façon dont tu as mis en scène l'arrivée d'Edith sur le vaisseau extraterrestre ! Franchement super. C'était une très bonne idée qui fait un peu penser à un sas ou une capsule de décompression. :love:

    Technicienne de Pollinisation n°3 (je vais l'appeler TP3, ce sera plus court) a bien résisté aux interrogatoires d'Edith au début, et je ne peux pas la blâmer d'avoir craquer avec le temps. Même les meilleurs auraient probablement capitulé. :blush:

    On en revient donc à cette fameuse fiole que Edith veut faire avaler à Knox... mais on en sait un petit peu plus maintenant :mrgreen:

    Vivement la suite. J'étais tellement prise par ma lecture que je n'attendais pas la fin du chapitre si tôt :love:
  • Nina04Nina04 Messages: 1,229 Membre
    Coucou par ici :)

    Je suis vraiment subjuguée par ton histoire, c'est vraiment bien ficelé et prenant!
    Le personnage d'Edith est captivant je dois dire, et celui de Mephisto aussi!
    Quelle bonne idée de trouver des géniteurs et d'avoir fait appel "à l'aide" des extraterrestres pour mener tout ça à bien.
    Aida a un sacré caractère, je pense qu'on a tous hâte de la voir adolescente :mrgreen:

    Félicitation pour cette mise en place de ton histoire et le suspense que tu arrives à nous mettre sous le nez :)
    J'ai hâte de voir comment va se développer cette histoire d'Orchestre et ce qu'elle va apporter à ton histoire.
    Charlotte est vraiment attachante, on a envie de savoir ce qu'il va lui arriver, pourquoi Mamie Lagrise est si mystérieuse et si son "alliance" avec Vladinout va lui compliquer la vie ou non.

    Les screens sont supers et les poses utilisées le sont tout autant.

    Merci pour ton partage et maintenant au boulot, on veut la suite :D (même s'il n'y a pas longtemps que ce chapitre a été posté).
  • EljisimEljisim Messages: 338 Membre
    Modifié (décembre 2021)
    @Elinoee J'aime beaucoup ce screen, moi aussi ! ;) Les arrêts sur image au bon moment peuvent faire des merveille pour retranscrire les sentiments que l'on veut donner aux personnages :smile:

    Tu as tout compris concernant les motivations de Méphistophélès ! Quant au fait que la technicienne soit encore prisonnière, c'est simplement, comme tu l'as soulevé, parce qu'elle en a trop vu pour qu'Edith puisse la laisser partir aussi facilement ! D'autant que les premiers essais de pollinisation n'ont pas encore donné de conclusion alors peut-être que notre vampire aura encore besoin de ses services ;)

    Ça me fait très plaisir que tu apprécies toujours l'ajout des extraterrestres à l'histoire 🤗

    Les Descendants n'ont plus de souvenirs. Edith voulait simplement des personnes pour intégrer son orchestre et a pris les premiers venus :)

    @nathalie986 En soit, les papas incubateurs sont chacun dans leur cellule et le garde-manger est attenant au laboratoire, alors tu n'avais pas totalement tort sur ce point non plus ;)

    Je te remercie pour la technicienne, mais elle n'est pas de moi, c'est celle qui provient directement du jeu que j'ai invoquée via le poseplayer. Il me semble que c'est elle qui apparaît sur l'arbre généalogique des Sims qui ont été pollinisés, mais comme ça n'est jamais arrivé dans mon jeu, je ne peux pas l'affirmer avec certitude :blush:

    J'ai moi-même pris beaucoup d'amusement à relooker Edith et Wagner spécialement pour l'excursion au laboratoire ^^ Par contre, au risque de passer pour quelqu'un qui manque de culture... je ne connaissais pas du tout Eliot Ness avant que tu n'en parles :mrgreen:par contre je connaissais le monstre du loch Ness, sans doute son petit frère

    Merci beaucoup pour ma petite mise en scène à bord du vaisseau 🤗

    @Nina04 Et coucou à toi aussi ! :)

    Merci beaucoup pour tous tes compliments sur mon VDC (sur lequel je te souhaite la bienvenue !) 🤗 Si le Step By Step d'Elinoee est la toute première histoire que j'ai lue sur ce forum, sache que l'aventure de Katherine a été le premier Vampire de Cimetière que j'ai ouvert :blush: ton histoire m'a donné envie de lire d'autres VDC et, après toutes ces lectures, de publier le mien, donc merci à toi :)



    /!\ Petite note concernant l'histoire dans son intégralité si vous la suivez depuis une date antérieure 23/11/2021 : J'ai pris la (tardive) décision d'ajouter une table des matières en première page. Elle me permet de séparer le récit en plusieurs grandes parties, chacune d'entre elles ayant une ligne directive et scénaristique précise (du moins que je pense précise ;)). Ainsi, j'ai également ajouté d'autres "images de couverture" pour marquer le début desdites parties. Les images ont déjà été rajoutées au début des chapitres en question. Je vous les ajoute ci-dessous :

    g6ualbibxi9k.jpg

    wn4rttjbm8bz.jpg

    Si je vous dis ça, c'est parce que le chapitre 21 qui sortira probablement la semaine prochaine (ou celle d'après, je ne sais pas encore ^^') marquera la fin de la partie 2. Une grosse page du récit est sur le point de se tourner et la troisième partie se concentrera davantage, je peux d'ores et déjà le dire, sur la conception des autres bébés (parce que mine de rien, ce serait bien qu'elle avance un peu là-dessus, Edith !). Voilou, je crois que j'ai tout dit pour le moment o:)Fin de la petite note

    Maintenant, assez parlé, place à la suite. J'ai pris la liberté d'ajouter un petit "précédemment..." juste avant le chapitre histoire de vous remettre en tête certains passages... "utiles", dirons-nous. Sur ce, bonne lecture ! 🤗
    Précédemment

    rcwuqvsrzv34.jpg

    – Il s’agit juste de son amie d’enfance, probablement la seule qui ait jamais su lui faire entendre raison et atténuer son côté malveillant. Que va-t-il se passer, d’après toi, si à cause d’elle, la petite n’honore pas son marché avec toi ?
    – Alors Edith m’accompagnera dans le monde des ténèbres et y passera une éternité de souffrances, comme elle s’y est personnellement engagée.
    – Mais tu n’auras pas ce que tu veux. Tu as besoin qu’elle accomplisse certains rituels ne pouvant être réalisés que de son vivant. Tu as consacré beaucoup de temps à la conduire où elle se trouve maintenant, ça sera sûrement frustrant – peut-être même impossible – de devoir tout recommencer avec quelqu’un d’autre, non ? Oh, échec et mat, Meph’ !

    evc14eipm4dx.jpg

    Peu importait que l’humaine fût dangereuse – si tant était que les dires de la mendiante furent vrais. Il lui suffirait de trouver le moyen de l’éliminer.

    49aapfb55vcd.jpg

    Aïda se leva dignement en foudroyant son adversaire du regard. Elle marmonna des paroles incompréhensibles et la Brindletonienne dût lui demander de répéter tout en surveillant son langage.

    – J’ai dit que t’étais pas ma mère. Et puis d’abord, quand je serai grande, je vais boire ton plasma.

    gni0jf6ys19o.jpg

    – Dorénavant, tu t’entraîneras tous les jours, acta Edith. Continue toute seule, j’ai des transformations à préparer.

    fiomlyfo2jar.jpg

    – Je réitère donc ma question : avez-vous oui ou non rencontré une extraterrestre parmi les prisonniers de mademoiselle Faust ?
    – Non, s’entendit-elle répondre. Je n’ai aucune information sur le sujet.
    – Fort bien, mademoiselle Fox, conclut Vladislaus. Je vous saurais toutefois grée de m’informer au plus vite si vous avez un quelconque indice sur cette affaire en attachant une étoffe bleue sur le portail de votre jardin.
    --- Chapitre 20 : L'étoffe bleue et le mortier ---

    074b5dyilufr.jpg

    Charlotte n’avait pas interrompu la technicienne une seule fois, trop absorbée par les paroles de cette dernière. Les révélations concernant les expériences qui se déroulaient dans ce laboratoire rendaient à présent tout beaucoup plus clair et expliquaient les dires de Méphistophélès à propos de la mystérieuse « alternative » qu’avait trouvé Edith.

    – À ce jour, poursuivit la technicienne, Edith Faust a fait entrer deux hommes dans ce laboratoire. Je l’ai vue les polliniser.
    – Deux enfants vampires sont donc à prévoir ? interrogea Charlotte.
    – Ce n’est pas une certitude absolue. La pollinisation ne fonctionne pas aussi bien pour votre espèce que pour la nôtre.
    – Edith n’est plus de mon espèce, elle me l’a bien assez répété…

    5easiwmy1tlq.jpg

    – Sur Sixam, nous considérons toute créature humanoïde présente sur votre planète comme étant de la même espèce. Seul notre ambassadeur occulte dresse une certaine forme de distinction entre ce que vous appelez humains, vampires, sirènes et jeteurs de sorts.
    – Peu importe. Vous ne pouvez pas rester ici. Vladislaus m’a tout expliqué il y a deux ans. Edith ne respecte pas l’ordre des ambassadeurs occultes et le vôtre vous recherche activement. S’il vous trouve dans cette chapelle, les hostilités entre les vampires et les extraterrestres seront ouvertes et Edith en paiera le prix.

    ofsd6r4q6fub.jpg

    – C’est pourtant ce qu’elle mérite, rétorqua la technicienne.
    – Là n’est pas la question. Souhaitez-vous rentrer chez vous, oui ou non ?
    – Je… bien sûr.
    – Parfait. Je vais m’occuper de vous faire sortir d’ici. Edith est en… voyage d’affaires, nous ne devrions pas être dérangées. Voici comment nous allons procéder…

    […]

    n5fp1xvvoaeh.jpg

    Méphistophélès avait tout entendu de la conversation entre l’humaine et l’extraterrestre. Se délectant de la perfection de son plan, il se rendit dans l’appartement d’Edith où il trouva celle qu’il cherchait.

    – Ah, s’exclama-t-il, mais voilà la petite Daria ! Comment vas-tu ?
    – Moi c’est Aïda, répondit la fillette. Tu le savais, quand même, non ?

    agpkp6zdwshj.jpg

    – Bien sûr, bien sûr, poursuivit l’esprit en s’installant à côté d’Aïda. Je te faisais marcher, voilà tout. Je suis très heureux de te voir. Vois-tu, nous avons un petit problème et je pense que ta mère serait fière de toi si tu m’apportais ton aide.

    i518t6n4n96e.jpg

    Intriguée, Aïda prêta la plus grande attention au fantôme.

    – C’est au sujet de l’hum… de Charlotte Fox, expliqua-t-il. Je sais que tu ne l’aimes pas beaucoup.
    – Maman veut qu’on soit gentille avec elle, tempêta la fillette. Mais moi je ne veux pas, elle est méchante.
    – Je trouve aussi. Savais-tu qu’en ce moment-même, elle était encore dans la salle secrète ?

    j9k5h79cacg6.jpg

    La petite fille poussa une exclamation de stupéfaction qui ravit Méphistophélès. La tâche serait donc encore plus facile qu’escompté. Merveilleux !

    – Elle n’a pas le droit ! s’écria Aïda. Elle profite que maman ne soit pas là pour fouiller partout. Quand maman sera là, i faudra le lui dire.
    – J’ai une meilleure idée, répondit Méphistophélès. Ne penses-tu pas que cette humaine mérite… une bonne leçon afin qu’elle comprenne bien où est sa place ?

    syijtr7ub9ub.jpg

    Un sourire malicieux se dessina sur les lèvres de la fillette. Méphistophélès l’imita. Échec et mat toi-même, mamie Lagrise…

    […]

    3dua2q7u7vdc.jpg

    Charlotte quitta le laboratoire et, après être remontée en catimini devant le portail de la chapelle pour y accrocher l’étoffe bleue demandée par Vladislaus et Lilith, se précipita jusqu’à la crypte d’Edith avec une idée bien précise en tête.

    7w41oj6gl47x.jpg

    0qab0xn46m7n.jpg

    Elle n’avait pas fréquenté le club de robotique de l’institut Foxbury très longtemps mais elle savait que la chapelle Fledermaus disposait de tous les ingrédients nécessaires pour la création d’un mortier.

    93a2xxnxexcq.jpg

    La première étape fut la conception d’une mèche. L’atelier de bougies d’Edith en possédant toute une ribambelle, il ne resta plus à la Brindletonienne qu’à l’enduire d’un produit destiné à la rendre plus inflammable.

    a0wj9ufk81at.jpg

    Vint ensuite la réalisation du réservoir de poudre. Pour ce faire, Charlotte se rendit au rez-de-chaussée de la chapelle où l’attendait la machine à fabriquer. Si ses souvenirs étaient bons, la marche à suivre était relativement facile.

    xc6aplckexnd.jpg

    Ce fut une réussite. Le mortier était fin prêt. Toutefois, avant que la vétérinaire ne s’en empare, des coups retentirent contre la porte. C’était Aïda.

    – Je suis désolée Aïda, lui dit Charlotte, mais je suis vraiment occupée.

    ttqb9d8rfclb.jpg

    – Oui je sais, répondit l’enfant, mais il y a un souci dans la chambre verte. Orpheus a tout cassé et il n’arrête pas de pleurer.

    56fjt68icx75.jpg

    – Comment ? Ne pouvez-vous donc pas rester tranquilles plus de cinq minutes ? Je vais le voir tout de suite.

    sklrrppx33a1.jpg

    Joignant le geste à la parole, Charlotte se dirigea une nouvelle fois vers le sous-sol en tempêtant contre Edith. Ah, ça, bougonna-t-elle, pour capturer des extraterrestres et risquer une guerre entre deux planètes, il y a du monde, mais pour assumer tes enfants, te voilà aux abonnées absentes...

    6uace3xsm5ed.jpg

    Comme l’avait indiqué Aïda, Orpheus se trouvait dans une chambre verte qui avait connu de meilleurs jours. De la peinture avait été renversée au sol et la maison de poupées était en pièces.

    byuc67tqbqwe.jpg

    – Mon SSâteau il est tout cassé, sanglota le bambin lorsque Charlotte entra dans la pièce.
    – Je vois ça, répondit la jeune femme en prenant Orpheus dans ses bras. J’espère que tu es content de ta bêtise !
    – Mais c’est pas moi !

    8kacsewzta69.jpg

    Évidemment, songea Charlotte. Il lui avait semblé curieux que le petit garçon eût fait preuve d’un tel comportement. Aïda avait probablement souhaité que son frère se fasse gronder à sa place. Cependant, la Brindletonienne avait d’autres préoccupations plus urgentes, aussi fit-elle de son mieux pour consoler Orpheus le plus rapidement possible.

    ptj8kb8b5nw9.jpg

    – J’ai juste un petit quelque chose à faire avant, mon poussin, mais je reviens tout de suite après. On réparera ton château ensemble, d’accord ?

    l8w5rl61zr7x.jpg

    Se dépêchant de remonter au rez-de-chaussée, Charlotte retourna dans la pièce contenant la machine à fabriquer et s’empara du mortier qu’elle avait laissé derrière elle. Était-ce son imagination ou avait-il bougé pendant son absence ? Cessant de réfléchir en la matière, la jeune femme quitta la pièce, prête à retrouver la technicienne dans le laboratoire secret.

    lry0mhc40pv2.jpg

    – Vous êtes en retard, fit remarquer l’extraterrestre.
    – J’ai eu un petit contre-temps, confessa la Brindletonienne, mais rassurez-vous, tout est prêt. Je vous conseille de vous éloigner de la vitre. Abritez-vous derrière le muret de la cellule.

    lo07qaa17m7s.jpg

    Charlotte s’agenouilla le plus près possible et mit en place le mortier, prenant garde à ce que la trajectoire de la fusée ne constitue un danger pour personne.

    – Il ne me reste plus qu’à allumer la mèche. J’ai laissé un signal dehors, donc quelqu’un devrait venir à votre secours. Réjouissez-vous : ce soir est le dernier que vous passez…

    4adbnx9jj9at.jpg

    – Mademoiselle Fox, coupa une voix glaciale derrière Charlotte. Que faites-vous encore ici ?

    z4fohgg2bfdf.jpg

    Avec effroi, Charlotte constata la présence de Wagner. Bien que le majordome la masquât à la perfection, la Brindletonienne ne put ignorer la lueur triomphante dans son regard. Il semblait ravi de l’attraper la main dans le sac ; ravi de pouvoir la dénoncer à la maîtresse des lieux afin qu’elle en paie les conséquences une bonne fois pour toutes.

    Toutefois, Charlotte ne se laissa pas abattre et répondit honnêtement à la question du vampire.

    – Je cherche à briser cette vitre pour extraire cette extraterrestre de la chapelle, avoua-t-elle.
    – Il en est hors de question, rétorqua Wagner. Lady Faust…

    rovcoyb7llir.jpg

    – ...n’est pas là pour voir quoi que ce soit et c’est tant mieux pour elle. Les expérimentations qu’elle a menées ici sont tout simplement…

    Charlotte chercha ses mots. « Inhumaines » était assurément le meilleur terme pour achever sa phrase, mais il aurait pris une tournure assez ironique compte tenu du vampirisme d’Edith.

    q7skxtqcxdbw.jpg

    – En effet, répondit le majordome comme s’il avait lu les pensées de la Brindletonienne. Lady Faust n’est pas humaine. Vos règles arbitraires ne s’appliquent pas à elle. Maintenant, écartez-vous.

    gj2x4083bnwi.jpg

    – Non ! rugit Charlotte en protégeant le mortier du mieux qu’elle pût. Je ne peux peut-être pas l’empêcher de s’en prendre aux humains mais rien ne l’oblige à retenir cette extraterrestre car il n’en est aucunement fait mention dans son pacte. Si vous insistez, Wagner, je vais devoir employer la force.

    bpluy2blgdnb.jpg

    – Est-ce là une menace ?
    – Plutôt un conseil. Edith m’entraîne suffisamment pour que j’aie une chance contre vous.

    puc4sppxs6gb.jpg

    – Je ne bougerai pas.
    – Moi non plus, répliqua fermement Charlotte.

    gphdj9ncirfm.jpg

    – Très bien, déclara Wagner. Je ne vous cache pas qu’il me tardait que l’opportunité de me débarrasser de vous se présente.

    6c0qarrbubel.jpg

    Le vampire prit alors sa forme sombre et s’approcha de la jeune femme qui demeura stoïque. Ce majordome ne lui faisait pas peur, aussi se jeta-t-elle sur lui dans un tourbillon de fumée et de poussière.

    dt558ke9wgft.jpg

    hrvk0odu0jxq.jpg

    zxx8xd7xsxbj.jpg

    Le laboratoire n’était toutefois pas adapté au combat et la pièce exiguë handicapait aussi bien Charlotte que Wagner. La vétérinaire en profita pour brandir une tresse d’ail. Elle savait le majordome immunisé mais au moins l’objet lui servirait-il d’objet contondant pour frapper son adversaire.

    rtbff9xxf3pe.jpg

    Malheureusement, cela ne suffit pas et Wagner ressortit victorieux de la première manche.

    wepfditncn0b.jpg

    Cependant, la jeune femme n’avait pas dit son dernier mot et relança l’affrontement.

    wn8sanfyyjcy.jpg

    Cette fois-ci, les deux ennemis se déplacèrent légèrement et ne firent aucunement attention au matériel. Peu importait l’état de colère d’Edith en voyant son laboratoire saccagé à son retour : en cet instant précis, tout ce qui comptait pour l’un était de mettre l’autre hors d’état de nuire, et ce coûte que coûte.

    dz9z8rb71yas.jpg

    – Vous n’êtes pas si bon que cela, constata une Charlotte essoufflée alors qu’elle venait de faire mordre la poussière à Wagner. Écoutez, nous pouvons trouver un arrangement : Vladislaus pourra vous aider, il…

    dzzue6ctwsjq.jpg

    Charlotte ne put prononcer un mot de plus. Wagner, dans un état second, l’avait plaquée contre le mur, celui-ci s’affaissant sous le choc.

    360gjahys53t.jpg

    Puis, sans rien ajouter, le majordome plongea ses crocs dans le cou de la jeune femme.

    v13e8b2uvjbq.jpg

    Celle-ci se sentit défaillir mais tenta de résister. Ne pas s’évanouir. Ne surtout pas s’évanouir…

    cdz8ohhnnezi.jpg

    Wagner laissa Charlotte glisser au sol, très affaiblie. Toujours paré de sa forme sombre, il se détourna de la jeune femme, prêt à détruire le mortier.

    mx5y1ea3csu9.jpg

    – Bien que cela ne m’enchante guère, dit-il, je vais vous laisser en vie, mademoiselle Fox. J’ai hâte de voir ce que Lady Faust aura prévu pour punir votre trahison.

    4tjxwjbzg5ol.jpg

    Soudain, avec toute la vivacité que pouvait le permettre une montée d’adrénaline, Charlotte se releva et fonça une nouvelle fois sur Wagner. Celui-ci bloqua son attaque aisément, mais la Brindletonienne avait plus d’un tour dans son sac.

    r8zbtjuhr7n4.jpg

    Lors des entraînements quotidiens, Edith lui avait fait part d’un conseil non négligeable : viser les yeux. Ainsi, profitant que Wagner fût concentré sur le blocage de son autre bras, Charlotte frappa violemment le majordome en plein dans l’œil gauche.

    kcwjdm3ysjug.jpg

    33fvxm7vn3lw.jpg

    Le vampire poussa un hurlement strident. Sa garde était baissée. Charlotte lui porta alors un coup bien placé et il s’effondra enfin au sol, le souffle court.

    – Tenez-vous à l’écart, répéta-t-elle à la technicienne. Nous partons pour de bon, cette fois.

    kvuu76peyvq6.jpg

    La Brindletonienne s'abaissa à nouveau et alluma la mèche du mortier. Très vite, une odeur étrange se répandit et Charlotte comprit que quelque chose n’allait pas.

    hq1imxkcpttk.jpg

    Son intuition était exacte : au lieu de propulser la fusée contre la vitre, le mortier tout entier prit feu et une détonation tardive survint alors. Un incendie venait de se déclarer.

    r1bji1mgu5zf.jpg

    – Faites-moi sortir ! martela la technicienne complètement paniquée à la vue des flammes.
    – Je ne peux pas ! s’exclama Charlotte, je dois d’abord éteindre ça.

    Ce n’était pas normal. Elle était certaine d’avoir respecté à la lettre chacune des étapes de fabrication. Le mortier ne pouvait tout simplement pas être dysfonctionnel. À peine eût-elle cette pensée qu’une flammèche ricocha contre ses vêtements.

    g25ggvy7wksc.jpg

    Dans un hurlement trahissant à la fois la peur et la douleur, Charlotte tenta d’éteindre les flammes qui grandissaient sur son corps. Cependant, elle ne parvint qu’à attiser ces dernières.

    svitcnxsy5l2.jpg

    – Wagner, aidez-moi !

    L’intéressé n’en fit rien et ne daigna même pas répondre. Offrant un dernier regard glacial à son ennemie, il se rua vers la porte de sortie. Très vite, les flammes gagnèrent en volume, dévorant progressivement l’ensemble du laboratoire.

    fw1ds4hq5sjp.jpg

    Charlotte se laissa tomber à genoux. Ainsi donc, après toutes ces mésaventures, c’était ainsi que l’histoire se terminerait pour elle.

    amfzzj2imzkg.jpg

    okwlskgty3u9.jpg

    5e1x8pcdq2xo.jpg

    Jamais plus elle ne reverrait les proches qu’elle avait quittés depuis trois ans. Flavio, son frère et même ses parents… Elle n’avait en outre jamais pris le temps de faire la paix avec M. Nicholson...

    epesh04e6d97.jpg

    Quant à Forgotten Hollow, l’avenir s’annonçait bien sombre. Méphistophélès allait gagner et Edith plongerait dans les ténèbres sans personne pour maintenir le peu d’humanité qu’il lui restait. Sans elle, comment y parviendrait-elle ? Probablement grâce à ses enfants. Aïda, Orpheus, et tous ceux encore à venir constitueraient sa raison de vivre le temps qu’Aneliese ne revienne à la vie afin de donner un sens à cette vie chaotique.

    5lwijnj8hozd.jpg

    C’est alors sur cette ultime pensée pour son amie que la Brindletonienne s’allongea, la chaleur des flammes et les hurlements de la technicienne se faisant de plus en plus lointains...

    À suivre...
    Post edited by Eljisim on
  • nathalie986nathalie986 Messages: 5,519 Membre
    Wow... Je ne trouve pas les mots... Je ne m'attendais pas à ça... :open_mouth:

    Je pensais bien qu'il allait se passer quelque chose de moche suite à la petite conversation entre Aïda et Mephisto mais pas quelque chose d'aussi moche. :cry:

    Je tiens à saluer le courage et la ténacité de Charlotte. Elle a proposé un plan pour sauver TP3, l'a réalisé et l'a mis à exécution. Elle est allée au bout de ses convictions et a défendu ce qu'elle croyait être juste. Elle aurait ce pendant dû suivre son intuition lorsqu'il lui a semblé que le mortier avait été déplacé... saleté d'Aïda...

    Elle a combattu jusqu'au bout un adversaire supposé être plus fort qu'elle mais elle a quand même réussi à le mettre KO malgré tout même si cela n'a pas duré longtemps. Pour tout ça, bravo Charlotte. :blush:
    J'espère qu'elle aura noué l'écharpe bleue au portail avant d'aller au labo et surtout que Mephisto ne soit pas au courant de ce petit détail, sinon, adieu écharpe... :neutral:

    Maintenant, je me demande qu'elle va être la réaction d'Edith lorsqu'elle va rentrer. Je pense que Wagner va en prendre pour son grade entre la mort de Charlotte et la destruction du labo. D'ailleurs, il faut bien le dire, j'ai hâte de voir ça ! :naughty:
    J'espère aussi qu'elle va découvrir que sa charmante fille est dans le coup, mais pour ça, j'ai des doutes... Je pense que Wagner va faire le bouc émissaire idéal.

    J'ai beaucoup aimé la fin de Charlotte (pas sa mort brûlée, ça c'est horrible) lorsque sa vie se déroule sous ses yeux juste avant qu'elle ne meurt.

    C'était un super chapitre ! Tu as maintenu le suspens depuis le début. J'ai adoré :blush:
  • ElinoeeElinoee Messages: 2,749 Membre
    Sympa ta division en parties! C'est vrai qu'il y a eu un gros changement entre la partie 1 et la partie 2... j'ai hâte de voir ce que tu nous réserves pour la troisième!

    Sinon...oh ben m. alors! Moi aussi j'étais loin d'imaginer un drame pareil :s Mais je suis sûre que Charlotte n'a pas dit son dernier mot...elle va continuer à casser les pieds d'Edith essayer de garder Edith dans le droit chemin sous forme de fantôme.
    Ou alors, Edith va venir la sauver in extremis et la transformer en vampire (ce sera ça ou la mort pour Charlotte!) :blush: (Ou la technicienne pollinisatrice va utiliser ses super pouvoirs pour éteindre les flammes à travers la vitre/Vlad va arriver à la rescousse/ Aïda va être prise de remords et va venir éteindre les flammes avant qu'il ne soit trop tard...)
    En tout cas, pas possible que Charlotte quitte le devant de la scène, non non non!

    Aïda et Méphisto, quel duo maléfique :sweat_smile: Même si Aïda est clairement manipulée par le fantôme...
    Des vies d'ado : 🌈Bonheurs et désillusions à Copperdale🎓 (en cours)
    Step by Step : Le virus(en cours)
    Comme à la ferme : 🐰 Le rêve de Liselotte 🦊 (terminé)
    Colonie/ Settlers :🌍 Nouveau monde 🌎 (terminé)
  • EljisimEljisim Messages: 338 Membre
    Modifié (décembre 2021)
    @nathalie986 Ça, pour un dénouement moche, c'est un dénouement moche, je te l'accorde :cry:

    Les cendres de Charlotte et moi-même te remercions :) J'aime beaucoup la manière dont tu décris tout cela. Effectivement, elle a fait ce qu'elle pensait juste. Elle était là pour Edith, mais n'a jamais vraiment pu adhérer aux pratiques de la Fledermaus... Quant au combat final contre Wagner... j'ai trouvé très satisfaisant d'écrire et de tourner la dérouillée qu'a subie le domestique >:) promis, la réaction d'Edith face à tout ça, c'est pour bientôt :mrgreen:

    @Elinoee Ça me fait plaisir de voir que personne ne l'a vu venir >:) j'aime bien toute la pléthore de suggestions dont tu disposes pour croire à un retour de Charlotte. Maintenant, est-ce que l'histoire ira dans le sens de ces théories ? Nous allons voir ça ! ;)

    Aïda déteste Charlotte et Méphistophélès est très doué pour accentuer les sentiments négatifs de son entourage (d'autant que manipuler une enfant, c'est bien plus facile et tellement courageux, aussi :smirk:) alors forcément, quand il s'agit de s'allier contre une ennemie commune, ça fait des dégâts :#


    Voici donc aujourd'hui le dernier chapitre de la seconde partie d'Orchestra Vampirica. Bonne lecture ! 🤗
    --- Chapitre 21 : La Sentinelle ---

    kw11dcdlbrts.jpg

    En ouvrant les yeux, Charlotte se retrouva dans une pièce qui lui était inconnue. L’air chaud vint caresser sa peau. La jeune femme ressentait une profonde émotion de réconfort dans l’ensemble de son corps.

    dn4mdwpsm1h2.jpg

    Où était-elle ? Tout ceci n’avait-il donc été qu’un affreux cauchemar ? La Brindletonienne était confuse, aussi décida-t-elle d’observer la mystérieuse pièce.

    ttjrk61j1mfh.jpg

    De toute évidence, la jeune femme se trouvait dans un corridor lumineux. Des torches étaient équitablement répartie au sein de niches prévues à cet effet, éclairant les murs d’albâtre. Diverses portes, chacune de couleur différente, se dressaient fièrement de part et d’autre du corridor au fond duquel une dernière, plus grande que les autres, ne demandait qu’à être franchie.

    iu9fdafyu2hz.jpg

    Charlotte se sentait profondément attirée par la porte blanche. Comme si ce qui l’attendait derrière l’appelait. Elle avança avec minutie le long du corridor mais s’arrêta net lorsqu’une voix désagréablement familière l’interpella.

    euln9vfplnxj.jpg

    – Bien le bonsoir, mademoiselle Fox.

    9ah3b8zxs7jd.jpg

    La Brindletonienne fut comme frappée par la foudre. Méphistophélès en personne se tenait en face d’elle sous une forme concrète. Il était identique à ce qu’Edith avait décrit et ses yeux dégageaient une aura malveillante que son aspect fantomatique ne faisait qu’imiter.

    – Je suis ravi de vous rencontrer en chair et en os, reprit l’esprit qui n’en était plus tellement un.

    avmkfc59jmod.jpg

    – Où m’avez-vous donc conduite ? demanda Charlotte d’un air méfiant. Je me souviens simplement de l’incendie et…

    vbrkqoowf4rm.jpg

    – Oh, vous vous êtes conduite ici toute seule, ma chère. Ne me blâmez pas pour tous vos malheurs car pour une fois, je n’y suis pour rien.

    yn1uy5s3pxtr.jpg

    – Je n’en crois pas un mot. Vous avez tout fait pour que je me rende dans ce laboratoire et que j’y voie… ce que j’ai vu.

    hqg85ryh6k5t.jpg

    Méphistophélès s’approcha dangereusement de Charlotte. Celle-ci regarda à gauche et à droite mais à part les portes qui ne lui inspiraient pas confiance, aucune issue ne s’offrait à elle.

    – Vous m’avez percé à jour, répondit le jeteur de sorts en se délectant de sa réponse. J’avais effectivement planifié votre rencontre avec cette technicienne extraterrestre pour vous pousser à réagir, mais je ne m’attendais pas à un tel résultat.
    – De quoi parlez-vous ? Quel résultat ?
    – Votre spectaculaire incendie, voyons ! L’exploit revient à un mortier de mauvaise qualité, si j’ai bien compris.

    vz23eijkxd0d.jpg

    – Ne faites pas l’innocent ! Vous avez saboté ce mortier. Il est impossible que je me sois trompée dans les étapes de fabrication.
    – Cela n’a plus aucune importance maintenant, ricana Méphistophélès. D’une certaine manière, vous avez réussi ce que vous souhaitiez : la Sixamienne et vous avez quitté cette chapelle de manière définitive.

    q1xmaxek42ja.jpg

    Charlotte accusa le coup, l’air interdit. Tout lui semblait à présent plus clair. D’une certaine manière, elle s’en était doutée dès qu’elle avait ouvert les yeux. Cet endroit dégageait quelque chose de bien trop onirique. La mort ressemblait donc à cela…
    Cependant, un détail alerta la Brindletonienne : d’après son interlocuteur, elle n’était pas la seule à avoir péri dans les flammes. Or, si elle-même se trouvait ici, quid de l’extraterrestre ? Sans savoir si la réponse lui conviendrait, elle amorça une question :

    – La… la technicienne…

    jp0qmbdo9gxb.jpg

    – ...avait une âme au goût exquis, compléta Méphistophélès en se léchant les babines. J’aurais dû demander à Edith de me fournir des victimes extraterrestres depuis le début. Qu’importe ! Je lui en toucherai probablement un mot plus tard. Quant à vous…

    Une nouvelle fois, l’esprit réduisit la distance qui le séparait de Charlotte.

    – Votre âme me servira de dessert, reprit-il. Il y a bien trois ans que je vous l’ai promis, non ?

    4h2nhs1dql51.jpg

    Impuissante, Charlotte poussa un cri en tentant une vaine manœuvre pour se débattre de l’emprise de Méphistophélès. Elle finirait donc comme tous les autres humains s’étant aventurés à la chapelle Fledermaus…

    x77jaonsduzp.jpg

    Soudain, le corridor s’emplit d’une puissante lumière qui recouvrit tout sur son passage. Sans comprendre ce qui lui arrivait, Charlotte sentit quelqu’un l’attraper par la taille.

    1zl5a16xk3s5.jpg

    Était-ce Méphistophélès ? Non, il n’en était rien. Celui-ci était juste en face d’elle et avait visiblement été saisi à son tour par la même personne inconnue.

    jjk5sgp7omwc.jpg

    Aussi vite qu’elle était arrivée, la lumière se dissipa, dévoilant un être pour le moins étrange.

    8nzxcvrfsw88.jpg

    Sans demander son reste, Charlotte se retrouva rapidement à terre, l’étrange silhouette maintenant toujours Méphistophélès.

    – Cessez immédiatement, ordonna l’être en blanc.

    Si son simlish était parfait, quelque chose dans sa voix dégageait une forte aura mystique et trahissait son caractère non humain.
    Poses de Joannebernice

    nc1ybzvdqoje.jpg

    – Toujours dans mes pattes, toi, marmonna Méphistophélès. Écarte-toi, cette âme m’appartient.

    ug6xcbe9qg3g.jpg

    – Il n’en est rien. Contrairement aux victimes de mademoiselle Faust, vous n’avez aucun droit sur elle. Pas plus que vous en aviez sur cette regrettée extraterrestre. J’aurais dû intervenir plus tôt.

    0lj9c681rr16.jpg

    – Mais tu ne l’as pas fait ! Écoute-moi attentivement, espèce de salsifis géant : les règles du contrat qui me lie à Edith Faust sont très claires : l’âme de toute personne mourant sur son terrain me revient. C’est comme ça !
    – C’est inexact. Lors de votre accord, vous avez convenu que l’âme en question devait avoir été récoltée par les soins de mademoiselle Faust. Charlotte Fox ici présente ne remplit pas cette condition, de par l’aspect accidentel de sa mort.
    – Ce n’était pas un accident, contra la Brindletonienne avec véhémence.

    La peur qu’elle avait pu ressentir quelques instants auparavant s’était envolée. Son intuition lui soufflait qu’en compagnie de l’être en blanc, elle était en sécurité.

    – Accident ou non, répondit la créature, votre mort ne dépend pas de Méphistophélès.

    5k6viuxqf4zb.jpg

    Puis, s’adressant à ce dernier :

    – Je vous conseille de retourner d’où vous venez, très cher. Vous n’êtes pas le bienvenu.
    – Ce n’est pas à toi de me dire ce que j’ai à faire !
    – Fort bien, vous l’aurez voulu.

    opk0630dncie.jpg

    Agitant ses bras dans une chorégraphie fluide, l’être en blanc proféra quelques paroles dans un langage incompréhensible.

    2pyjj3dnb41h.jpg

    Aussitôt après, Méphistophélès décolla du sol de quelques centimètres, parcouru d’une décharge électrique.

    17a53zsy0t2y.jpg

    – Ce n’était là qu’un avant-goût de mes pouvoirs. Je peux vous forcer à nous quitter, Méphistophélès, si je le souhaite. Cependant, je tiens à ce que vous quittiez cet endroit de votre propre chef.

    t13uzsadncq9.jpg

    – Ça va, ça va, rétorqua Méphistophélès. Tu as gagné pour cette fois. Sache néanmoins que je ne ferai aucun effort pour la prochaine victime d’Edith Faust et qu’elle souffrira terriblement.

    ctov9sa506ty.jpg

    Le jeteur de sorts se retourna alors vers Charlotte.

    – Vous l’avez échappée belle, l’humaine. Ne vous pensez pas invincible pour autant : c’est fini pour vous. Je ne vous reverrai plus jamais, c’est là un lot de consolation dont je peux me contenter. Je vous souhaite un bon Après, ajouta-t-il en ricanant avant de disparaître.

    emi96b6f3t8r.jpg

    Méphistophélès enfin parti, Charlotte s’empressa de remercier l’être en blanc.

    – Je ne sais pas ce que j’aurais fait sans vous, confia-t-elle. Vous m’avez sauvé la vie. Enfin, pas vraiment. Suis-je réellement morte ?

    s5sjljsrq79g.jpg

    – Malheureusement mademoiselle Fox, j’ai le regret de vous annoncer que c’est bien le cas. L’acte héroïque que vous avez tenté d’accomplir vous a coûté la vie.

    rg73y4yfup2r.jpg

    Quoi qu’en dise la créature humanoïde, l’acte de la Brindletonienne à la chapelle n’avait rien eu d’héroïque et avait plutôt eu l’effet d’un pétard mouillé – littéralement. Pour autant, Charlotte assimila la chose assez vite, ce qui l’étonna quelque peu. Il était très étrange de discuter de sa propre mort dans ce lieu mystérieux. D’ailleurs…

    – Où sommes-nous, exactement ? demanda-t-elle.

    uot9wxi41uld.jpg

    – Vous vous trouvez dans le Corridor et j’en suis la Sentinelle. C’est moi qui accueille les âmes venues ici pour passer de l’autre côté ou, comme l’a habilement nommé Méphistophélès, dans l’Après. Mais asseyons-nous pour en discuter, voulez-vous ?

    La Sentinelle montra alors à Charlotte un banc surgi de nulle part juste devant la grande porte blanche. La jeune femme n’étant plus à une démonstration de magie près, elle céda à la demande de son étrange acolyte et s’assit à ses côtés.

    e4fgk3beu3un.jpg

    – Voyez-vous, chaque personne possède un corridor qui lui est propre. Je dois admettre que le vôtre est très beau et épuré. Votre âme est belle.
    – Je… merci, répondit Charlotte. J’imagine que je viens de la porte noire et que je dois me rendre derrière la blanche, mais qu’en est-il des autres ? Quelque chose me dit qu’il n’y a qu’une destination possible, non ?

    l60zreuatcox.jpg

    – Les portes latérales peuvent avoir une fonction de passerelle entre les différents avenirs que vous auriez pu avoir. Ce sont des actes manqués, si vous préférez. Certaines personnes, en arrivant ici, éprouvent le désir de contempler ce qu’aurait été leur vie dans d’autres circonstances. Ne vous êtes vous jamais demandé l’avenir d’une Charlotte Fox qui se serait pliée à la volonté de ses parents en continuant les études de médecine, ce qu’elle serait devenue si son professeur avait quitté son épouse pour vivre avec elle ou encore si elle eût vécu davantage en choisissant de ne pas se rendre à Forgotten Hollow pour retrouver une amie d’enfance ?

    f0q3ga8a1fbh.jpg

    Charlotte resta bouche bée. Elle ignorait comment la Sentinelle avait connaissance d’autant d’informations à son sujet, mais cela ne lui plaisait pas. Quant à ces fameuses portes s’ouvrant sur ce qu’elle identifiait comme des réalités alternatives… La Brindletonienne était tentée d’aller voir par elle-même.

    – Si je passe par l’une d’elles, risqua-t-elle, je reviendrai ici quoi qu’il arrive, n’est-ce pas ? Toutes ces portes ne me permettront pas d’échapper à la porte blanche. Je devrai quand même la franchir.
    – Un jour, oui, répondit la Sentinelle. Mais ce jour n’est pas encore arrivé.
    – Que voulez-vous dire ?
    – Vous pouvez, bien sûr, choisir d’emprunter la porte blanche. Elle est là dans ce but, après tout. Cependant, la porte noire d’où vous venez est toujours présente. Cela signifie que vous avez encore la possibilité d’y retourner.
    – Y… y retourner ? Comment est-ce possible ?
    – Pour en avoir la réponse, j’imagine qu’il vous faut tenter.
    – Je croyais que vous étiez ici pour m’accueillir et m’aider à passer dans l’Après ?
    – Je ne vous empêcherai pas de choisir la porte noire si tel est votre désir. Si vous n’aviez plus aucune raison de rester du côté des vivants, le Corridor l’aurait fait de lui-même et la porte noire se serait volatilisée. En l’état, la décision vous revient.

    jamo9nboijkx.jpg

    Charlotte se leva et revint sur ses pas, scrutant la porte d’où elle avait surgi. Il lui était donc possible de retourner à Forgotten Hollow. Cela en valait-il la peine ? Était-elle encore en mesure de faire quoi que ce soit pour contrer Méphistophélès et l’empêcher de s’emparer de l’humanité restante d’Edith ? Le Corridor dégageait une atmosphère si douce et apaisante… l’Après ne pouvait qu’être mieux encore et ce qui se cachait derrière la porte blanche attirait sa curiosité, tout comme le fait de devenir spectatrice dans ce qu’aurait été sa propre vie si elle avait effectué d’autres choix. Y avait-il encore la moindre chose qui l’attendait derrière la porte noire ?

    5j1oa4rh0phe.jpg

    Comme pour répondre à sa question, cette dernière s’ouvrit toute seule, laissant entrer une bourrasque froide qui fit vaciller la lueur des torches présentes dans les niches. Alors, Charlotte comprit : le Corridor n’avait pas de volonté propre ; il ne faisait que matérialiser la sienne. Elle avait choisi et il le lui faisait savoir.

    jpdq61x4hspn.jpg

    Ainsi, la Brindletonienne avança vers l’ouverture, légèrement fébrile sur ce qui l’attendait par la suite et entendant à peine la Sentinelle qui, derrière elle, lui lançait ces derniers mots :

    jmfxk32fw2vw.jpg

    À bientôt, mademoiselle Fox.

    À suivre...
    --- Fin de l'acte II ---
  • nathalie986nathalie986 Messages: 5,519 Membre
    J'ai beaucoup aimé l'histoire du corridor et de sa sentinelle. Ton histoire est de plus en plus passionnante. :love::kissing_heart:

    L'être mystique a sauvé de justesse l'âme de Charlotte, mais j'ai tout de même un peu de peine pour la pauvre technicienne qui n'a pas eu cette chance.
    Méphistophélès est diabolique. Cependant, il n'a pas fait le poids contre la sentinelle.

    J'ai beaucoup aimé l'histoire des portes qui représentent des réalités alternatives et je ne doutais pas une seconde que Charlotte eut envie de retourner à Forgotten Hollow. C'est très logique après tout, puisqu'elle a encore des choses à accomplir là-bas.

    Maintenant, je suis curieuse de savoir sous quelle forme, elle va réapparaître dans le monde réel ? Réintégrera-t-elle sa forme humaine ? Ce qui supposerait que le temps ne s'écoule pas de la même manière dans le corridor que dans la réalité. J'imagine qu'elle se relèverait, juste blessée de ce terrible accident de mortier...
    Ou sera-t-elle un fantôme comme Méphistophélès ? ça pourrait être très intéressant, surtout si elle peut espionner ce qui se passe dans la chapelle, incognito :mrgreen:

    J'ai hâte de savoir qu'elle suite nous réserve ta troisième partie :blush:
  • ElinoeeElinoee Messages: 2,749 Membre
    Haha, je savais bien que ça ne pouvait pas être fini pour Charlotte, personnage clé de l'histoire!
    Par contre je ne m'attendais pas du tout à cette visite dans le couloir de... l'entre-deux-mondes? C'est très poétique!
    Et quelle étrange rencontre avec la "Sentinelle du corridor"...je me demande si on aura le plaisir de la revoir ultérieurement? J'aime bien ce personnage :blush:

    J'aurais vraiment aimé que Charlotte jette un coup d'oeil par les portes latérales mais j'imagine que ce n'aurait pas été une bonne idée... dommage pour ma curiosité :sweat_smile:

    J'ai été très frustrée que le chapitre s'arrête au moment où elle décide de retourner à Forgotten Hollow :bawling: Hâte de voir ce que tu lui réserves!
    Des vies d'ado : 🌈Bonheurs et désillusions à Copperdale🎓 (en cours)
    Step by Step : Le virus(en cours)
    Comme à la ferme : 🐰 Le rêve de Liselotte 🦊 (terminé)
    Colonie/ Settlers :🌍 Nouveau monde 🌎 (terminé)
  • EljisimEljisim Messages: 338 Membre
    Modifié (11 janv.)
    Je vais séparer cette mise à jour en deux car je crains de ne pas avoir la place de tout mettre en un seul message. Je commence donc par les réponses aux commentaires :

    @nathalie986 Merci beaucoup !
    Oui, hélas, on ne peut pas gagner à tous les coups et la technicienne en a fait les frais :#

    Bien évidemment que Charlotte allait vouloir revenir si l'occasion se présentait, quand on voit le bazar qu'elle laisse derrière elle ! Hors de question pour notre ancienne vétérinaire de laisser la chapelle et Edith sous la coupe de Méphistophélès ;) quant à la manière et/ou forme par lesquelles elle va revenir, la réponse arrivera très vite :)

    @Elinoee Eh oui, Edith a beau être la challengeuse du VDC, Charlotte demeure celle grâce à qui on découvre l'histoire. Il m'était donc impensable de me passer d'elle, d'autant que j'en ai encore besoin ;)

    L'idée du Corridor me vient d'une citation tirée de Cloud Atlas, de David Mitchell.
    Je crois que la mort n’est qu’une porte. Lorsqu’elle se ferme, une autre s’ouvre. Si je devais imaginer le paradis, je le verrais comme une porte qui s'ouvre.

    C'est ainsi que m'est venue l'idée des différentes portes pour conduire tant vers l'Après que vers les réalités alternatives :blush: Il est possible que l'on revoie la Sentinelle plus tard, mais je n'ai pas prévu de lui accorder plus d'importance que ce que l'on vient de voir :)il y a déjà bien assez de personnages à mes yeux

    J'avoue que j'aurais bien aimé aller jeter un œil sur ces portes, à la place de Charlotte, moi aussi ;)


    Avant toute chose, je vous (re)souhaite une très bonne année 🤗 j'espère que vous avez pu faire couler le plasma pétillant à flots et que 2022 vous sera favorable :innocent: Nous nous retrouvons donc aujourd'hui pour la troisième partie de mon histoire ! Pour celle-ci, j'ai voulu recentrer un peu l'intrigue autour du challenge afin d'avancer notamment sur la conception des bébés qu'il restait à produire. J'en profite d'ailleurs pour vous annoncer que ça y est, du côté de ma sauvegarde, c'est fait : Edith a ses six cambions ! Il lui aura fallu un total de quinze grossesses, ce qui n'est pas si mal, je trouve. J'ai hâte de vous présenter les quatre nouveaux et franchement, ils ont de quoi satisfaire car nous avons une parité parfaite qui n'est même pas volontaire ! J'ai donc attendu de terminer le tournage de l'acte 3 pour vous le publier ici.

    Voici tout d'abord un petit condensé des deux dernières parties histoire de vous remettre dans le bain après pratiquement un mois de pause. Le chapitre 22 sera juste en dessous, dans le message suivant ;)
    Dans les chapitres précédents
    ojtijgrnkcnq.jpg

    – J’ai besoin que tu engendres douze vampires que tu me réserveras jusqu’à leur majorité. Tu devras ensuite les départager pour choisir le meilleur d’entre eux. Mais pour cette clause, nous aurons le temps de l’approfondir ultérieurement.
    – Six et pas un de plus.
    – Tu as du cran. J’admire ton assurance. Va pour six ! Mais si nous réduisons le nombre de la sorte, je dois te préciser que ces enfants devront être de meilleure qualité. Je veux dans ce cas que tu produises des cambions. Des hybrides, si tu préfères.

    g7upcz2udadw.jpg

    – Nos destins sont à présent reliés pour le meilleur et pour le pire, Edith Faust. Ne me déçois pas.

    qehpv0dcaj2z.jpg

    – Pourquoi es-tu venue ici, Charlotte ?
    – C’est évident, non ? Je suis venue te chercher. Prends tes affaires et partons d’ici au plus vite.
    – Je ne peux pas partir, coupa la vampire. Méphistophélès t’a dit la vérité. Je lui dois… un service.

    orr6ykeg16ap.jpg

    – Elle aurait pu faire une bonne vampire, dans d’autres circonstances.
    – Elle ne sera pas une bonne vampire. Elle sera une excellente grande maîtresse vampire.
    – Corrompue par un mal qui la dépasse.
    – J’apprécie le compliment. Toujours est-il que tu n’es pas seulement vexé du mensonge par omission d’Edith. Tu es également déçu d’elle. Tu as espéré retrouver une nouvelle Malvina mais je crois qu’il est évident de constater qu’elle tient bien plus d’Alexei.

    f8orncrj20p5.jpg

    – On dirait bien que tu as énervé notre comte.
    – Il est juste vexé que je lui ai volé son élève préférée. Enfin… Elle a toujours été à moi et il ne s’en est jamais rendu compte. Je crois bien qu’il a un croc contre moi.
    – Je vous ai entendus. Tu as tapé où ça fait mal, ne fais pas ton étonné. Et as ruiné sa vie, accessoirement. C’est peut-être ça.
    – J’ai ruiné la tienne aussi, rappela Méphistophélès.
    – Tu l’as même ruinée deux fois.

    ao0qcof9mc7g.jpg

    – Quand tu évoquais une dénommée Aïda à Wagner, dit Charlotte à mi-voix, je pensais qu’il s’agissait... d’une prisonnière.
    – Les cachots n’abritent pas de femmes, en ce moment, répondit Edith. Il s’agit de ma fille.

    cp93fmdgjigt.jpg

    – Selon tes règles, je dois disparaître, que ce soit en mourant ou en perdant mon esprit de vie. Dans tous les cas, je te perds. Je te demande simplement de considérer une troisième option.
    – Très bien. Je t’accorde ta chance. Avant toute chose, nous allons discuter des règles de la chapelle.

    8i47cvwp1wac.jpg

    – Vraiment ? Des sources chaudes dans ce hameau ? Edith disait donc vrai.
    – Eh oui, Charlotte ! Figurez-vous que l’une d’elles se trouve même sous cette chapelle précisément ! Kalika l’a détectée lorsque nous avons débuté les travaux de la Fledermaus.
    – Au lieu de parler de cette source, Ryota, répliqua Edith derrière eux, qu’attendez-vous donc pour la faire jaillir ? J’aimerais bien en voir la couleur un jour.

    g7ctx4n93tiu.jpg

    – Nous avons reçu un communiqué venant de l’ambassadeur occulte de Sixam, expliqua Vladislaus. Une technicienne de son peuple a disparu après un séjour sur notre planète. Nous avons des raisons de croire que des vampires sont responsables.

    haf89fnlb9qa.jpg

    – Je vous présente Orpheus Faust, annonça-t-elle à Charlotte et Wagner qui avaient attendu la nouvelle de pied ferme.

    i55vwmf9bpmd.jpg

    – Je souhaiterais effectuer une sorte d’expérience avec toi. Je te dois une faveur mais te propose de la remettre en jeu pour un potentiel gain plus important.

    xfcjwpbic8f5.jpg

    – Bois, ordonna la vampire.
    – Que va-t-il se produire ?
    – Le Progrès. Du moins je l’espère.

    2c469ip2yg7j.jpg

    – Que m’avez-vous fait ? hurla Sebastian. Que m’avez-vous fait, espèce de cinglée ?

    wf9senyk6p4r.jpg

    – À ce jour, poursuivit la technicienne, Edith Faust a fait entrer deux hommes dans ce laboratoire. Je l’ai vue les polliniser.
    – Deux enfants vampires sont donc à prévoir ? interrogea Charlotte.
    – Ce n’est pas une certitude absolue. La pollinisation ne fonctionne pas aussi bien pour votre espèce que pour la nôtre.

    2xgd159adjxz.jpg

    – Elle n’a pas le droit ! s’écria Aïda. Elle profite que maman ne soit pas là pour fouiller partout. Quand maman sera là, il faudra le lui dire.
    – J’ai une meilleure idée, répondit Méphistophélès. Ne penses-tu pas que cette humaine mérite… une bonne leçon afin qu’elle comprenne bien où est sa place ?

    v9rn9e2x4cj9.jpg

    – Mademoiselle Fox, coupa une voix glaciale derrière Charlotte. Que faites-vous encore ici ?
    – Je cherche à briser cette vitre pour extraire cette extraterrestre de la chapelle, avoua-t-elle.

    9p8to7jzxnid.jpg
    01dyrh0ztkny.jpg
    pp07fj1rnrvx.jpg

    – Faites-moi sortir ! martela la technicienne complètement paniquée à la vue des flammes.
    – Je ne peux pas ! s’exclama Charlotte, je dois d’abord éteindre ça.

    p0lwasnitrd4.jpg

    Ce n’était pas normal. Elle était certaine d’avoir respecté à la lettre chacune des étapes de fabrication. Le mortier ne pouvait tout simplement pas être dysfonctionnel. À peine eût-elle cette pensée qu’une flammèche ricocha contre ses vêtements.

    80v1m8y68exr.jpg

    Charlotte se laissa tomber à genoux. Ainsi donc, après toutes ces mésaventures, c’était ainsi que l’histoire se terminerait pour elle.

    3qfq7qqack22.jpg

    C’est alors sur une ultime pensée pour son amie que la Brindletonienne s’allongea, la chaleur des flammes et les hurlements de la technicienne se faisant de plus en plus lointains...

    gds8lhe2ems3.jpg

    – Où sommes-nous, exactement ? demanda Charlotte.
    – Vous vous trouvez dans le Corridor et j’en suis la Sentinelle. C’est moi qui accueille les âmes venues ici pour passer de l’autre côté ou, comme l’a habilement nommé Méphistophélès, dans l’Après. [...] Voyez-vous, chaque personne possède un corridor qui lui est propre. Je dois admettre que le vôtre est très beau et épuré. Votre âme est belle.
    – Je… merci, répondit Charlotte. J’imagine que je viens de la porte noire et que je dois me rendre derrière la blanche.
    – Un jour, oui, répondit la Sentinelle. Mais ce jour n’est pas encore arrivé. Si vous n’aviez plus aucune raison de rester du côté des vivants, le Corridor l’aurait fait de lui-même et la porte noire se serait volatilisée. En l’état, la décision vous revient.

    rsc7zjwrcttm.jpg

    Ainsi, la Brindletonienne avança vers l’ouverture, légèrement fébrile sur ce qui l’attendait par la suite et entendant à peine la Sentinelle qui, derrière elle, lui lançait ces derniers mots :

    – À bientôt, mademoiselle Fox.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Return to top