[Histoire - VDC] Orchestra Vampirica : le Pacte - Chapitre 45 (16/11)

«13456713
EljisimEljisim Messages: 338 Membre
Modifié (16 nov.) dans Histoires & Challenges
Bien le bonjour, communauté Sims ! :)>:)

bfsncwzrohyp.jpg

Voilà un petit moment que j'ai commencé le challenge Vampire de Cimetière de Bellepinte de mon côté, challenge que l'on ne présente plus, à force (bon, d'accord, une petite piqûre de rappel n'a jamais fait de mal à personne, les règles sont ici). Ainsi, après les grand(e)s Marius Mordicus de Bellepinte, Katherine Knight de Nina04, Nicholas Frost de Melsy_Lba, Cendre Valrose de nathalie986, Sayuri Suh de Jurysan, Victoria Spring d'Elinoee et Clovis deThessier de CaptainJuliette (listé(e)s ici dans mon ordre de découverte/lecture des VDC déjà présents sur le forum), les portes de Forgotten Hollow se rouvrent pour accueillir une toute nouvelle habitante, pour le meilleur o:) et pour le pire >:)

J'ai juste mis beaucoup de temps avant de me lancer dans la publication parce que je me suis découvert un léger côté psycho- perfectionniste sur l'ordre de tournage de l'histoire : j'ai absolument tenu à tout jouer dans l'ordre chronologique, flashbacks inclus (et il y en aura un paquet, oups). Je tiens également à préciser que je ne maîtrise pas tout à fait l'écriture sur forum, donc s'il y a des ratés au niveau des balises... Pas taper !! :innocent:

Orchestra Vampirica, donc... Mais pourquoi ce titre légèrement perché, me demande ma chouette de Sixam ? Tout simplement parce qu'il s'agit à la fois d'un clin d’œil à l'Encyclopedia Vampirica que nos Sims doivent apprendre par cœur pour espérer progresser en Coutumes de vampire ET d'un hommage à l'Orchestra Cinématique, une chaîne Youtube que j'apprécie énormément et qui reprend des musiques (notamment classiques) avec... une petite touche en plus ;) si cela vous intéresse, je vous renvoie à cette musique qui m'a fourni beaucoup d'inspiration pour l'atmosphère de mon histoire (peut-être même que l'on peut la considérer comme le "thème principal", le "générique" ou la "bande originale" du VDC :joy:)

Sans plus attendre, passons à un petit prologue (en espérant que la résolution sera satisfaisante, je découvre tout juste XnConvert). Bonne lecture ! 🤗

8jf195agc9tv.jpg


rkrsiekqqrbe.jpg

– Je suis navré mademoiselle, mais la chambre est déjà prise. Le site de location a encore dû effectuer des mises à jour qui apportent plus de problèmes qu’autre chose. C’est déjà arrivé plusieurs fois, j’en viens parfois à me demander s’il ne vaudrait pas mieux passer par une agence.

z3dincpmpoq0.jpg

– Aucun souci, vraiment, assura Charlotte en masquant sa déception.

heaiol9n3kjb.jpg

La nouvelle n’était en effet pas très réjouissante. À une heure aussi tardive, il lui serait certainement impossible de trouver une solution de secours pour passer la nuit. Elle ne parviendrait pas non plus à convaincre le chauffeur de taxi revêche qui l’avait conduite jusqu’ici de faire demi-tour pour venir la chercher. Ce dernier avait eu l’air bien trop heureux de redémarrer sitôt que la Brindletonienne avait récupéré ses affaires dans le coffre. De toute manière, un hameau aussi reculé que cette mystérieuse Forgotten Hollow n’aurait certainement pas assez de réseau pour le recontacter.

– Veuillez accepter mes excuses, continua le propriétaire. Mon locataire devrait quitter la chambre demain matin. Si cela vous convient, je peux immédiatement vous inscrire sur mon registre. Puis-je avoir votre nom ?

– Fox, Charlotte Fox.

– Parfait, c’est noté. Je vous propose de revenir en fin d’après-midi, ça me laissera le temps de faire un peu de rangement. Je peux également garder vos bagages si cela vous convient. Qu’allez-vous faire, en attendant ?

– Je me débrouillerai, assura Charlotte. Promettez-moi simplement que votre ballon d’eau chaude fonctionne. Quelque chose me dit que j’en aurai bien besoin !

ot369icq24lw.jpg

Le propriétaire semblait rassuré que sa future locataire prenait cette bévue informatique sur le ton de la plaisanterie. Après lui avoir assuré d’avoir une douche parfaitement aux normes tout en écrivant son nom dans un vieux carnet poussiéreux, il salua Charlotte et lui donna congé.

epf5qgwdf7o8.jpg

Désormais seule, la jeune femme commença à déambuler dans les rues de Forgotten Hollow. Les vingt-quatre heures qu’elle avait à tuer lui serviraient au moins à visiter le hameau, relativisa-t-elle.

za905f1ltstn.jpg

Était-ce dû à la saison hivernale qui donnait aux arbres un air décharné et menaçant ou au noir d’encre qui teintait la voûte céleste malgré la pleine lune, Charlotte ne sut se décider, mais toujours était-il que cet endroit avait quelque chose d’un peu angoissant. À plusieurs reprises, elle se retourna brusquement avec la désagréable sensation de ne pas être seule dans la rue. La Brindletonienne avait l’impression que des yeux invisibles la dévisageaient dans la pénombre.

r46xah9zxau0.jpg

wk48tpqtxrsq.jpg

Rapidement, Charlotte se ressaisit. Que lui arrivait-il ? Le temps n’était plus celui où elle avait peur du noir. Toutefois, afin d’être rassurée, elle décida de rester sur la place principale éclairée par quelques lampadaires. Elle élit domicile auprès d’un échiquier resté à disposition du public, la statue d’un homme filiforme pour seule compagnie.

0mgj63w4cpcm.jpg

– Edith… murmura-t-elle dans un souffle. Où peux-tu bien être ? Et qu’es-tu venue faire ici ?

Table des matières :

Acte I : À la recherche d'Edith Faust

Prologue (ce post)
Chapitre 1 : Forgotten Hollow
Chapitre 2 : La maison de l'ail
Chapitre 3 : Edith
Chapitre 4 : La place Clairdelune
Chapitre 5 : Le comte
Chapitre 6 : La chapelle Fledermaus
Chapitre 7 : Méphistophélès
Chapitre 8 : Ante noctem
Chapitre 9 : Pactum
Chapitre 10 : Anastasis
Chapitre 11 : Damnation ou amnésie ?

Acte II : Fledermaus

Chapitre 12 : Le réveillon du Nouvel An
Chapitre 13 : Eins, zwei, drei
Chapitre 14 : La salle secrète
Chapitre 15 : Humains ou cambions ?
Chapitre 16 : Progrès et retour en arrière
Chapitre 17 : Talion
Chapitre 18 : Souvenirs doux-amers
Chapitre 19 : La technicienne
Chapitre 20 : L'étoffe bleue et le mortier
Chapitre 21 : La Sentinelle

Acte III : Harmonia perfecta

Chapitre 22 : En famille
Chapitre 23 : Lettre à Aneliese
Chapitre 24 : Réveil
Chapitre 25 : Elegia
Chapitre 26 : Plongée spectrale
Chapitre 27 : Retour à la chapelle
Chapitre 28 : Seconde chance
Chapitre 29 : Rencontres adelphiques
Chapitre 30 : Boulevard du temps qui passe
Chapitre 31 : Les enfants de la Fledermaus
Chapitre 32 : Nouvelles henfobagloises
Chapitre 33 : Lilith et Caleb Vatore
Chapitre 34 : Un goût de miel
Chapitre 35 : Quintus
Chapitre 36 : Résistance
Chapitre 37 : Dommage collatéral
Chapitre 38 : Flagrant délit
Chapitre 39 : Réconfort inattendu
Chapitre 40 : Ruptures
Chapitre 41 : Apprendre à te ressembler
Chapitre 42 : Les surprises de la fête de l'Hiver
Chapitre 43 : Dysharmonie
Chapitre 44 : Sans un regard en arrière
Chapitre 45 : Au carrefour de nos idéaux
Post edited by Eljisim on

Réponses

  • JurysanJurysan Messages: 2,908 Membre
    *Sayuri sort de son cercueil en douce et file sur l'ordinateur de son Observatrice* Ah ! Tout cela semble très intéressant et prometteur :smirk: *a juste regardé l'image de couverture*


    *Jury reprend sa place* Charlotte Fox, quelque chose me dit que tu vas te retrouver nez à nez (sans mauvais jeu de mots) avec Vladounet chéri adoré. J'ai grande hâte de rencontrer cette fameuse Edith, je me suis déjà fait mille et un films par rapport à l'image de couverture (déjà depuis l'activité) :mrgreen: Je suppose que c'est la magnifique femme au milieu, je l'adore déjà <3 Charlotte est mimi aussi :kissing_closed_eyes: Un monsieur sur l'image ? Oui et ? C'est un figurant non ? :p
    C'est cool que tu te lances @Eljisim et tu as raison si tu le sens ainsi fais comme tu le sens sur ta mise en scène, la préparation etc... ;)
    Bonne chance à toi ainsi qu'à Charlotte :mrgreen:
  • CaptainJulietteCaptainJuliette Messages: 561 Membre
    Modifié (juillet 2021)
    Ha mais en voilà une bonne idée ! Je suis contente que tu te sois lancé dans la rédaction de ton VDC ! 😁

    Pauvre Charlotte (enfin peut-être pas tant que ça 😈), quelle idée de venir se perdre à la tombée de la nuit dans le sombre hameau ? Il y a un banc plutôt confortable un peu plus haut si elle veut, pour passer la nuit. 😁
    Et ce propriétaire ? Il a bon dos le bug informatique ! Il ne sait pas lui proposer un canapé confortable au lieu de la laisser dormir dehors. Lui qui a trois couronnes d'ail accrochées à sa porte ! Il se doute bien de quelques chose ? Non ?

    J'aime beaucoup ce début !
    Bon courage pour la suite 😘

    PS : J'ai écouté la musique ! J'adore !
    Merci d'avoir cité Clovis 😊 !

  • EljisimEljisim Messages: 338 Membre
    Merci pour vos retours et vos encouragements, @Jurysan et @CaptainJuliette 🤗

    @Jurysan Bien d'accord avec toi pour Edith (tu supposais bien, héhéhé), je la trouve très élégante sur cette image. Elle et Charlotte sont les résultats de mes jeux avec la génétique entre quatre personnages de ma partie privée et je ne m'attendais pas à avoir d'aussi chouettes résultats. Je cliquais machinalement sur "fille aléatoire" et au bout d'un moment, elles sont apparues à l'écran, je me suis dit "Oh, arrête tout, Elji, ce sont elles !". Mille et un films, hein ? Nous verrons bien au fil du temps si l'un d'eux est juste (ou même plusieurs d'entre eux, pourquoi pas !).

    @CaptainJuliette Oh tu sais, une nuit à la belle étoile n'a jamais fait de mal à personne et... comment ça, "c'est l'hiver à Forgotten Hollow" ? >:)
    Le propriétaire n'est pas un génie, je te le concède :D au moins a-t-il eu la gentillesse de garder le sac de Charlotte !
    C'est super que tu aies apprécié la musique 🤗 comme je l'expliquais dans la présentation, je la trouve très adéquate à l'ambiance d'un VDC et de Forgotten Hollow de manière générale. J'aimerais bien en mettre d'autres à l'avenir en guise d'accompagnements sonores pour certains chapitres.

    Après un court prologue, on part donc aujourd'hui sur le chapitre 1 d'Orchestra Vampirica qui est déjà plus long (je ne sais pas s'il va loger en une seule fois, je tente l'expérience ;)). Très bonne lecture !
    --- Chapitre 1 : Forgotten Hollow ---


    h15c1wcga5u6.jpg

    Enfin le weekend ! Le parc promettait d’être bondé d’ici peu en raison de la fête des voisins qui devait s’y dérouler, mais il y avait encore le temps de s’amuser. Sans plus attendre, les deux fillettes foncèrent tête baissée vers leur bateau, faisant fi des remontrances d’Aaron.

    xb0rih69ofs8.jpg

    – Ton frère devrait se détendre un peu, tu ne trouves pas ? plaisanta Edith alors qu’elles débutèrent leur nouvelle aventure à bord du légendaire Eppsilon.
    – Laisse tomber, soupira Charlotte. Il est juste fâché que mon père lui ait demandé de nous surveiller le temps que nos parents arrivent.

    jiom79wo7yiq.jpg

    – Eh, les filles ! les interpella Flavio en s’approchant du bateau avec un grand sourire aux lèvres. J’ai eu un A + en géométrie, ça vous épate, hein ?
    – Menteur ! railla Edith. Tu as eu D, j’ai entendu Mme Baxter se plaindre au directeur.
    – Et toi alors, tu as eu combien ?
    – Chat a eu un A, déclara Edith en évitant superbement la question qui lui était adressée. Pas vrai ?
    – Quoi ?! s’exclama Flavio. Mais comment as-tu fait ?
    – C’était facile en même temps ! répondit Charlotte. C’est sûr que si tu chahutais un peu moins tu aurais mieux réussi. Toi aussi Edith. Et ne m’appelle pas « chat », je t’ai déjà dit que je n’aimais pas du tout ce surnom !

    tzppu2024uyi.jpg

    Les trois enfants passèrent ainsi un bon moment à combattre les pirates et récolter de précieux butins dans des lieux connus d’eux seuls. La nuit tombait progressivement sans qu’ils ne s’en rendent compte.

    exgqgl4fksbl.jpg

    Après quoi, Aaron, de plus en plus impatient, appela Charlotte pour la troisième fois. La fillette réussit à négocier cinq dernières minutes de jeu en compagnie de ses camarades.

    h0t5b9b2pzlx.jpg

    – C’est vrai que ton frère a une amoureuse ? demanda Edith en évitant de justesse une mine flottante grâce à son excellente maîtrise de la barre.
    – Oui, c’est pour ça qu’il n’est pas très content. Il voulait passer l’après-midi avec elle.

    paro8aymhjvc.jpg

    – Beurk ! s’étrangla Flavio. On devient bête en grandissant !

    zr896cyxqwad.jpg

    – Moi ça ne m’arrivera pas, assura Edith.

    07q3i7osrm5t.jpg

    – Moi non plus ! renchérit Charlotte en envoyant un dernier boulet de canon dans la coque du Hollandais Volant.
    – Ma mère m’a dit qu’on changeait d’avis quand on devenait ado, soupira Flavio alors qu’ils achevèrent leur croisade. Elle dit qu’on ne comprend pas encore parce qu’on ne sait pas comment on sera plus tard.

    dg63vnpswouc.jpg

    – Moi je sais ! protesta Edith. Je serai astronaute.

    nw308n8ig2aa.jpg

    – Moi je serai policier pour attraper les voleurs !

    14s9clzqqyeq.jpg

    – Et moi docteur pour soigner les gens !

    Les trois amis rirent ensemble, heureux de l’avenir tout tracé qu’ils avaient choisi. Ils n’avaient pas besoin d’adultes pour leur dire dans quelle direction aller. De plus, si d’aventure leur parcours eût été parsemé d’obstacles…

    rf1kx3l52hwh.jpg

    – On s’aidera, tous les trois, pas vrai ? On pourra compter les uns sur les autres ?
    – Toujours !


    [...]

    hdxirj026iba.jpg

    – Le temps presse, Charlotte…

    [...]


    vj2d8r2dcnj6.jpg

    Une légère brise parcourut l’échine de Charlotte. Elle se réveilla aussitôt. L’aube venait à poindre et les premiers rayons du soleil avaient déjà transpercé l’obscurité de Forgotten Hollow.
    Désireuse de dégourdir l’ensemble de son corps maltraité toute la nuit sur ce banc inconfortable, l’idée vint à la jeune femme de se diriger vers le petit plan d’eau qu’elle avait repéré la veille.

    xs06g1aopjns.jpg

    Éclairé par la lumière du jour, le hameau parut enfin un peu plus rassurant que lors de son arrivée. Charlotte était même persuadée qu’après une bonne nuit de sommeil dans un lit bien chaud, elle parviendrait à apprécier le décor.

    00khinkf14ag.jpg

    Le propriétaire de la chambre lui avait demandé de revenir en fin d’après-midi. Qu’allait-elle donc pouvoir faire d’ici-là ? S’il lui fallait attendre une douzaine d’heures, autant employer ce temps à commencer ses recherches. Si vraiment Edith s’était rendue dans un si petit hameau, il était fort probable qu’un habitant l’eût aperçue.

    hjuy4a5vpbsl.jpg

    Charlotte jeta donc son dévolu sur le plus grand bâtiment de Forgotten Hollow. Il s’agissait d’une sorte de manoir qui surplombait le quartier de son allure sinistre. Il s’agissait certainement de la propriété de quelqu’un d’important comme le maire, par exemple.

    4gvyud8w3b8o.jpg

    Après avoir franchi les vestiges d’un grand portail usé, la Brindletonienne arriva devant une porte à l’aspect quelque peu intimidant. Ceci dit, celle-ci était à l’image de l’ensemble de la demeure : non contents d’avoir un sérieux besoin d’être restaurés, les murs étaient sombres et parsemés de plantes grimpantes. Des gargouilles avaient élu domicile sur les toits. Ce n’était guère accueillant mais Charlotte n’avait pas traversé tout le hameau pour rien, aussi prit-elle son courage à deux mains et frappa contre la porte.

    lnbhvej1i7gl.jpg

    fp8q7hsg8pkh.jpg

    Malheureusement, personne ne vint à sa rencontre. La jeune femme en fût à peine étonnée. Quelle idée avait-elle eu de penser que quelqu’un habitait dans ce manoir ? L’intérieur devait être si vétuste que le plancher se serait écroulé sous les pas du premier visiteur. D’un pas résigné, Charlotte fit demi-tour et regagna le cœur de Forgotten Hollow.

    hbmz057xhgbn.jpg

    Ses pas la conduisirent jusqu’à une charmante maison d’un style tout aussi victorien que le reste du hameau. Il s’agissait de l’habitation voisine de celle du propriétaire de sa future chambre louée.

    vx9q9ionljz7.jpg

    Contrairement au manoir délabré, Charlotte obtint enfin gain de cause. La porte s’ouvrit, révélant une jeune femme aux cheveux noir corbeau. Elle semblait intriguée d’avoir de la visite.

    – Bonjour et excusez-moi de vous déranger d’aussi bonne heure. Je m’appelle Charlotte Fox et je cherche à résoudre une enquête personnelle.
    – Enchantée. Je me nomme Lilith Vatore. Entrez donc, voyons si je peux vous être utile.

    hbao1bkcy6ne.jpg

    Ravie d’un aussi bon accueil, Charlotte franchit le seuil de la porte d’entrée et suivit Lilith jusqu’à un salon d’une autre époque. Bien que l’ensemble ne fût pas à son goût, la Brindletonienne dût admettre que la décoration restait cohérente avec le cachet vieillot de Forgotten Hollow.

    – Je vous présente mon frère Caleb, annonça Lilith alors qu’un jeune homme à l’allure atypique se levait d’un fauteuil, la main tendue vers sa visiteuse. Caleb, voici Mlle Fox, qui est de passage pour quelques temps.
    – Bienvenue à Forgotten Hollow, Mlle Fox.
    – Oh, je vous en prie, Charlotte suffira. Je ne dois pas être beaucoup plus vieille que vous.

    ewecfuefrb7j.jpg

    – Je n’en doute pas une seule seconde, dit Caleb avec l’ombre d’un sourire que Charlotte, pendant une fraction de secondes, crut sarcastique. Pour quelle raison avez-vous décidé de vous rendre dans cet endroit si singulier ?
    – À vrai dire je recherche quelqu’un. J’ai de bonnes raisons de penser que c’est ici qu’elle a été aperçue pour la dernière fois. Je la connais très bien, c’est une amie de longue date et je sais qu’elle… Enfin… ne le prenez pas mal, mais ce village est un peu isolé de tout.
    – Ne vous inquiétez pas, nous comprenons ce que vous voulez dire. Il est vrai que Forgotten Hollow n’est plus aussi peuplé qu’auparavant, mais notre bourgade possède un charme qui, croyez-le ou non, intéresse certains. Peut-être que votre amie était en quête d’inspiration. Lilith et moi avons connu un certain nombre d’auteurs ayant cherché ces trente dernières années un havre paisible pour achever de grands classiques de littérature…
    – …au travers des histoires familiales que nous ont rapporté nos grands-parents, bien sûr, compléta Lilith. Quoi qu’il en soit, nous pouvons peut-être vous aider. Auriez-vous un moyen d’identifier cette personne ?
    – J’ai une photo, répondit Charlotte. C’est la plus récente que j’ai, mais comme nous avons le même âge, elle a un peu changé.

    50rs2gdb5cam.jpg

    Fouillant dans sa poche, la Brindletonienne en sortit une photographie qu’elle présenta à ses deux hôtes.
    – C’est elle, au milieu. Elle s’appelle Edith Faust. Peut-être l’avez-vous vue.

    v1u4g0hnnagb.jpg

    Charlotte scruta les visages de Lilith et Caleb en quête d’une expression trahissant la moindre réminiscence. Si ce qu’on lui avait dit était vrai, cela faisait douze ans qu’Edith était venue à Forgotten Hollow. S’il restait la moindre piste pour retrouver son amie, la jeune femme devait la saisir.

    qi4kixjn1vdm.jpg

    Puis, après quelques instants de concentration, Lilith quitta la photo des yeux.
    – Navrée, dit-elle. Je ne l’ai jamais vue.

    rd3wxxfd505f.jpg

    – Moi non plus, ajouta Caleb en regagnant le sofa aux côtés de sa sœur. Elle a probablement trouvé un autre refuge sur le chemin pour venir ici.

    vnn71vpbqggl.jpg

    – Mais je suis sûre et certaine qu’elle n’avait aucun proche pouvant l’héberger à des centaines de kilomètres à la ronde, s’enquit Charlotte dont le ton trahissait le désespoir. Elle est venue ici, je le sais !

    dtnc7syeu41l.jpg

    – Elle a donc dû repartir très rapidement car nous n’avons pas eu le temps de l’apercevoir. Peut-être qu’en allant un peu plus au nord, de nouvelles pistes s’offriront à vous. Granite Falls est bien plus agréable pour commencer une nouvelle vie.

    La frustration que ressentait Charlotte lui donnait presque envie de hurler. C’était impossible. Edith devait forcément se trouver ici. Il n’y avait pas d’autres options envisageables. Il ne pouvait pas en avoir d’autres.

    2i49o31p4cm6.jpg

    – Je… merci, dit-elle en tentant de retrouver son calme. Excusez-moi, je suis fatiguée. Je vais y aller. Merci encore de m’avoir accordé votre temps.
    – J’ai conscience que vous attendiez beaucoup de votre venue ici, lui dit Lilith en la raccompagnant vers la sortie. Mais j’espère de tout cœur que vous trouverez votre amie, où qu’elle puisse être. Au revoir.

    À suivre.

    7vubxt4h8rtd.jpg

    Je voulais utiliser ce screen car je l'aime beaucoup trop (surtout la tête que fait Edith pendant qu'elle bombarde les méchants pirates, mais la bougresse a mis sa tenue d'hiver sans que je ne l'ai voulu, alors ça n'allait plus avec le reste du flashback). Je vous la partage donc en guise de bonus/bêtisier ;P



  • JurysanJurysan Messages: 2,908 Membre
    – Moi ça ne m’arrivera pas, assura Edith.
    – Moi non plus ! renchérit Charlotte en envoyant un dernier boulet de canon dans la coque du Hollandais Volant.
    Très franchement les filles, j'ai de sérieux doutes :mrgreen:
    J'aime bien ce petit flash back de l'enfance des filles :blush:

    Caleb, aha le look ! Ca lui va très bien mais pas autant que sa sœur ;)

    Je suis en train de me demander si le mec sur la photo de couverture ça ne serait pas un Vladislaus complètement relooké (et rechirurgisé, oui ce mot est une invention). Ceci expliquerait que Caleb et Lilith affirment n'avoir jamais vu Edith : elle est prisonnière et/ou mariée et/ou "enfant" de Vladounet chéri adoré >:) En lisant les passages avec les gamins, je cherchais celui qui serait le troisième sur la couverture avant de me dire en voyant les Vatore relookés "mais...et si c'était Vlad tout simplement ?" :smirk:
    Vas-y Charlotte, vas retrouver ta chère et tendre :kissing_closed_eyes: ! De quoi je m'emballe ? Oui je suis dans un de mes films mais ça se tient complètement moi je dis :mrgreen:

    Par contre, la madame aux yeux jaunes, aux sourcils bruns et aux cheveux blancs...faudrait qu'elle prenne des cours d'esthétique, c'est pas très bien assorti :trollface: Mais je crois que c'est Edith sous forme vampire ;) Plusieurs détails concordent en prime :smirk: La coupe de cheveux notamment ainsi que les sourcils qui font cette petite pointe en bout :kissing_smiling_eyes: (appelle-moi "œil de lynx" lol)

    Je compatis au changement de fringue intempestif des sims...j'ai eu la même avec une serviette, vas savoir pourquoi d'un coup c'est passé de brun à bleu...et j'ai remarqué ça en triant mes screens...youpiiiii on retourne faire une session de screens avec la bonne couleur de serviette et on évite d'étriper sa sims adorée :expressionless::joy: (en plus j'ai le mc command center, donc je peux changer la tenue sans que le sims bouge, mais j'ai même pas remarqué qu'elle s'était changée :sweat_smile:)
    Ah et...je connais ce "arrête tout c'est elle/lui dans le CUS" :mrgreen: C'est beau quand ça arrive, on en ferait péter le champosims au plasma tiens :p
  • ElinoeeElinoee Messages: 2,750 Membre
    Je suis contente que tu te sois lancé dans le partage de ton VDC ! Ca promet d'être palpitant... En tout cas je suis à fond dans l'ambiance avec la musique, qui ajoute vraiment un +
    Merci de m'avoir citée au passage, je suis flattée :smiley:

    Les trois personnages de l'image de présentation ont l'air envoûtants et bien mystérieux... évidemment j'ai reconnu Charlotte, puis Edith en lisant ton premier chapitre, mais je ne crois pas que l'homme soit le petit Flavio..? Enfin je le découvrirai bien, au fil de ton histoire!

    J'imagine Edith être à Forgotten Hollow comme le pense Charlotte, et déjà transformée depuis des années...peut-être en conflit avec Vlad? Ou même avec Lilith et Caleb? On est toujours habitués à les voir comme les gentils de FH ces deux-là, mais après tout...
    En tout cas j'aime beaucoup le relooking de Lilith, qui est très jolie ainsi. Caleb est surprenant avec son nouveau style! J'ai hâte d'en savoir un peu plus sur eux.
    Pas de rencontre avec Vlad pour l'instant, mais ça ne saurait tarder!

    Les flashbacks de l'enfance de Charlotte et Edith sont très agréables à lire, elles sont chou les filles!
    Des vies d'ado : 🌈Bonheurs et désillusions à Copperdale🎓 (en cours)
    Step by Step : Le virus(en cours)
    Comme à la ferme : 🐰 Le rêve de Liselotte 🦊 (terminé)
    Colonie/ Settlers :🌍 Nouveau monde 🌎 (terminé)
  • CaptainJulietteCaptainJuliette Messages: 561 Membre
    J'ai bien aimé le flashBack, très sympa ! 🥰
    Caleb et Lilith, Sims aux 1001 visages ! C'est tellement chouette de les voir de façons différentes aux travers des parties des uns et des autres !
    J'aime beaucoup le look de Lilith !

    J'ai un petit quelque chose qui me chiffonne, je me demande si Charlotte est le personnage qui construira une crypte et mettra au monde les héritiers. Je verrai plutôt Edith (Faust - du nom du héros du conte allemand j'imagine). Et du coup, Charlotte en aide de camp 🤔 ... Mais je me trompe surement !

    Chouette chapitre, hâte d'avoir la suite ! 🥰



  • CrazyMotherCoolCrazyMotherCool Messages: 757 Membre
    Un nouveau VDC qui m'a l'air orchestrer différemment. Serait-ce un ménage à trois autour d'Edith ou de Charlotte ? Je me pose aussi la question. Les scènes de flashback sont bien, on en apprends plus ur la relation des filles, il y a-t-il eu plus qu'une simple affinité ?
    Bon j'attends la suite pour avoir plus de détail.
  • EljisimEljisim Messages: 338 Membre

    @Jurysan Ça me fait plaisir que le flashback t'ait plu ! :) J'avais besoin d'une scène toute mimi pour bien retracer le background de Charlotte et Edith.

    En ce qui concerne Caleb, je reconnais m'être fait plaisir, héhéhé ! À la sortie du pack Vampires, tout le monde le trouvait craquant alors que de mon côté, il y avait quelque chose qui me gênait dans son visage x) je pense que ça venait des sourcils, alors j'ai rafistolé tout ça au mieux tout en lui donnant un look plus excentrique (une petite lubie pendant le relooking) ! Pour Lilith, j'ai essayé de lui rendre justice au mieux :) je trouve qu'avec son teint et ses cheveux, le violet lui sied bien mieux que ce jaune un peu pâlot qu'elle a à la base ^^
    Oooh, ce monsieur à gauche serait donc Vladislaus (je croyais que c'était juste un figurant ? :p) ? Au vu du changement drastique, cela tiendrait plus d'un "je supprime le personnage dans le CUS et je le remplace par un Vlad Do It Yourself" qu'un simple relooking, mais pourquoi pas après tout ! J'aime bien les arguments que tu mets en avant pour étayer tes suppositions ! ;)
    Vas-y Charlotte, vas retrouver ta chère et tendre :kissing_closed_eyes: ! De quoi je m'emballe ? Oui je suis dans un de mes films mais ça se tient complètement moi je dis
    Tu m'as fait rire x)

    Eh bien toutes mes excuses pour ce cruel manque d'harmonie des couleurs pour "la madame aux yeux jaunes, aux sourcils bruns et aux cheveux blancs", je reconnais que je ne suis ni Simstina Cordula, ni Izzy Fabulous, ahaha ! Et puis, bon, d'abord dans la vraie vie ça arrive d'avoir ces trois éléments de couleur dépareillée, et toc ;P

    Merci pour ta compassion ;) le pire c'est que j'ai également le MCCC mais au moment des faits, je ne m'en servais que pour influencer les émotions des Sims pour leur donner les bonnes mimiques lors des screens. Depuis que j'ai découvert la fonctionnalité pour les vêtements, je fais plus attention ^^


    Merci à toi, @Elinoee ! J'espère que tu apprécieras la suite également :)

    Vladislaus, Flavio, pas-Flavio... ce personnage soulève bien des questions, à ce que je vois ;)

    Edith serait pour toi à Forgotten Hollow ? Peut-être bien... dans tous les cas, qu'elle y soit ou pas, une question reste en suspens : comment Charlotte a-t-elle pris connaissance de cette piste ? ;)


    @CaptainJuliette Oh, c'est vrai qu'en fonction des VDC, on découvre les Vatore sous toutes les coutures (j'adore les tiens, d'ailleurs). C'est chouette, en effet, et ça permet de recycler les PNJs sans que ça ne soit trop redondant à regarder d'une personne à une autre. C'est précisément ce que j'aime dans le VDC de manière générale (et les autres challenges) : avec la même base, on arrive à se différencier les uns des autres.

    Ah, Charlotte ne te semble pas assez malveillante pour réaliser le challenge et serait donc plus une Ursula qu'une Clovis ? C'est ce que nous verrons ;)

    En tout cas, je te remercie pour ton commentaire 🤗

    @CrazyMotherCool Merci beaucoup et bienvenue à toi dans le début de cette histoire :) espérons que la suite apportera les réponses à tes questions !


    C'est parti pour le chapitre 2 ! Retrouvons Charlotte et sa petite enquête à Forgotten Hollow !

    --- Chapitre 2 : La maison de l'ail ---

    k36vszeqgff4.jpg

    Au cours de la visite chez les Vatore, la neige avait tombé dru. Se retrouvant à nouveau dans les rues de Forgotten Hollow, Charlotte entreprit de déambuler dans les bois alentour. Les arbres y étaient tout aussi décharnés que sur la place principale mais elle y découvrit les vestiges d’anciennes sculptures.

    juz9pipj41co.jpg

    Un arbre aux couleurs étranges se tenait à proximité. La jeune femme y récolta un fruit violet qu’elle n’avait jamais vu auparavant. N’ayant eu droit à aucun aliment depuis la veille au midi, son estomac criait famine. Ce fruit était-il dangereux ? Il n’en avait pas l’air, aussi Charlotte osa-t-elle y goûter…

    fh594qs5tgun.jpg

    ...et se rendit rapidement compte de son erreur. Bien qu’il ne semblât pas toxique, il demeurait ignoble. La Brindletonienne se maudit de ne pas avoir pensé à apporter la moindre collation avec elle. Toutefois, à sa décharge, elle n’avait pas prévu de rester aussi longtemps sans manger ! Ni sans toit où dormir, soit dit en passant.

    6zgpsriengho.jpg

    – Je dois vraiment être née sous la mauvaise étoile, marmonna-t-elle pour elle-même. La seule réservation disponible dans ce trou perdu est retardée.

    Malheureusement, elle n’avait pas eu d’autre choix que d’accepter la situation. De toute manière, tout était allé si vite ces derniers temps qu’il n’était pas étonnant de rencontrer de tels imprévus. C’était le risque, quand on quittait tout dans la précipitation.

    […]

    Deux semaines auparavant…

    acn5625j54uk.jpg

    Tout avait commencé un matin alors que Charlotte, comme à son habitude depuis quelques années déjà, travaillait à la clinique vétérinaire de Brindleton Bay.

    – Eh voilà, madame Lefebvre, votre chien est remis sur pattes !
    – Merci infiniment, docteur Fox ! Je commençais à désespérer de ne pas trouver de spécialiste, mais je dois dire que vous êtes la meilleure.

    tvrptymiwnlw.jpg

    – N’exagérons rien, avait rougi Charlotte. Je voudrais quand même revoir Jazz pour être certaine qu’il se rétablit convenablement. J’ai un créneau de disponible mardi prochain, cela vous convient ?
    – Mardi, cela risque d’être compliqué, avait réfléchi la cliente. Pourquoi pas mercredi ?
    – Je suis désolée mais cette fois-ci, c’est moi qui ne pourrai pas ! Il me restera vendredi en fin d’après-midi.
    – Parfait, je n’ai rien de prévu le vendredi ! Peu importe l’heure, je pourrai venir.

    8guiihsdjt5g.jpg

    – C’est entendu, s’était réjoui Charlotte en réservant le créneau via l’application téléphonique prévue à cet effet. Disons 17h00 ? Nous serons donc le…

    Le sang de la jeune femme n’avait alors fait qu’un tour. Encore cette date. Chaque année, elle lui apportait la même douleur à la poitrine. N’allait-elle donc jamais parvenir à tourner la page ? Ou, en des termes qu’elle détestait par-dessus tout, à « passer à autre chose » ?

    hlzyiztojb03.jpg

    – Docteur Fox ? Tout va bien ?
    – Excusez-moi, avait sursauté Charlotte. Vendredi prochain, 17h00. Vous allez recevoir un message confirmant le rendez-vous. Bonne fin de matinée !

    cgvbqd2z0q39.jpg

    Le soir, alors qu’elle était rentrée chez elle, la Brindletonienne avait appelé Flavio pour lui faire part de l’incident du matin. Son ami n’avait pas hésité une seule seconde avant de lui rendre visite.

    – Elle me manque aussi, tu sais.
    – À chacun de ses anniversaires, je repense à tout cela. Personne n’a jamais réussi à la retrouver, ni même à nous donner une réponse définitive sur son état.
    – Charlotte, je ne sais pas quoi te dire de plus… Nous avons déjà tenté tellement de pistes…
    – Pas toutes, avait murmuré la jeune femme. Écoute, avant-hier, parmi les publicités que j’ai reçues dans ma boîte aux lettres, j’ai trouvé le prospectus d’une voyante. Je n’avais pas prévu d’y prêter attention, mais depuis ce matin… Flavio, je sais que ça va te paraître insensé, mais j’aimerais beaucoup que nous allions la voir.

    nsubayxd5pqd.jpg

    Elle n’avait alors pas eu besoin d’une réponse orale de son ami. Celui-ci avait opté pour une moue indécise qui n’avait pu signifier qu’une chose : il gardait encore à l’esprit les 5000 simflouz que le prétendu détective privé leur avait extorqué, trois ans auparavant.

    19wtf935m08g.jpg

    – Je sais que tu veux la retrouver, avait-il dit en se levant, mais je crois qu’elle n’aurait pas aimé te voir dans un tel état en oubliant de vivre. Je dois y aller, Camille et les enfants m’attendent pour dîner. Tu veux te joindre à nous ? Je n’ai qu’un coup de fil à passer pour rajouter un couvert. Tu as besoin d’un peu de compagnie.
    – Ne t’inquiète pas, l’avait rassuré Charlotte. Je ne suis pas seule. Mozart est avec moi.
    – Tu es sure ?
    – Oui, vraiment ! Je vais en profiter pour me faire un plateau télé, j’ai du retard à rattraper sur ma série. Allez, retourne auprès de ta famille.
    – D’accord. Mais passe nous voir dans la semaine. Ça fera plaisir aux petits, ils parlent souvent de toi.
    – Promis !

    6ev3korccvfk.jpg

    Malgré ce qu’elle avait pu dire à Flavio, Charlotte s’était sentie complètement esseulée lorsqu’il fût parti. Même Mozart, son fidèle compagnon à quatre pattes, n’arrivait pas à la consoler. Peut-être que son entourage avait raison. Peut-être qu’il était grand temps de lâcher prise et d’accepter que jamais plus elle ne reverrait Edith. Tout le monde avait semblé l’avoir assimilé depuis longtemps tout en construisant leur vie. Elle seule n’était pas encore parvenue à détourner le regard du passé.

    Alors, en se couchant cette nuit-là, la jeune femme avait pris une décision : elle irait rendre visite à cette voyante. Cependant, ce serait l’ultime effort qu’elle déploierait pour les vaines recherches de son amie. La déception qu’allait lui apporter ce rendez-vous serait la dernière. Après quoi, elle cesserait. Après quoi, elle « passerait à autre chose ».

    […]

    4mt0wm66xwtq.jpg


    Un craquement lointain tira Charlotte de sa rêverie. Instinctivement, son regard se tourna vers des arbres à sa gauche, juste à temps pour apercevoir une forme blanche disparaître hors de son champ de vision. Peu rassurée, la jeune femme estima qu’elle avait suffisamment vu les bois et revint sur ses pas, regagnant la place principale de Forgotten Hollow.

    Quelle était cette étrange forme ? La vision n’avait duré qu’un quart de secondes, mais cela était bien assez pour paraître louche. Était-ce une personne ? La veille, déjà, la Brindletonienne avait eu l’impression d’être observée. Se pouvait-il qu’elle fût suivie depuis son arrivée ? N’allait-elle pas tarder à entendre à nouveau son propre prénom murmuré cette fois-ci tout près d’elle ?

    mjc0q3ieqgmx.jpg

    – Mademoiselle Fox ! Je vous retrouve enfin !

    Charlotte se retint à grand-peine de hurler de terreur. Le propriétaire de sa chambre à louer se tenait devant elle, sans se rendre compte de l’effet de surprise désastreux qu’il venait d’engendrer.

    0kmem2dc1fbk.jpg

    – Je vous cherche depuis une heure ! J’ai une bonne nouvelle pour vous : mon locataire est parti plus tôt que prévu et a été très propre. J’ai donc pu terminer le ménage en avance et je me suis dit que vous auriez apprécié vous reposer.
    – Avec joie, dit Charlotte. J’ai grand besoin d’une douche et je vous avoue que si je n’avale rien dans l’heure, je vais m’évanouir.

    u6c25i60kny9.jpg

    La jeune femme et le propriétaire marchèrent de conserve jusqu’à la maison. Le style architectural était identique à ce que Charlotte avait pu découvrir au préalable, abstraction faite des étranges guirlandes qui se trouvaient un peu partout dans la demeure et qui dégageaient une odeur reconnaissable entre mille.

    iilntghink07.jpg

    – C’est… de l’ail ? osa-t-elle demander.
    – Oui, une simple superstition familiale. Ne vous inquiétez pas, l’odeur ne vous dérangera pas. Suivez-moi, la chambre est à l’étage.

    2pirceg0j21v.jpg

    Si sa suite aurait pu lui paraître rudimentaire en temps normal, Charlotte fut ravie de se retrouver avec un lit confortable au pied duquel l’attendait son sac de voyage.

    9empczdo0jbn.jpg

    Après avoir pris ses marques dans la chambre, la jeune femme se dirigea vers la salle de bain. Elle avait l’impression de ne pas s’être lavée depuis des mois. Le contact de l’eau chaude contre sa peau la plongea dans un profond état de béatitude.

    ljfh9d4z25ma.jpg

    Enfin propre et de retour dans sa chambre, elle remarqua qu’une fenêtre donnait sur le bois et y pencha la tête. Elle ne pouvait s’empêcher de repenser à cette forme blanche. Après avoir retourné la question dans tous les sens, elle était persuadée qu’il s’agissait de quelqu’un qui l’avait observée. Non content d’être étrange et mystérieux, ce hameau était inquiétant. Plus vite elle trouverait un indice sur Edith, plus vite elle serait partie.

    fw18tax64jmo.jpg

    Machinalement, Charlotte traversa la pièce et regarda à travers la fenêtre opposée, qui donnait sur la place. Elle pouvait y voir le banc sur lequel elle avait tenté de dormir, la nuit précédente, ainsi que la statue de l’homme filiforme qui avait l’air de tourner le dos à la petite chapelle au bout de la rue tout en toisant l'horizon d’un air condescendant.

    tvvgo0ohbg6o.jpg

    La présence d’une femme à la chevelure rousse manipulant son téléphone attira l’attention de la Brindletonienne, mais il ne s’agissait finalement pas d’Edith. Les passants étaient si rares que la jeune femme se demanda comment elle parviendrait à interroger qui que ce soit.

    l81bnun3pddl.jpg

    Cependant, en l’état, l’heure était venue pour elle de s’endormir, aussi se jeta-t-elle rapidement dans son lit et sombra presqu’aussitôt dans les bras de Morphée.

    […]

    Deux jours auparavant…

    8tbgh1nxs7vq.jpg

    – Rassure-moi… tu ne penses pas sérieusement que…
    – C’est la seule piste que nous ayons, Flavio ! s’était emportée Charlotte. Je veux en avoir le cœur net.

    r76fei0i09h8.jpg

    Elle n’avait cependant pas tenu à évoquer avec son ami la véritable raison de son départ. Pour cela, il eût fallu raconter la séance dans son intégralité. Ces yeux et ce murmure éthéré eurent suffi à convaincre le plus obtus des scientifiques.

    deblyzagbiom.jpg

    – Le temps presse, Charlotte…

    uahaumdipbzu.jpg

    – Quoi qu’il en soit, répondit Flavio après un instant de silence, cette femme a vraiment dû être convaincante. Très bien, si tu es sure de toi, je te crois. Écoute, j’aurais dû être avec toi. Désolé de ne pas t’avoir suivie sur ce coup.
    – N’en parlons plus. Si tu veux te faire pardonner, j’ai bien une requête à te faire.
    – Tout ce que tu voudras.

    7ysxkb1sween.jpg

    – Je pars demain à l’aube. Est-ce que je pourrais te laisser Mozart jusqu’à mon retour ?
    – Évidemment ! Tu sais bien qu’Oliver et Enzo l’adorent. Les enfants, venez dire au revoir à tante Charlotte, elle a une surprise pour vous !

    melfecn7py4m.jpg

    Comme prévu, les fils de Flavio avaient été fous de joie en apprenant qu’on leur accordait la garde d’un chien.

    y15j42dl7dh2.jpg

    Charlotte s’était alors agenouillée auprès de son cher Mozart, lui promettant de revenir très vite. Stoïque, l’animal avait semblé comprendre les paroles de son humaine. Il allait vraiment lui manquer.

    i81byyp4axib.jpg

    – Bon, eh bien… C’est le moment d’y aller.
    – Forgotten Hollow… Quelle idée, vraiment ! Sois prudente, surtout, lui avait dit Flavio en la prenant dans ses bras.

    fgmp9v21dtfa.jpg

    – Ça je sais faire, ne t’inquiète pas.

    c5aypsymd6jj.jpg

    – Et ramène-nous Edith.
    – Promis.

    […]

    lb74gbwcn883.jpg

    Désormais douchée et reposée, Charlotte redescendit au rez-de-chaussée où l’attendait son hôte. Celui-ci semblait très affairé dans la cuisine.

    – Un chili « sin » carne vous convient pour ce soir ? demanda-t-il. J’ai lu sur votre profil que vous étiez végétarienne, alors je me suis adapté.
    – C’est parfait, merci de l’attention, répondit la Brindletonienne. Je suis vraiment affamée.

    lglzqdheki6n.jpg

    Ils se mirent à table et dégustèrent le plat que Charlotte trouva délicieux. Une chance que la seule location de Forgotten Hollow incluse deux repas par jour. À en juger les compétence en cuisine du propriétaire, la jeune femme ne put que se réjouir de cette superbe affaire.

    7pno88r45hip.jpg

    – Je suis encore désolé de cette bévue informatique. La nuit n’a pas dû être facile. Je vous aurais bien proposé le canapé mais l’annonce ne stipulait qu’un seul locataire à la fois.

    1aj7gmrjuyhu.jpg

    – Oh, vous savez, une nuit à la belle étoile de temps en temps, ce n’est pas si désagréable… Non, je plaisante, j’ai eu beaucoup de mal à fermer l’œil… Le climat est bien plus clément à Brindleton Bay.
    – Que faites-vous là-bas, si ce n’est pas indiscret ?
    – Je suis vétérinaire et je possède ma propre clinique. Il y a trois ans, mon employeur est parti à la retraite, alors j’ai repris son affaire.

    h49svm65fqlb.jpg

    – Oh, vous ne devez pas vous ennuyer !
    – Je ne vous le fais pas dire ! Même si les journées se ressemblent un peu parfois, chaque petit patient est différent et j’aime beaucoup prendre le temps de les cerner avant de commencer à les manipuler. Certains confrères ne prennent pas assez en compte la psychologie de l’animal et je trouve ça dommage.
    – Vous avez bien raison ! Et… pardonnez ma curiosité, mais Forgotten Hollow n’est pas un hameau qui figure dans la liste des meilleures destinations de vacances. J’ai moi-même hérité cette location et je vous avoue que je me demande parfois s’il ne serait pas judicieux de m’en débarrasser. Encore faudrait-il que je trouve un acheteur intéressé, bien sûr. Dans tous les cas, pourquoi avoir quitté le confort de la côte ?
    – Je recherche cette personne, dit Charlotte en montrant sa photo au propriétaire. Elle a disparu il y a douze ans et j’essaie de rassembler des signes de vie pour la ramener avec moi.

    mr6xro59608a.jpg

    – Malheureusement, je ne suis arrivé ici qu’il y a un an. Je ne pourrais pas vous être utile. Il y a très peu de visiteurs ici et je n’ai vu personne qui ressemblait à cette jeune femme.
    – Peut-être qu’elle a changé d’apparence, s’emballa la Brindletonienne. Le style vestimentaire, la coupe de cheveux… Peut-être qu’elle fuyait quelqu’un.

    « Ou peut-être n’est-elle jamais venue ici » lui souffla une voix désagréable dans sa tête qu’elle préféra ignorer.

    – Ce que vous supposez est inquiétant, s’enquit le propriétaire. La police a-t-elle ouvert une enquête pour la retrouver ?
    – Oui, mais pour mieux la refermer au bout de quelques mois. Ils ont justifié cela par la liberté de disparaître. Seulement, ça ne colle pas ! Elle n’aurait pas pu s’en aller sans nous donner la moindre nouvelle. Nous avions une sorte de… code d’honneur. C’était ma meilleure amie. Depuis la fermeture de l’enquête, j’ai fait tout mon possible pour obtenir des réponses que je n’ai toujours pas. Mais c’est une histoire assez longue, je ne voudrais pas vous embêter avec mes problèmes.
    – Vous ne me dérangez pas du tout. Si vous avez besoin d’en parler, je vous écouterai.
    Charlotte observa le sourire encourageant de son propriétaire quelques instants. Cet homme ne semblait pas mal intentionné et elle se dit qu’elle pouvait lui faire confiance.

    ldyr1g180hxq.jpg

    – Très bien, dit-elle. Si vous y tenez, commençons par remonter à mon enfance...

    À suivre...
  • ElinoeeElinoee Messages: 2,750 Membre
    En effet, nous ne savions pas encore comment Charlotte avait eu l'idée de chercher du côté de FH!
    Mais tu nous apportes la réponse (peut-être pas en intégralité?) avec cette voyante! Je pense comme @Jurysan que la femme dont on voit les yeux jaunes en gros plan est Edith sous sa forme sombre, et qu'elle est bien à FH!
    Comme dit Charlotte à son hôte, elle a pu changer de style vestimentaire, de coup de cheveux... et d'espèce tant qu'on y est >:)

    Je ne fais pas vraiment confiance au propriétaire de la chambre... un peu trop sympathique à mon goût pour quelqu'un avec qui elle a un premier contact! Il cache quelque chose, c'est sûr. Evidemment, il est au courant du fait qu'il y a des vampires dans le coin, mais je crois que ce n'est pas tout.
    Alors comme ça Charlotte est végétarienne... ça risque de compliquer les choses, non? :sweat_smile: A moins qu'elle ne soit pas du tout destinée à devenir vampire, elle...

    Le personnage masculin sur l'image du début n'est décidément pas Flavio, j'en suis convaincue maintenant que j'ai vu sa version adulte, avec enfants et tout le toutim! Il est trop occupé avec sa petite famille et le chien de Charlotte pour aller faire des folies à FH :lol:
    Des vies d'ado : 🌈Bonheurs et désillusions à Copperdale🎓 (en cours)
    Step by Step : Le virus(en cours)
    Comme à la ferme : 🐰 Le rêve de Liselotte 🦊 (terminé)
    Colonie/ Settlers :🌍 Nouveau monde 🌎 (terminé)
  • CrazyMotherCoolCrazyMotherCool Messages: 757 Membre
    Modifié (juillet 2021)
    Ce second chapitre me laisse perplexement dubitative 🙄 🤔. Le regard revient pour la deuxième fois mais la forme des sourcils ne collent pas avec celle d'Edith en début d'histoire (ou pt que je louche). Qu'entends-elle par code d'honneur ? Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de tout raconter à un parfait inconnu
    Il me tarde de découvrir la suite pour y voir plus clair.
  • JurysanJurysan Messages: 2,908 Membre
    juste à temps pour apercevoir une forme blanche disparaître hors de son champ de vision
    Sayuri, je t'ai déjà dit de ne pas t'incruster dans les histoires des autres, ça fiche le bazar ! :p


    Mozart, j'ai été ravie de te connaître, désormais tu as une nouvelle famille :D Sauf si ta maîtresse revient te chercher dans quelques temps mais quelque peu différente, tu ne lui en tiendras pas rigueur hein ? Elle te laissera même monter la garde devant des dizaines de cellules remplies à foison de prisonniers, chouette nouvelle vie hein ? En plus, je connais quelqu'un qui peut même lui dire comment rendre un chien vampire donc immortelle jeunesse, t'en dis quoi mon pépère ? Tu veux apposer ta petite papatte en bas à droite de ce document ? :mrgreen:

    Le propriétaire, je sens le gars qui a un contrat... Le genre de contrat où "je mets une annonce mais en fait je vais te livrer au véritable Maître des lieux. C'est ça ou je meurs alors voilà" :sweat_smile: C'est bien Charlotte, raconte toute ta vie au monsieur, aie confianceeeeeee >:)

    "Un code d'honneur" hein ? Ouais, on appelle ça des confidences sous l'oreiller ; à moi on ne me l'a fait pas :smirk:
    Faut surtout pas renoncer Charlotte, faut que tu retrouves ta belle, faut que vous fassiez des petits vampirounets trop choupis trop mimis :kissing_closed_eyes: *est en train de continuer de se faire des films et mélange les univers*

    PS de Sayuri : Mon Observatrice débloque complètement en ce moment mais je suis d'accord concernant les confidences sous l'oreiller ; le message est on ne peut plus clair.
  • EljisimEljisim Messages: 338 Membre
    Modifié (juillet 2021)
    @Elinoee en ce qui concerne les yeux jaunes, j'ai bien peur qu'il faille attendre encore un peu avant d'avoir le fin mot de l'histoire :innocent: par contre, pour le pourquoi du comment Charlotte a eu besoin des services de la voyante, la réponse va être dévoilée ici !

    Eh oui, elle a bien le trait Végétarienne ! Ce n'est pas l'idéal, en effet, mais ceci dit, serait-ce vraiment incompatible si d'aventure Charlotte en venait à être transformée en vampire ? ;)
    Tu as raison, l'homme en rouge n'est pas Flavio, mais comme pour les yeux jaunes, la réponse viendra dans quelques chapitres ;)

    @CrazyMotherCool Ah, contrairement à Jurysan, tu trouves que les sourcils ne correspondent pas ? Il est vrai qu'avec l'angle de vue des deux screens, c'est assez difficile de les comparer. D'autant que dans le CUS, beaucoup de sourcils sont moches se ressemblent.

    Décidément tout le monde se méfie de ce propriétaire, le pauvre ! Elinoee aussi l'attend au tournant :D Je pense que si Charlotte a décidé de se livrer, c'est parce qu'elle accorde facilement sa confiance. On pourrait y voir de la naïveté, mais je préfère parler de bienveillance :)

    @Jurysan
    Sayuri, je t'ai déjà dit de ne pas t'incruster dans les histoires des autres, ça fiche le bazar !
    
    Oui, non, Sayuri, j'ai encore besoin de Charlotte vivante alors si tu pouvais éviter de trop l'approcher (ou alors prend tes précautions et va casser la croûte avant !) x)

    Mouii, un potichien immortel ce serait le top pour garder les cellules 🥰 mais cette potion est-elle vraiment adaptée aux animaux, dans mon histoire ? ;)

    Dis-moi, le film qui tourne dans ta tête depuis le début, ce ne serait pas "La Transformation de Sayuri Suh", par hasard ? :tongue: ceci dit, tu m'as donné envie de voir ce qu'un tel mélange aurait donné dans un univers où ce type de conception existe :
    3qunx98tdped.jpg
    Voici donc en haut leur fille Madison Faust-Fox et, en bas, leur petit Kieran Faust-Fox. En vrai les jeux de génétique auraient plutôt été favorables je trouve :tongue:


    Alors ce chapitre (un peu différent des autres) comporte BEAUCOUP de screens. J'ai essayé de réduire au mieux en effectuant des collages quand c'était possible, mais si c'est trop long à charger, n'hésitez pas à me le faire savoir et je séparerai probablement le chapitre en deux balises "spoiler" :)

    Bonne lecture 🤗
    --- Chapitre 3 : Edith ---

    vohahmcx5h5u.jpg

    J’ai grandi à Willow Creek, dans notre maison familiale. Mon père était médecin et ma mère avait une grande carrière politique. J’avais un grand-frère, aussi. Nos parents avaient beaucoup d’attentes à notre égard.

    f5w408jm1inw.jpg

    À l’école, j’avais d’excellentes notes. J’étais un peu mise à l’écart à cause de ça, mais sans pour autant être la cible de la méchanceté de mes camarades. Pour cela, je reconnais que j’ai eu de la chance.

    t4uh6y3ci0ac.jpg


    J’avais une amie, cependant. Nous sommes devenues proches le jour où l’institutrice a décidé d’organiser son plan de classe par ordre alphabétique. Nos noms de famille étant proches, nous avons été placées côte-à-côte.

    14khrtgyhrvq.jpg

    S’il m’arrivait parfois de me sentir un peu exclue par les autres, j’étais très surprise de l’attitude d’Edith. Elle-même semblait s’exclure toute seule. Comme si personne n’était assez bien pour elle. Ce n’était pas de la prétention, loin de là : sa famille était nettement moins aisée que la mienne.

    dljgbmlbyvuu.jpg

    La maison des Faust était dans un quartier populaire. Je ne me souviens plus de la profession des parents mais je sais qu’il leur est arrivé d’avoir des difficultés pour finir le mois, bien qu’ils travaillaient tous les deux. Edith ne se plaignait jamais. Elle me disait toujours qu’elle devait montrer l’exemple à Aneliese, sa petite sœur. La malheureuse avait quelques soucis d’ordre émotionnel qu’Edith parvenait à atténuer.

    zz4r8ffu16qd.jpg

    Nous étions donc toutes les deux, dans notre petit monde. Nous inventions de grandes aventures épiques, tantôt exploratrices de nouveaux continents ; tantôt pirates de l’espace intergalactiques.

    w4t9ab1kugdk.jpg

    Très vite, nous avons accueilli un troisième ami en la personne de Flavio. Nous étions inséparables.

    – On s’aidera, tous les trois, pas vrai ? On pourra compter les uns sur les autres ?
    – Toujours !
    – Promis !

    scvjz1tru1dh.jpg

    C’était devenu un contrat tacite entre nous. Lassés d’être pris pour des gamins à qui l’on ne fait que donner des ordres et des punitions sans expliquer le pourquoi du comment, nous nous sommes jurés de toujours nous dire la vérité et de garder les secrets les uns des autres. Alors qu’individuellement, nous n’étions que des parias pour des raisons différentes, ensemble, nous étions un groupe à l’amitié intarissable.

    s1luoesrobv8.jpg

    L’adolescence a été très clémente, avec nous. Aujourd’hui, je réalise que nous avons eu beaucoup de chance. Ou que nos camarades étaient plus intelligents qu’ailleurs, c’est selon. Toujours est-il que notre cercle d’amis s’est progressivement agrandi. Même si notre trio restait prioritaire, nous avons tout de même pu sortir et faire la fête comme les jeunes que nous vendent les séries télévisées. C’était une chouette expérience.

    sg4j19o0l8if.jpg

    Cependant, tout le monde n’était pas d’accord avec cette affirmation. Mes parents trouvaient toujours le moyen de me réprimander. Selon eux, Edith avait une mauvaise influence sur moi. L’une des rares fois où je me suis opposée à eux, ils m’ont même hurlé qu’elle ne pouvait devenir qu’une ratée. « Les chiens ne font pas des chats ».

    kazokm606gqh.jpg

    – Ils ont dit ça ?
    – Je suis désolée, vraiment.

    0f28bfestpny.jpg

    – Il ne faut pas. Peut-être qu’ils ont raison, après tout. Mon père n’a pas un simflouz en poche depuis qu’il s’est brouillé avec mon grand-père. Il faut dire que papy Adler a toujours été un peu aigri. C’est peut-être parce que ma grand-mère les a abandonnés quand papa et ma tante Ulrike étaient encore très jeunes… En tout cas, mon père n’a pas grand-chose et qui sait, je vais peut-être finir comme lui. Tu crois que la pauvreté est génétique ?

    gmdaika18no2.jpg

    – Arrête un peu ! Mes parents sont stupides et c’est tout. D’ailleurs je ne compte pas te lâcher comme ça, ne leur en déplaise. Sauf si tu y tiens et je comprendrais, après cette histoire. Je peux démissionner de notre amitié.

    000f0oohggvo.jpg

    – Chat, je sais que tu n’es pas comme eux. Et puis quand on y réfléchit… Il faut bien que tu rattrapes leur comportement, non ? Alors je refuse ta démission d’amitié ! Tu as plutôt intérêt d’être adorable avec moi.

    9p1f3ioc3jcb.jpg

    – Promis. Enfin, sauf si tu finis par prendre la grosse tête. Tiens, salut Flavio.

    bulpa6xh6ppm.jpg

    – Salut les filles ! J’ai réussi à avoir trois invitations pour la soirée de promo ! C’est Eric Lewis et Jameson Huntington qui l’organisent.

    Nous nous faisions une joie de cette soirée. Notre lycée n’organisait même pas de cérémonie de diplôme digne de ce nom, alors espérer un bal de promo de leur part aurait été le témoignage d’une grande naïveté. Il était donc hors de question pour nous de passer à côté de ce rituel de passage.

    nqhtvg33j2g3.jpg

    Mais comme on pouvait s’y attendre, mes parents se sont fermement opposés à ce que j’y aille. De même pour ceux d’Edith. C’est donc la mine revêche que je suis allée me coucher de bonne heure en claquant la porte de ma chambre.

    uzdy211ruzb4.jpg

    Du moins c’est ce que j’ai fait croire. Edith et Flavio m’attendaient juste en bas de ma fenêtre, prêts à m’aider à m’enfuir. Nous avons pu faire le mur et nous rendre sans encombre jusqu’à la maison des Lewis, à peine quelques rues plus loin.

    gz0b79t0wnn6.jpg

    En dépit de l’orage qui s’apprêtait à tomber, ce fut une soirée mémorable. Nous avons brûlé les derniers vestiges de nos cours de lycée et nous sommes raconté des histoires effrayantes autour du feu. De temps à autres, je m’inquiétais malgré tout pour la punition qui m’attendait chez moi.

    f5t0yt9zvej5.jpg

    – Ne te tracasse pas pour si peu ! D’ici quelques mois tu seras majeure. Tu n’auras plus de comptes à leur rendre.
    – C’est eux qui paieront l’université, donc malheureusement, je ne peux pas encore me permettre de grand acte de rébellion.

    lhl80jl3cnf6.jpg

    – Tu vas donc les laisser continuer à te parler comme ça ? Depuis que je te connais tu fais tout pour entrer dans leur moule – sauf quelques rares fois comme ce soir où tu t’autorises un dérapage ou deux – et ils ne parviennent jamais à être satisfaits.
    – Je ne suis pas maltraitée, non plus. J’aurais pu avoir des parents vraiment…
    – Ce n’est pas une excuse. C’est très bien s’ils te paient les études, mais cela ne doit pas leur laisser le droit de te traiter comme leur chose. Et puis rappelons aussi que tu vas à Foxbury parce qu’ils t’ont poussée depuis longtemps vers la même carrière que ton père.

    hlfclp527fou.jpg

    Les paroles d’Edith firent écho en moi, ce soir-là. Une heure plus tard, alors que nous avions retrouvé Flavio sur la piste de danse, j’y pensais encore.

    hy2ima6fuz2n.jpg

    – Travis, tu peux nous prendre en photo s’il te plaît ?

    262wty4jxkn9.jpg

    Alors que nous arrivions à la croisée des chemins, nous savions tous les trois que la prochaine étape consistait à ce que nous trouvions chacun notre voie. Pour beaucoup, cela signifiait la fin des amitiés lycéennes. Pour nous, c’était juste inenvisageable. Nous serions l’exception et nous allions y veiller. En tout cas, c’est ce que nous pensions.
    Pose de Creasimsea

    eb6gmez3ujvd.jpg

    Cette nuit-là, lorsqu’Edith est rentrée chez elle, tout ce qu’elle trouva était une maison en flammes. L’orage avait fini par arriver et était certainement en cause car les pompiers ont évoqué un problème d’ordre électrique. Toujours est-il qu’à tout juste dix-sept ans, ma meilleure amie s’est retrouvée du jour au lendemain sans parents.

    ddfw5h192t78.jpg

    Quelques semaines plus tard, Edith et Aneliese, qui avait dormi chez une amie au moment du drame, ont été recueillies par leur tante qui, pour mieux s’en occuper, a tenu à déménager à San Myshuno. Pendant ce temps, Flavio suivait la voie de ses parents et entrait à l’école de cuisine tandis que je partais pour Foxbury. Pour la première fois en huit ans d’amitié, nous ne pouvions pas tenir une promesse que nous nous étions faite. Nous ne serions finalement pas l’exception.

    0qfjbarotr3b.jpg

    Pendant un an, nous n’avions plus beaucoup de nouvelles les uns des autres. Je travaillais assidûment, ce qui me permit de valider mes premiers simestres. Néanmoins, plus j’avançais dans mes études, moins j’étais convaincue de mon avenir. Voulais-je vraiment devenir médecin ?

    g2yhk2cjb6jl.jpg

    Depuis toujours, j’avais une certaine affinité avec les animaux et j’adorais les chiens. Nous n’en avons jamais eu chez nous, bien sûr, mais en adopter un était un rêve de petite fille que je comptais bien réaliser une fois indépendante.

    pap07dfl1wfh.jpg

    En attendant, c’était décidé : sans prévenir mes parents, j’abandonnai la médecine pour m’inscrire en études vétérinaires.

    8m9jcu1mnk4a.jpg

    ozj03gdp9xmn.jpg

    Le cursus se déroulait également à Foxbury, ce qui me laissait quelques années avant d’annoncer la nouvelle, années durant lesquelles je tenais à vivre pleinement mon statut d’étudiante et à lâcher prise. Hors de question de devenir aussi psychorigide que le reste de ma famille.

    1tkxcp0heozh.jpg

    L’automne de ma deuxième année d’études, j’étais de retour à Willow Creek pour les vacances de la Fêtes des Récoltes. J’avais eu la naïveté de penser que la distance nous rapprocherait, mes parents et moi, mais il n’en était rien.

    – Cette couleur est vraiment ridicule, Charlotte ! Tu me fais honte. Je n’ai pas élevé une saltimbanque !

    En mon for intérieur, j’avais parfois l’impression d’avoir plus été dressée qu’élevée, mais passons. Je passais le plus clair de mon temps à déambuler dans les lieux où j’avais autrefois l’habitude de jouer. Je voyais Flavio, bien sûr, mais nos discussions étaient désormais différentes.

    iwg0uwrxlas4.jpg

    – On lui a retiré sa chaire, je ne risque donc plus de le croiser à la rentrée.
    – Tant mieux pour tout le monde. C’était un crétin, Chat, oublie-le. Il aurait dû te dire qu’il était marié.
    – Ne m’appelle pas comme ça, j’ai déjà assez d’Edith.

    Maintenant que mon meilleur ami travaillait à plein temps et qu’il avait rencontré Camille, qui deviendrait sa femme quelques années plus tard, nos réunions étaient plus occasionnelles. Je me sentais abandonnée de toute part.

    ode3zt10i8xi.jpg

    Pourtant, un soir, j’entendis des coups sur mes volets. Comme si quelqu’un lançait des cailloux contre le bois. Cela ne pouvait être qu’une seule personne.

    ci7klxm132sx.jpg

    – Edith ? Que fais-tu ici ?
    – Il faut que tu m’aides, Chat.

    r2djplsbzbxq.jpg

    – Bien sûr, toujours, tu le sais. Mais assieds-toi. Que t’est-il arrivé ? Tu n’es pas chez ta tante ?
    – Ne me parle pas de cette espèce de lama ! Je ne peux plus rester là-bas.
    – Mais que…
    – S’il te plaît, ne me demande pas, c’est déjà assez difficile comme ça !

    698tq42c1siw.jpg

    Mettez-vous à ma place : je recevais une visite surprise de la part d’une meilleure amie que je n’avais plus vue depuis un an et demi. Une meilleure amie qui semblait effrayée par quelque chose ou plus vraisemblablement quelqu’un. Elle avait dû partir dans la précipitation, à en juger son absence de bagages. Du haut de mes dix-neuf ans, je ne savais pas quoi faire. Bien que son attitude commençait à m’effrayer, je ne pouvais me résoudre à l’abandonner de nouveau. Trop absorbée par mes études et ma vie à Foxbury, je n’avais pas été en mesure d’identifier ses signaux de détresse. J'avais failli à ma part du contrat et il était grand temps que je me rattrape.

    – Écoute, il est tard, nous verrons tout cela demain matin. Ça risque d’être difficile, mais je pense que je vais pouvoir convaincre mes parents pour t’héberger quelques temps si tu veux.
    – Non, je ne peux pas rester. Je me débrouillerai, ne t’en fais pas.
    – Reste au moins pour cette nuit, tu… mais tu es gelée, ma parole ! Attends-moi ici, je vais te chercher quelque chose.

    4ff9m3cowib2.jpg

    Le reste de la soirée ne fut pas très propice aux bavardages. J’ai préparé quelque chose à manger à Edith et je lui ai prêté un vieux sweat-shirt qui avait appartenu à mon frère. La voir ainsi me faisait mal au cœur, surtout quand je me rendais compte qu’en dépit de ma volonté, je ne pouvais pratiquement rien faire.

    – J’ai juste besoin d’argent, Chat. J’ai utilisé mes derniers simflouz dans les transports pour venir ici mais il va falloir que je reparte et plus loin, cette fois.
    – Où ça ? Et pour combien de temps ?
    – Aucune idée. Alors, tu… tu acceptes ?

    e6lxdxet8wsb.jpg

    J’ai effectivement accepté. Les études de vétérinaire étant moins chères que celles de médecine, j’avais pu faire quelques économies. Ce n’était pas grand-chose, mais je lui donnai tout. Elle en avait bien plus besoin que moi.
    Ce fut pourtant mon erreur.

    – Merci. Je te revaudrai ça un jour. Promis.
    – Allons nous coucher maintenant. Demain, je t’aiderai à trouver une destination.

    va231aczbipq.jpg

    q4vl7yq741wj.jpg

    Le lendemain, je me suis réveillée seule. Edith n’avait pas voulu m’impliquer davantage. À ce jour, c’est encore la dernière fois que je l’ai vue. En outre, nous allions bientôt apprendre une nouvelle qui allait empirer les choses : quelques jours avant qu’elle ne m’ait demandé de l’aide, une terrible tragédie avait emporté sa sœur. Pour ce que j’ai pu apprendre, c’était un vol à main armée en pleine rue qui avait mal tourné. Elle ne m’en avait pas parlé.

    4nrseo91y6dp.jpg

    Les mois qui suivirent, j’ai repris ma vie d’étudiante comme si rien ne s’était passé. Je n’ai parlé de la visite d’Edith à personne, mis à part Flavio. Où était-elle, désormais ? Plus le temps passait, plus je me sentais coupable d’avoir cédé à sa demande. Je lui avais donné les moyens de fuir mais n’eût-elle pas été plus en sécurité si nous l’avions hébergée ?

    1iwc2enq4hv6.jpg

    Lancer une enquête fut difficile. Edith étant majeure, elle avait la liberté de disparaître. Comme nous n’étions pas de la famille, nous ne faisions guère le poids face à la volonté de classer le dossier et d’abandonner l’enquête.

    cg1k9xwc7531.jpg

    Ce sentiment d’impuissance se faisait ressentir sur mon humeur. Je supportais de moins en moins les remarques désobligeantes de ma famille. Je n’étudiais jamais assez à leur goût. Peu leur importait que je valide haut la main toutes mes matières si je n’étais pas la meilleure dans chacune d’entre elles.

    wpgrsmv3lbaj.jpg

    Alors, un beau jour, je finis par exploser.

    1xqnx7na1xse.jpg

    Le spectacle a certainement dû être désagréable à regarder et à entendre. Ce furent vingt-trois ans de ressentiment qui pleuvaient sur mes parents.

    zd7p4ke2pf75.jpg

    Pour autant, de mon point de vue, je n’avais jamais éprouvé autant de satisfaction face à leur expression scandalisée. Non, leur fille ne deviendrait jamais le médecin réputé qu’ils avaient vanté à tout leur entourage, pas plus qu’elle ne finirait ses jours dans cette prison dorée.

    g6hrbcz28m45.jpg

    Je décidai dans la foulée de quitter la maison et voler par mes propres ailes, celles-là même que ma mère avait tenté de brider à sa convenance.

    k4re0b7auowk.jpg

    Mes études touchaient à leur fin et j’avais déjà trouvé un employeur à Brindleton Bay. Par un heureux concours de circonstances, Flavio et Camille cherchaient également à s’installer dans cette ville. Nous avons donc vécu en colocation le temps d’économiser suffisamment pour que je puisse acheter ma propre maison. Mon ami et sa femme ont ensuite commencé à fonder leur famille de leur côté.

    xdh9t37jf3bi.jpg

    Je me débrouillais très bien, à la clinique. Avec le temps, j’ai fini par faire la paix avec mes parents. Nos rapports ont évolué pour devenir cordiaux. Je ne les vois plus qu’un dimanche sur deux lors des repas de famille, tout comme mon frère, sa femme et ma nièce. Mais cela me convient. Malgré les liens du sang, nous n’avons pas la même vie.

    bu9u0ggb4ce4.jpg

    Je m’inquiétais davantage pour ma famille de cœur. J’ai convaincu Flavio de m’aider à poursuivre les recherches sur Edith. Malheureusement, le temps avait fini par le décourager. Je dois d’ailleurs avouer que j’étais sur le point d’abandonner également.

    agxkia0rpgyd.jpg

    Cependant, la semaine dernière, j’ai fait une ultime tentative. Une voyante itinérante était de passage en ville. J’avais mes réserves sur ce genre de pratiques, mais son arrivée à Brindleton Bay coïncidait avec la date d’anniversaire d’Edith. Je me suis laissée tenter par la théorie du signe. Je n’ai pas été déçue.

    2j2i95wz1axr.jpg

    La voyante a deviné des détails qu’elle n’aurait pu trouver toute seule sur notre enfance.

    – Je vois de grandes étendues vertes. La campagne.
    – Que voulez-vous dire ? Edith serait là-bas ?
    – Non, elle n’y est pas actuellement. Je vous vois toutes les deux, plus jeunes. Avec vos grands-parents, mademoiselle.
    – J’allais les voir tous les étés à Henford-on-Bagley, quand ils étaient vivants. J’ai déjà invité Edith là-bas, c’est vrai.

    Même si je m’efforçais de rester impassible pour ne pas l’influencer, je ne pouvais qu’être stupéfaite par l’exactitude de ses propos. Elle en est enfin venue à Edith.

    – Je la vois, mais son image est entourée de ténèbres et semble s’estomper petit à petit.
    – Qu’est-ce que ça veut dire ?

    ri98kh3siwbs.jpg

    – Elle est isolée mais n’est pourtant jamais seule… Ses pas l’ont conduite vers une grande statue toisant l’horizon de toute sa superbe. Ancienne et pourtant si proche. Comme si le temps n’avait pas d’emprise sur elle.
    – Je ne…

    cbfi8ng3purn.jpg

    – Il y a un panneau. For… Forgotten Hollow.
    – Elle est là-bas ?
    – Je l’ignore. Peut-être y est-elle simplement passée. Mais il s’agit de la dernière localisation que je vois à son sujet.

    e39s4082thyr.jpg

    Évidemment, c’était risqué. Je laissais tout derrière moi sur les simples dires d’une femme que je ne connaissais pas. Mais c’était là le seul indice que l’on me donnait depuis longtemps. J’ai donc tout expliqué à Flavio et j’ai pris le chemin le plus rapide pour arriver ici et être en face de vous aujourd’hui.

    À suivre...

  • JurysanJurysan Messages: 2,908 Membre
    Hum, hum, leurs enfants seraient parfaits dis-moi :smirk:
    Nan mais c'est pas ma faute pour les films, entre Lilith la fana des pitits vampirounets tous mimis, et Sayuri qui regarde tout ce qui bouge...c'est l'enfer de lire quelque chose avec les deux-là sur le dos :bawling::trollface:

    Bref, alors, j'aime bien ce long chapitre avec tout plein d'images :mrgreen:
    On en apprend beaucoup plus sur notre duo puis trio :smirk: Tu m'étonnes qu'Edith est magnifique si elle est une descendante d'Ulrike Faust héhé :smirk: (trop belle cette pnj)

    Je ne supporte pas la famille de Charlotte, raaaaah ! J'ai envie de leur mettre des petites baffes en leur hurlant "votre fille est libre de faire ce qui lui plaît" :triumph: Elle a très bien fait de s'émanciper !
    Et Edith...quel drame ! Heureusement ni elle ni sa sœur n'étaient là ! Par contre, l'orage a bon dos peut-être ? Ca serait un crime que ça ne m'étonnerait pas :triumph:
    Au final, Flavio est le seul qui s'en sort bien dans le trio, une femme, une maison, des enfants... Y'en faut bien un :sweat_smile:

    La voyante a bien un don en tout cas, ce n'est pas une charlatante à moins d'avoir été mise au courant par une tierce personne. Allez Charlotte, cours, saute, vol et bondis ! Vas retrouver ton Edith chérie adorée, moi aussi je fais de la voyance tu sais :p En plus elle t'appelle "Chat" déso ma grande mais ça fait très surnom de couple/amoureux :kissing_closed_eyes: *continue ses films*
  • CrazyMotherCoolCrazyMotherCool Messages: 757 Membre
    Un bon récap de leurs jeunesse. J'imagine tout ce monde pnj ado ( Travis, Erik et Jameson). Pas facile pour Charlotte le vie de famille. J'imagine que son frère est l'enfant parfait et elle, la difficile pfff. Mais que c'est-il passé avec Aneliese pour que Edith s'enfuit de San Myshuno ? J'attends de lire la suite pour avoir plus d'informations sur le départ d'Edith mais selon les dire de la voyante, elle serait déjà un vampire.
  • EljisimEljisim Messages: 338 Membre
    Modifié (juillet 2021)
    @Jurysan Ouip, Edith est bien apparentée à Ulrike Faust :blush: Dès le départ, j'avais besoin qu'Edith ait Faust pour nom de famille alors j'ai fait le rapprochement avec Ulrike. Pour plus de précision, cette dernière est la grande sœur du père d'Edith (ou plutôt devrais-je dire de "feu" le père d'Edith, mouahaha >:)>:)>:) )

    T'as vu ça un peu ? Une famille bien coincée du plumbob comme on les hait ! Je pense qu'elle a toujours eu envie de s'éloigner un peu de tout ça, mais a beaucoup pris sur elle quitte à s'effacer. Puis au bout d'un moment, eh bien... l'effet cocotte-minute !

    Heureusement qu'Edith a survécu, oui (sinon il n'y aurait pas d'histoire :smirk:)). Bon, pour Aneliese, on va dire que la pauvre a eu un petit sursis de quelques années. On fait vivre beaucoup de choses à nos personnages, quand même ! Devrait-on se sentir coupables ? Bien sûr... que non !

    Tu es également voyante ? Ça alors ! Nous verrons si tes prédictions valent celles de la dame au chapeau ! Il vaut mieux pour toi, sinon tu vas avoir de la mauvaise pub :D

    Merci @CrazyMotherCool ! Oui, en effet, pour moi, Charlotte & co sont environ du même âge que les PNJs jeunes adultes. Certains sont un peu plus vieux à deux-trois ans près mais j'ai imaginé la plupart d'entre eux comme des camarades d'école.

    Le pire c'est que si son frère Aaron peut en effet être considéré comme l'enfant modèle (pour ses parents, en tout cas), Charlotte n'est même pas une enfant à problèmes qui se rebelle tous les quatre matins ! Au contraire, elle a tout fait pour être appréciée par ses parents, en travaillant dur et en étant toujours très sage, mais ce n'était jamais assez pour eux. Quelle injustice !


    Un chapitre un peu plus digeste, aujourd'hui :) j'en profite également pour peut-être vous rassurer en vous informant que l'on en saura beaucoup plus d'ici quelques chapitres, alors encore un peu de patience 🤗 bonne lecture !
    --- Chapitre 4 : La place Clairdelune ---

    1l8l2yry7m4q.jpg

    La gorge sèche après son long monologue, Charlotte vida le verre d'eau que lui avait apporté son interlocuteur. Se confier de la sorte lui avait fait du bien mais elle se demandait à présent si la partie sur la voyante n’avait pas été de trop. Heureusement qu’elle n’avait pas évoqué ce qu’elle-même avait vu, ce fameux soir. Hélas, elle en avait déjà trop dit. Son propriétaire allait certainement la prendre pour quelqu’un de crédule.
    Il n’en fit cependant rien.

    wdn9vtfkt56y.jpg

    – J’espère de tout cœur que vous la retrouverez, dit-il en débarrassant la table. J’aurais aimé vous aider. Avez-vous rendu visite aux locaux ?
    – Pour l’instant, je n’ai pu me présenter qu’aux Vatore, mais J’irai voir vos autres voisins dès demain.
    – Très bien. Vous pourriez peut-être également tenter de vous rendre à la place Clairdelune.
    – La place Clairdelune ?

    h9wy42x8shwr.jpg

    – Forgotten Hollow est bien plus étendue que sur les cartes ! Un hameau ne comportant que cinq terrains serait bien triste. La place n’est pas indiquée sur les guides touristiques. Vous trouverez un sentier, dans les bois. Il vous suffira de le suivre pour accéder au reste des habitations du hameau et, tout au bout, vous arriverez à cette fameuse place.
    – Qu’a-t-elle de particulier ?
    – Des bâtiments en ruine, pour la plupart. Mais vous y trouverez également des petits commerces qui s’y sont installés. Je ne vous conseille pas leur stand de nourriture, mais la bibliothèque peut valoir le coup d’œil si vous êtes intéressée par les vieilles légendes.

    pahkv64al813.jpg

    – Voilà qui est intéressant ! Je pense que je vais commencer mon enquête là-bas ! Peut-être y trouverais-je quelqu’un à qui le visage d’Edith dit quelque chose.

    3g6mlmkwhhuw.jpg

    Le lendemain matin, suivant les conseils du propriétaire, Charlotte se rendit à nouveau dans le bois situé derrière sa location. Prenant le sentier, elle se dirigea vers le sud de Forgotten Hollow. Au vu du paysage pittoresque qui s’offrait à elle, la jeune Brindletonienne trouva qu’il était étrange que cette partie du hameau ne soit pas répertoriée sur les guides de voyage, tout comme cette paire d’yeux qu’elle sentait à nouveau braquée sur sa nuque. Par mesure de prudence, elle accéléra le pas.

    meunoapfl40n.jpg

    Il ne lui fallut qu’une dizaine de minutes de marche rapide pour parvenir à la fameuse place Clairdelune. Son architecture ne faisait aucun doute quant à son appartenance à Forgotten Hollow, quoiqu’un peu plus ancienne que les maisons victoriennes de la place centrale. En outre, les murs des constructions présentaient quelques fissures çà et là. Des plantes grimpaient par endroits mais semblaient avoir été arrachées à d’autres plus stratégiques, un peu comme si la nature avait repris ses droits pendant un temps avant d’être domestiquée par l’Homme bien après l’abandon du lieu.

    k9es41w6onvw.jpg

    À vrai dire, « les » bâtiments n’en étaient qu’un seul, probablement cloisonné en plusieurs parties. Charlotte observa quatre portes d’entrée et en conclut que cet endroit, par le passé, avait comporté un restaurant et des chambres d’hôtes. Les deux dernières entrées, à en juger les pancartes affichées sur les devantures, correspondaient à une petite boutique et à la fameuse bibliothèque qu’avait évoquée le propriétaire. Au centre de la place se tenaient fièrement trois statues. Elles étaient sculptées dans de la pierre d’un noir profond et étaient disposées de sorte à ce qu’elles se regardent.

    nvjhzlapat2e.jpg

    Charlotte se ressaisit. Certes, la place Clairdelune était très charmante, mais elle avait à faire. Très vite, elle se dirigea vers les quelques passants qui s’aventuraient sur la place, dégainant constamment la photo d’Edith avec une lueur d’espoir.

    xkpcjdocz006.jpg

    Hélas, personne n’avait vu son amie. La Brindletonienne avait également tenté auprès de la vendeuse de nourriture (déclinant le nigiri de fugu qu’on lui proposait avec un peu trop d’insistance) et, enfin, du bibliothécaire, mais rien n’y fit.

    1actcsblls8c.jpg

    – Si vous le souhaitez, nous pouvons accrocher une annonce sur le tableau d’affichage. Il faudrait me laisser la photo, par contre.
    – Je… non merci, j’aimerais la garder.

    Il s’agissait après tout de la dernière image d’Edith, Flavio et elle-même réunis.

    tihnepivtyiy.jpg

    – Vous allez bien ? Vous semblez déboussolée.
    – Oui… enfin non, excusez-moi. Je crois que je vais m’asseoir un peu. Est-ce qu’il serait possible de lire sur place ?

    h2de4p419cy1.jpg

    C’est ainsi (plus pour fuir l’expression accusatrice du bibliothécaire qu’autre chose) que la jeune femme se retrouva deux étages plus haut, une Histoire exhaustive des colons de Forgotten Hollow entre les mains. L’auteur, un certain Vasmer Balke, semblait parfaitement documenté et narrait l’arrivée des Straud, Tenebris et autres Bloodvein de manière particulièrement captivante. Il était toujours agréable de se plonger dans les histoires d’autres personnes pour ne plus penser à la sienne bien trop chaotique pour le moment.

    zxmaujq3h678.jpg

    La neige tomba plus rapidement que l’avait prévu Charlotte. Rangeant l’encyclopédie qui l’avait si bien distraite, elle redescendit au rez-de-chaussée et s’aperçut que le bibliothécaire ne l’avait pas attendue pour partir.

    qbum0qbzu1c4.jpg

    Il n’avait fort heureusement pas verrouillé la porte, ce qui permit à la Brindletonienne de regagner la place. Plongée dans la grisaille de la tempête de neige, celle-ci n’était éclairée que par quelques lumières qui rendaient l’atmosphère étrangement apaisante.

    orvv4ywpugaq.jpg

    – Curieux endroit, pas vrai ?

    Charlotte se retourna en sursaut. Une vieille dame lui avait adressé la parole en avançant vers elle d’un pas chancelant. Sa tenue vestimentaire laissait à désirer et l’odeur qu’elle dégageait fit penser à la jeune femme à un mélange de vieux kava et d’ail.

    – Les murs ne sont pas droits et les toits sont mis n’importe comment.

    etg3fzz0jzpg.jpg

    – Vous trouvez ? osa demander Charlotte. Je pense que les techniques de l’époque ne permettaient pas forcément de…

    m8auewlmyss9.jpg

    – Il y a des maisons à côté qui sont très bien, oui, mais c’est tout. L’architecte de cette place devait être une vraie bille, regardez : juste ici, vous avez une chapelle qui est bien trop près des autres bâtiments. En plus maintenant, elle fait doublon avec la nouvelle qui est sur la place centrale. Bon, vous n’auriez pas un ou deux simflouz à dépanner ? J’ai faim.

    mnqkwmetda8n.jpg

    La Brindletonienne n’appréciait pas vraiment que l’inconnue ait fait autant fi de son espace personnel avec une hygiène aussi déplorable. Elle s’écarta légèrement mais sortit un billet de sa poche et l’offrit à la mendiante.

    5si5b8p8g6a7.jpg

    – On m’appelle Mamie Lagrise, ici, se présenta cette dernière.
    – Enchantée de faire votre connaissance, mam… euh… madame. Je suis Charlotte.

    v34cwddeju6y.jpg

    – Vous êtes la première personne qui accepte de m’aider, aujourd’hui. Comment vous remercier ?

    ud76e41l2v0a.jpg

    La réponse de Charlotte était toute prête. Après tout, elle avait déjà demandé à pratiquement tout Forgotten Hollow sans succès, alors qu’avait-elle à perdre ? Sans un mot, et pour la énième fois de la journée, elle sortit sa photo de sa poche, pointant Edith.
    La dénommée Mamie Lagrise plissa les yeux quelques instants et la Brindletonienne ne la lâcha pas du regard. Était-il possible que… ?

    69i1hg6lbu54.jpg

    – Je crois que ça me dit quelque chose.

    Charlotte n’en crut pas ses oreilles.

    – C’est vrai ?

    k7ogcrk4j09o.jpg

    – Elle traînait dans les environs il y a quelques années, mais elle n’était pas aussi soignée. Elle avait des vieux vêtements sales et les cheveux gras. Vous savez, il n’y a pas beaucoup de mendiants, à Forgotten Hollow. Ils restent pas longtemps. Mais elle, je l’ai croisée plusieurs fois. On s’est pris la tête à un moment car elle me faisait de la concurrence.
    – Et savez-vous où est-elle allée ?
    – Non, sais pas. La dernière fois que je l’ai vue, elle sortait de chez les Vatore.

    aswvjo5n2soo.jpg

    – Pardon ?
    – Elle sortait de chez Lilith et Caleb Vatore. Elle avait pas l’air contente d’ailleurs. Mais après ça… eh, où allez-vous ?

    y4mhym4jogow.jpg

    Mais Charlotte ne lui répondit pas. Elle était trop occupée à marcher d’un pas colérique, déterminée à toucher un ou deux mots à cette menteuse de Lilith Vatore. C’est ainsi que la Brindletonienne traversa le sentier bien plus rapidement que lorsqu’elle l’avait emprunté en sens inverse. Le sentiment désagréable d’être observée la parcourait à nouveau mais elle ne s’en soucia même pas.

    q6almehtuuwf.jpg

    – Pourquoi m’avez-vous menti, tous les deux ? s’exclama-t-elle sans préambule lorsque Caleb vint ouvrir aux coups précipités que Charlotte avait lancés contre le panneau de la porte.
    – De quoi parlez-vous ? demanda un Caleb manifestement embarrassé.

    bdbktczmf00v.jpg

    – Edith ! Voilà de « quoi » je parle ! Maintenant écoutez-moi bien : je ne sais pas ce qu’elle est venue faire ici mais elle avait juste dix-neuf ans au moment des faits ! Et elle était toute seule et sans un sou. Personne ne devrait subir cela sans recevoir d’aide !

    7s9npevhpdir.jpg

    Étonnamment, Caleb laissa tout faux-semblant de côté et afficha sa mauvaise humeur.

    – Je vois… Maintenant, vous, écoutez-moi : ce qu’il se déroule à Forgotten Hollow vous dépasse ! Lilith et moi avons simplement tenu à vous inciter à quitter cet endroit et à rester saine et sauve ! Quant à votre amie, il vaut mieux pour tout le monde que vous n’en ayez plus de nouvelles.

    cgdof32kswg9.jpg

    – Mais… Est-ce que vous vous entendez ? On parle d’une gamine complètement perdue ! Vous n’avez donc pas de cœur ?

    7q2tv5o7otv7.jpg

    – Vous ne savez pas de quoi vous parlez. Vous ne me connaissez pas et, vraisemblablement, vous n’avez pas non plus l’air de connaître véritablement cette femme. Maintenant, SORTEZ !

    wfyg286fcym5.jpg

    Soudain, un effrayant voile de fumée noire enveloppa le jeune homme. Lorsqu’elle se dissipa, Charlotte resta figée de terreur. Caleb réapparut mais son visage avait changé. Sa peau était plus pale et une grosse veine barrait sa joue. Ses yeux étaient devenus lumineux et sa bouche, grande ouverte, comportait… des crocs ?

    b3ds7f0yoyo1.jpg

    – CALEB, ASSEZ !

    Surgie de nulle part, Lilith s’interposa aux côtés du monstre qui avait l’apparence de Caleb Vatore. Celui-ci resta silencieux quelques secondes, avant de s’envelopper une nouvelle fois de fumée noire et reprendre une apparence humaine.

    6jwq0sizwo3q.jpg

    – Je vous prie de me pardonner, Charlotte, murmura-t-il. Je n’avais pas l’intention de vous effrayer.

    La jeune femme était toujours sous le choc. Contre toute attente, elle ne partit pas en courant, pas plus qu’elle ne poussât de hurlement horrifié. C’était comme si chaque partie de son corps était devenue aussi rigide que la pierre.

    6jywmqri3mhv.jpg

    – Vous êtes… des vampires, finit-elle par lâcher dans un souffle.

    Ce n’était pas une question, mais une affirmation. Le détail n’avait pas échappé à Lilith, qui acquiesça en souriant.

    ium9k8e4w03f.jpg

    – Ne vous inquiétez pas, vous n’avez rien à craindre de nous. Même les humains les plus calmes peuvent perdre leur sang-froid de temps en temps, alors pourquoi pas nous ?
    – Je…
    – Les choses n’auraient pas dû se dérouler ainsi, coupa Lilith. Nous pourrions vous expliquer ce que vous voulez savoir, mais je pense que nous ne serions pas les bonnes personnes pour cela. Vous obtiendriez de bien meilleures réponses au manoir.

    foboy4uik48b.jpg

    – Le manoir est habité ? Mais par qui ?

    w3qxnygudf5k.jpg

    – Par Vladislaus Straud, bien sûr, répondit Lilith comme si la question de Charlotte ne fût qu’une plaisanterie. Le comte de Forgotten Hollow.

    À suivre...

    Bonus :

    azyrxxq0zek0.jpg

    52dyjhx2zl8k.jpg

    La place Clairdelune d'un peu plus près.
    Secrets du tournage

    n5gy4tn6un47.jpg

    Regardez un peu comment Charlotte fait pour "marcher d'un pas colérique" ! Avouez que ça ne vous donne vraiment pas envie de la croiser dans la rue quand elle est de mauvaise humeur :lol: Pour sa défense je n'avais pas prévu la tempête de neige, il aurait dû faire nuit, dans le script original, ahaha...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Return to top