Annonce importante du forum, cliquez ici pour en savoir plus.

❌ Challenge Job Only • Abandonné •

MiniLazyMiniLazy Messages: 948 Membre
Modifié (août 2022) dans Histoires & Challenges
p18hoqspojdo.png

Aujourd'hui nous sommes le 1er jour de l'Automne, il fait froid malgré un ciel bleu serein et calme & moi Justine Mimiqui débarque ici à Brindleton Bay ; charmante ville côtière pleine d'animaux. Je ne suis pas spécialement fan de bêtes poilues mais quitter le domicile familial à 15 ans, sans argent, en pleine nuit & tellement terrifiée que j'ai sauté dans le premier bus qui passait ne m'a guère laissé le choix. Pas le temps de tergiverser, je me mets aussitôt en quête d'un logement dans cette ville étrange. Car c'est ici que ma vie commence.

85llc7bxsbmq.png

Malheureusement être sans le sou n'aide en rien & je passe donc de longues heures à errer dans le port. Les docks sont fermés à cette heure alors je m'enfonce dans la ville espérant, à défaut de trouver une maison, trouver un emploi. Le temps passe & la faim commence à se faire sentir, j'ai tourné pendant des heures, explorant ce nouveau quartier que bientôt je devrais appeler " mon chez moi ".

Soudain une forte odeur d'huile me chatouille les narines .. un fast-food ! Cela existe même dans les petites bourgades on dirait. Ni une ni deux je rentre & tente ma chance, non pas pour manger (que me donnerais il sans argent ? de l'eau ?) mais pour bosser. J'ai de la chance, le patron vient de se faire planter par une de ses serveuses & vu que je suis disposée à commencer de suite, même avec 0 expérience mais ultra motivée, il m'engage.

u4xsh50i97ps.png

Je le mets au courant de ma situation à demi-mot et après une journée éreintante où je ne gagnerais que 16 malheureux simflouz il me convoque dans son bureau. Aïe me dis je .... mais en fait non. Il me présente son fournisseur en viande V.Gothik , notable du coin. Celui ci, très proche de son client, a été mis au courant de mon arrivée dans les cuisines & se propose de m'aider. Je l'accompagne donc au port vivement reconnaissante et là .... il tend les bras devant moi en criant " Et voilà ! Cadeau ! " .....

Je reste perplexe, devant moi s'étend un morceau de terrain ... complètement vide.....

nzzuybe2g7hk.png

Le vent balaye doucement les minuscules brins d'herbes qui composent la seule caractéristique de ce terrain & quand je m'apprête à demander des explications Mr Gothik me dit " bon voilà de quoi vous aider hein, mais attention je vous le prête ce n'est pas gratuit allez à + tard " .... 5 min plus tard sms dans mon téléphone ; je dois rembourser 50.000 $ pour ce terrain ! 50 MILLES ! Je n'ai pas le choix il va falloir trimer. Je me mets en quête immédiatement de petits boulots que je pourrais faire en sus mais sans expérience d'aucune sorte c'est pas gagné .....

Règles de l'histoire :

- Aucun gain d'argent autre que par le travail (pas de pêche, peinture, ventes d'objets, récoltes ...) ou la loterie ; on ne paye pas ses dettes avec des tableaux & des poires XD + chaque génération aura des dettes à rembourser (coûts d'amélioration du niveau de vie).
*** Les objets pourront être revendus au marché de puces de San M. (ça symbolisera) sous réserve d'être en congé ce jour là (interdit de manquer le travail pour y aller). ***

- Aspiration au max + carrière au max ("jobs étudiants" permis pour uniquement la 1G) + remboursement de " la dette " (transmissible si échec).

- Chaque génération devra transmettre la 1ère compétence qu'elle aura au max à son héritier + l'aspiration qui en découlera + devra faire avec l'enfant des activités (1 par tranche d'âge) en rapport avec la dite compétence/aspiration jusqu'à qu'il/elle soit jeune adulte.

- Les compétences Adultes ne pourront s'apprendre que par la pratique (actions directes), pas de livres ou de TV.

- Les traits de caractères seront aléatoires même si non compatibles avec l'aspiration.

- Chaque envie de crac/crac aura 50% de chance de devenir un " faire un bébé ".

- Les conjoints, colocataires ... ne peuvent apporter d'argent dans le foyer & sont soumis aux restrictions.

Cette histoire n'est pas figée dans le marbre j'ajouterais surement des règles & des restrictions histoire de m'auto faire souffrir un peu ^^ J'écris en dictée vocale donc ne m'en veuillez pas trop si il y a des fautes d'accord ; je relis & dans la mesure du possible j'essaye de corriger mais je ne suis pas infaillible ☺

Souhaitez moi bonne chance ! >:)
Post edited by MiniLazy on

Réponses

  • MiniLazyMiniLazy Messages: 948 Membre
    CHAP 1 - Automne 2001

    Ayant eu un bon contact avec mon patron, je m'ouvre à lui pour de petites tâches subalternes. Ça tombe bien sa mère a besoin d'aide pour son jardin. Et me voilà armée d'une tondeuse (au secours ! moi qui n'est jamais coupée ne serait ce qu'une feuille de papier ...) à essayer de raser l'herbe le plus proprement possible. Après de longues heures pénibles & malgré le doute ce fut une réussite .... YES ! Mon 1er salaire ! Bon ce n'est que 69 $ mais c'est déjà ça. Et le fait d'avoir bien travaillé me vaut une recommandation à ses amis dont l'un d'eux justement a besoin d'aide pour ses cartons de déménagement ! Le bouche à oreille y'a rien de mieux ! Allez hop on enchaîne !

    Une fois ma journée bien remplie terminée (2 clients contents hourra !) je finis le tour de la ville & en profite pour m'inscrire à l'agence intérim. Cette dernière me garantie plein de nouvelles " petites missions " car en 24 heures j'ai pu rendre deux clients contents & cela est très rare pour une jeune de mon âge. Je retourne ensuite sur mon terrain où je finis la journée dans l'incertitude du lendemain, n'ayant rien pour dormir, uniquement emmitouflé dans mon manteau, malheureusement insuffisant pour me protéger de sang-froid automnal.

    iwmfrtpufgh3.png

    La première nuit fut difficile, le vent mordant soufflant très fort, je ne dormis pas très bien cette nuit-là. Mal à l'aise et réveillé à 3h00 du matin je n'eut pas d'autre idée que d'explorer le quartier. Il se trouve qu'un petit parc se trouve juste à côté de mon terrain, je franchis donc ses grilles d'un pas plutôt circonspect. Un immense de bateaux de bois trône en plein milieu, encerclé par trois arbres bien feuillus.

    L'endroit est plutôt joli et bien entendu vide à cette heure. C'est le regard perdu dans le vide, posé sur l'un des bancs, que passe les heures et sans que je n'en rende compte ma journée commence.

    Le lycée est au programme, hé oui malgré mon arrivée dans ce coin inconnu j'ai du m'y inscrire. J'ai même fait mes devoirs même si je n'en avait aucune envie. Les études ne m'intéressent pas et je ne suis pas une élève assidue. Je ne sais pas ce que je veux faire plus tard mais pas de grandes études ça c'est sûr. J'aimerais devenir riche, un peu comme tout le monde je crois. Je ne m'imagine pas non plus gagner au loto & nager dans l'opulence et le luxe, non je voudrais juste être à l'abri du besoin.

    Cela peut paraître matérialiste comme rêve mais c'est le mien, oui j'aime l'argent. Cependant je compte bien travailler pour gagner ma croûte et ne pas me faire assister, je ne veux pas de la générosité des autres, je suis débrouillarde et indépendante. Même si ma situation ne semble pas idyllique, je peux vous assurer que mon passé était bien pire. Je me lance donc résolument dans cette nouvelle aventure.

    x1hnqydfe78t.png

    Après une journée d'un ennui mortel, j'ai pu apercevoir au loin les lumières d'un petit bar installé sur les docks. Une fois installé, bien au chaud à l'intérieur j'y fais la connaissance de Moira jeune femme mariée fan de jardinage. Nous avons longuement discutés, c'est une jeune femme très sympathique et qui compatit à ma situation. Même si en riant elle m'avoua à demi mot que vivre dehors ne la dérangerait pas le moins du monde, car elle adore la nature.

    Le fait d'être entré dans ce bar m'aura également apporté une chance extraordinaire, en effet ce dernier loue des chambres à l'étage. Elles sont simples, meublé d'un lit et sans aucune décoration. Seule une petite fenêtre donne sur les docks. 40 $ pour passer la nuit au sec et à l'abri du vent, je n'ai pas vraiment le choix, heureusement mes petits boulots ont rapportés je peux donc payer quelques nuits.

    3xce83rc21oo.png

    Le temps s'écoulait ainsi, entre les cours au lycée les petits boulots pas toujours bien payés et l'inquiétude face à l'avenir. Alternant échecs et réussites, moment de stress et de joies, drôles de rencontres et dragueurs lourdingues. Ce ne fut pas une semaine facile je faisais néanmoins tout pour m'en sortir. Économisant petit à petit, malgré le coût de la chambre, je réussis tout juste le dernier jour à enfin me payer mon propre lit. Certes cela fait un peu bête, un lit tout simple au milieu d'un terrain vide, mais je le sentais celui ci était les prémices de ma future fortune colossale.

    En effet j'ai trouvé mon but : l'immobilier, pour cela j'aurais un jour une grande maison soyez en sûrs.

    65a377b7t40z.png
  • BARBIDIOTEBARBIDIOTE Messages: 18 Membre
    J'aime beaucoup l'idée du challenge plus réel :blush: C'est vrai qu'on ne vend pas des fleurs pour payer son loyer! Il me tarde de lire la suite :smile:
    Step By Step Challenge : la famille Kastor <3
  • MiniLazyMiniLazy Messages: 948 Membre
    Merci @BARBIDIOTE après j'ai aussi forcé le trait car techniquement y'a Leboncoin & co pour revendre ses meubles et autres normalement mais on va voir je vais peut être le rajouter en restriction à débloquer (du genre pas de vente avant une compétence X au max ou alors vente uniquement lors du marché aux puces ...) À voir là je suis sur le prochain chapitre (je pensais faire par saison mais 7 jours c'est court & il ne se passe par grand chose donc je pense je vais faire par soit 2x saisons - donc là hiver + printemps - soit par année entière de Automne à Automne). Faut juste que j'arrive à me décider :D
  • BARBIDIOTEBARBIDIOTE Messages: 18 Membre
    @EstelleMinigames Sinon pour les saisons, tu peux les faire durer 14 jours dans les paramètres, au moins tu n'as qu'une saison par chapitre.

    C'est vrai que le marché aux puces permettrait de revendre certaines choses, comme on le peut faire réellement :smile:
    Step By Step Challenge : la famille Kastor <3
  • MiniLazyMiniLazy Messages: 948 Membre
  • MiniLazyMiniLazy Messages: 948 Membre
    Modifié (mars 2020)
    CHAP 2 - Hiver 2001

    L'hiver est la, le vent mordant et les nuages gris de l'automne ont laissé place à un temps sec et froid. Les terrains sont blancs, étincelants tels la porcelaine & recouverts de ce manteau si fragile et éphémère que l'on appelle neige. Des flocons virevoltent au vent ; voyageurs légers et insaisissables comme porteurs du message annonciateur des prochaines baisses de températures.

    La lutte pour ma survie continue, toujours en quête d'argent au point d'en avoir abandonné le lycée. Je le regrette un petit peu, de temps en temps, ce dernier aurait pu être ma seule porte vers un métier un peu plus reluisant.

    Cependant je n'ai pas le temps de viser à long terme, ma dette n'attend pas et j'ai besoin d'argent tout de suite. Heureusement je peux compter sur mon petit emploi au fast-food, ce dernier me permettant de mettre de côté jour après jour les maigres billets qui me servent de salaire et malgré mes dépenses pour me loger. Heureusement le coût total en vaut la peine, le bar offre plusieurs services inclus dans le prix de la chambre.

    ritstmot8mt7.png

    Je peux ainsi faire mes véritables premiers pas en cuisine, à base de salade et de sandwichs au fromages fondu. J'expérimente toute sorte de mélanges, de cuissons, de sauces, d'assortiments. Ce n'est pas de la haute gastronomie loin de là, j'en viens même à me couper les doigts plusieurs fois sans parler des brûlures mais à mon petit niveau cela est bien suffisant. Ces diverses expériences culinaires ainsi que ma grande intelligence ne mèneront tout droit à une promotion. Finis les fourneaux place à l'accueil ! Je prépare mon plus beau sourire pour accueillir les clients affamés en effet, je suis désormais caissière. Comble de la joie je gagne 3 $ de plus par heure qu'à mon poste précédent, youpi [ironique]
    3uvau6g5kb57.png

    Mais il ne sera pas dit que tous ses efforts seront sans conséquences, en effet depuis plusieurs jours je ne me sens pas bien. J'ai le corps lourd, qui grattouille et surtout lézardé d'étranges marques rouges. Évidemment je ne suis pas atteinte que physiquement, à l'intérieur c'est la guerre aussi : maux de tête, vertiges, yeux qui piquent, nez bouché ... La totale !

    A force de lésiner sans repos, jour et nuit, et sans oublier le climat hivernal il fallait s'y attendre. Je n'ai malheureusement pas les moyens de voir un médecin, je n'en connais pas de toute façon et même si c'était le cas, les consultations sont beaucoup trop chères & une telle dépense serait une véritable catastrophe dans mon budget. Je me contente donc d'auto soins à base de jus d'orange et de sirop chelou piqué dans la pharmacie du boulot. En attendant des jours meilleurs je cache mon mal-être & fais au mieux pour assurer toutes mes tâches.

    h9ujxif3wtsw.png

    Je suis désormais au maximum au niveau professionnel de ce qui est possible d'espérer dans cet endroit, cependant je ne relâche pas mes efforts. Je continue à me donner à fond, n'ayant aucune peur de récurer les dessous-de-table ni même les toilettes. Mon patron me fait totalement confiance et j'apprécie sa sollicitude. Grâce à lui je multiplie les petits boulots, nouant de plus en plus de relations qui m'apporte à leur tour de l'argent. Peu après j'obtient une augmentation complété d'un beau bonus, cette belle surprise donna une grande bouffée d'air frais à mon compte en banque. J'eus le choix de payer une partie de la dette à M. Gothik ou de commencer à m'installer, la décision fut rapide je vous laisse deviner ...

    ksla36bpfaff.png

    Comble de la joie, les travaux furent terminés pile pour l'arrivée du printemps. Bonjour 2002 & nouvelle année qui s'annonce ! Je sens que je vais vivre des aventures palpitantes :smiley:
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Return to top