Célébrez la Journée Internationale des Droits des Femmes en posant vos questions aux SimGurus féminines sur la discussion prévue à cet effet: link
Votez pour choisir le prochain kit d'objets Les Sims 4, plus d'informations ici.

[Histoire/Légacy] Le secret des plumes d'or

«1
Vynnia71Vynnia71 Messages: 1,101 Membre
Modifié (novembre 2017) dans Histoires & Challenges
iz0rxtvaxf9k.jpg


Bonjour je m'appelle Azuka Maka, je suis née en Afrique je me trouve actuellement dans un
bateau qui me mène je ne sais pas où, mais ce que je sais, c'est que j'ai dû fuir mon pays précipitamment.
Ma mère était Française elle se prénommait Virginie Ville-Neuve, elle était venue vivre en Afrique pendant deux ans pour son travail et elle à rencontrée mon père Akwetee Maka chef du village de Salinas et chaman , on peut dire que j'ai eu une enfance heureuse jusqu'au décès de ma mère qui m'a beaucoup affectée.
Je viens tout juste d'avoir vingt ans je n'ai aucun bagage avec moi, hormis une petite boite en bois et cette lettre que m'a remis mon père avant de mourir et dont je n'ai pas encore lu le contenu.
rk7vu1st7de6.jpg
Il est temps de débarquer, je range mon journal et me lève pour me diriger vers la sortie, le bateau exerce une manoeuvre habile afin de laisser les passagers descendre en toute sécurité.
Je suis enfin sur la terre ferme, un chemin de sable m'indique où je dois me rendre, je le suit et arrive sur une bordure de route, je passe par un pont de brique blanche, à mesure que j'avance, je suis de plus en plus inquiète je ne sais pas vraiment où je dois aller je ne connais personne ici
je suis livrée à moi-même.
9g0e7ty6x8mq.jpg
Je repère un banc et décide de m'asseoir pour réfléchir, admirer le paysage, inspirer profondément et penser à la perte de mon cher père le chagrin m’envahissait tout à coup, je pris la lettre de mon père dans l'emballage en peau de bête et commence à la lire.
hxem120wxwxr.jpg

7cp24011djaa.jpg

*************

Règles du Legacy que j'ai choisi :

-Égalité: Le fondateur peut être de n'importe quel sexe. Les garçons et les filles sont éligibles pour le titre d'héritier.

-Strict traditionnelle: Pour être admissible à être nommé héritier, un enfant doit être né naturellement de ses parents de la génération précédente et être capable de tracer une lignée ininterrompue de retour au fondateur. Les enfants adoptés ne peuvent jamais être nommés héritier.

-Brood : le fondateur ou l'héritier doit mettre au monde le prochain héritier, peu importe le genre de l'héritier (les héritiers masculins doivent donc porter leur prochain héritier)

-Défini : Le troisième enfant de chaque générations sera nommé héritier.

*************

Objets bloqués :

Cuisinière barbecue feu de camps
Ordinateur télévision micro onde et tout autres appareil électrique
Douche toilette lavabo et piscine ( interdiction d'aller a la salle de sport pour se laver ou utiliser les toilettes pareil quand le sims est au parc il se fera pipi dessus)
Piano
Equipements sportif (interdiction d'aller a la salle de gym seul la course à pied et les abdominaux, pompes au sol sont admis)
L'arche de mariage
platine de Dj
Le Micro

La plume de terre : ►Partie 1◄►Partie 2◄►Partie 3◄►Partie 4◄



✎ Legacy/Story Remix + Arbre Généalogique: ◄Le secret des plumes d'or►/◄Famille Maka►
✎ Legacy/Story + Arbre Généalogique (à venir): ◄L'Héritage►
▲ ID Origin : Vynnia71 ▲
Xun naut yaith ptau'al ulu byr lodias p'wal nind orn neitar llaar kyon bauth dos.


Post edited by Vynnia71 on

Réponses

  • sirhc59sirhc59 Messages: 22,897 Modérateur
    Modifié (novembre 2017)
    Joli prologue ;)
    Post edited by sirhc59 on
  • SihuSihu Messages: 764 Membre
    Modifié (août 2017)
    Les images sont très belles (je ne saurais même pas dire d'où vient la deuxième mais elle est super) et ce début de challenge (il me semble?) est très bien raconté :)
    ID Origin - Prince1428 ✿ StudioHistoireGameplayTumblr - Création de sims
    7Prince-20170524-015241.png

  • MaénaMaéna Messages: 154 Membre
    Très beau prologue, images magnifiques. J'aime beaucoup ;):heart:
  • LaméLamé Messages: 2,849 Membre
    J'ai beaucoup aimé ce prologue. tes photos sont belles <3 Surtout celle avec le ponton.

    Arf, 20 ans, et déjà orpheline. C'est tellement triste. Elle se retrouve seule, livrée à elle-même dans une contrée qu'elle ne connaît pas. En tout cas, je lui souhaite d'y vivre le plus heureuse possible. Hâte de lire la suite.
    Histoire en cours : Les aléas de la vie - Les âmes immortelles - Mes Hors-Séries sur mes histoires sims - Not So Berry Challenge

    Si vous souhaitez en savoir plus sur mon univers, faites un tour dans mon humble studio

    OriginID : Little_Lams
    Ma chaîne Youtube : Lamé Gaming
  • Vynnia71Vynnia71 Messages: 1,101 Membre
    Modifié (septembre 2017)
    La plume de terre (Partie 1)
    a1dax7p5jrwe.jpg



    Après avoir lu la lettre de mon père, je me suis demandée où pouvait bien se trouver le fameux terrain que papa avait mentionné. Quand au loin je vis une femme me faire de grands signes de la main.

    -Hey ho, hey ho pouvait-on l’entendre hurler.

    Arrivée devant moi, la femme pose sa main sur mon épaule, toute essoufflée, elle cherche à reprendre son souffle avec difficultée.

    - Je suis Madame Spencer-Kim Alice votre nouvelle voisine, nous vivons mon mari, mes enfants et moi-même en haut de cette petite colline, de la haut nous voyons toute la ville.Mais trêve de bavardage, tu dois être la fille de Monsieur Maka.

    - Et bien….
    - Suis moi je vais te guider dans ta nouvelle vie.


    Je hoche légèrement la tête et me laisse conduire par cette femme.

    - Voilà ton nouveau chez toi, dit-elle avec enthousiasme les bras grand ouverts devant l’immensité du terrain.
    Moi, je reste là, murer dans le silence, avant qu’elle ne rétorque :

    in1tlahh57na.jpg

    Mon mari t’apportera l’armure dès qu’il le pourra.
    Ah j’allais oublier, ton père à dû te dire que c’est à toi de bâtir la maison dont ta mère et lui rêvaient non? Par conséquent il te faut de l’argent et donc un travail ma petite chérie.
    Mais pour l’heure, allons chez moi boire le thè et manger un peu de tarte aux pommes, ensuite nous irons à ConforaSims une boutique de meubles car tu ne va pas dormir par terre n’est-ce pas?


    Je hoche de la tête et la regarde fixement lui indiquant mon accord.

    Une fois devant sa maison, j’eu le sentiment de ne pas être à ma place, la maison est gigantesque que mes yeux s’écarquillent émerveiller par tant de beautée .

    -Allez entre me dit-elle en se précipitant .

    Sa maison est splendide, je ne sais pas si celle que j’aurais le sera tout autant ,pensais-je dans ma tête.Puis elle me fis m’asseoir et me servis une tasse de thé Olong ainsi qu’une part de tarte aux pommes , que je m’empresse de dévorer .

    9vlre1kegnhc.jpg


    -Tu n’es pas très loquace ma chérie, mais ça ne fait rien je parle assez pour deux.

    Après quoi, nous sommes toutes deux partis à pieds pour ConforaSims.

    - Je t’ai fait une liste des choses essentiels à acheter, fait toi plaisir mais dans limite du raisonnable ma chérie il faut qu’il te reste un peu d’argent tout de même.
    Je pouvais lire sur la liste :

    - Un lit
    - Une glacière
    - Une poubelle d’extérieur
    - Des luminaires d’extérieur
    -Une bibliothèque pour tuer l'ennuie

    qadlh77hr1nz.jpg

    Sortit du magasin, où la livraison était prévue pour le lendemain, Madame Spencer et moi-même sommes rentrée mais pas à pieds cette fois en tramway car il commençait à faire nuit.
    De nouveau devant chez elle, son mari et leur fille étaient rentrés. Je les saluèrent avec courtoisie et timidité .
    Je me suis installée dans un coin de la maison pour être certaine de ne pas les déranger dans leur moment en famille et ne sachant pas non plus quoi faire, ni quoi dire, Je les entendaient se disputer à mon sujet dans la cuisine quand Madame Spencer revient vers moi .

    - Etant donner que tes meubles seront livrés demain, nous t’invitons à passer la nuit ici .
    Notre fils étant partis faire ses études de vétérinaire à Brindleton Bay, tu peux prendre sa chambre pour la nuit , demain nous t’aiderons à t’installer.

    - Je … je vous remercie de votre hospitalité Madame Spencer.
    - Allons, allons, ma chérie pas tant de formalités, souviens toi nous étions des amis de ton père et nous le serons toujours même si il n’est plus de ce monde.
    Oh excuse moi je n’aurais pas dû dire ça. Je te laisse seule à présent nous n’allons pas tarder à souper.


    Seule dans la chambre, je pris la boîte en bois d’acajou que mon père m’avait laissée et qui ne m’avais pas lâchée de toute la journée, voulant en découvrir son contenue, entrouvant celle-ci, quand quelqu’un se met à frapper à la porte.
    << Toc, toc , toc >>

    - Entrez, dis-je tout doucement:
    - Je suis Olivia la fille d’Alice et Eric tu veux bien jouer avec moi dis ?
    -Bien sûr Olivia je te suit, je pose la boite sur la table de chevet de la pièce et suivi la petite dans sa chambre où nous avons jouées à la princesse et la grenouille pendant près d’une heure et demi.


    Puis nous avons été appelée à venir souper et somme aller dormir, demain promettait d’être riche et chargée, je regarde une dernière fois la boîte de papa avant d’éteindre les lumières et sombrer dans un profond sommeille.

    vc21pk5pthgt.jpg

    Post edited by Vynnia71 on
    ✎ Legacy/Story Remix + Arbre Généalogique: ◄Le secret des plumes d'or►/◄Famille Maka►
    ✎ Legacy/Story + Arbre Généalogique (à venir): ◄L'Héritage►
    ▲ ID Origin : Vynnia71 ▲
    Xun naut yaith ptau'al ulu byr lodias p'wal nind orn neitar llaar kyon bauth dos.


  • Vynnia71Vynnia71 Messages: 1,101 Membre
    Merci @sirhc59 @Sihu @Maéna et @Lamé pour vos gentils commentaires c'est vrai que j'ai un peu postée rapidement et j'ai oublié de vous remercier . :s
    ✎ Legacy/Story Remix + Arbre Généalogique: ◄Le secret des plumes d'or►/◄Famille Maka►
    ✎ Legacy/Story + Arbre Généalogique (à venir): ◄L'Héritage►
    ▲ ID Origin : Vynnia71 ▲
    Xun naut yaith ptau'al ulu byr lodias p'wal nind orn neitar llaar kyon bauth dos.


  • LaméLamé Messages: 2,849 Membre
    Ahah, ce n'est pas grave ^^ Au pire, tu édites vite-fait. On n'aurait même pas vu "l'oublie" si ça se trouve :mrgreen:

    Ah bah, Alice, elle prend vachement les choses en main. Tu vas me dire, Azuka a l'air franchement perdue. On ressent beaucoup de tristesse aussi, via les images notamment.
    Histoire en cours : Les aléas de la vie - Les âmes immortelles - Mes Hors-Séries sur mes histoires sims - Not So Berry Challenge

    Si vous souhaitez en savoir plus sur mon univers, faites un tour dans mon humble studio

    OriginID : Little_Lams
    Ma chaîne Youtube : Lamé Gaming
  • sirhc59sirhc59 Messages: 22,897 Modérateur
    On ne commente pas pour être remercié ;) Elle a de la chance d'être si bien accueillie Azuka ! :)
  • Vynnia71Vynnia71 Messages: 1,101 Membre
    La plume de terre (partie 2)
    vzc1s5h0qhu6.jpg
    Le jour se levait tranquillement sur la ville, les rayons du soleil qui pénétraient dans la chambre me fit cligner des yeux, je me réveille doucement étirant mes muscles comme le ferait un chat qui vient de sortir de son sommeil.
    J’entend de l’agitation en bas, des cris et des larmes que pouvait t-il bien se passer de si bon matin, je décide de me levé et me dirige à la salle de bain pour prendre une douche rapide et me vêtir, je dû remettre mes vêtements sales de la veille je n’en avais pas d’autre non plus.
    Quand enfin, je me décide à descendre, j’aperçois Alice, Eric et leur fille en train de pleurer. Je m’approche, Olivia fonce sur moi en m’enlaçant par la taille et me dit en pleurant :

    Olivia :-Grand-père et grand-mère sont mort dans la nuit.
    Azu :-Oh ma petite chérie je suis désolée de l’apprendre, je m’accroupie alors pour être à la même hauteur qu’elle et lui fait un gros câlin en lui murmurant que tout ira pour le mieux tant qu’ils vivront dans son coeur et sa mémoire. A ce moment précis autant vous dires que je me suis demandée si ce n'était pas moi qui leurs avaient apporté la poisse avec la mort de mon père.


    La famille Spencer-Kim endeuillée, je décide de rentrer sur mon terrain vide et d’attendre les livreurs de ConforaSims.
    Alice m’avait vue partir mais sa tristesse pris le dessus, elle ne me retint pas et me laisse quitter leurs domicile.
    Il est aux alentours de 10H00 mon ventre commence à crier famine la livraison ne devrait plus tarder, pour passer le temps je joue avec mes cheveux en songeant à mon avenir ici, je me suis assise dans l’herbe en me demandant si je n'allais pas finir par la brouter tellement j’ai faim.

    Je fini par m’allonger sur celle-ci et observe le ciel en rêvassant, quand un grand coup de klaxon me fit sursauter.
    Enfin j’allais avoir mon mobilier, les livreurs prit une attention toute particulière au lit, qu’ils m’ont proposée de monter directement moyennant quelques simflouz supplémentaire.
    Les meubles installés, je me suis assise un instant sur mon nouveau lit en restant figée comme si le temps venait de s’arrêter tout à coup et une seule question tournait en boucle dans mon esprit, qu’est-ce que j’allais bien pouvoir faire à présent, quand, comme une illumination planant au dessus de ma tête une idée me vint.
    Je me jette sur la glacière comme une lionne le ferais avec une proie, mon estomac venait de me sortir de mon tourment.

    Après avoir engloutis pas moins de deux yaourts à la fraise, la journée devint vite ennuyeuse je tourne en rond sans but en même temps il m’aurais été compliquée de tourner en carré.
    J’ai donc décidée de lire un livre.Mais l’ennuie me regagna assez vite, alors je suppliais dans ma tête pour que l’on vienne me sortir de ce blase interminable.
    icjn5jglyr4z.jpg
    Alice : - Hé ho , Hé ho hurlait une voix familière au loin
    Azu : - Alice, mais que faites-vous ici ?
    Alice : - Je t’ai déjà dis de me tutoyer et je viens t’aider ma petite chérie, je… je ne pouvais pas te laisser partir comme ça tu comprends, mais je vois que tu es déjà bien installée, il ne te manque plus qu’une chose.
    Azu : - Ah oui quoi ?
    Alice : - Le buisson pour faire … enfin tu vois quoi tes besoins naturel.
    Elle approche sa bouche de mon oreille et vient me murmurer au creux de celle-ci:
    En plus tu peux faire hum hum dedans.

    Azu :- Hum hum, me mis-je à crier c’est quoi hum hum?.
    Alice :- Pas si fort petite sotte tu vas nous faire mal voir dans le quartier, hum hum c’est quand tu t’accouple avec un homme où une femme tu vois pour faire des bébés où bien juste pour le plaisir.
    Azu :- Non mais ça va pas hurlais-je de nouveau c’est malsain ton truc, jamais je ferais ça.
    Alice :- Tu dis ça maintenant parce que tu es encore jeune mais attend un jour viendras ou tu auras envie d’avoir des enfants et ce jour là tu seras bien obligée de faire hum hum.
    Tiens au fait, as-tu trouver un travail ?
    Azu :- Non je viens à peine d’arriver, je viens de perdre mon père et toi tu veux déjà me rendre esclave d’un job.
    Alice :- Et bien quoi, moi je viens de perdre deux être proches et même si je suis triste la vie continue ma chérie, tiens, prend mon téléphone portable appel ce numéro il cherche une peintre à la galerie d’art et comme ta mère me parlait souvent de tes talents créatif à mettre de la peinture partout sur le sol, je pense que ce métier sera fait pour toi.
    Et tiens j'ai aussi des graines pour toi, les récoltes te rapporterons pas mal d’argent, sinon tu peux trouver des légumes et fruits sauvage un peu partout en ville où en forêt où bien encore à Granite Fall aussi, c’est un lieu magnifique à visiter mais il faut de l’argent pour partir en vacance la bas, bon je parle un peu trop je vois bien que je commence à t’endormir

    Azu : - Mais non… pas du tout Alice enfin... ou vas-tu chercher ces idées là. On pouvait sentir la pointe de taquinerie dans la voix d’Azuka.
    Chut ça sonne…- Bonjour Monsieur, je m’appel Azuka Maka et j’appel pour l’offre d’emplois comme peintre.
    Interlocuteur: - Oui bien sûr avez-vous de l’expérience?
    Azu : - Et bien pas vraiment Monsieur j’ai juste un peu d’imagination.
    Interlocuteur : - Parfait venez demain à cette adresse: Galerie Casbah 543, rue des Flouzs San Myshuno
    Azu : - Merci Monsieur, à demain, au revoir.


    J’avais donc rendez-vous demain avec mon potentiel futur patron.
    Alice après ça est rentrée chez elle pour me laisser un peu tranquille faut dire que quand Alice parle, elle en a pour des heures et moi, j’en ai mal à la tête.
    Le soleil se couchait lentement sur la ville, je pris un bol de céréales où deux pour me rassasier avant d’enfiler mon pyjamas, j’allume les bougies au sol avec les grosses boites d’allumettes que m’avais donnée Alice pour finir par me glisser sous la couette avec un livre.
    Cette journée avait été tellement éprouvante que j’en ai oubliée la boite de mon père déposer sur l’étagère de la bibliothèque.

    La nuit passa vite, c’était déjà le matin avec ses premiers rayon de soleil et cette vue imprenable sur l’océan, cette nuit, j’ai rêvée d’une petite fille et d’un chien qui jouais sur la jetée, je pense que c’était Olivia la fille d’Alice mais ils n’avaient pas de chien bref ce rêve était sans importance.
    J’ai très envie de faire pipi, je serre les cuisses en marchant un peu comme un canard boiteux, jusqu’à atteindre le buisson vêtue de ses fleurs rouge vif en forme de coeur, il fût bien baptisé ce jour là le buisson, tout y était passé mais je vous épargne les détails, votre imagination feras très bien le reste.

    Ensuite je me suis rendu à mon rendez-vous et j’ai décrocher le job.
    J’avais décidée en rentrant de mon rendez-vous, de passer mon après-midi au parc que m'avais indiquée Alice, oui par ce que Alice en bonne samaritaine, m'avait indiquée plusieurs lieux ou je pouvais me rendre et visiter, la première chose que je le lui ai demandée c'était si il y'avait des boites de nuit dans le coin, elle m'a bien indiquée que oui et que parfois des groupes ce formais je pouvais même être conviée à un groupe déjà existant.
    J'ai donc pris le tramway quand j'eu une étrange sensation, quelque chose était sur le point de m’arriver j'avais eu un présentiment je ne sais pas de quoi il s'agissait mais j'allais bientôt le découvrir.

    Le tramway me dépose devant le parc, éblouis par sa beauté je devins vite très excitée, je voulais tout voir, sentir l'odeur des fleurs, rencontrer de nouvelles personnes, ce qui fût plus rapide que je ne l'avais prévue une personne ce dirige vers moi et commence à me parler. Nous avons converser comme ça pendant un bon moment , du moins suffisamment pour apprendre un peu à la connaître jusqu'à ce que le jardinier vienne nous interrompre et s'incruster dans notre conversation.
    474hvh78z5y4.jpg
    Elle parlait et elle parlait elle ne s'arrêtait pas à croire que c'est une mode ici.
    J'en avais un peu du coup je me suis éclipser discrètement pour aller peindre une toile sur le chevalet non loin de là, peindre me mettais souvent dans une sorte de transe à en devenir euphorique, mon art était digne du bac à sable.
    d3xixbovtoyw.jpg
    Dans mon euphorie je n'avais pas vu qu'un prédateur était sur le point de mettre en péril ma vie, il fonça sur moi comme une furie, ça s'est passé tellement vite, en une fraction de seconde, je m'écroule au sol inconsciente, tout deviens noir, je n'entend que des voix lointaines et les battements de mon coeur qui ralentit je n'arrive plus à respirer.
    C'était impossible je ne pouvais mourir comme ça.
    xlsawh7d29ao.jpg
    La faucheuse était là, prête à me haper de sa faux.
    cpgpyabbtz66.jpg
    Je pouvais entendre et sentir tout ce qui se passais autours de moi, une personne à du poser ses lèvres sur moi pour me faire du bouche à bouche peut-être que les gens pensaient que je faisais une crise cardiaque enfin à mon jeune âge bien que ça puisse arriver dans de rare cas il n'était pas question de crise cardiaque.

    Un inconnu : - Poussez-vous je suis pompier et futur médecin je vais lui faire un massage cardiaque et du bouche à bouche. "Une, Deux, Trois "

    Il appuiyait sur ma cage thoracique comme un forcené en posant ses lèvres sur les miennes, moi qui n'avais encore jamais embrassée, je n'aurais jamais pensée avoir mon premier et peut-être dernier bisous comme ça, j'immaginais un dîner aux chandelles avec une musique romantique et tout ce qui va avec.

    Un inconnu : - Tenez bon mademoiselle je vais vous conduire à l'hôpital le plus proche.

    Il passât ses mains sous mes aisselles qui je dois dire ne sentaient pas la rose et me conduisit à l'hôpital .
    Sur place, le médecin prit mon pouls qui était très faible et décide de me mettre sous respiration assistée, j'étais sauvée, j'ai échappé de peu à une fin tragique, je suis restée plusieurs jours à l'hôpital sous perfusion.
    kbfof4dgpaxt.jpg
    Je récupère un peu plus chaque jours, l'inconnu qui m'avait sauvée passait me voir de temps à autre il s'appel Florent Pasquier, je ne savais pas si c'était par ce qu'il m'avais sauvée où si c'était tout autre chose mais chaque fois qu'il apparaissait devant moi, mon coeur se mettait à battre à toute vitesse.
    Nous avons échanger nos adresses respectives le jour même de ma sortie pour garder contact et se revoir ultèrieurement.
    Mais vous vous demandez surement qui était le responsable de ma presque mort n'est-ce pas ?
    Le responsable c'est lui :smiley:
    jvr7awdl3mpw.jpg
    Oui c'est bien à cause d'une piqûre d'hyménoptère.Il est entré dans ma bouche.
    Le weekend et les semaines suivante étaient passé vite, je pris le chemin du travail et je m'y suis mise à fond les ballons, en quelques semaines, j'ai enchaînée trois promotions.
    Je pense qu'au fond de moi, j'ai eu tellement peur de cette mort imminente et de cette expérience, que je veut vivre chaque jour avec intensité et ne pas en louper une miette.
    79ryj9vl0334.jpgk5ve6xkb6bk9.jpgtvqay0yo4f9p.jpg
    Tout les soirs, Alice nous trouvait des lieux pour faire la fête car oui j'aimais danser c'était un peu comme une vocation.
    Je me revoie petite fille danser devant la chaîne stéréo de mes parents.
    Très rapidement, Alice et moi sommes devenue les meilleurs amies du monde elle était tomber enceinte pendant ma période à l'hôpital et avais mis au monde deux adorables jumeaux une fille et un garçon.
    a9m7cclwy2ec.jpg
    Avec toute ses activités, je n'avait plus beaucoup de temps pour moi.
    J'ai quand même prit le temps de planter toute les graines que m'avait donner Alice et j'en ai même récupéré au festival des épices et au festival de l'amour.
    vdydpultlc6s.jpg
    Je prenais peut à peut mes marques et confiance en moi, j'ai intégré un club de jardinage avec qui je vais pêcher tout les soirs, enfin pas vraiment tout les soirs, après le travail parfois je rentre super fatiguée alors je n'ai pas trop la tête à grapper de la poiscaille.
    Mon niveau de jardinage avait atteint le pallier 4, j'ai de quoi être fière.
    Un soir quelqu'un m'attendais, c'était Florent alias Flo c'est comme ça que je le nommais, par ce que c'était plus simple et lui ça ne le dérangeait pas .
    ausfcn2hwbwq.jpg

    Azu : - Flo, m'exclamais-je quel plaisir de te voir comment vas-tu?
    Flo : - Bien, bien merci. Dis t'il un peu blaser.
    Azu :- Tu en ai sûr par ce qu'a t'entendre on ne dirait pas.
    Flo : - Tu as raison, ça ne va pas bien Azuka, depuis notre rencontre, je ne pense qu'à toi tu obsède mon esprit, quand, quand je te voie mon coeur s'emballe je, je crois que je suis amoureux de toi Azuka.
    Azu : - *se met à rougir*

    Oui je sais sur un teint noir c'est difficilement pércéptible, je ne savais que répondre à cette révélation.
    Azu : - Florent, je dois t'avouer que je ressent la même chose chaque fois que je te voie, mais je ne veux pas aller trop vite je veux prendre mon temps tu comprends?
    Flo : - Bien sûr que je comprend et c'est aussi ce que je veux, mais là Azuka je, je veux toucher à nouveau tes lèvres douces.


    Il me tire par le bras et se met à courir pour rejoindre la ligne de métro la plus proche et m'emmener à San Myshuno dans un bar karaoké, c'est en fait un rencard, il me tire vers la piscine et s'approche vers moi dans un élan, il caresse mon visage du revers de sa main relevant légèrement mon menton, il se rapproche un peu plus, mon coeur tambourine dans ma poitrine, jusqu'à ce que ses lèvres viennent se poser sur les mienne.
    Je me sentais bien à cet instant, c'était comme si tout venait de se figer autours de nous deux, seuls les battements de nos coeurs étaient perceptible.
    gf4womblalef.jpg
    Cupidon venait d'accomplir sa tâche, la graine de l'amour avait germer dans nos coeurs.
    Et ce n'est que le début d'une longue histoire d'amour, dans un mois j'allais fêter mon anniversaire, ce que le temps pouvais passer vite, j'allais devenir adulte pour de bon.
    ✎ Legacy/Story Remix + Arbre Généalogique: ◄Le secret des plumes d'or►/◄Famille Maka►
    ✎ Legacy/Story + Arbre Généalogique (à venir): ◄L'Héritage►
    ▲ ID Origin : Vynnia71 ▲
    Xun naut yaith ptau'al ulu byr lodias p'wal nind orn neitar llaar kyon bauth dos.


  • nicolasBnicolasB Messages: 4,673 Membre
    bon eh ben j'ai raté la partie 1 mais je me rattrappe sur la deuze :D
    bien sympathique se démrrage, Azu commence bien, malgré une voisine super pipelette :mrgreen:
    Les CC c'est le MAL !!
    Pensez à redimensionner vos images et les convertir en jpg avant de les mettre sur le forum ! Merci : Tuto cliquez ici
  • LaméLamé Messages: 2,849 Membre
    Pauvre Azu. Elle a failli mourir piquée par une vilaine bêbête. J'ai adoré les poses avec son "pompier" qui la sauve ("envoie un message subliminal à Maxis pour ravoir les pompiers en jeu") <3 Finalement, l'insecte lui a amené l'amour. Sans ça, peut-être qu'ils ne se seraient pas rencontrés.
    Histoire en cours : Les aléas de la vie - Les âmes immortelles - Mes Hors-Séries sur mes histoires sims - Not So Berry Challenge

    Si vous souhaitez en savoir plus sur mon univers, faites un tour dans mon humble studio

    OriginID : Little_Lams
    Ma chaîne Youtube : Lamé Gaming
  • AelrakysAelrakys Messages: 70 Membre
    vous n'avez pas vu son tatouage ? d'après le fichier officiel, cette guêpe tatouée est enregistrée sous le nom de Q. Pidon ^^
    Début de legacy original, j'aime beaucoup ^^
  • Vynnia71Vynnia71 Messages: 1,101 Membre
    @nicolaB Oui vous avez pas fini d'entendre parler de la voisine et la voisine tout courts lol .
    @Lamé Oui elle à la mort au trousse la pauvre, elle va chez les Spencer les deux grand parents meurent, elle va peindre elle se fait piquer et risque la mort elle est traquée cette petite , c'était un mal pour un bien l'amour triomphe toujours paraît-il .
    @Aelrakys Un tatouage , a oui tu as raison c'était bien Q.Pidon et sont dard de l'amour, merci pour ton commentaire qui ma bien fait rire .
    ✎ Legacy/Story Remix + Arbre Généalogique: ◄Le secret des plumes d'or►/◄Famille Maka►
    ✎ Legacy/Story + Arbre Généalogique (à venir): ◄L'Héritage►
    ▲ ID Origin : Vynnia71 ▲
    Xun naut yaith ptau'al ulu byr lodias p'wal nind orn neitar llaar kyon bauth dos.


  • meliaonemeliaone Messages: 3,537 Membre
    Super prologue et les images avec son sauveur. Allez hop ! rejoins ma liste de favoris pour ne rien rater ! :)
    ID galerie : meliaone

    studio : ici

    lien you tube

    Twitter : Meliaone

    «Nos doutes sont des traîtres et ils nous privent de ce que nous pourrions souvent gagner de bon, parce que nous avons peur d’essayer» – William Shakespeare
  • Vynnia71Vynnia71 Messages: 1,101 Membre
    @meliaone Merci pour ton commentaire :*<3 et bien voilà la suite pour ton bon plaisir ma chère.
    La plume de terre (partie 3)
    aawg3rti5r17.jpg
    Le froid commence à se faire sentir sur Willow Creek, les feuilles des arbres tombaient.
    Aussi, je décida d'aller faire un peu de shopping histoire de me vêtir plus chaudement, surtout que je n'ai ni chauffage, ni cuisinière pour me faire de bon repas chaud, ni arriver d'eau, ni courants électriques.
    De surcroît, je sent le fauve de plus en plus, mes collègues de travail me le faisaient bien sentir où plutôt remarquer car c’est eux qui sentaient mon odeur putride digne des égouts de la ville et ils n'en pouvaient plus mais moi, je ne pouvais faire autrement.

    Je vis d'amour et d'eau fraîche depuis que Flo et moi avons eu notre premier vrai bisous d’amour.
    Il est plus vieux que moi de plusieurs années, mais cela n’empêche en rien l’amour que j’ai pour lui, nous passons notre temps ensemble où tout du moins quand cela nous étaient possible, parce qu’avec mon travail et le siens nous avons que les weekend pour nous voir et oui, il a enfin commencer sa carrière de médecin dans le plus grand hôpital de la ville et ayant obtenue son diplôme avec mention très bien l’érudit, vous pensez bien que l’hôpital allait lui proposer un job.
    J’avais de quoi être fière et heureuse, il est beau, grand, robuste et pleins d’autres choses mon amoureux.
    Ce weekend, nous avons prévue de passer notre temps en pleins air profiter de la vie tout simplement,
    mais l’amour n’est pas sans sacrifice, ma meilleure amie Alice allait être un peu mise de coté, mais, je nourrissais l’espoir et j’espérais qu’elle me le pardonne.
    Flo m’avait donné rendez-vous au parc de San Myshuno, quand je l’ai vu au loin, je me suis mise à courir vers lui pour lui sauter dans les bras et l’embrasser, il m’a tellement manqué toute cette semaine si vous saviez.
    1xod2bj7z7ls.jpg
    Flo: Bonjour gente damoiselle de mon coeur qu’est-ce que tu m’as manquée!
    Azu: Toi aussi mon amour tu m’as manqué, tu as prévue quoi pour la journée ?
    Flo: Je pensais t’emmener faire une promenade à vélo, un peu de sport nous feras du bien et ce soir, je t’emmène au restaurant.
    Azu: Mais c’est cher le restaurant, avec quoi tu vas payé?
    Flo: Ne te tracasse pas pour ça gente damoiselle de mon coeur, tu as devant toi un futur médecin qui viens d’être promu.
    Azu: Quel merveilleuse nouvelle, moi aussi je viens de décrochée une promotion, bon en même temps l’art ce n’est pas ce qui a de plus compliqué.

    Il s’approche de moi avec toute sa délicatesse et son charisme, caressant ma joue de la paume de sa main quelque peu froide mais qui réchauffait mon coeur et le faisait battre à toute vitesse, pour venir y déposer ses douces lèvres une fois encore , alors, quand des passants nous surprennent, nous faisons comme si de rien étaient en nous esclaffant .
    7sfafvhbw872.jpg
    Un peu plus tard dans la matinée, nous avons rejoins le lieu dit où l’ont pouvaient emprunter des vélos pour notre petite virée. Il me fît grimper une colline très raide, mais c’est quand même moi qui arriva la première en haut alors je le taquina un peu essoufflée, puis lui tendis ma main pour l’aider dans un dernier effort.

    Azu: Allez mon amour courage tu y’ es presque attrape ma main!
    Flo: Facile à dire pour toi, je ne suis plus habitué à des pentes aussi raide.
    Azu: Mais ne t’appuie pas sur mon bras comme ça tu vas me faire basculer de mon vélo, mais attention je vais tomber!! «Un gros boum badaboum se fît entendre».
    Flo: Et bien nous voilà bien, les fesses sur le macadam «dit-il en riant, il se redresse et tend la main à sa belle pour l’aider à se relever».
    Azu: Merci mon amour, tiens aide moi à redresser les vélos s’il te plaît.
    Flo: Et voilà un jean tout neuf tout taché d’herbe c’est bien ma vaine tiens «rouspétait t-il».
    Azu: Tu as fini de geindre, petite nature tiens et si ont se posaient ici regarde ce nuage mon amour il ne te fait pas penser à des coeurs qui s’embrassent?
    Flo: Non je ne voie pas où ça?
    Azu: Mais là regarde « elle montre du doigt »
    Flo: Effectivement mon amour c’est un signe je suis formel.

    66unhgzhoukv.jpg
    La nuit commence à tomber sur la ville , il était temps pour nos deux tourtereaux de rentrer et rendre les vélos.
    Sur le chemin du retour, ils discutèrent longuement d’eux de ce qu’ils aimaient , leurs passions et tout un tas d’autre truc, elle lui parla aussi de son père mort et de l’Afrique, des éléphants et de la savane ce qui faisait rêver Florent.
    L’heure du souper a sonner, un taxis est venue les chercher puis les déposèrent devant le restaurant.

    Azu: Quel magnifique endroit mon amour toute ses lumières et la terrasse au clair de lune regarde.
    Flo: Ton ravissement me va droit au coeur ma douce, je n’en espérait pas moins de toi.
    Tiens prend place : « il tire la chaise en bon gentleman pour que m’assoie »
    Azu: Que de galanterie, tu veux me faire rougir ? Si c’est le cas sache que cela fonctionne plutôt bien.

    Nous passons ensuite commande après avoir échangés quelques mots doux et joutes verbales innocentes qui nous faisaient bien rire je dois l’avouer.
    Quand le serveur nous apporta nos plats Florent fût comme en mode qu’est ce que c’est que ce truc moi je sirotais à petite gorgée mon jus de cupidon rose bonbon mais délicieux cependant.
    k1ixtd3769v6.jpg
    Flo: Tu as vu cette nourriture étrange dans mon assiette chérie, ça fait des bulles je crois que c’est encore vivant, quel barbarie ! Mais c’est tellement fondant onctueux et succulent que mes papilles danses la rumba.
    Azu: Je dois avouée que ce met est une explosion de saveurs mon amour, tu as bien fait de choisir ce restaurant.

    Entre les rires et les taquineries, la soirée touchaient doucement à sa fin l’heure de se retirer pour faire une longue nuit s’en venait .
    Il me raccompagna jusqu'à chez moi, nos lèvres n’en finissaient plus de se toucher et se coller l’une à l’autre, nos respirations s’accélèrent et dans la folie du jus de cupidon nous avons céder à nos pulsions dans un crac-crac endiablé.
    349o9baick4t.jpg
    Nous avons fini par nous endormir ensemble dans les bras l’un de l’autre.
    tbn9z7wvu98v.jpg
    ****************
    Le rêve

    Azu: Où suis-je? Quel est cet endroit?
    Un immense champignon phosphorescent se trouvait devant moi.
    zbybq1nc5i7v.jpg
    Une Voix: Je suis ton guide spirituel.
    Azu: Mon quoi? qu’est-ce que c’est que un guide spirituel?
    Guide spirituel: Je suis la pour te guidée mon enfant, te guidée dans ta quête.
    Azu: Ma quête, mais quel quête et vous pensez qu’un champignon lumineux parlant va pouvoir me guider?
    Guide spirituel: Je suis la voix des sages , écoute mes paroles….

    Soudain une femme apparaît devant moi:
    46gbhwfeifhb.jpg
    Azu: Mais qui …. qui êtes-vous à la fin!!!
    Guide Spirituel: J’ai déjà répondu à cette question mon enfant, soit plus intelligente.
    Azu: Non mais pour qui elle se prend elle, puisque vous êtes mon guide dite moi ce que je dois faire et par la même occasion dite moi où nous sommes.
    Guide spirituel: Ton seule objectif actuellement c’est d’ouvrir la boite en acajou de ton père, pour ce qui est du lieux où nous sommes, tu es dans ton propre rêve, je ne peut qu’apparaître en songe et seulement à quelque privilégiés.
    Ouvre la boite «disait t-elle avec insistance» Ouvre la boite.

    81scoh1mdqfm.jpg

    Au réveille, nous nous rendons compte de ce qui venait de se produire la veille, nous échangeons quelque seconde un regard complice et nous nous mirent à rire à gorge déployée .
    Il m’emmena ce matin la, à la boulangerie du coin, nous puons tout deux mais on s’en fichaient pas mal bon pour un snob comme Florent qui aime râler sans arrêt et tout critiquer il était de mauvais poil mais il faisait l’effort je pense de ne rien dire par amour.
    Je dois avouer que malgré ma bonne humeur, j’avais fait un rêve étrange la nuit passé qui me glaçais le sang. Que pouvait bien signifié ce rêve, je ne voulait pas en parler à Florent peur qu’il me fasse interner, je dois être vigilante il est médecin maintenant et il en serait capable.
    pa2p2xm0jfge.jpg
    Le weekend était terminé, mon anniversaire arrivait à grand pas, Flo quand à lui est rentré il travaillait aussi lundi.

    Une nouvelle semaine débutait, les jours s’enchaînant les uns aux autres, sans nouvelles de Florent.
    Que pouvait t-il bien faire?
    Je suis un peu jalouse de nature aussi je me décida à lui rendre visite un soir il vivait chez un ami qui l’hébergeait, par ce que avant, il pouvait squatter la caserne des pompiers mais ce n’est plus le cas aujourd'hui.
    Je frappe à la porte un homme viens m’ouvrir mais ce n’est pas Flo, je demande si il est là, la personne me répond que non, surprise et inquiète je demande si il sait où il est allé .
    Son ami hésitant à me répondre, me répondit qu’il ne savait pas, mais j’avais un doute .
    Je suis rentrée bredouille ce soir là avec mes inquiétudes.
    Tout les soirs après le travail j’allais sonner chez son ami, ce n’est que la quatrième fois, que enfin Florent ouvre la porte.

    Azu: Mais où était tu? Je me suis fait un sang d’encre.
    Flo: Désolée ma puce de t’avoir inquiété, j’ai un truc énorme qui met tombé dessus mais je ne peut pas t’en parler tu comprends.

    Intriguée, j’acquiesce malgré moi à ses dires sans rien demandée de plus il était la c’est le plus important pour moi.
    Azu: Je te propose quelque chose mon amour, étant donner que je m’inquiète assez vite, accepterais-tu de venir vivre avec moi? Je sais que c’est assez soudain.
    Flo: Ne te tracasse pas ma douce, c’est avec grand plaisir mon amour et en plus, ça soulagera mon ami qui me tanne car il ne peut pas recevoir sa copine chez lui. Quand est-ce que tu veux que je vienne vivre avec toi?
    Azu: Maintenant mon amour, je ne saurais vivre une minute de plus sans toi fait tes valises et ont y va.

    De retour à la maison, je pars dormir j’avais eu une journée chargée de travail et ces derniers jours, je n’arrête pas de dormir et de manger je ne sais pas pourquoi, j’ai un appétit d’ogre.

    Flo: Non mais ça ne va pas ça, elle veut que je vive dans ce désordre, au milieu des cartons, ce n’est pas digne de mon statut, je mérite mieux tout de même en plus elle n’a même pas l’eau pour se laver et je suis sensé changer le poisson d’eau dans ce buisson? Mais quel horreur, j’aurais peut-être du réfléchir avant de m’engager «soupira t-il».
    5brekbzu0x8g.jpg
    Les jours suivant s’écoulèrent sans aucune ombre au tableau, je dois être au niveau 6 ou 5 de ma carrière mes tableaux me rapportent pas mal d’argent et le jardin dont je prenais grand soins, me rapportait aussi de l’argent, sans parler de l’argent que rapportait aussi Florent.
    Un soir en rentrant du travail, j’ai eu la surprise d'admirer les fondations d’une maison, Florent avait entreprit des travaux de rénovation pour nous mettre à l’abri.
    wosr43bsga11.jpg
    Très vite ses quelques murs vide devinrent des pièces habitables, nous avons changé un peu les meubles,en avons acheter de nouveaux . Bien qu’avec le goût raffiné de Florent nous étions parfois sujet a quelque disputes mais rien de bien méchant, entre nous, l’amour triomphait toujours.
    Puis vint le temps de mon anniversaire, ce jour là, Florent à reçue un appel j’ai écoutée discrètement, j’ai reconnue la voix d’une femme mais je ne saurais dire qui c’était ce que je peut dire c’est que Florent était tout retourné et soucieux.
    9dhhmdxet64k.jpg
    Il en avait oublié mon anniversaire, je me suis mise à fondre en larme et m’en alla pulvériser mes plantes de produit contre les insectes pour me faire oublié, quand Florent vint me rejoindre:
    sjpoew84zyfi.jpg
    Flo: Mais pourquoi tu pleure ma chérie?
    Azu: Tu n’aurais pas oublié quelque chose «dit-elle en sanglotant.»
    Flo: Excuse moi ma chérie mais avec mon travail, les travaux de la maison et cet appel là, je ne vois pas de quoi il s’agit.
    Azu: C’est mon anniversaire aujourd'hui!!! «hurla t-elle»
    Flo: Je suis désolée mon amour, ça met complètement sortit de la tête et tu sait moi et les dates d’anniversaire ça fait deux.Et puis comment tu veux que je te fasse un gâteau nous n’avons même pas de quoi cuisiner ici tu sais bien ma puce allez viens là .

    jgycn10be9cv.jpg
    Post-scriptum: Ils ne le dirons pas mais moi en tant que narratrice, je vais vous le révéler, peu après, le beau Florent et venu susurrer au creux de l’oreille d’Azuka des mots très très coquins, qu’aussitôt ils sautèrent tout deux sous la couette pour faire crac-crac et se réconcilier.
    ✎ Legacy/Story Remix + Arbre Généalogique: ◄Le secret des plumes d'or►/◄Famille Maka►
    ✎ Legacy/Story + Arbre Généalogique (à venir): ◄L'Héritage►
    ▲ ID Origin : Vynnia71 ▲
    Xun naut yaith ptau'al ulu byr lodias p'wal nind orn neitar llaar kyon bauth dos.


Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Return to top